AAARGH

| Accueil général | Accueil français | CHERCHER DANS LE SITE |


Histoire et révisionnisme historique

et histoire du révisionisme historique

C'est la vocation normale des historiens que de revenir, à propos de telle ou telle période, sur les sources, les documents, les témoignages et de les réinterpréter, il faut bien le dire, en fonction des idées et des nécessités politique du moment. Les temps changent, l'esprit et le style du temps aussi, et les historiens avec. Par conséquent, il faut réviser. RÉVISER. Sinon, il n'y a plus d'historiens.

Certains groupes cherchent, pour des raisons diverses, à empêcher ce processus inévitable en construisant des tabous qui sont censés interdire aux historiens de s'aventurer sur des terres qualifiées d'interdites, livrées à ce qui est l'entier contraire de la démarche historique, la prétendue "mémoire". L'idée qu'il y aurait un conflit entre "histoire" et "mémoire", réglé déjà chez les Grecs de l'Antiquité (pour qui "histôria" voulait dire "enquête"), provient de milieux idéologiques pour lesquels l'histoire n'est qu'un vague système de justification.

Nous travaillerons à déconstruire ces misérables illusions.

NOUVEAUTÉ

Nous ouvrons une nouvelle page consacrée au révisionnisme issu de la PREMIERE Guerre Mondiale. Nous expliquons les raisons de ce choix. Nous commençons à livrer des textes issus de ce courant révisionniste et pacifiste des années 20-30. Des hommes se sont élevés contre les catastrophes qui s'annonçaient, et ils avaient toutes les raisons de le faire. Ces raisons sont encore les nôtres aujourd'hui.


Le révisionnisme contemporain, né du refus et de la critique du bourrage de crâne qui avait facilité et accompagné le première guerre mondiale, doit beaucoup à Jean Norton Cru, qui entreprit, au lendemain du conflit mondial, de passer au crible les récits et témoignages de ceux qui se donnaient pour des témoins oculaires. Il aboutit, en 1929, à un gros livre qui proposait une méthode pour évaluer ces témoignages et le résultat de l'application de cette méthode. Bien qu'il ait été réédité une ou deux fois, ce gros livre, intitulé Témoins, reste difficile à trouver. Jean Norton Cru l'avait fait suivre d'un tout petit livre qui en expliquait le but et l'esprit. Il s'appelle Du témoignage et nous avons le plaisir de le proposer aujourd'hui à nos lecteurs.

Jean Norton CRU, Du témoignage, 1930.

Version html ou .version PDF


Histoire de la nuit et du brouillard, critique du livre de Pressac, Les crématoires d'Auschwitz, automne 1993, par S. Thion, 85K


LA SAGA FAURISSON :

DEUX LIVRES DE SERGE THION

Serge Thion décrit comment l'affaire Faurisson a éclaté sur la scène intellectuelle française et comment lres uns et les autres ont été saisis de surprise. Le révisionnisme est ainsi devenu instantanément le centre des discussions politiques et intellectuelles qui furent fort animées. Mais par la suite une coalition de forces conservatrices et d'intérêts divers est parvenue à imposer le silence par une suite de grands procès où, pourtant, les révisionnistes ont littéralement écarsé leurs accusateurs qui se sont retrouvés entièrement démunis d'arguments. Au bout de plusieurs années de tentatives infructueuses pour soutebir leur point de vue, ils eurent recours à une loi nouvelle qui interdisait purement et simplement de contester les varités officielles.

La Saga Faurisson fait la chronique des événements de 1978 à 1993. Elle permet de jeter un coup d'il fascinant sur l'étange accouplement du pouvoir et de la manipulation de l'histoire. Personne ne peut dire qu'il n'est pas concerné.

 

VÉRITÉ HISTORIQUE OU VÉRITÉ POLITIQUE? (1980) [Table des matières: 1 Le Comment du pourquoi ­ 2 Le dossier de l'affaire Faurisson ­ 3 Ce qu'est l'affaire Faurisson ­ 4 L'éclatement de l'affaire ­ 5 | 1 - | 2 - | De la misère en milieu enseignant ­ 6 Le révisionnisme à l'étranger ­ 7 De la nécessité de l'affaire Faurisson ­ 8 Annexe - Interview de Robert Faurisson à Storia Illustrata ­ 9 Le Journal' d'Anne Frank est-il authentique ? par Robert FAURISSON | 1 - 97K | 2 - 45K | 3 - 60K | ]

encore indisponibles: Documents photographiques annexes concernant le Journal d'Anne Frank ; Chambre à gaz du pénitencier de Baltimore, Maryland (USA) -- Texte et photohraphies de Robert FAURISSON; Documentation graphique (Auschwitz, Struthof) rassemblée et commentée par R. Faurisson; Articles brefs de Robert Faurisson, Georges Wellers ; et une orientation bibliographique.

UNE ALLUMETTE SUR LA BANQUISE (1993) [ Table des matières: 1 Introduction (Sur la nouvelle loi et l'institution de la censure.), 25K; 2 Une allumette sur la banquise : | 1 - 95K | 2 - 91K | 3 - 89K | 4 - 92K | 5 - 55K| ; 3 Mise au point sur tour d'horizon: | 1 - 42K | 2 - 39K | 4 Celui qui ne discute pas: | 1 - 45K | 2 - 44K | 3 | 5 Anatomie d'un mensonge télévisuel:35K ­ 6 Histoire européenne et monde arabe: | 1 - 89K | 2 - 65K | 7 Du bon et du mauvais usage du révisionnisme: | 1 - 50K | 2 - 55K | 8 Les colporteurs du néant. | 1 - 60K | 2 - 58K | Conclusion: Et les chambres à gaz ? 25K ­ Annexes 1 : Le révisionnisme à chaud -- Le son du clairon. A propos de MM. Boudarel, Notin, Faurisson -- Carpentras, un an après | 75K | ­ Annexes 2 : La chambre à poudre et l'âne bâté. -- Les témoignages au Cambodge. -- Compte-rendu de James Bacque, Other Losses. -- Antiracisme, misère du socialisme. -- Pour crimes non prescrits, ou les délices de la rétroactivité: | 155K | -- Bibliographie.


Signalons l'existence d'une archive Serge Thion, qui réunit les écrits de Serge Thion qui traitent des sujets les plus divers. <http://www.abbc.net/totus/index.html>


Nous avons l'intention, à partir de cette page, d'ouvrir sur des textes qui ont joué un rôle historique dans la constitution du révisionisme moderne, celui qui traite de ce que certains appellent, parce qu'ils ne connaissent pas le sens des mots, l'Holocauste. Nous donnerons d'abord des textes de Paul Rassinier qui est notre ancêtre direct. Nous avons ouvert une archive qui lui est consacrée.

Mais il faudra d'autres textes, auxquels tout le monde fait toujours référence, mais quii sont devenus introuvables, épuisés depuis longtemps, comme ceux de Bardèche ou de Harwood. Nous ne sommes nullments tenus d'en approuver chaqsue mot, bien entendu. Les lecteurs, là comme ailleurs, exerceront leur sens critique.

Nous affichons l'oeuvre controversée de Bernard Lazare, (avec en prime une lettre de Lazare à Weizman, de 1901, refusant le sionisme et ses procédés) ainsi que celle d'Abraham Léon, La conception matérialiste de la question juive, de 1942, avec la préface très importante de Maxime Rodinson et celle d'E. Germain, secrétaire de la IVe internationale, essentiellement biographique.

A la page Bardèche, on trouvera les contributions anciennes ou récentes de cet auteur, notamment les deux volumes de son livre sur Nuremberg.

Nous poursuivons par une brochure qui a joué un grand rôle dans les années 1970,

SIX MILLIONS DE MORTS LE SONT-ILS RÉELLEMENT?

par Richard E. HARWOOD

| 1 | 2 | 3 |

Nous nous sommes abstenus de corriger les innombrables fautes que comporte cette version française, manifestement réalisée par des amateurs. Nous traitons ce document comme une "document historique", appartenant à l'histoire du révisionnisme. Nous savons que certains points mériteraient des rectifications ou des corrections. Comme chacun pourra s'en convaincre, ce texte provient de l'extrême-droite. Il est imbu d'un racisme que nous, ici, nous trouvons, grotesque. Il a été largement distribué mais il ne semble pas qu'il ait été lu dans les gauches européennes; à l'exception de Pierre Viansson-Ponté qui en a fait une critique fulminante dans Le Monde (17-18 juillet 1977) Robert Faurisson allait juger cette critique fort injuste dans les détails et déclencher une guérilla par lettres qui allait aboutir fin 1978 à la publication d'un article dans Le Monde et au lancement public du révisionnisme en France.

Mais la diffusion de ce texte au Canada par un émigré allemand, graphiste de son état, allait déclencher les deux plus importants procès d'Ernest Zündel, en 1985 et 1988. La diffusion de la brochure de Harwood allait être assimilée à "la propagation de fausses nouvelles". La bataille, sur le plan juridique, allait culminer, en cour suprême, par l'abolition de cette loi désuète. Mais sur le plan documentaire, ces procès, surtout celui de 1985, allait fournir l'occasion de confronter les principaux "témoins" et "historiens" de l'histoire officielle et orthodoxe avec les thèses révisionnistes. Ce fut le Waterloo de l'histoire officielle.

On comprend pourquoi nous jugeons que ce texte, bourré d'imperfections et aussi de lueurs d'une grande justesse, a marqué son époque. C'est à ce titre que nous l'affichons ici.

Autre ancêtre du révisionnisme, François Duprat. Il fut l'un des principaux diffuseurs de la brochure de Harwood en France. Il était très actif dans divers milieux d'extrême-droite. Il a été le fondateur de nombreuses publications et a pris part à la création du Front national. Diplômé d'shitoire, il est mort à 37 ans, le 18 mars 1978 dans l'explosion de sa voiture. Son épouse est grièvement blessée. Sa biographie est reprise par Valérie Igounet, qui la met évidemment à sa sauce. Nous reproduisons ici le court article qu'il avait donné en 1967 à la revue de Bardèche, significativement intitulé Le Mystère des Chambres à Gaz. Cinq ans auparavant, il avait publié des articles sur les historiens révisionnistes américain Harry Elmer Barnes et AJP Taylor.

L'un des premiers, avant même Bardèche et Rassinier, à regarder ce qui s'était passé au tribunal de Nuremberg, avec un oeil critique, a été le Suisse Gaston Amaudruz. Dans ce livre écrit en 1946 et publié à Paris en 1949, Ubu Justicier au premier procès de Nuremberg, il a montré qu'on pouvait refuser la paralysie du jugement (version PDF). Nous disposons aussi d'une version lisible à l'écran. C'est un livre incontestablement favorable au nazisme, écrit en Suisse, mais les considérants juridiques sont particulièrement pertinents.

Nous ouvrons une page Arthur R. BUTZ consacrée aux écrits de celui qui a donné au révisionnisme américain l'impulsion sur laquelle il court encore. Nous publions simultanément une version lisible à l'écran de la version française et la version allemande en PDF.

 

Abbé Curzio NITOGLIA

Contre-révolution et judéo-maçonnerie


Ce texte a été affiché sur Internet à des fins purement éducatives, pour encourager la recherche, sur une base non-commerciale et pour une utilisation mesurée par le Secrétariat international de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (AAARGH). L'adresse électronique du Secrétariat est <aaarghinternational@hotmail.com>. L'adresse postale est: PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

Afficher un texte sur le Web équivaut à mettre un document sur le rayonnage d'une bibliothèque publique. Cela nous coûte un peu d'argent et de travail. Nous pensons que c'est le lecteur volontaire qui en profite et nous le supposons capable de penser par lui-même. Un lecteur qui va chercher un document sur le Web le fait toujours à ses risques et périls. Quant à l'auteur, il n'y a pas lieu de supposer qu'il partage la responsabilité des autres textes consultables sur ce site. En raison des lois qui instituent une censure spécifique dans certains pays (Allemagne, France, Israël, Suisse, Canada, et d'autres), nous ne demandons pas l'agrément des auteurs qui y vivent car ils ne sont pas libres de consentir.

Nous nous plaçons sous la protection de l'article 19 de la Déclaration des Droits de l'homme, qui stipule:
ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit>
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.


aaarghinternationalàhotmail.com

Vous avez téléchargé ce document à <http://www.abbc.com/aaargh/fran/histo/histo.html>

| Page d'accueil français | Page d'accueil aaargh |