AAARGH

[ Accueil général ] [ Accueil français ]
Les trois pamphlets cachés de Louis-Ferdinand Céline, révisionniste notoire

Bagatelles pour un massacre

L'École des cadavres

Les beaux draps

LES ANTISÉMITES ONT-ILS RAISON ?

Voir le site http://uuurgh.net


LES ÉDITIONS DE L'AAARGH SUR L'INTERNET
Dernières modifications : janvier 2011.

 


NOUS AVONS ICI 621 OUVRAGES ET BROCHURES
EN LIGNE, à télécharger gratuitement
ALL for free download

VOIR LA LISTE DES REPRINTS
(COMPILATIONS, ARTICLES ET DOCUMENTS EN <PDF>)

 

Dernières nouveautés :

Israeli War Criminals

Une compilation de 200 noms (souvent avec photos), classés par prénoms, d'un certain nombre de criminels de guerre israéliens, pour la plupart militaires d'active. Nous ignorons dans quelles circonstances cette liste a été fabriquée. Elle n'offre pas de garanties factuelles ou judiciaires.


François BRIGNEAU

Mais qui est donc le professeur Faurisson ?

<pdf> - 200 K Publications F.B., 3e édition, La Sfinge, Rome, 2005 ,Editions Aere Perennius, 2010

Alphonse TOUSSENEL

Les Juifs rois de l'époque (tome I)
Paris, 1845, ici 3e éd. de 1886, Marpon et Flammarion éditeurs, préface, nocice et notes par Gabriel de Gonet. Ça commence comme ça :

Je ne sais pas les grandes choses qu'a faites le peuple juif, n'ayant jamais lu son histoire que dans un livre où il n'est parlé
que d'adultère et d'inceste, de boucheries et de guerres sauvages, où tout nom qu'on révère est souillé d'infamie, où toute grande fortune débute invariablement par la fraude et par la trahison, où les rois, qu'on nomme saints, font assassiner les
maris pour leur voler leurs femmes, où les femmes qu'on nomme saintes entrent dans le lit des généraux ennemis pour
leur trancher la tête.
Je ne décerne pas le titre de grand peuple à une horde d'usuriers et de lépreux, à charge à toute l'humanité depuis le
commencement des siècles, et qui traîne par tout le globe sa haine des autres peuples et son incorrigible orgueil.

Les Juifs rois de l'époque (tome II)
idem, 220 p.

La naissance de l'enfant du peuple est accueillie dans sa famille comme une calamité. La première parole qui se prononce sur son berceau est une malédiction. Si la pauvre famille ne se décharge pas sur l'Etat de son nouveau fardeau, auquel cas il y a deux chances sur trois pour que la malheureuse créature, qui n'avait pas demandé à naître, périsse avant sa deuxième année, cette pauvre famille sera forcée d'utiliser l'enfant dès sa plus tendre jeunesse, et aussitôt que sa main sera assez forte pour manier l'écheveau ou la bobine, ou pour conduire la vache au pâturage voisin. Si la funeste étoile de l'enfant l'a fait naître au sein d'une ville manufacturière, le voilà dès ses plus jeunes ans attaché au service d'une machine aux poumons de fer, et malheur à lui s'il s'endort, le fouet de la Némésis commerciale est là pour le punir des nécessités de sa nature.

Adrien de BOISANDRÉ (1859-1910)

Napoléon antisémite
Paris, Librairie antisémit, 1900. <pdf> 161 p.

Napoléon au Conseil d'Etat : « Je fais remarquer de nouveau qu'on ne se plaint point des protestants ni des catholiques comme on se plaint des juifs : c'est que le mal que font les juifs ne vient pas des individus, mais de la constitution même de ce peuple ; ce sont des chenilles, des sauterelles qui ravagent la France. »


Arundhati ROY

Walking with the Comrades
Report from Maoist Political Base Areas (in India)
<pdf> 40 p. Outlook Magazine, Delhi, mars 2010. Voir
kasamaproject.org Témoignage d'une femme au regard particulièrement acéré, qui est aussi un écrivain vivement apprécié de nombreux publics, en Inde et à l'étranger. L'insurrection maoïste qui taraude l'Inde (et aussi le Népal) depuis une vingtaine d'années est fort mal connue. Ce témoignage mérite d'être lu.

Across the Indravati river, in the area controlled by the Maoists, is the place the police call 'Pakistan'. There the villages are empty, but the forest is full of people. Children who ought to be in school, run wild. In the lovely forest villages, the concrete school buildings have either been blown up and lie in a heap, or they're full of policemen. The deadly war that's unfolding in the jungle, is a war that the Government of India is both proud and shy of.


Theodor FRITSCH (1852-1933)

Handbuch der Judenfrage
Die wichtigsten Tatsache zur Beurteilung des Jüdischen Volkes
49 e ed., Leipzig, Hammer-Verlag, 1944, 232 S., <pdf> 5,2M

Theodor Fritsch, der Bauernsohn und Mühlenbauingenieur, stand mit den großen Judengegnern Lagarde, Dühring,
Liebermann von Sonnenberg, Bockel, Stoecker usw. schon 1880 in enger Verbindung. Je tiefer seine Kenntnis des
Judentums wurde - als Student verkehrte er noch in einer jüdischen Familie -, desto mehr erkannte er den Zweck seines
Lebens. Auf die Einkünfte seines Berufes verzichtend, opferte er Geld, Zeit und alle seine Kräfte, um, wenn es sein mußte, in kleinster Tagesarbeit, seine Gedanken dem deutschen Volke mitzuteilen.

Norman G. FINKELSTEIN

Beyond Chutzpah
On the misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History
Los Angeles, U. of California Press, 2005, 345 p., <pdf> 4,4M

I examined how the Nazi holocaust has been fashioned into an ideological weapon to immunize Israel from legitimate criticism.33 In this book I look at a variant of this Holocaust card, namely, the "new anti-Semitism." In fact, the allegation of a new anti-Semitism is neither new nor about anti-Semitism. Whenever Israel comes under renewed international pressure to withdraw from occupied territories, its apologists mount yet another meticulously orchestrated media extravaganza alleging that the world is awash in anti-Semitism.

Maurice RAJSFUS

Des juifs dans la collaboration
L'UGIF, 1941-44.
Préface de Pierre Vidal-Laquais, Paris, EDI, 1980, 203p., 27M

De 1941 à 1944, certains notable juifs français ont-ils servi la politique de Vichy ? Ont-ils facilité la politique d'extermination conduite par les nazis ? Ces deux questions trouvent une réponse dans ce livre, dont l'auteur, alors adolescent, a vécu cette période dramatique qui devait voir ces notables « bienfaisants » participer à la mise en place d'une organisation (l'UGIF) qui permettra l'intensification de la répression antijuive.

On a ensuite pu observer que la dénonciation par Rajsfus de ces notables judéo-collaborationnistes n'a entraîné aucune poursuite, aucune mise en cause individuelle. En fait, les magnats de la communauté sont restés au pouvoir et représentent "les" juifs, aujourd'hui comme en 44 ou comme en 40. Ou comme en 1870.

A. BRESCIANI

Le juif de Vérone
ou Les sociétés secrètes en Italie, tome 2
Traduction française approuvée par l'auteur
Casterman, Paris, Tournai, 1882, 360 p., <pdf>

Léon DEGRELLE

Le fascinant Hitler !
Klow, Ed. de l'Étoile mystérieuse, 2006, 96 p. <pdf> 21,3M 70 pages, 900K

En fait, le propos de Degrelle, dans cet opuscule, est d'exposer le point de vue révisionniste. Comme toujours, dès qu'il parle ou qu'il prend la plume, le vieux chef rexiste ne manque pas de panache. Il a flanqué la colique aux Belges, jusqu'à son dernier souffle. On sait qu'une loi belge a interdit le retour de Degrelle, même sous forme de cadavre. Néanmoins, ses cendres ont été répandues, clandestinement, sur le sol natal, sans doute dans les entours de Bouillon.
Egon OLIVIER

Mémoire sur l'impossible extradition de Léon Degrelle réclamée par la Belgique
(1945-1994)
70 pages, 900K <pdf>

Ce travail universitaire cherche à faire comprendre dans quelles conditions Degrelle, arrivé en avion et en catastrophe sur la plage de Saint Sébastien le.. 8 mai 1945, a pu demeurer en Espagne, malgré les demandes belges d'extradition. Il faut dire qu'on n'a jamais pu établir de "crime de guerre" à l'encontre du leader rexiste de la division SS Wallonie. Et finalement, on se rend compte que la Belgique ne voulait pas du retour de cet énorme tribun. Son art oratoire était beaucoup plus dommageable pour l'ordre établi que plusieurs divisions blindées. Restaient le silence, la censure, l'étouffement. Jusqu'à l'internet...

Léon DEGRELLE

Les âmes qui brûlent
68 p.<pdf> 400 K

Notes intimes, réflexions spirituelles. Retour à la fin d'une vie sur son parcours sinueux.

Prenez ça dans les dents, ce sont nos étrennes:

Plus on avance parmi les sourires hypocrites, les yeux cupides, ou malpropres, les mains intéressées,
les corps flétris, plus on est déçu par la médiocrité de l'existence.

Le procès soviétique de Krasnodar (juillet 1943)

Comptes rendus d'audience du procès des "envahisseurs fascistes allemands" et de leurs complices, surtout de leurs "complices" soviétiques, à Krasnodar, en juillet 1943, traduit du russe en anglais, publiés sour le titre "Le verdict populaire" par les services de propagande soviétiques. 66 p., 6,5M. En anglais

C'est le précurseur et le modèle du Procès de Nuremberg, dont l'idée, déjà évoquée dans certains milieux juifs de New York et de Londres, a été imposée par Staline à Roosevelt qui manifestait des réticences envers cette incroyable innovation : faire juger les perdants par les vainqueurs ! Krasnodar est sur le Kouban, près de la Mer Noire, pointe avancée de la pénétration allemande. Les juges étaient, semble-t-il, un juif, un arménien et un russe. Apparition des Sonderkommandos et des "camions à gaz" (monoxyde de carbone).


A.Wolfgang EGGERT

Israels Geheimvatikan (Bd.3)

Munich, Beim Propheten Verlag. 513 S. <pdf> 3,7M


F


CADEAU DE L'AAARGH POUR LE TRENTIÈME ANNIVERSAIRE DU LANCEMENT DU JOURNAL OF HISTORICAL REVIEW

CE MOIS-CI, LES QUATRE NUMÉROS DE 1988 (en anglais d'Amérique) :

Il y a tout juste trente ans naissait l'aventure du Journal of Historical Review, une publication trimestrielle dans laquelle allaient s'exprimer non seulement les révisionnistes américains, mais ceux du monde entier. Cette aventure allait durer vingt ans. Elle a permis aussi le tenue de grandes conférences internationales qui, à leur tour, ont nourri ses sommaires. Ce fut une époque fiévreuse, marquée par des procès retentissants, des débats enflammés, des rencontres bouleversantes, des hommes et des femmes venus de tous les horizons qui trouvaient, dans la répression stupide qui les visait, les raisons de se parler, de se découvrir et de se confronter. On remarquera qu'il n'en est nullement résulté une école, une dogmatique, une secte. Au contraire, à se limer la cervelle les uns les autres, comme disait Montaigne, les révisionnistes ont aiguisé toutes les raisons personnelles de s'insurger contre les mythologies ambiantes, mais chacun à leur façon. On a finalement affaire à une collection d'individus, irréductibles les uns aux autres. C'est ce qu'on obtient quand on pose comme point de départ la liberté de penser.
L'AAARGH, pour célébrer, à sa façon, l'arc temporel de ces trente ans va reproduire chaque mois de 2010-11 une année du JHR, en commançant par le début, l'année 1980. On s'apercevra vite que la lecture nous rapporte encore de grosses pépites. Les vieux schnoks retrouveront leur jeunesse perdue. Les jeunes pignoufs connaîtront la sagesse de leurs aînés...

N° 1 (printemps)-- App, Butz, Faurisson, Fitzgibbon, Walendy... **** N° 2 -- (été) Brandon, Faurisson, Bennett, Ponsonby, Harwood, Felderer, Barnes... **** N°3 -- (automne) Barnes, Fitzgibbon, Weber, Lutton, Felderer... **** N°4 -- (hiver) Stein, Butz, Seleshko, Konkin, Felderer... **** N°5 -- (printemps 81) Brandon, Bennet, James Martin sur Raphael Lemkin, Weber, Landwehr, Friedrich, Kehl **** N°6 -- (été 81) Faurisson, Weber, Wesserle, Merriam, Wainright, Lilienthal **** N°7-- (automne 81) Buchener, Stäglich, Hansen **** N°8 -- (hiver 81) Beck, Rassinier, Faurisson, Lutton, Wesserle N°9 -- Martin, Carto, Barnes... **** N°10 -- Faurisson (Anne Frank), Andronescu, Weber (Charles), Konkin, Larson... **** N° 11 -- Greaves, Butz, Martin, Nakhleh, Irwin... **** N° 12 -- Butz, Degrelle, Borra, Wesserle... **** N° 13 -- Whisker, Hadawi, Hankins, Rollins... ****N° 14 -- Rosevelt and the War in Europe, Weber, Kent, Hoggan... *** N° 15 -- Lindsey, Thompson, Whisker, Rollins... **** N° 16 -- Pearl Harbor, Greaves, Martin... N° 17 --- Carto, Berg, Staeglich, Whisker, Jordan... **** N°18 -- Row, Stimely, Lutton, Gleason, Braun, Irving, Faurisson, Kuesters, Martin, Rubenstein, Sanning, Butz... N°19 -- Bennett, Baxter, Braun, Hoggan, Sanning, Christophersen... *** N°20 -- Faurisson, Weckert, Moroz, Chapman... *** N°21 -- James J. Martin ... *** N°22 -- John, Hasegawa, Hoffman, Rollins... *** N° 23 -- Benson, Faurisson, Berg, Franz-Willing... *** N° 24 -- Oppenheimer, Black, Ronnett, Bradescu... ***N° 25 -- Oppenheimer, Hummel, Dickson, Hall... *** N° 26 -- Faurisson, Weber, Peel, Wesserle...

*** N° 27 -- Roques, Berkis, Remer, Clarence Lang, Marson.... *** N° 28 -- Mattogno, Weber, Grubach, Merson *** N° 29 -- Mattogno (II), Aynat, de Boüard ... *** N° 30 -- Weber, Faurisson, Berg...

 

À suivre...

ACHATS EN LIBRAIRIE / BOOKSHOPS
Certaines librairies ont à leur catalogue des livres-papier qui se trouvent sur le nôtre, ou qui y ressemblent. Nous encourageons vivement nos lecteurs à s'y fournir.

Angleterre :
Historical Review Press
PO Box 62, Uckfield, Sussex, TN22 IZY, UK
Catalogue :
http://www.ety.com/HRP

France :
AKRIBEIA, 45/3 route de Vourles, 69230 Saint-Genis-Laval
Catalogue :
http://www.akribeia.fr/

Nous avons une liste des publications de Robert Faurisson en français
disponibles aux éditions Akribeia
.

Editions de la Reconquête (rééditions de Céline, en particulier, Rebatet et d'autres)
http://www.editionsdelareconquete.com/
Livres diffusés par : Duquesne Diffusion, 27 av. Duquesne, 75007, ou
Librairie du Paillon, 2 rue Georges Ville, 06300 Nice, ou
Librairie Dobrée
14 rue Voltaire
F=44000 Nantes <
www.librairiedobree.com >

Librairie antitotalitaire :
27 bis av. René Coty, 75014 Paris

La Vieille Taupe
17 rue de la Bretonnière
Romainville F-45340 Beaune-la-Rolande

Etats-Unis
Noontide Press, PO Box 2719 Newport Beach, CA 92759, USA
http://www.NoontidePress.com

Espagne
Libreria Europa
Calle Seneca, 12 bajos
Apartado de correos 9169
E=08006 Barcelona
libreriaeuropa@telefonica.net
www.libreriaeuropa.es

http://www.edicionesojeda.com/catalogo.htm

Italie
Effepi
via Balbi Piovera, 7
I=16149 Genova (Italia)
http://www.angelfire.com/rnb/effepi/
http://www.ladestra.info/?p=1501

Libreria Ar
Palazzo de Consili, piazza della Libertà 11
I=83100 -- Avellino
info@libreriaar.com
www.libreriaar.com

Edizioni all'insegna del Veltro
Viale Osacca 13, I=43100 Parma, Italia
FAX o telefono: (00 39) 0521-290880; email:
insegnadelveltro1@tin.it

Allemagne
(Revisionistische Bücher) VHO
CHP, PO Box 243, Uckfield, TN22 9AW, Great Britain
http://vho.org/store/UK

Anton A. Schmidt ( catho-tradi) religiöse Bücher
Postfach 22; D=87467 Durach

Suisse
Les Éditions de Cassandra
(demander le catalogue)
Case postale 141
CH=3960 Sierre (Suisse)
editionsdecassandra@yahoo.fr


LES FEUILLETONS DE L'AAARGH

NOUS ALLONS REPRENDRE LES LIVRES QUI NOUS ATTAQUENT ET NOUS ALLONS LES COMMENTER, MOT À MOT, PHRASE À PHRASE. On va les clouer sur la porte de la grange...

ALLEZ VOIR NOTRE NOUVELLE PAGE "LE FEUILLETON"

Troisième livraison : la suite du livre de Jouanneau sur le procès Badinter/Faurisson.

Les témoignages d'un imbécile patenté, Didier DaeninXXX, et d'un fourbe fuyant, Henry (avec un Y) Rousso.


Dans la série "Reprints et documents" :


AAARGH REPRINTS

ESISTE LA LIBERTÀ DI PAROLA IN ITALIA, OPPURE NO ?
<pdf> 2,5M. Pag. 133. En italien. Raccolta della stampa italiana sulla

vicenda Moffa e il disegno di legge di Pacifici,
il killer delle libertà di stampa, di pensiero, et di tutto..., il duce dell'assolutismo ebraico


Armand BERNARDINI

Le Système de formation des noms judéophores
L'Ethnie française, 1941-1943, 15 p. <pdf> 5,1M

"Un philologue juif des plus connus, Léopold Zunz, auteur en 1836 d'un important travail sur les noms juifs « y montra par des exemple empruntés à tous les âges que les juifs ont librement adoptés les noms courants et populaires de leurs voisins dans toutes les parties du monde »."



Tout savoir sur Hadopi2 et la riposte graduée

Le guide de survie
Ebooks-land.net, 2010, 36 p., <pdf> 12,8M

Vous vous rappelez peut-être de la loi «DADVSI» : le summum du top de la crème pour sauver l'industrie du disque et du cinéma ? Cette loi répressive qui prévoyait jusqu'à 300.000 euros d'amende et 3 ans de prison n'a jamais été appliquée. Normal, elle est inapplicable...
Insania Judaica

Il Gran Kahal
portale informativo contro il razzismo suprematista ebraico di matrice talmudica, novembre 2006, 14 p., en italien.

Sono rarissime le notizie sul Gran Kahal odierno: le più recenti risalgono al 1954, con Hugo Wast e al 1996 con Israel Shahak il quale spiega che avendo gli Ebrei in Occidente acquisita nel 1780 l'eguaglianza giuridica ed essendosi man mano emancipati, il potere giudiziario che la Comunità ebraica deteneva venne pian piano
diminuendo (18), soprattutto in Occidente; mentre in Oriente l'emancipazione è stata assai debole e il Kahal ha mantenuta la sua forza. Tuttavia in Occidente vi sono state sacche di resistenza all'assimilazione, e con il movimento sionista e la fondazione del B'nai B'rith (1843), la corrente antiassimilazionista (e filo-Kahalista) ha
ripreso il sopravvento.

Israël Adam Shamir

Shamir le fou et Thion le fanatique
20 septembre 2010, 4 p. <pdf> Traduit de l'anglais en français

C'est la réponse de Shamir. Fanatique ? Thion adore; il n'y avait pas pensé.



Die Juden und das Christenblut
Geschichtliche Beiträge zur Frage des jüdischen Blutrituals

Leipzig, Germanikus-Verlag, 1892, 35 S., <pdf> En allemand et en gothique (Fraktur)

Le titre signifie: Les juifs et le sang des chrétiens. Contribution historique à la question des rituels juifs fondés sur l'usage du sang. Toutes les religions sont tolérables, dit l'avant-propos, à conditions de ne pas outrepasser les lois communes.


L'esclavage et les juifs

22 p. <pdf> < wotraceafg > 1,1M

Brève compilation des données mises à jour sur ce sujet par des chercheurs proches de "Nation of Islam", (voir La relation secrète) une grande organisation basée à Chicago.

Voir le compte-rendu du volume 2 de La relation secrète, paru cet été à Chicago (Les deux volumes sont maintenant disponibles sur Amazon.com et les autres sites de la librarie en ligne):
The Secret Relationship... vol.2 Book Review (<pdf> 3 p.)

Nous avons aussi un échantillon du contenu de ce livre qui va faire encore gémir dans la rue des Rosiers : 14 pages d'extraits du texte et de l'index. Une visite ne vous engage à rien.

René NABA

Le Liban
Géopolitique du Moyen-Orient

<pdf> 43 p.

Bon décorticage. Comme toute analyse de la situation libanaise, celle-ci est éminement provisoire.


Sergio LUZZATO
Shoah vera o falsa?
Non si decide per legge

Il Sole 24 ore (grand journal économique) 17 octobre 2010, 1 p. <pdf> 128K. En italien

L'auteur, historien, issu d'une ancienne dynastie juive italienne, rejette durement la proposition faite par le président de la communauté juive romaine de faire voter une gayssotine. Il juge que ce genre de loi aura un effet contraire. Il va jusqu'à dire : "La connaissance historique se nourrit de tout, y compris du négationnisme". C'est à Faurisson que l'on doit l'édition critique du Journal d'Anne Frank... En outre, "la répression judiciaire est une mesure inefficace". (Nous sommes là pour le démontrer !)


Le mollah Omar parle
(au téléphone) avec un diplomate ricain (22 août 1998)
4 p. 250K
en dari traduit en américain

Document du Département d'Etat, déclassifié, dans lequel le mollah Omar, champion de cross à mobylette, affirme à un diplomate américain au Pakistan que les bombardements américains vont soulever une opposition de plus en plus forte dans la région, et demande des preuves au sujet des accusations lancées par les Amerloques contre Ben Laden. Douze ans après, on en est toujours là... avec les massacres en plus. Les documents produits par Wikileaks devraient au moins fournir le matériel légal pour poursuivre les militaires massacreurs de civils afin de les pendre aux derniers réverbères encore debout à Kaboul. Ceci, dans l'hypothèse où il y aurait une justice, qui s'inspirerait de Nuremberg, autant que la loi Gayssot, par exemple.


YUAN TENG FEI
Le professeur révisionniste qui fait bouger la Chine
3 pages, traduit et adapté du chinois en français, par Renaud de Spens

C'est un prof contestataire qui fait circuler ses cours en video. Succès boeuf. Il révise à tour de bras !!! Il dit haut et fort : « Ce n'est qu'en rétablissant la vérité historique que le gouvernement pourra atténuer les séquelles causées par la terreur politique, et ce n'est qu'en assumant ses dettes historiques que le régime pourra résoudre les conflits sociaux ». Ce n'est pas en France qu'un canard quelconque oserait dire ça en face, au gouvernement et aux logocrates zébreux. Mais en Chine, c'est Wang Jia Xi, dans les colonnes du Nanfeng Chuang ("Fenêtre sur le vent du Sud..."). Nous devrions peut-être nous abonner à cet excellent bimensuel ($ 158,60 pour 24 numéros). C'est un journal cantonnais, l'un des plus influents en Chine, et l'un des plus respectés. Même les bobos rassis de l'ambassade de France en ont entendu parler. Chargeable sur I-Phone, donc vous n'avez aucune excuse.
Notre document vient de
http://www.sinomedia.info/rp/100709ytf.php


Le format PDF s'ouvre avec ADOBE READER qui est gratuit et qui se trouve facilement, en particulier sur le site d'Adobe


LISTE DES LIVRES

"La librairie universelle qui permettrait à tous d'avoir accès à tout le savoir est possible mais elle manque de livres. La digitalisation se fait mais le rythme actuel de 1 million d'ouvrages par an est insuffisant."
Francis Pisani (pisani.blog.lemonde) 30 mai 2006

 

AAARGHUS

Quelques réflexions sur l'histoire débutante de la troisième guerre mondiale
21 p. <pdf> 400 K

Un membre de la rédaction de l'AAARGH tâche d'établir un rapport entre certains événements récents, comme le non au référendum sur la constitution européenne, ou la parution d'un petit pamphlet venimeux contre Heidegger, en s'appuyant sur la réflexion de Thucydide au moment où il entreprend d'écrire sur la Guerre du Péloponnèse et en faisant retour, à propos, sur des textes de Heidegger des années 38-40, récemment publiés à Francfort. Où l'on voit que le rôle de l'AAARGH est essentiel. Lecteur, prends un café, éteins ton téléphone et laisse toi couler dans les profondeurs. C'est un bain de jouvence...

II - Delenda est America ...et autres broutilles
<pdf> 16 p. 100K

 

ABDO Nadim

Hariqat mahrqat el yahud
Bahth elmi wa tarikhi a haqiqat el idiha'at el sahyuniya hawla el "holocaust"
(La vérité sur l'holocauste des juifs - Etude scientifique et historique sur la vérité des allégations sionistes sur "l'holocauste")
Beyrouth, édition de février 2007, <pdf> en arabe, 38 p.

Le sommaire de ce livre comprend: -Introduction - La réalité de l"holocauste" - Appendice: l"affaire David Irving - Les causes de l"holocauste" - Appendice: la relation entre les mouvements national-socialiste et sioniste - Les responsabilités de l"holocauste" - Appendice: une conférence donnée par l'auteur - Les conséquences de l"holocauste" - Appendice : les aspects juifs de l"affaire des caricatures danoises - Conclusion.

Cet ouvrage fait partie d'une nouvelle série "L'encyclopédie du lobby juif dans le monde" qui comprend également les titres suivants: - La guerre des juifs contre l'Evangile et le Coran (notamment les affaires de "l'évangile de Judas" et de Wafaa Sultan) - Breakthrough ( une étude sur les moyens de combattre la mafia juive mondiale) - La guerre informatique juive dans le monde ( qui relate notamment l'emprise juive sur des firmes telles que Google, Intel et Microsoft.) On commande à: BP 165903, Ashrafiyeh, Beyrouth, Liban.

 

ABEL Jean-Pierre

L'Âge de Caïn - Premier témoignage sur les dessous de la Libération de Paris.
<pdf> - 138 p. -Editions nouvelles, 1947. 400 K

«Et ce fut un beau tapage. Cette femme était peut-être devenue folle, à voir ce que le tank laissait derrière lui. Il était des prisonniers qui pensaient, plutôt, qu'elle simulait la folie. En tout cas, c'était une drôle de gaillarde, forte en gueule, et sans un atome de peur. Pendant les quelques jours qu'elle a passés dans la salle, elle a été, pour les FTP, comme une épine dans la peau. Elle leur riait au nez. Elle les narguait, du matin au soir. Ou bien, tout à coup, elle se mettait à les traiter d'assassins, aussi fort qu'elle pouvait crier. Ils ont tout essayé, pour la faire taire. Ils l'ont chaque jour frappée à coups de matraque, jusqu'à l'assommer, devant tous les prisonniers. C'était devenu comme un spectacle de la maison. Mais ils ne parvenaient pas à éteindre ce rire, à éteindre cette voix. Alors ils l'ont adossée au mur, dans le matin tiède, devant L'Hévéder et Guichet, qui creusaient chacun leur fosse, à vingt mètres de là. Il paraît qu'elle riait encore, qu'elle les insultait encore la garce ... C'était un homme, que cette femme. A moins qu'elle ne fût folle, après tout ... Ils lui ont lié les mains derrière le dos. Puis ils lui ont bandé les yeux. Alors elle leur a tiré la langue pendant qu'ils visaient. Elle leur tirait encore la langue quand la salve a éclaté. Et ils se sont enfin éteints, ce rire et cette voix ... Mais le plus beau, je le sais maintenant, c'est que quelques jours après les FTP ont dû coller une petite affiche sur la porte de la morte pour expliquer qu'il y avait eu erreur et pour s'en excuser. Tout cela avait été pour rien. Le tank. Les matraques. Le mur. C'est vraiment une histoire de fous ..

Quelques précisions : Jean-Pierre Abel est en fait René Château. Elève d'Alain, Proche de Gaston Bergery, radical-socialiste et fondateur de la Ligue de la Pensée Française en 1940, directeur jusqu'en 1943 de La France Socialiste, quotidien de Déat. Il a été arrêté le 30 août 1944 comme collaborateur notoire et détenu à l'Institut d'hygiène dentaire et de stomatologie 158, avenue de la Choisy, pendant soixante seize jours. Cet immeuble fut réquisitionné dès la libération et transformé en centre de détention de collaborateurs par des FFI qui s'étaient arrogé le droit de rendre leur propre justice. Robert Aron, dans son Histoire de l'épuration, raconte que cent cinquante personnes, environ, y ont été emprisonnées (dont l'ancien député socialiste L'Hévéder dont il est question dans le texte) en dehors de toute légalité. Certaines furent fusillées dans l'enceinte de l'institut, d'autres furent repêchées dans la Seine. La Préfecture de police, avertie de ces faits, tenta d'y pénétrer mais accueillis à coups de mitraillette, les policiers reculèrent pour éviter un massacre. Le préfet de police Charles Luizet chargea le colonel FFI Aron-Brunetière, chef du 2ème bureau, de faire procéder à la fermeture de l'institut et des autres centres de détention (le lycée Janson de Sailly, la caserne de Reuilly, la mairie du 18ème arrondissement, l'hôtel du Dôme rue Léopold Robert ...). Les détenus, au nombre de 1500 environ, furent transférés à la prison de Fresnes où après un premier interrogatoire, 800 d'entre eux furent immédiatement libérés.

 

ACCOYER Raymond (Président - Rapporteur)

Rapport d'information au nom de la mission d'information sur les question mémorielles
Assemblée nationale, novembre 2008, <pdf> 480 p. 2,7M

Ce sont bien plutôt les voies et moyens de l'initiative mémorielle qui sont en débat aujourd'hui. Qui doit décider de ce qu'il faut commémorer, de ce qu'il faudrait oublier ? Où commence et où s'arrête le « devoir de mémoire » ? Ces questions ont été posées explicitement lorsque le Président de la République a envisagé que chaque classe de CM2 assure le parrainage d'un enfant victime de la Shoah. Le débat a été amorcé dans la société, mais guère dans les assemblées parlementaires, ce qui posait une autre question essentielle : quelle est la place du Parlement et singulièrement de la loi dans le domaine de l'histoire et de la transmission de la mémoire ?
C'est pour répondre à l'ensemble de ces interrogations qu'il était utile que l'Assemblée nationale engage une réflexion globale sur les questions mémorielles en créant une mission d'information pluraliste. A partir des auditions et tables rondes organisées depuis avril 2008, le présent rapport s'efforce d'analyser les rapports parfois compliqués qu'entretient notre nation avec son passé, avant de dessiner les contours d'une politique.

 

AFGHANISTAN :

ASSESSMENT OF CORRUPTION IN AFGHANISTAN
USAID, <pdf> 90 p. 500K

Corruption, defined as "the abuse of public position for private gain" is a significant and growing problem across Afghanistan that undermines security, development, and state and democracy-building objectives. Pervasive, entrenched, and systemic corruption is now at an unprecedented scope in the country's history. Thirty years of conflict that has weakened underdeveloped state institutions and the country's social fabric, Afghanistan's dominant role in worldwide opium and heroin production, and the tremendous size and diversity of international security, humanitarian and development assistance all increase Afghanistan's vulnerability to corruption.

Alexandre-le-Grand, quand il est passé avec ses armées en Afghanistan, est passé par les vallées, assez vite, en faisant le tour des massifs montagneux. Lui, et tous les grands capitaines de l'Antiquité, savaient qu'on ne doit jamais attaquer les montagnards chez eux. Les Américains, qui ne soupçonnent même pas l'existence de l'Antiquité, se sont précipités dans le piège. Qu'ils ne nous demandent pas de les en sortir. Qu'ils y restent et qu'ils y crèvent.

Ils découvrent la "corruption" de l'Etat client sur lequel ils fondent leur vision de l'avenir. Comme celui de la République du Vietnam, du général Nguyên van Thieu ? Le secret est pourtant simple :il n 'y a jamais eu d'État en Afghanistan. Donc, la corruption, c'est l'État. Il n'y en n'a pas d'autre dans les réserves...

 

AMAUDRUZ Gaston Armand,

Ubu justicier au premier procès de Nuremberg
Paris, Charles de Jonquières, 1949 ( 2e édition, corrigée et améliorée, <pdf> 410 K)

Amaudruz, born in Lausanne in December 1920, is author of three books, holds a certificate of political science and social sciences, and for a time worked as a language teacher. Already as a 28-year-old he questioned claims of wartime German homicidal gas chambers in his book, Ubu Justicier au Premier Procès de Nuremberg (Paris, 1949).

Le Suisse G. A. Amaudruz est moins connu. Ancien soldat SS de la Division Charlemagne (du moins c'est ce dont il se vante), il reprend son engagement politique dès 1949 et fait paraître en France Ubu justicier au premier procès de Nuremberg dans lequel il récuse le Tribunal Militaire International. (Rabcor)

 

ALERME (Colonel)

Les causes militaires de notre défaite
Paris, InterFrance, 1940, 28 p., <pdf>

"La France, l'Angleterre et bon nombre de nations croyaient que l'armée française était la plus forte du monde, la mieux instruite, la mieux armée, la mieux commandée aussi. A plusieurs reprises, nos gouvernements et nos grands chefs militaires eux-mêmes l'avaient affirmé dans des discours retentissants. La fameuse revue passée le 14 juillet 1939, à Paris, en présence des membres du gouvernement britannique, n'avait-elle pas confirmé ceux-ci dans l'opinion que les deux nations alliées étaient décidément de taille à faire face à toutes les éventualités ? [...]"

"Nos chefs ont pâti d'une espèce de cécité sans remède."
Le colonel Alerme était le chroniqueur militaire du journal collaborationniste Je Suis Partout.

 

Stratégie anglaise
Novembre 1942, Interfrance, <pdf> 850 K 75 p.

Dans le monde de la collaboration, on tâchait de décrypter ce qu'allaient faire les Alliés, non sans oeillères.

Ecrit à la veille du débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, ce livre sera rapidement démenti par les faits. Pour Rebatet, le colonel Alerme était pourtant "l'un des plus infaillibles prophètes que j'ai connu". Marcel Déat, lui, écrivait du colonel Alerme que c'était un "esprit original et toujours en mouvement". L'auteur (1878-1949) présida l'agence Inter-France jusqu'en 1944.

"Statégie anglaise" du colonel Alerme, achevé à Paris le 25 août 1942, est publié aux Editions du centre d'études de l'agence Inter-France le 1er trimestre 1943 sous l'autorisation d'éditer n° 12.491.


AMICO, A cura di Giovanna d'

Razzismo, antisemitismo, negazionismo
<pdf> 80 pag. 2004, 500 K

UNA TEORIA COSPIRAZIONISTA DELLA STORIA:- I «PROTOCOLLI DEI SAVI DI SION» di Francesco Cassata
MECCANISMI GENERATIVI E MODELLI APPLICATIVI DEL RAZZISMO di Dario Padovan
NEGAZIONISMO, ANTISEMITISMO, RIMOZIONISMO di Francesco Germinario.

Totalmente corretto... Nel suo saggio Francesco Germinario sottolinea come l'antisemitismo cospirazionista sia tuttora un'arma dei negazionisti che individuano nella Shoah, abbastanza paradossalmente, una «manovra » degli ebrei, una «invenzione» finalizzata alla costruzione dello Stato di Israele. La negazione della Shoah passa attraverso un «rimozionismo» che nell'antisemitismo ha la sua principale ragion d'essere. Le tesi negazioniste, che non sono state prese in alcun modo in considerazione dagli studiosi, se non per essere criticate, non sono diventate nemmeno argomento per i neofascisti che, utilizzando la Germania nazista come pietra di paragone, hanno ritenuto di non doversi occupare in alcun modo dello sterminio. In altre parole, lo sterminio sarebbe un problema dei tedeschi, non degli italiani. L'assunzione dell'«Italiano brava gente» è stata però più traversale, ha attraversato anche la nostra storiografia che solo di recente ­ come ricorda Germinario ­ ha preso ad analizzare il nesso fascismo-antisemitismo.

 

ANTI DEFAMATION LEAGUE (with HILLEL)

Fighting Holocaust Denial in Campus Newspaper Adverstisements
A Manual for Action
< pdf > 33 p. 500K en judéo-américain

La centrale policière judéo-sioniste aux Etats-Unis s'inquiète des succès rencontrés par notre excellent ami Bradley Smith qui parvient à faire insérer dans des journaux de campus des placards posant des questions simples : Pourquoi Eisenhower, dans ses mémoires, ne parle pas des chambres à gaz ? (pas plus d'ailleurs que Churchill ou de Gaulle !) Ça rend fous les maîtres-espions du sionisme US ! Ils râlent comme des poux ! Ils essaient de prévenir les dégâts ! Ils sont extrêmement rigolos !

Holocaust denial is an anti-Semitic conspiracy theory which claims that the well-documented
destruction of six million Jews during World War II is actually a myth created by Jews to serve their own self-interested purposes. On college campuses, Holocaust denial is most often encountered in the form of advertisements submitted to student newspapers by Bradley Smith and his Committee for Open Debate on the Holocaust (CODOH). These ads are an affront to truth and an insult to the memory of those who were murdered by the Nazis. They create a divisive atmosphere for Jews on campus and foster conflict among students, faculty, administrators and the local community. [...] The Holocaust is a central tragedy in the sweep of Jewish and human history and a trauma that continues to inform Jewish life today. It is also a cautionary tale about human character that deserves retelling in every generation, to Jews and non-Jews alike. By fighting Holocaust denial on campuses we honor the memory of the victims, confront the forces of hatred, and help shape a responsible new generation of Americans. We urge you to join us in this effort.
C'est signé FOXMAN, l'homme-renard.

 

APP Austin

Revisionist Pamphlets
(1973-78) (pdf - 500 K)

One of the titanic figures of postwar revisionist historiography, Professor Austin J. App, died of kidney failure on 4 May 1984. A well-established author and scholar of English literature at the outbreak of World War II, Dr. App was soon appalled at the human suffering and political disaster caused by that "unnecessary conflict," and for the next four decades he was in the very forefront of those courageous scholars who, often in the face of severe academic and press hostility, sought to determine the historical truth about the war, and to publicize that truth far and wide. (Keith Stimely)

Parmi les intervenants à la première "convention révisionniste" (1979) au cours de laquelle R. Faurisson présenta une communication sur "les techniques du gazage", siégeaient Udo Walendy, Austin App, rédacteur de The Voice of German Americans et auteur de pamphlets diffusés par l'éditeur néo-nazi Liberty Bell (Fresco referens).

The Six Million Swindle
Boniface Presse, 1973, <pdf> 28 p. 300K

The Six Million Swindle is a Blackmail for Indemnities
The Talmudists have from the beginning used the six million swindle to blackmail West Germany into "atoning" with the twenty billion dollars of indemnities to Israel. They put enough pressure on Washington not to sign the American-German treaty for German autonomy until Adenauer agreed to such indemnities to a bastard state that had not even existed during the era of the Third Reich. But not only has Israel blackmailed West Germany into subsidizing it, Israel and World Jewry have also blackmailed it with the figure of six million into paying pensions and indemnities to every Jew who survived Nazi-occupied Europe and
millions who after the war sneaked into West Germany from behind the Iron Curtain and then claimed to have suffered under the Nazis.

[ANNE FRANK]

Guida ad una lettura critica del Diario di Anna Frank
46 p. <pdf>

Questo studio vuole invece fornire una nuova chiave di lettura del testo, soffermandosi su «quei precisi momenti che vi vengono raccontati» e farcendo luce sulle molte ombre che su di esso si stendono. Noi, come tutti gli storici revisionisti, siamo infatti convinti della non autenticità de Il diario di Anna Frank, e cercheremo di dimostrare che esso non é stato altro che uno strumento nelle mani dei sostenitori dell'Olocausto.

Voir aussi sous FAURISSON, FELDERER


ARETZ Emil

Hexen-Einmal Eins einer Lüge
<pdf>, 1970, 3. Auflage, 1973, Verlag Hohe Warte,392 S., 65M

Die Hexe : Du mußt verstehn!
Aus Eins macht Zehn,
und Zwei laß gehn,
und Drei macht gleich
So bist du reich.
Verlier die Vier!
Aus fünf und Sechs,
so sagt di Hex,
macht Sieben und Acht,
so ist's vollbracht:
Und neun ist Eins,
und Zehn is keins.
Das is das Hexen-Einmal-Eins

(Goethe, Faust I. "Die Hexenküche)

Que s'est-il passé de 1939 à 1945?
Que s'est-il passé après 1945 ?

 

ARROYO Eduardo

O que é o revisionismo ?
Ediciones Rioplatenses, 32 pag., Coleção Classicos Revisionistas, en portugais, n.d., impr. in Argentina, <pdf> 6,8M

Por tudo que remos visto, poderemos afirmar que a lenda do pretendido "holocaustoi" não é nada mais do que uma impostura, ha muito demonstrada e que recebeu das mãos de um engenheiro de Boston o golpe de misericordia definitivo. Mesmo assim, a imensa maioria da população mundial ignora todos estes feitos, assim como as importantissimas conseqüências que derivam do fato do historia ser alterada. Temos de fazer chegar a todo o mundo a autêntica verdade de nosso século, assim como desmascarar os beneficiarios da fraude e os seus motivos. A reconciliação entre os povos e a paz mundial, da qual hoje tanto se fala, nunca sera possivel enquanto na raiz de tudo perdurar a mentira. É pois o revisionismo, antes de tudo, uma lutra pela Paz. E não é nada mais do que este o proposito deste livrinho simples que você avaba de ler.

 

ASCHENAUER Rudolf, Dr.

Macht gegen Recht
Unbekanntes Material aus der amerikanischen und britischen Kriegsverbrecher -Praxis,
München, 1952, 103 S., <pdf> 500 K.

»Ich will in knapper Form das Wesentliche jener Prosse herausstellen und ein ungeschminktes Bild der Verfahren geben, um damit beizutragen zur Lösung eines Nachkriegsproblems, das endlich gelöst werden muß, sollen Deutschland und Europa zur Ruhe kommen und das Gefühl wiedererlangen, daß Gerechtigkeit nicht nur ein Lippenbekenntnis, sondern selbstverständliche christliche Tat ist, auch gegenüber den Besiegten.«

 

Landsberg
Ein dokumentarischer Bericht von deutscher Seite

München, 1951, Arbeitgemeinschaft für Recht und Wirtschaft, <pdf> 133 S., 1M en allemand

Die von dem Information Services Division Office of the U.S.High Commissioner for Germany herausgegebene Broschüre"Landsberg, ein dokumentarischer Bericht" enthält in der "All-gemeinen Erklärung des amerikanischen Hochkommissars überdie Gnadengesuche für die in Nürnberg verurteilten Kriegsver-brecher" (S. 5 ff.) und in dem "Bericht des Beratenden Ausschusses für die Begnadigung von Kriegsverbrechern an den amerikanischen Hochkommissar für Deutschland" (S. 22 ff.) die allgemeinen Erwägungen, nach denen sich die Empfehlungen des Beratenden Ausschusses (B. A.) und die Entscheidung des Hochkommissars in den Fällen der Verurteilten, gerichtet haben. Die Handlungen, die diesen vorgeworfenwurden, werden in diesen Dokumenten auf "ein ganzes Programm überlegter und geplanter Verbrechen von geschichtlichem Ausmaß und internationalem Rahmen" (McCloy, S. 6), auf einen "großangelegten Plan" (B. A. S. 23) zurückgeführt.

 

AYNAT EKNES Enrique

Los "Protocolos de Auschwitz" : ¿Una fuente historica ?
(pdf - 230 K 1990 , Valencia, García Hispan Editores0

Estos documentos se conocen poco pues su crítica es fácil y demoledora, de forma que se procura ocultar de donde nació ese Mito.
Afortunadamente en castellano disponemos de un libro serio, profesional y detallado hasta el extremo, sobre este tema: "Los Protocolos de Auschwitz: ¿Una fuente histórica?", de E. Aynat, editado en 1990 por García Hispan Editores. Un texto de 230 páginas con un detalle científico apabullante, que destroza paso a paso la realidad 'histórica' de estos documentos. La conclusión es: "Personas pertenecientes a las organizaciones eslovacas judías 'fabricaron' los Protocolos de Auschwitz tomando como base informaciones diversas llegadas de los campos", y añadiendo datos novelados por su parte, de forma que se diera una idea heroica de la deportación.

Estudios sobre el "Holocausto"
La deportación de judios de Francia y Bélgica en 1942
La resistencia polaca y las cámaras de gas de Auschwitz

<pdf> 92 pag. 300 K

El Holocausto a debate - Respuesta a César Vidal
Valencia, Agosto 1995, <pdf> 164 p. 2M

César Vidal ha publicado en 1994 la obra La revisión del Holocausto....Es miembro de instituciones como la American Society of Oriental Research y el Oriental Institute of Chicago. Colabora habitualmente en varias publicaciones. C. Vidal es, por tanto, un especialista en historia de la antigüedad y particularmente en su faceta religiosa.

Vidal, como se verá más adelante,ni realiza una revisión del Holocausto, ni ha tenido acceso a las "fuentes históricas contrastadas e irrefutables", ni su análisis sobre los historiadores revisionistas puede tomarse en consideración.

BACQUE James

Other Losses

Français : Morts pour raisons diverses
Enquête sur le traitement des prisonniers de guerre allemands dans les camps américains et français à la fin de la Seconde Guerre mondiale
Paris, Sand, traduit de l'anglais par Catherine Ludet, 1990, <pdf>, 233 p.

Printemps 1945. On sait aujourd'hui que les lois internationales qui protégeaient les prisonniers allemands dans les camps américains et français n'ont pas été respectées. Et que plusieurs centaines de milliers d'entre eux sont morts en quelques mois. Comment ? Dans quelles conditions ? C'est le sujet de ce livre, qui a le mérite de combler une lacune de notre histoire.
Victimes d'une conspiration du silence, ce livre et le petit éditeur qui l'avait publié ont disparu très vite.

Romanesc : Morti din diverse motive
<pdf> version roumaine traduite de la version française, 291 p. 14,9 M

Acest volum reprezenta traducerea cartii publicata la Toronto, Canada (1989) sub titlul Other Losses, de catre Editura Stoddart Publishing Co. O prima traducere, in franceza, a vazut lumina zilei la Editura Sand din Paris, in 1990. Totusi aceasta carte nu a fost niciodata distribuita normal in Franta, tara in care comercializarea ei este interzisa de mai multi ani.

 

BALZAC Honoré de

Les journalistes
Monographie de la presse parisienne

<pdf> par les (superbes) Editions du Boucher, 2002, 91 p. 600K, texte de 1842.

"Le rienologue est le dieu de la bourgeoisie actuelle ; il est à sa hauteur, il est propre, il est net, il est sans accidents. Ce robinet d'au chaude glougloute et glouglouterait in saecula saeculorum sans s'arrêter."

 

BARDÈCHE Maurice (1907-1998)

Lettre à François Mauriac
<pdf> Paris, La Pensée libre, 1947, 193 p. 400 K

Cet ouvrage précède, dans le temps, les deux "Nuremberg". Elle s'adresse à Mauriac qui s'était déjà érigé en "grande conscience" de notre époque. Au début, Bardèche, beau-frère d'un des seuls intellectuels fusillés à la Libération, Brasillach, explique pourquoi il s'adresse à l'éditorialiste chrétien et futur académicien : "Au mois d'avril 1945, je suis allé vous voir. J'avais à vous remercier de vos démarches dans une circonstance. Je fus surpris de vous trouver inquiet. Je ne m'attendais pas, à vrai dire, à vous trouver plongé dans la béatitude. Mais votre inquiétude dépassait ce qu'il est habituel d'en éprouver. Et j'observai qu'il y avait deux plans, deux étages, de votre inquiétude, d'un intérêt différent suivant moi. Je n'attachai pas trop d'importance au premier d'entre eux, que je connaissais pour le voir exprimé plusieurs fois par semaine dans les colonnes d'un journal très répandu : vous trouviez que tout allait mal, vous aperceviez avec crainte l'ascension du communisme, points de vue d'un accès facile. Mais votre second souci me parut infiniment plus curieux et plus instructif. Il s'exprima par une question, à laquelle vous paraissiez attacher une importance extrême : « Reconnaissez-vous, maintenant, que vous avez eu tort ? » Vous aviez raison, monsieur, de prononcer cette petite phrase : elle est au coeur de tout le débat. Vous n'étiez pas sûr d'avoir raison. Ce n'était pas assez pour vous d'être dans le camp des vainqueurs. Il vous fallait autre chose, il vous fallait notre consentement. Cette petite phrase éternelle, cette petite phrase où il y a la sollicitude du préteur, résume tous nos rapports présents ou futurs. "

Nuremberg ou la terre promise
<pdf> - 700 K. Paris, Les Sept couleurs, 1948, 79 p.

«En 1948 et 1950, Maurice Bardèche publie deux pamphlets aux titres éloquemment antisémites (Nuremberg ou la Terre promise, puis Nuremberg II ou les Faux monnayeurs), dans lesquels il accuse les juifs d'avoir été à l'origine du déclenchement de la guerre. Commentant le travail de la délégation française au procès de Nuremberg, où viennent d'être jugés certains des principaux responsables du régime national-socialiste, il jette les bases de l'argumentation révisionniste en s'exerçant à l'analyse littérale des camouflages de l'Amtsprache (langue administrative) nazie sur les modalités du meurtre industrialisé : « Si la délégation française trouve des factures de gaz nocifs, elle se trompe dans la traduction et elle cite une phrase où l'on peut lire que ce gaz était destiné à l'extermination, alors que le texte allemand dit en réalité qu'il était destiné à l'assainissement, c'est-à-dire à la destruction des poux dont les internés se plaignaient en effet. » (Nuremberg ou la Terre promise, 1948, p. 133)» (Déodorine Fresco, Encyclopedia universale)

Deutsch: Nürnberg oder das Gelobte Land
<pdf> - 420 K, Zürich, 1949, Kommissions Verlag, übersetzt von Hans Rudolf, 161 S.
Es gibt auch Ediciones del Restaurador, Buenos Aires,1950. 182 S., Deutsch von J. Baumann

Viele Menschen sind nicht einfach in der Lage zu vergessen was ihnen angetan wurde. Ich empfehle dazu mal Maurice Bardeche, "Nürnberg oder das gelobte Land" zu lesen. In diesem Sinne hätte man seinerzeit handeln müssen, stattdessen werden sich früher oder später extreme Probleme zeigen, die bereits vor über 50 Jahren in v.g. Buch angekündigt haben.

Italiano: Norimberga ossia la Terra Promessa
<pdf> - 360 K, Genova, 2000, effepi, 132 p.

Tuttavia è stato un uomo politico francese, lo studioso Maurice Bardèche, scomparso tre anni fa, ad aprire una breccia nel muro della menzogna, poco dopo la seconda guerra mondiale, con un libro fiammeggiante d'indignazione e di avvertimenti: "Norimberga o la Terra Promessa", per il quale fu pesantemente condannato dalla giustizia. Un'opera che, a differenza di molte, non subisce l'oltraggio del tempo e che, anzi, il volgere degli anni rende sempre più fresca e vitale.

Traduction italienne, parue en 2000 chez le deuxième éditeur révisionniste italien, Effepi. Cet ouvrage est un classique: c'est une lecture simple, et méditative, des comptes rendus de presse du procès de Nuremberg. Il commence par ces mots: «Je ne prends pas la défense de l'Allemagne. Je prends la défense de la vérité». Ensuite le rideau se lève...

English : Nuremberg or the Promised Land
<pdf>, 650 K, 85 p. Texte de 1948. Traduction inédite effectuée aux Etats-Unis pour l'AAARGH en 2007. Avec des notes du traducteur.

  Revisionism began in France in 1948 with the publication of Nuremberg ou la terre promise [Nuremberg or the Promised Land] by the Fascist writer Maurice Bardèche. Like its title, the book falls into two parts: the first is a critique of the Nuremberg Trial (especially of the conduct of the French delegation there), the second is an amazingly accurate prophecy of the bleak future that awaits the Occident. Bardèche deserves to be recognized not only as the world's first revisionist (revisionists however have been reluctant to accord him this honor)* but also as the first prophet of the New World Order. Bardèche understood that what was condemned at Nuremberg was not just National Socialism but Nationalism itself. He predicted nearly all the problems which plague the Occident today: globalism, third world immigration, hate crimes, affirmative action, racial miscegenation and replacement, etc.
* "He was also the first to argue that the gas chambers were used for disinfection-not annihilation. . . . Despite his contentions that the Holocaust was a myth and that the Nazis were wrongly implicated, Bardeche has never been openly embraced by contemporary deniers. That has not kept them from adopting his ideas. Though they use his arguments, they rarely mention him by name because of his political views" (Carlo Mattogno).

Nuremberg II ou les faux Monnayeurs
<pdf> - 1 M. Paris, Les Sept Couleurs, 1950.

Il récidive en 1952 avec Nuremberg II ou les Faux-Monnayeurs, où il s'appuie sur les thèses de Paul Rassinier.

Maurice Bardèche, ... attaque la « falsification de l'Histoire » tout en se défendant de « défendre l'Allemagne ». Cette thèse, creusée dans l'ouvrage suivant Nuremberg II ou les Faux Monnayeurs (1950) s'appuie sur un principe : ce sont les vainqueurs qui imposent leur version de l'Histoire contre l'Allemagne dont le principal tort est finalement d'avoir perdu la guerre.

Deutsch : Nürnberg oder die Falschmünzer
Traduction allemande de Nuremberg ou les Faux-monnayeurs, Verlag Karl-Heinz Priester, Wiesbaden, 1957, Verlag für ganzheitliche Forschung und Kultur, Viöl 1992 ISBN 3927933112 <pdf> 170 S. 2,7 M

Erstmals lassen sich derartige Erscheinungen um das Jahr 1948 verzeichnen. Ein französischer Professor namens Paul Rassignier veröffentlichte die Broschüre "Die Lüge des Odysseus", in der er die angegebene Zahl von 6 Millionen Opfern, die in Konzentrationslagern umgekommen sein sollen, anzweifelte. Er selbst war Häftling in Buchenwald und später kommunistischer Widerstandskämpfer. Neben ihm leugnete auch Murice Bardeche den systematischen Mord in Gaskammern und deklarierte diese in seiner Schrift "Nürnberg oder Das verheißene Land" lediglich als Räumlichkeiten, die zur Desinfektion genutzt wurden.

In seinem Buch Nürnberg und das versprochene Land griff er die alliierten Kriegsverbrecherprozesse an und behauptete, die dort vorgelegten Beweise für den Holocaust seien wenigstens teilweise gefälscht worden. Die Gaskammern seien in Wahrheit Desinfektionskammern zur Entlausung gewesen. Die meisten in den Konzentrationslagern internierten Juden seien dort an Hunger und Krankheiten gestorben. Daran seien die Juden selbst Schuld gewesen, da sie den Versailler Vertrag von 1919 unterstützt und so den 2. Weltkrieg ausgelöst hätten.

Souvenirs
Paris, Buchet-Chastel, 1993 <pdf> Ed. du Pilon, 2007, 226 p.

L'un des premiers révisionnistes, un homme fin et courtois dont ne partagions pas les idées. Mais on ne manque pas de s'instruire per l'évocations de ces périodes révolues, proches et lointaines à la fois.
Fidèle en amitié et tenace en ce qu'il croit, ce normalien devenu bon critique littéraire, raconte quelques époques importantes de son existence. Arrêtant volontairement en 1958, il insiste surtout sur son enfance, ses études et son amitié pour Brasillach. Apport valable à l'histoire contemporaine vue de droite. (23 ¤)

Maurice Bardèche (1907-1998), normalien, agrégé de lettres, écrivain de talent, beau-frère de Robert Brasillach (fusillé en 1945, après un procès bâclé), fut l'un des premiers à dénoncer l'imposture et les mensonges du procès de Nuremberg, dans un livre retentissant : Nuremberg ou la Terre Promise (1948), qui lui valut une condamnation à un an de prison. Après quelques semaines de détention, il fut finalement gracié par le président Coty, après l'intervention de nombreuses personnalités du monde des lettres. La même année, il fonda sa propre maison d'édition, « Les Sept Couleurs », d'après le titre du roman de Brasillach. Il se spécialisa alors dans l'édition d'ouvrages nationalistes ou révisionnistes, incluant ceux de Paul Rassinier. En 1952, Bardèche fonda la revue Défense de l'Occident, qui dura jusqu'en 1982 et qui publia de nombreuses études sur le fascisme et le nationalisme. En 1951, Bardèche fut aussi co-fondateur d'un éphémère parti néo-fasciste, le MSE (Mouvement Social Européen). En fait, Maurice Bardèche resta d'abord un intellectuel, même s'il inspira plusieurs futurs leaders d'extrême-droite. Ses livres, très riches sur le plan idéologique et d'une qualité d'écriture remarquable, restent des références pour la mouvance nationaliste. 

 

BARNES, Harry Elmer,

Pearl Harbor after a Quarter of a Century
<pdf> - 560 K. 89 p. 1968. Reprinted 1972 Arno Press; 1980 IHR.

This essay was Harry Elmer Barnes last. He passed away a week after completing the final draft, 25 August 1968 at the age of 79. Originally published in Vol. IV 1968 of Left and Right with an introduction by Murray N. Rothbard, it was the final and fatal blow to the "last remaining good-war and good-war-President myth."

BARNES, H. E., editor

Perpetual War for Perpetual Peace
A Critical Examination of the Foreign Policy of Franklin Delano Roosevelt and its Aftermath
Caldwell, Idaho, Caxton Printers, 1953, <pdf> 490 p. 4,4 M
Contribution by George Morgenstern, Charles Callan Tansill, Percy L. Greaves Jr., William Henry Chamberlin, William L. Neumann, Frederic R. Sanborn, George A. Lundberg

55 years after it was first published, this book remains the most comprhensive, revisionist account of the real causes and the actual results of America's entry into WW2. To analyze the drift and purpose of USA's foreign policy with such acuity as to predict that, over half a centrury later, America would continue to be embroiled in military adventures and alarms around the globe, took a touch a genius, duly supplied by that giant among 20th-century American historians, Charles A. Beard. It was him who suggested the grim tag used here as title.


BAZO British Anti-Zionist Organization-Palestine Solidarity

Nazi-Zionist Collaboration
Glasgow, 1981 <pdf> 103 p., 800 K

The organisation opposes international Zionism in all its manifestations as racialist ideology, especially the Zionist state entity. The organisation particularly opposes Zionism in Britain. The organisation campaigns for a Unitary, Democratic, Secular State in all of Palestine with equal obligations and rights for all its citizens irrespective of their racial origin and religious beliefs, as proposed by the Palestine Liberation Organisation (PLO). The organisation supports the struggle of the Palestinian People and all progressive forces for the attainment of this objective. The organisation supports the struggle of the Palestinian People as part of the world National Liberation Movement against Zionism and Imperialism for its right
to self-determination in its entire homeland and believes that the exercise of this right is the only correct step towards the creation of the Unitary, Democratic, Secular State in all of Palestine.

As for the disgraceful Zionist attempts to utilize the tragedy of the Holocaust to boost the political prestige of 'Israel', we merely restricted ourselves to noting that Nazism was a European phenomenon and that the Palestinian Arabs, having
no complicity in the murder of European Jewry, should not have been penalized by having their homeland occupied by European colonial settlers. In a word, if a Zionist State was to be established (which as an anti-racist group we disagree with in principle), then it should have been established on the European lands of the Nazi exterminators, and not on Palestinian lands.* The opportunist attempts to exploit the tragedy of the Holocaust in the service of Zionist 'Israel' by promoting the film series of the same name was the breaking point with BAZO-PS.

 

BEATY John

Iron Curtain Over America
<pdf> 1951, 80 p., 700K

Do you know why our three democratic presidents in the twentieth century have given us three foreign wars? Do you know who controls the foreign policy of the present national administration? Do you have any idea od the relation between war dead of native stock and immigration? Do you know that, in defiance of all quota and other laws, as many as 77% of our immigrants per year have belonged to one unassimilable minority? Do you know why the Middle East, friendly for a hundred years, is now inflamed at Britain and America? Do you know the strange ways in which our Administration helped the Communists who were killing our men in Korea? Do you know the extent to which censorship denies you the truth?

After reading The Iron Curtain Over America, you will know the answers to the above and hundreds of similar questions.

 

BELLUCCI Dagoberto

Gli assassini della Verità -- Revisionismo, Olocausto e questione ebraica
<pdf> pag. 58, inedito, 600K.

Di un'esponente dell'estrema destra : Nonostante questi dati di fatto questa presunta 'ondata' di razzismo e xenofobia (che avrebbe praticamente portato alle misure repressive contro le diverse organizzazioni della destra neo-fascista e al varo della legge liberticida che risponde al nome di 'Legge Mancino' dall'allora ministro degli Interni democristiano o 122 bis secondo la legislazione vigente) diede fiato alle trombe dell'anti- 'anti-semitismo' che influenti ambienti della comunità ebraica italiana erano pronti a soffiare per riaffermare quella sorta di 'lex judaica' che, da allora in poi, si sarebbe affermata quale base del nuovo diritto repubblicano.


BENNAOUI
Mourad

L'Anti-Dico de Bennoui Hassen
<pdf> 236 p. Inédit, 2009

Pourquoi nous publions ce dictionnaire - écrit par un éléphant dans un magasin de porcelaine ? L'auteur, qui nous est parfaitement inconnu, est un iconoclaste enragé. Il a le sentiment que ses connaissances sont détournées et trafiquées par le colonialisme qui a imposé sa marque non seulement sur les hommes de chair et de sang mais aussi sur les cerveaux, les langues, les cultures, les arts et tout le reste. Il a raison et il faut faire un grand chambardement pour se libérer. L'auteur essaie de briser ses chaînes, et c'est pourquoi nous le publions sans changer un mot de ce qu'il a écrit. Et pourtant, des erreurs, des âneries, des pataquès, il y en a des palanquées. Les dictionnaires sont pleins de faussetés, pensons à Pierre Larousse, mais le sien aussi. Nous laisserons aux lecteurs le soin de corriger eux-mêmes mais ils devront faire attention car l'auteur est un malin qui, sous des dehors volontiers grossiers, peut se révéler d'une adresse diabolique. Il casse les baraques, mais il n'ignore pas la douceur. C'est notre frère, fou furieux, mais vous l'aimerez vite. Bonne lecture, mais ne vous cognez pas la tête au plafond.

 

BERCLAZ René-Louis

Écrits de combat (1999-2004)
<pdf> 134 p. 1,4 M

"Quand la justice est rendue au détriment de la vérité, le temps des plaidoyers se termine en même temps que s'ouvre celui des réquisitoires. Le temps des plaidoyers a commencé avec la création de l'Association Vérité et Justice, fondée le 17 janvier 1999 par Jürgen Graf, Philippe Brennenstuhl et l'auteur des présents écrits. Ses buts étaient de défendre les libertés d'opinion et d'expression et de promouvoir la libre recherche en histoire."
L'auteur vient de passer près d'une année dans les prisons de la riante Helvétie. Ceux qui croient que la Suisse est une terre de liberté seront taxés au même tarif.

 

BERNARDINI Aldo

Ego te baptizo carpam: Realtà e mistificazione giuridica nella perdurante guerra di aggressione all'Iraq
<pdf> 51 p.200 K

"A fronte di ciò che è stato compiuto contro lo Stato e il popolo irakeni, qualunque azione di resistenza e di contrapposizione, per quanto dura, "barbarica", disumana possa apparire in sé, va a carico primario, quando non esclusivo, di chi ha scatenato l'inenarrabile crimine. Ogni diversione da questa valutazione fondamentale è appunto solo sviamento, deviazione, mistificazione. L'asimmetria delle forze in campo, lo scatenamento di una tecnologia mostruosa e di straripanti mezzi di corruzione contro uno Stato e un popolo sovrani dà fondamento a un diritto di difesa "con ogni mezzo disponibile", illumina di inevitabile necessità l'ergersi anche della nuda vita dei resistenti contro gli aggressori e ogni loro complice e collaboratore."

BEIT ZVI, Sabbatai

Post-Ugandan Zionism - A study of the Factors that Caused the Mistakes Made by the Zionist Movement during the Holocaust
Publié en 1977 en hébreu par Bronfman à Tel Aviv. Traduit en anglais par Ralph Mandel et publié de façon privée en 1991 à Tel-Aviv, 2 volumes, 602 p., probablement réimprimé en 1998 en faible tirage. Totalement inédit sur Internet (PDF - 3,1 M. 409 p.)

Un livre qui panique les sionistes
et qui leur règle leur compte

«In his brilliant expose Beit Zvi shows how Zionist leadership of the time together with Bund28 and Agudat Israel,29 failed to do their elementary duty of trying to inform the Jews of Europe. He also shows how in 1941-42 the Hebrew press of Palestine consistently ignored the reports from the Soviet and Polish governments, and then from other sources, that European Jews were being exterminated. And whenever the Hebrew press of Palestine couldn't ignore such news entirely, it did its best to belittle them, occasionally to the point of quoting the official Nazi denials.30 I shall never forget that the Zionist Movement's leadership was then silent and guided others to silence. And those Holocaust historians who now exonerate that leadership are even more reprehensible.

In my view Beit Zvi was right in concluding that the leadership of the Zionist Movement wanted the Jews not to be rescued unless they would immigrate to Palestine
Israel Shahak, Davar, 11 sept. 1994.

»Der Zionismus führte einen Krieg gegen jeden jüdischen Menschen, der aus Europa flüchten wollte, um Asyl ausserhalb von Erez-Israel zu finden (...) Trotz ihres bösen Verhaltens gegenüber den europäischen Juden zögerte die zionistische Bewegung nicht, deren Katastrophe als unterstützendes Element für die eigenen Zwecke auszunützen, und plante öffentlich und offen, von der Situation nach dem Krieg zu profitieren... klare Beispiele dafür werden Sie in Ihren eigenen Reden finden.[4]« S.B. Ben-Zvi, S. 8

 

BLET Pierre, s. j.

Pie XII et la Seconde Guerre mondiale, d'après les archives du Vatican
(pdf - 870 K) Paris, Perrin, 1997.

Le pape Pie XII fut au lendemain de sa mort, le 9 octobre 1958, l'objet d'un concert d'hommages admiratifs et reconnaissants. Quelques années plus tard, il devint le héros d'une légende noire: durant la guerre, il aurait assisté, impassible et silencieux, aux crimes contre l'humanité, qu'un discours de ses lèvres aurait arrêtés (!). Pour revenir de la fiction à la réalité, de lalégende à l'histoire, il n'existe qu'un moyen: recourir aux documents originaux, qui expriment directement l'action du pape. Cette démarche a d'abord été faite par un révisionniste, athée et plutôt anticlérical, Paul Rassinier (voir plu bas L'Opération Vicaire.) Le père Blet a co-édité les 12 volumes des Actes et Documents du Saint-Siège relatifs à la Seconde Guerre mondiale, publiés à Rome. Personne n'est plus qualifié que olui pour parler de ce sujet.
Il ne se passe pas de mois, dans le monde anglo-saxon, qu'on ne publie un nouveau livre ou un nouveau pamphlet contre Pie XII. C'est contre lui que se concentrent tous les plumitifs du lobby sioniste qui poursuit, depuis un siècle, le but final: la destruction de l'Eglise catholique, dernier obstacle avant domination.

Pope Pius XII has been, after his death on October 9, 1958, the object of a wave of admirative and grateful comments. Several years later, he became the hero of a black legend: during WW II, he would have observed the crimes committed against humanity, cold and silent, knowing that a word from his lips would have stopped the massacres (!?). To come back from fiction to reality, from legend to history, there is only one way: to reach for the original documents, those where the actions of the pope are embedded. This move has already been undertaken by a Revisionist, godless and rather anti-Church, Paul Rassinier, in a book, LOperation Vicaire, that has been translated in German and Spanish, but not yet in English. Father Blet, the author of the present book, has been a co-editor of the largest collection of Holy See documents on the subject of WW II. Nobody knows them better than he. This book is all the more important as no month can pass without a new vitriolic book or pamphlet published againts Pius XII by ignorant and partisan Jewish writers, supported by big Zionist lobby organizations. Their objective is to destroy the Roman Catholic Church which stands in their way.

BLUM William

Killing Hope
U.S. Military and CIA Interventions Since World War II-Updated Through 2003
<pdf> 260 p., 6,3 M

Is the United States a force for democracy? In this classic and unique volume that answers this question, William Blum serves up a forensic overview of U.S. foreign policy spanning sixty years. Remarks from the previous edition: "Far and away the best book on the topic."-Noam Chomsky "A valuable reference for anyone interested in the conduct of U.S. foreign policy."- Choice "I enjoyed it immensely."-Gore Vidal [...] For those who want the details on our most famous actions (Chile, Cuba, Vietnam, to name a few), and for those who want to learn about our lesser-known efforts (France, China, Bolivia, Brazil, for example), this book provides a window on what our foreign policy goals really are.

From Common Courage Press comes another astonishing book that indicts powerful interests. This is William Blum's "Killing Hope: US Military and CIA Interventions Since World War II" (1995). It is an exhaustive, well-organized inspection of more than fifty five foreign interventions conducted by the US this century.

In this fact-filled tome, Blum documents America's hidden, quasi-fascist agenda since defeating Hitler. In short, the Cold War was largely a fiction from the western media. Our mainstream press (read: Sunpapers) have been and still are perpetuating a lie--that the US was not the aggressor in its conflicts against "communism". This myth has immiserated tens of thousands of innocent people across almost every country on the globe. Killing Hope contains much incriminating information that somehow never made it to our history textbooks.

Ce livre est désormais disponible en français sous le titre de Guerres Scélérates, aux éditions L'aventurine/Parangon ISBN 2-84190-116-5

"Nous possédons environ 60% des richesses mondiales, mais seulement 6,3% de la population mondiale... Notre tâche dans l'avenir est...de maintenir cette situation de disparité." George KENNAN, responsable de la planification du département d'Etat, 1948 .-- "Ce livre très documenté relate plus d'une cinquantaine d'interventions américaines de 1945 à nos jours et révèle le visage des Etats-Unis qui, sous couvert de guerre froide et d'anticommunisme, ont commencé à forger leur empire depuis de nombreuses décennies. En effet, la propagande américaine contre le communisme et les Soviétiques a été d'une violence inouie et a eu pour but de justifier les interventions militaires US et de la CIA partout dans le monde depuis 1945. Aujourd'hui, le bloc de l'Est n'existe plus mais c'est le même élan impérialiste qui guide le gouvernement américain dans sa lutte contre le terrorisme, au nom de la démocratie et des valeurs universalistes américaines.

"Les Guerres Scélérates" nous démontre que la période d'après-guerre, loin d'avoir été froide, a fait des millions de victimes, particulièrement dans les Etats qui ont eu la volonté de s'affranchir politiquement et économiquement de Washington.

Rogue State
A Guide to the World's Only Superpower
Zed Books, London, First published 2000; new updated edition 2002. 335 p. <pdf> 6M, en américain

It's not just people in the Middle East who have good reason for hating what the US government does. The United States has created huge numbers of potential terrorists all over Latin America during a half-century of American actions far worse than those perpetrated in the Middle East. If Latin Americans shared the belief of many Muslims that they will go directly to paradise for martyring themselves by killing the Great Satan, by now we might have had decades of repeated terrorist horror coming from south of the US-Mexican border. As it is, over the years the region has produced numerous attacks on American embassies, diplomats, US Information Agency offices, and the like. There are also the people of Asia and Africa. Much the same thing applies.

 

BOCHACA ORIOL Joaquín

El Mito de los 6 milliones
<pdf >- 130 pag. 550 K

«Según el Honorable Winston Churchill, la primera victima de la guerra es la verdad. Difícil resulta discutir la justeza de esta afirmación del viejo león británico. A partir de la guerra franco-prusiana de 1870, y en el curso de todos los conflictos bélicos de nuestro siglo, la propaganda basada en atrocidades, reales o supuestas, del adversario, ha entrado a formar parte del arsenal ideológico, cada vez más indispensable para la obtención de la victoria final.»

Aquí publicamos el libro de Joaquín Bochaca El Mito de los Seis Millones, porque resume numerosos trabajos que no están disponibles en español. No necesariamente compartimos ¿hace falta aclararlo acaso? las ideas de este autor. Disponemos de una versión que ya está publicada en el web, que es una versión scanneada de manera apresurada. Le hemos corregido una gran cantidad de erratas, pero quedan algunas que no podemos corregir, por no tener a nuestro alcance la versión original sobre papel. Si aparece algún lector que nos pueda prestar su ejemplar, haremos las últimas correcciones en breve.
Es un ejemplo de la forma nuestra de trabajar: ponemos los documentos a disposición del lector, lo mejor posible, pero sabiendo que el resultado dista de ser perfecto. Agradeciendo su comprensión : AAARGH.

Los crimenes de los "Buenos"
(pdf - 5,8 M, 302 p.)

Quizá fue Joaquín Bochaca quien primero inició este camino al publicar la "Historia de los Vencidos" en que -a través de documentos, testimonios e investigación-, se propuso una lectura de la Segunda Guerra Mundial que resulta básica para entender esta "otra" visión de la Historia.

Les crimes des "bons", c'est-à-dire des Alliés, pendant et après la seconde guerre mondiale. Crimes oubliés, tus, cachés. Cet ouvrage très documenté, devenu introuvable en Espagne, nous rappelle que tout événement a certes un côté "face", que les pouvoirs en place exploitent avec entrain, mais aussi un côté "pile" qui reste souvent dans une pénombre sanglante.

Los tribunales de los procesos de Nuremberg afirmaron que se habían erigido en jueces porque ellos representaban la Civilización y el Derecho. Este es el sofisma oficial, pues consiste en adoptar como base axiomática, lo que se halla, precisamente, en discusión.
Los vencedores desplazaron a sus más doctos juristas, heraldos de su propaganda, para sostener, impávidos, este razonamiento: "Durante seis años de guerra ideológica y otros seis años de guerra real, nuestra radio y nuestros periódicos han repetido que sois unos bárbaros; habéis sido vencidos, luego sois unos bárbaros". Esa es la verdad creada por los que gustan en autodenominarse demócratas, la que canaliza la persecución judicial de los heterodoxos hasta el día de hoy.
Y no obstante debe haber otra realidad. Hay otra realidad. Y es que frente a los crímenes, reales o inventados, exagerados en progresión geométrica las más de las veces, de los vencidos, existen los crímenes de los "buenos". Este libro abarca los crímenes cometidos por los "buenos" en el periodo que se inicia en 1933 hasta cincuenta años después. Los "buenos" son, evidentemente, los que como tal son presentados en este lapso de tiempo por prensa, radio y televisión.
Los crímenes de los "malos" ya han sido exhaustivamente relatados, fotografiados, disecados, expuestos, retocados, exhibidos y, sobre todo, exagerados, cuando no puramente inventados. El conocido autor revisionista J. Bochaca, de pluma amena e inteligencia brillante, analiza la verdadera historia de nuestra época y los crímenes de los otros, sobre los que se ha edificado nuestro mundo actual.

Re-ed. Ediciones Ojeda, Barcelona, 2006, 470 pag. 29 euro

BOISDEFEU Jean-Marie

La Controverse sur l'extermination des juifs par les Allemands
Tome 1. L'examen des preuves.

115 p.(pdf - 3,4M)

Tome 2. Réalités de la "Solution finale".
146 p. (pdf - 5,5M)

«Deux ans plus tard, deux ouvrages arrivent dans des lycées : La Controverse sur l'extermination des juifs par les Allemands, tome I : L'Examen des preuves, et tome II : Réalités de la « solution finale ». Ces livres sont signés Jean-Marie Boisdefeu et proviennent du VHO. Ils sont accompagnés d'une lettre adressée au directeur de l'établissement, émanant d'une « Fondation pour la Mémoire de la Déportation » dont la dénomination est complétée par « ...de ses martyrs et de ses Héros », sur papier à lettres de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, reproduisant son logo et ses références ; seule l'adresse a été changée. Elle est signée de la présidente, dont le nom est un peu modifié : Marie Chambart de Mauwe, et la signature exacte. Naturellement la circulation de ces livres a été stoppée et j'ai porté plainte auprès du procureur de la République.»

With regard to the article by Brian Renk in the Sept.-Dec. 2001 Journal, "Convergence or Divergence?," p. 43, col. 1, final sentence: Renk writes that Germar Rudolf had earlier established that the three objects on the roof are all on the southern half of the roof. Actually, it was not Rudolf, but rather Jean-Marie Boisdefeu, a Belgian revisionist researcher, who discovered all this. He also described this extensively, with illustrations, in his two-volume book La Controverse sur L'extermination des juifs par les Allemands, published by VHO (1996 and 1998). S. Verbeke.

Voir aussi la liste des reprints.

BORREGO Salvador

Derrota Mundial
< pdf > 141 pag. 1,1M. Mexico (première édition: 1953) dixième édition, 1961. En español.
Grand succès dans tout le Cône Sud. Les origines cachées de la seconde guerre mondiale, le déroulement de la guerre et les conséquences d'icelle.

La obra de Salvador Borrego E., que hoy alcanza su segunda edición, es una de las más importantes que se hayan publicado en América. Causa satisfacción que un mexicano de la nueva generación, haya sido capaz de juzgar con tanto acierto los sucesos que conocemos bajo el nombre de la Segunda Guerra Mundial. Colocados nosotros del lado de los enemigos del poderío alemán, es natural que todas nuestras ideas se encuentren teñidas con el color de la propaganda aliada. Las guerras modernas se desarrollan tanto en el frente de combate como en las páginas de la imprenta. La propaganda es una arma poderosa, a veces decisiva para engañar la opinión mundial.

 

BOTSFORD David

Freedom of Expression, Dissenting Historians, and the Holocaust Revisionists
(ZIP - 80 K)

The article was written by David Botsford and is entitled Freedom of Expression, Dissenting Historians, and the Holocaust Revisionists. It was originally published by the British organization the Libertarian Alliance, whose webpage is at http://www.digiweb.com/igeldard/LA/political.htm
It purports to be a defense of free speech and of intellectual freedom, but it is far more than that.
First the necessary disclaimer. I believe that Holocaust-denial ought to be protected speech as is the case in the United States. In Germany and some other countries Holocaust denial is illegal. In Canada, it is not illegal, but there have been trials of Ernst Zundel for what I believe would be protected speech in the US. Not only do I disagree with such infringement on speech in principle, but I think it is counter-productive in its own goals. It does nothing more than give Holocaust deniers the publicity they seek and make them into martyrs for free speech. It is telling that two of the most influential pieces of Holocaust denial were in fact written in response to such prosecutions. (Richard J. Green)


BOURRINET Philippe

Le courant "bordiguiste" (1919-1999)
Italie, France, Belgique
<pdf> s.d. (1999) ni éd., 305 p. +notes, 1,3M

Dans l'ultra-gauche européenne, il y eu des passerelles, des moments où des militants, engagés dans les luttes pour la révolution mondiale (et non pas seulement "soviétique") se sont parlés, au delà des différences d'appréciations et d'engagement. Certains révisionnistes ont côtoyé les bordiguistes ou les ex. Voici une excellente étude historique de ce courant qui a vécu des époques tourmentées.

 

BOUTANG Pierre

La République de Joinovici
Paris, Amiot-Dumont, 1949, <pdf> 68 p. 1,4M, numérisation Lenculus

Je n'écris pas de pamphlets. Au pays de Courier ce n'est plus à la mode. Pire, c'est impossible: jadis, les citoyens, par mécontentement ou par perversité, écrivaient des pamphlets contre le pouvoir. Aujourd'hui, c'est l'Etat, le Pouvoir, les Puissants qui font les pamphlets contre les citoyens. Oui, les pamphlets sont dans les choses. Les plus atroces, impitoyables, ceux qui s'attaquent à la faiblesse, à la misère, à la tristesse, aux pauvres gens dépossédés, avec un noir humour, mêlé de bile verte, ce n'est pas Jean Nocher qui vous les donnera ; cherchez un peu le pamphlet des pamphlets, celui qui ne pardonne pas, et qui est oeuvre de l'Etat, c'est le Journal officiel. Si méchant que nous devenions, nous ne pourrions jamais lui ajouter qu'un petit supplément bénin.
L'Etat donc nous fait des pamphlets, comme on dit "faire des misères" ou des "crasses" pour parler net. Ces pamphlets des puissants, quand ils nous concernent directement, s'appellent des "arrêtés" ou des "mesures". Mesures, c'est une dérision, j'en apporterai quelques preuves. Mais les pamphlets qui les concernent seuls, ce sont les dignités qu'ils s'octroient et qui
les font monter d'autant qu'ils nous abaissent. Par bonheur, ils ne s'aiment point entre eux, s'ils s'entendent pour nous dépouiller. Ce qu'ils nomment leurs "débats", ce sont les pamphlets qu'ils se font, notre seule occasion de rire.
Qu'est-ce qu'un pamphlet ? Il y a plus de cent ans, Courier se le demanda beaucoup, mais il oublia sur ce point qu'il savait le grec. Or je me trompe fort, ou un pamphlet c'est une oeuvre qui a pour objet de tout brûler ; c'est une torche, et qui doit faire flamber les remparts, les maisons d'une éternelle Troie. Bien. Mais qui met le feu, aujourd'hui, dans les choses ? Nous
éclairons les incendies, nous ne les allumons pas. L'Etat, lui seul, a mis le feu partout. Voyez au Parlement, commençant par la tête : ils sont près de six cents et c'est le peuple-roi, chaque, représentant revêtu, selon le dogme, de la Majesté totale. Or ils vomissent l'injure et brillent de haine. Ils sont d'accord pour tenir en prison innocents et coupables ; mais c'est tout : en voici deux cents que les autres nomment agents de l'étranger et traîtres, passés ou virtuels.

 

BOYER Jean

Die Schlimmsten Feinde unserer Völker
Red. 1975. éd. mise à jour (durchgesehen, erweitert), Bogota (Colombie), mars 1979, 104 S., <pdf> 5,5M

Im Judentum wurde das Priesteramt seit mehr oder weniger neunzehn Jahrhunderten abgeschafft. Die geheime jüdische Gesellschaft der Sadduzäer, die in 'Übereinstimmung mit den biblischen Geboten das Priestertum in der Volkssekte von Israel beibehielt, obwohl sie des Tempels seit seiner Zerstörung beraubt war und Jerusalem von den Römern zerstört wurde (im Jahre 70 der christlichen Zeitrechnung), sie wurde von der Geheimgesellschaft der Pharisäer vernichtet und zerstört. Diese blieb Herrin der jüdischen Weltregierung, löste durch Gesetz das Priesteramt auf und verordnete, daß jeder Jude sein eigener Priester sei. Trotzdem wurde für die alte Priesterkaste der Leviten und Cohanim eine Milderung ihres Sturzes verfügt. Obwohl sie ihrer Priesterschaft verlustig gingen, durfte der Cohen an erster und der Levit an zweiter Stelle die Thora und die Propheten vorlesen. Wenn aber weder ein Cohen noch ein Levit beim Gottesdienst vorhanden war, wurden beide Lesungen von einem anderen Assistenten in Übereinstimmung mit den Regeln durchgeführt, die von der Synagoge (Versammlung) oder der
Heiligen Bruderschaft genehmigt wurden. So ist das moderne Jerusalem nichts anderes als eine Fortsetzung des Pharisäismus , der den Rabbinern nicht die Priesterrolle, sondern die von totalitären Herrschern des jüdischen Volkes, das in der Welt zerstreut ist, gab. Das Priesteramt bleibt weiterhin, wie seit 19 Jahrhunderten, abgeschafft.

NACHWORT DER HERAUSGEBER
Wer das Buch "Die schlimmsten Feinde unserer Völker" zu Ende gelesen hat, erkennt klar, daß jede vaterländische Regierung, die sich an der Macht behaupten will, versuchen muß, ihr Volk von dem Betrug zu überzeugen, welchen die Anstifter von Aufruhr, Terror und Revolution begehen, die in verbrecherischer Weise lügen, wenn sie sich als Retter des Volkes hinstellen. Um die Unabhängigkeit der Nation zu schützen und sie vor der Eroberung durch jüdische Eindringlinge und vor der geheimen Macht, die diese darstellen, zu bewahren, ist es ebenso nicht nur ratsam, sondern unerläßlich, daß die Regie rungen und Le i te r vo n vaterländi schen, nationalen Einrichtungen Millionen Exemplare dieses Werkes in allen Teilen ihres Landes verbreiten, bevor die jüdische Zersetzung so stark wird, daß sie die Sicherheit und nationale Souveränität bedrohen oder zerstören kann. Wenn einmal das °Volk das große Geheimnis von Umsturz, Terror und Revolution erkannt hat, sowie die Täuschungen und Listen, mit denen das Judentum es als Marionette benützen will, um das Volk zu veranlassen, jede vaterländische Regierung zu stürzen und durch eine solche zu ersetzen, die insgeheim vom Judentum beherrscht wird, dann kann dieses Volk nicht mehr ein Opfer falscher Erretter werden.
Die Regierungen und vaterländischen Einrichtungen, die aus Mangel an politischer Voraussicht oder durch sträfliche Gleichgültigkeit ihr Volk nicht über die wahre Natur der Pläne, der Strategie und der Taktiken des jüdischen Superimperialismus aufklären, werden früher oder später gestürzt, und was dann bedauerlicherweise geschieht, wird uns nur recht geben.

L'auteur nous reste inconu. Il écrivait à Paris, mais la seule version connue est en allemand. C'est un livre très intéressant, concis, remarquablement informé, et tranchant. Une traduction serait bienvenue.

 

BRACKMAN Dr. Harold & BREITBART Aaron

Holocaust Denial's Assault on Memory: Precursor to twenty-first Century Genocide ?
<pdf>, 88 p. A Simon Wizenthal Center Report, ed. et pref. by Rabbi Abracadabram Cooper, Los Angeles, 2007, 750K

This monograph-Holocaust Denial's Assault on Memory-was initially inspired by the campaign of Iran's president Mahmoud Ahmadinejad to deny history's most documented crime: Nazi Germany's genocidal "Final Solution" against Europe's Jews that left 6 million dead, included a generation of children. Indeed, the Simon Wiesenthal Center is translating this work into Arabic, Farsi, and, hopefully, Indonesian and Urdu. We dare not allow the bigots to be the sole source of information about the Holocaust for young people in the Arab and Muslim worlds.

Ces deux hurluberlus s'efforcent de paniquer ces idiots de juifs qui sont prêts à avaler toutes les âneries concotées par les spécialistes du Wizental Zentrum. A hurler de rire.

 

BRADLEY Jean

Jours francs
Préface de Joseph Kessel. Paris, R. Julliard, 51 p., 1948.

On aurait du mal à croire à tant de saloperie, s'il n'y avait la caution de Kessel et René Julliard.
C'est l'histoire d'un prisonnier que l'arrivée des Américains libère d'un camp en Allemagne, en 45. Lui et quelques autres se vengent bassement sur tous les Allemands qui passent, sous les yeux des Américains impassibles. C'est ignoble. Plus qu'ignoble.

BRENNER Lenni

Zionism in the Age of the Dictators --- A Reappraisal.
Westport (Coonecticut) & Beckenham (Kent), Lawrence Hill @ Croom Helm, 1983. (pdf - 236 p. - 2,9 M ) A second edition: American Education Trust (1998) has been quickly sold out.

C'est un livre fondamental. L'auteur a fouillé les archives du mouvement sioniste et a trouvé les preuves que les dirigeants sionistes ont cherché le patronage et le soutien des régimes nazi et fascistes. Hier comme aujourd'hui, il n'y a pas de limite, morale ou politique, à ce que les leaders juifs sont prêts à accepter pour établir et maintenir un Etat juif. Les sionistes ne veulent pas entendre parler de ce livre.
L'auteur, un trotskyste américain, a fini par se rallier au principe d'une guerre contre les peuples du Proche-Orient. Mais auparavant il a souhaité l'éradication des révisionniste "qui n'ont pas le droit d'exister". Les trotskystes sont des Béria virtuels, on le sait.

In this book, Lenni Brenner searches through the Zionist record - and finds evidence that it sought the patronage and benevolence of avowed anti-Semites and, ultimately, the collaboration of the Fascists and the Nazis. In a carefully researched and closely reasoned work, he shows how from the beginning Zionist leaders were prepared to go to almost any length to achieve the goal of a separate Jewish State.

The Iron Wall - Zionist Revisionism form Jabotinsky to Shamir
(pdf - 800 K)

The Iron Wall, is an account of how Revisionism has become the mainstream dogma within Israel. It is a very long and complicated story. Given the apparently endless sequence of relevant events taking place on four continents during a period of over three quarters of a century, Brenner took on a formidable task. He discharges it with confidence and in the process displays remarkable erudition, considering the vast and varied literature on the subject
Brenner has chosen to present his historical monograph as biography, as his sub-title, "Zionist Revisionism from Jabotinsky to Shamir," suggests. Attention is essentially devoted to the development, character and actions of two personalities: Vladimir Jabotinsky, leader of the Revisionists, and former Israeli Prime Minister Menachem Begin. Yitzhak Shamir also was accorded a short chapter simply because he inherited the leadership of the Likud party and became Israel's Prime Ministerafter Begin retired. (Robert Hazo)

Lenni Brenner expliquait en 1984 dans son livre "Le Mur d'acier : le révisionnisme sioniste de Jabotinsky à Shamir" que le Groupe Stern, en 1940, comuniqua un mémorandum à un diplomate allemand posté à Beyrouth. Ce document suggerait que les juifs en Pologne reçoivent une formation militaire dans le but de combattre les forces britanniques en Palestine.

BRIATTE François

L'Affaire Faurisson ­ Le révisionnisme devant les tribunaux
<pdf> - 38 p. - 750 K

C'est un travail universitaire naïf, comme il y a une peinture naïve. Langue approximative, inexactitudes foisonnantes: ce petit mémoire (38 p.) en dit long sur le désarroi de la "pensée" (le mot est ici déplacé) universitaire.


BRIGNEAU
François

Mais qui est donc le professeur Faurisson ?

<pdf> - 200 K Publications F.B., 3e édition, La Sfinge, Rome, 2005 ,Editions Aere Perennius, 2010

Mais qui est donc le professeur Faurisson ?
<pdf> - 200 K Publications F.B., collection « Mes derniers cahiers », 2e série, n° 1, Paris, 1992.

Une enquête, un portrait, une analyse, quelques révélations.

[In 1996] a Swiss female examining magistrate in Lausanne by the name of Valerie Barth seized the book by Francois Brigneau: Mais qui est donc le professeur Faurisson? [Just Who Is Professor Faurisson, Anyway? ]; she even took the initiative of sending detectives to some bookshops so as to warn them against the sale of any revisionist writings.

BRITO, Antonio de

A lenda negra antinazista
(pdf - 300 K)

Logo depois o Nuno remeteu-nos para este estudo de António José de Brito, chamado A Lenda Negra Antinazista, onde entre outras coisas procura mostrar que o holocausto não existiu. Ocasionalmente José de brito refere-se a Hitler com algum carinho e admiração. Tentem descobrir onde. Vale a pena ler essas tiradas.

Bulletin d'information de l'Association suisse Vérité & Justice
228 p. pdf - 5,7 M

Nous avons appris fin novembre 2004 que, traqué par un mandat d'arrêt international, notre collègue et ami René-Louis Berclaz s'était livré aux autorités helvétiques. Pour lui rendre hommage, nous mettons en ligne la collection complète du Bulletin d'information de l'Association Vérité & Justice, qu'il a animé d'avril 1999 à novembre 2004. Il est maintenant sorti de la ferme pénitentiaire où il était détenu et a retrouvé la liberté (printemps 2006).

 

BRU, A. I.

Holocaust,
<pdf> 45 p. 250 K

Petite brochure en danois sur ce qu'il serait judicieux de penser à propos du Grand Zolocauste.

Amerikaneren Arthur R. Butz, professor ved universitetet i Evanston, Illinois, har foretatt en grundig undersøkelse av forholdene i Europa etter krigen og har utgitt en bok, "The Hoax of the twentieth Zentury", om sine studier av de største rettssakene mot tyskere etter krigen og forholdene i konsentrasjonsleirene. Han skriver at han, som de fleste amerikanere, hadde oppfattet tyskerne som særdeles grusomme under den annen verdenskrig, men etter å ha lest en del "revisjonistisk" litteratur, begynte han så smått å tvile på ektheten av noen av de grusomheter som tyskerne skulle ha begått. Men han oppdaget også etter hvert at seierherrene, både under og etter krigen, hadde gjort seg skyldige i grusomme forbrytelser. Dette utelukker selvfølgelig ikke muligheten av at tyskerne kan ha vært like grusomme, men han sier allerede i forordet at en omhyggelig vitenskapelig undersøkelse klargjør at det aldri har forekommet at tyskerne har laget lampeskjermer av menneskehud. Han nevner forøvrig verdenspressens enorme makt og "den upartiske og universelle kirkes" holdning.

 

BURG Joseph G.

NS-Verbrechen PROZESSE des schlechten Gewissens
von Deutschen gegen Deutsche unter Zions Regie geführt (pdf - 750 K)

Maidanek in alle Ewigkeit ?
(pdf - 200 K)

In seinem Maidanek-Buch schreibt Burg u.a.:
"[17] Es wird von Naziverbrechern gesprochen! Mit diesen Nazi-Verbrechern kollaborierten 1933 Spitzen-Zionologen und deren Funktionäre. Kaum hatte es sich Hitler auf dem Reichkanzlerstuhl bequem gemacht, beeilte sich der Rabbiner Baeck, seines Zeichens Vorsitzender des deutschen Rabbinerverbandes und Großpräses des deutschen Distriktes der Bne Briss Loge zu erklären:
" ,... erklärte die Ziele des Judentums und die des Nationalsozialismus einfach für miteinander identisch."
[18] Damit wurde das ganze Judentum zu Nazis deklariert. Auch dies ist nicht wegzuradieren. Mit dieser Erklärung wurde der Pilgerpfad asphaltiert für eine Kollaboration Palästina-Naziberlin. Aus Palästina kamen nach Deutschland: Dr. Arlosorow, Führer der Arbeiterpartei, Dr. Ruppin, zionistischer Soziologe, Levi Schkolnik, später israelischer Ministerpräsident Eschkol, der sich gleich 2 Jahre lang unter den "Naziverbrechern" wohlfühlte.
Im Namen Ben Gurions lud er einen gewissen Adolf Eichmann nach Palästina ein und auch einen persönlichen Freund Goebbels. Dann erschien auf einmal der Zion-Papst David Ben Gurion persönlich im Reich der "Naziverbrecher". 1935 lief das erste, von Zion in Deutschland erworbene Schiff mit einer Hakenkreuzflagge auf dem Mast von Bremerhaven nach Palästina aus. Das Hakenkreuz war ja auch schon Synagogenschmuck bei den alten Hebräern. So eng war auch ihre Zusammenarbeit; Zionisten und Nazisten, daraus wurde später Nazizionisten und Zionnazis.

Sündenböcke (ZIP - 400 K)

Ich bin Jude, geboren als das achte und jüngste Kind rechtgläubiger jüdischer Eltern im Jahre 1908 zu Czernowitz in der Bukowina, die damals noch zu Österreich gehörte und nach dem Ersten Weltkrieg zu Rumänien kam. Meine Eltern waren unbemittelt; ich erlernte das Buchbinder-Handwerk, von dessen Erträgen ich noch heute lebe. Mangels akademischen Studiums habe ich mich auf verschiedenen Gebieten privatim weitergebildet, und nichts liegt mir ferner, als in meinen Büchern den Gelehrten, den Fachmann oder den Wissenschaftler hervorkehren zu wollen, der ich nicht bin. Mir kommt es lediglich darauf an, der ergründbaren Wahrheit, der Gerechtigkeit und damit einer friedlichen Entwicklung unserer Völker zu dienen, was meines Erachtens durch Betätigung des gesunden Menschenverstandes, namentlich aber durch die Betonung dessen, was das gläubige Herz uns eingibt, reiner angestrebt und wirksamer verbreitet werden kann als durch die dicksten Wälzer gelehrter Forschungen mit ihren archivalischen Anhängen, auf die ich in meinen Büchern grundsätzlich verzichte; denn ich halte es mit der Weisheit der Sprüche Salomons (12, 17), deren einer lautet: "Wer Wahrheit ausspricht, tut Gerechtigkeit kund!" Die Wahrheit aber kann gar nicht einfach genug ausgesprochen werden.

 

Zionazi Zensur in der BRD (pdf - 1,3 Mb) 1980.

"Der Zionismus ist bereit die gesamte europäische Judenheit für das Ziel eines jüdischen Staates zu opfern. Alles wurde getan um Israel zu schaffen und das war nur mit Hilfe des Weltkrieges möglich. Wallstreet und Jüdische Banker haben den Krieg auf beiden Seiten gefördert und unterstützt. Zionisten sind auch für den wachsenden Antisemitismus weltweit verantwortlich."(der Jude Joseph Burg, Toronto Star, 31. März 1988)

La déposition de Joseph Burg au procès Zundel (en français) (pdf - 25 K)

BUTLER Smedley D.
Général de Brigade

War is a Rackett
The Antiwar Classic by America's Most decorated Soldier
<pdf> 1935, Feral House 2003, 42 p., 5,1M. Introduction d'Adam Parfrey : How a Military Hero Blew the Wistle on Corporate Malfeasance

Plongée dans le panier de crabes des USA. La guerre comme rackett. Qui s'en fourre plein les poches ? Ce petit livre n'est pas anecdotique : la preuve, ça continue. Le doucereux Obama, en bon démocrate expansioniste, intensifie la guerre en Afghanistan et maintient les troupes en Iraq... C'est le système qui est pourri... Et Obama, c'est Bush avec le sourire...

 

BUTZ Arthur R.

The Hoax of the Twentieth Century
(nouvelle version: 542 p. <pdf> - 8 M)

20th Anniversary Edition. This pathbreaking study remains unsurpassed as the most comprehensive one-volume scholarly refutation of the Holocaust extermination story. With an engineer's eye for technical detail and a mature scholar's mastery of the sources, the Northwestern University professor ranges from Auschwitz to Zyklon in debunking the gas chamber and the Six Million stories. In more than 350 pages of penetrating analysis and lucid commentary, Dr. Butz gives a graduate course on the fate of Europe's Jews during the Second World War. He scrupulously separates the cold facts from the tonnage of stereotyped myth and propaganda that has served as a formidable barrier to the truth for more than half a century. Chapter by solidly referenced chapter, Butz applies the scholar's rigorous technique to every major aspect of the Six Million legend, carefully explaining his startling conclusion that "the Jews of Europe were not exterminated and there was no German attempt to exterminate them." Focusing on the postwar "war crimes trials," where the prosecution's evidence was falsified and secured by coercion and even torture, Butz re-examines the very German records so long misrepresented. He re-evaluates the concept and technical feasibility of the legendary extermination gas chambers. Reviewing the demographic statistics, which do not allow for the loss of six million European Jews, he concludes that perhaps a million may have perished in the turmoil of deportation, internment and war. Maligned by people who have made no effort to read it, bitterly denounced by those unable to refute its thesis, The Hoax of the Twentieth Century has sent shock waves through the academic and political world. So threatening has it been to Zionist interests and the international Holocaust lobby that its open sale has been banned in several countries, including Israel and Germany. In the new foreword and four important supplements included in this edition, the author reports on key aspects of the still unfolding global Holocaust controversy. A classic, this semi-underground best seller remains the most widely read revisionist work on the subject: must reading for anyone who wants a clear picture of the scope and magnitude of the historical cover-up of the age.

#

Reading this book is a crime in Canada, Germany & France, Amazon.com February 10, 2006.
Robert A. Williams "libertarian" (Oberlin, OH United States)

I first encountered this book in 1983 at the Canadian Banned Book Hall of Fame (located in the U.S.), and then acquired a copy to peruse. In Canada, Germany and France, Arthur Butz is guilty of thought crimes for daring to raise disturbing questions about the "official" view of Holocaust. His main point is that, yes, perhaps as many as 6,000 Jews died in concentration camps, BUT, they died as a result of typhus epidemics and NOT from intentional gassing in gas chambers - which Butz says is mere fabrication without any basis or evidence to support it. The gas - Zyklon B, was designed expressly for gassing clothing in order to control typhus epidemics. From that main point, Butz questions the integrity of the subsequent trials and seeks to know what the fabricators of the gassing story hoped to gain by their disinformation.
During the two decades since I read Butz's book, I studied history on both sides of "the pond" and taught history on both sides of "the pond". Like Butz, I have not found proof of the gassing either. When I asked Professor Vazzano of Walsh University for the proof, his proof was to say "Believe me, it happened". I even queried Jehovah's Witnesses in the U.S. and U.K. for their versions of gassing stories since Hitler forced them to wear "purple triangles" and go to concentration camps too, but alas, they too have no stories or evidence either.
As a history teacher, I can only say that I don't know if the 6 millions Jews and others including Jehovah's Witnesses who died in Hitler's concentration camps died from deliberate gassing in gas chambers as "officials" maintain, died from typhus epidemics and starvation as Butz's alleges, or died from a combination of those methods and perhaps others. I don't know because I wasn't there. And rather than outlaw Butz's disturbing questions about really happened, I would like to see these questions addressed and put to rest. Because until the evidence and answers are provided, Butz's questions gnaw at me.

Français: La Mystification du XXe siècle
420 p. <pdf> - 3,3 M

"Arthur Butz appelle «mythologistes de l'extermination» les historiens qui ont tenté de reconstruire le cheminement du génocide [...] et s'il faut donner un prix du mensonge, je dirai que le livre de Butz représente, par moments, une réussite assez effrayante : le lecteur est conduit persuasivement par la main et amené peu à peu à l'idée qu'Auschwitz est une rumeur orientée, dont d'habiles propagandistes ont fait peu à peu une vérité [...] Réfuter Butz ? Cela est poissible, bien entendu, cela est même facile, à condition de connaître le dossier, mais cela est long, cela est fastidieux." Pierre Vidal-Naquet (1980)

Deutsch: Die Jahrhundertsbetrug
414 S. <pdf> - 2,2 M

Butz's akademische Referenzen, besonders im Hinblick auf seine veröffentlichten Arbeiten, verwirrten viele sonst unvoreingenommene Leute, die nicht glauben konnten, daß ein offensichtlich intelligenter, gebildeter und rationaler Mann geforscht und geschrieben und dann offiziell seinen Namen zu einem Buch gegeben haben könnte, das eine These präsentierte, die so sensationell war - eine Theorie, die allem widersprach, was man sie als unwidersprechliche historische Tatsachen gelehrt hatte.

Butz, der mehrere Jahre damit verbracht hatte, die weitreichenden Einzelheiten des Themas gründlich zu untersuchen, sezierte die Holocaust Legende klinisch und rational. Seine Arbeit war eine vernichtende Kritik an der Gaskammer Legende und ein Markstein in der historischen Widerlegung der wohlbekannten "Tatsachen" - das heißt Mythen - die Teil des öffentlichen Bewußtseins geworden waren.

Español: La Fabula del Holocausto
version, provisoire, sans les notes -- 198 p. <pdf> - 1,5 M

"El autor e investigador norteamericano Arthur Butz publicó un importante libro titulado 'La estafa del siglo XX' ... Este libro incluye datos científicos precisos sobre el campo de concentración de Auschwitz, donde presuntamente 1,2 millones de judíos fueron 'incinerados'. Arthur Butz demostró que en este campo los cadáveres - de judíos y no judíos - fueron incinerados como resultado de la guerra, y que sus cuerpos fueron incinerados para que las enfermedades contagiosas no se extendieran al dejarlos durante mucho tiempo en las calles. [Igualmente], es casi cierto que no fue Hitler quien construyó los crematorios, sino los polacos, después de la guerra, y que los olores emitidos por los crematorios en los cuales los cuerpos eran incinerados eran también de caballos que murieron como resultado de la guerra... De todo esto concluyó que los 'crematorios'... fue una mentira que debe ser expuesta ahora. Por supuesto, Arthur Butz fue atacado por el sionismo mundial, y casi pagó con su vida".

 

CARACCIOLO Antonio

Lo strano caso Carraciolo
AAARGH reprints, 45 p. en français mais surtout en italien, <pdf> 500K. novembre 2009.

Brusquement, la presse italienne se déchaîne contre un enseignant de l'université "La Sapienza" de Rome. Sur ses blogs, il défend, depuis longtemps, le droit des révisionnistes à parler et émet des doutes sur certains aspects de la Nouvelle Histoire Sainte. Les pontes de l'université et de la politique lui conseillent de "faire un voyage" à Dachau... ou à Auschwitz !!! Le capo juif de Rome réclame à cor et à cri une "loi", genre Gayssot. Bourrage de crânes et compagnie.
Dossier de presse et interventions de Carlo Mattogno, Serge Thion et Miguel Martinez.

Il presidente della Provincia di Roma, Nicola Zingaretti, si dice certo che "sarà l'università stessa a reagire": "Le notizie apparse oggi su Repubblica sono la drammatica conferma di quello che diciamo da tempo: la nostra missione è evitare che la memoria diventi storia e che si perda la forza che deve avere la comprensione dei fatti storici. La cosa che più mi preoccupa è che ci sono tanti casi di negazionismi non affermati con questa spudoratezza ma che vivono nell'ambiguità di posizioni di non coerenza, che sono anche peggiori di chi si assume la responsabilità di dirlo".

Ce cacique le dit clairement : sa "mission" est d'éviter que la "mémémoire" devienne "histoire". Joli programme !

 

 

CASTAN Siegfried Ellswanger

Holocausto Judeu ou Alemão ?
C'est notre deuxième édition de cet important volume en langue portugaise. Nous reproduisons le 26e édition lusophone, réalisée par "nuovo orden", qui comprend également les illustrations d'origine, absentes de la nôtre. <pdf> 324 p. 25,2 M. Nous substituons celle-ci à notre première édition.


Enfin le grand classique en langue portugaise. Cet ouvrage conçu et réalisé au Brésil a eu de nombreuses rééditions et une énorme diffusion. Il a valu à son auteur une cascade de procès, intentés par qui ? On vous laisse deviner. C'est sa première apparition sur Internet.

O presente livro é o resultado de uma Pesquisa Histórica e que vai apresentar fatos, completamente desconhecidos da grande maioria, que se misturarão ou não com notícias de conhecimento da grande maioria, quando então o leitor terá a oportunidade de fazer seu julgamento. Os motivos que me levaram a pesquisar a História foram inúmeros. [...] O que mais espanta é a passividade total do Governo Alemão, que aceita toda uma difamação, comportando-se como um país ocupado e submisso. Ao invés de ele próprio promover uma revisão da História da última guerra aceita as coisas e ainda persegue os alemães que se aventuram a mostrar o outro lado da medalha. Pode ser que após a vitória de Waldheim passem a pensar um pouco diferente.

Español : Holocausto : ¿JUDIO o ALEMÁN? en los Bastidores de la MENTIRA del SIGLO.
<pdf> 370 pag., 3,8M

Cuando S. E. Gastan me llamó para que vertiese al castellano su famoso libro "HOLOCAUSTO: ¿Judío o Alemán? En los Bastidores de la Mentira del Siglo", para ser editado, montado e impreso en el Brasil, con el objeto de ser divulgado al mundo hispánico, supe que sería una tarea tan difícil como agradable. Hay que tener en cuenta que toda la confección de éste libro, y su procesamiento, fueron realizados por brasileños, que pese a su alta capacitación, no hablan y difícilmente leen el español. Por eso, además de la traducción, tuve que revisarlo y ayudar en el montaje, por ser el único hispanoparlante del equipo. [...] Muchos pasajes de la obra contienen transcripciones de viejos documentos, libros, reportajes y discursos, que fueron traducidos al portugués de sus Idiomas originales: alemán, ruso, polaco, inglés, italiano, francés y en algunos casos, español, para no mencionar el portugués antiguo, de cincuenta años atrás.
Toda la obra, cuando no me fue posible el acceso a documentos originales, tuve que traducirla directamente del portugués, incluso partes en español, que volvieron a estar en español, y que pueden haber quedado con alguna pequeña diferencia. Con una traducción, lo más literal que fue posible, dentro de las limitaciones de ambos idiomas, tengo la certidumbre de haber reproducido el pensamiento del autor, que es fruto de una investigación histórica de más de VEINTE AÑOS, plagada de grandes dificultades, estudios y desvelos. [...] un libro que viene del Brasil y que contiene LA VERDAD HISTÓRICA.
Gabriel Solís
Porto Alegre, septiembre de 1989.

Acabou o gás !...
O fim de um mito

O relatorio Leuchter sobre as alegadas Câmaras de gás de Auschwitz Birkenau e Majdanek, na Polônia
5a edição ampliada, Revisão Editora, Porto Alegre (Brasil), 1989, tradução de Alf Eyre, en portugais. 51 pag., <pdf>

São poucos os momentos na historia quando um documento yem o poder estraçalhar um mito historico de vulto e lenda tão acentuados xomo o do "Holocausto" judeu, com sua afirmação que o alemães mataram por gás milhões de judeus nos campos de concentração da Polônia, no curso da segunda guerra mundial. O relatorio Leuchter é um desses raros e preciosos documentaos. O editor tem orgulho de apresentar o relatorio Leuchter.

 

CAVRO-DEMARS Lucien

La Honte sioniste
Aux sources du sionisme et de ses ravages dans le monde

Beyrouth. Imprimé au Liban en 1972 aux dépens de l'auteur.
<pdf> par Lenculus,
47 M (!!) 174 p.

Le livre La Honte Sioniste complète et succède à l'édition épuisée du Défi Israélien, réplique au Défi américain. Il est marqué de l'étoile de David et des symboles maçonniques ramifiés jusqu'au Dollar, monnaie de l'impérialisme sioniste, à l'origine, frappée des 2 colonnes du Temple et de l'S de « Sion ». Il démasque le Sionisme, idéologie raciale fétichiste des mercantis khazars américanisés, activistes d'une certaine Judaïcité soumise à un État juif
xénophobe, imposé en Palestine, pour stimuler un réseau international totalitaire.
L'édition originale libanaise du Défi Israélien a trouvé grâce auprès des critiques français qui l'ont jugé digne d'être lu par les Étudiants des Grandes Écoles et communiqué aux observateurs politiques qui s'interrogent sur le passé récent, inavouable, et le proche avenir du monde moderne face au Sionisme maçonnique. Notre thèse, présentée au Vatican, fut lue par le Saint-Père Paul VI qui condescendit à remercier l'auteur, pour sa participation à la défense du Christianisme et de la Paix. Elle a été acceptée également par d'éminents juristes, spécialistes de la question d'Orient. 700 exemplaires expédiés du Liban en France, sous le contrôle de l'Inspection des Douanes et de la Censure du ministère de l'Intérieur, sont parvenus à leurs destinataires. La loi du 21 avril
1939, dite Loi Marchandeau, contre l'antisémitisme, invraisemblable, qui punit les libelles répandus contre les Rothschild - sans protéger pour autant les travailleurs arabes - ne s'applique pas au Défi Israélien et sa suite La Honte Sioniste, livres essentiellement politiques basés sur l'histoire et l'actualité.

On le trouve chez certains libraires pour au moins 80 euros. Lire sur l'AAARGH, ça rapporte gros !

 

CÉLINE Louis-Ferdinand

Voir notre page : "Céline vous emmerde"

Bagatelles pour un massacre
1937, Denoël, 220 p. pdf - 1,4 M

Comme ne manquent pas de le souligner les lecteurs de bonne foi, Bagatelles n'est pas un pamphlet au seul contenu antisémite, même si aujourd'hui encore on continue à le considérer comme tel (le propos antisémite occupe environ un tiers de l'ouvrage). Céline y traite en effet d'une multitude de thèmes révélateurs de son temps, mais aussi des préoccupations chères à  l'écrivain. On peut citer pour mémoire la littérature, l'alcool ou le cinéma, responsables selon Céline de la décadence dans laquelle s'embourbe la société française de la fin des années 30. Evidemment, le pacifisme de Céline transparaît également dans ce texte. ... "Je viens de publier un livre abominablement antisémite, je vous l'envoie. Je suis l'ennemi n°1 des juifs" (lettre au Docteur W. Strauss)

" Quant à la question même du sémitisme, elle n'est pas effleurée. S'il fallait voir dans Bagatelles pour un massacre autre chose qu'un jeu, Céline, en dépit de tout son génie, serait sans excuse de remuer les passions banales avec ce cynisme et cette désinvolte légèreté." (André Gide)

"Il y a un livre dont on ne dira pas un mot à la radio. Il y a un livre dont les journaux bien-pensants ne parleront pas, ou bien auquel ils feront allusion en termes distingués et réprobateurs. [...] C'est l'énorme volume du célèbre auteur du Voyage au bout de la nuit, c'est Bagatelles pour un massacre. Avouons-le tout net : on peut s'en choquer, on peut s'en fatiguer, on peut le déclarer illisible ou idiot, il est impossible qu'un Français né Français n'en lise pas au moins quelques pages avec soulagement. Pour ma part, qui ne suis ni admirateur forcené de M. Céline (Mort à crédit m'avait fort ennuyé), ni buveur de sang, ni même terriblement passionné d'antisémitisme, je dois dire que tout d'abord, je me suis royalement amusé. Et c'est la grâce que je vous souhaite." (Robert Brasillach)

English : Trifles for a Massacre
La première traduction anglaise de Bagatelles !
268 p. Traduction anonyme, inédite, <pdf> 1,7 M

Ce pamphlet n'avait connu qu'une seule traduction, en italien, vite interdite par un tribunal milanais à la demande de la veuve. Il a existé une traduction en allemand, sous le IIIe Reich, mais elle est caviardée et ne vaut rien. L'arrivée d'une traduction en anglais (des Etats-Unis) est donc un événement considérable. Les autres pamphlets sont à suivre. La veuve l'a dans le trognon et les lecteurs du monde entier peuvent enfin accéder à ce texte de sociologie fondamentale. Le XXe siècle comme si vous y étiez ! Hardis petits ! C'est le moment de se mettre le cul dans un fauteuil !

«For U. S. readers, Louis-Ferdinand Céline's Journey to the End of the Night made strong reading, even in its greatly expurgated translation. But that violent and gory novel is a model of Puritan self-restraint compared with Céline's new, untranslated and probably untranslatable Trifles for a Massacre, current sensation of French literature, in which the novelist's genius for invective, hatred of modern civilization and fertility in cursing it have exploded in an anti-Semitic tirade calculated to end all anti-Semitic tirades, to make Nazis turn green with envy.
What made M. Céline an anti-Semite is explained with Gallic candor in the first 40 pages of Trifles for a Massacre. It appears that at 43, a successful novelist, War hero and practicing physician, Céline suddenly felt a great liking for dancing girls. To get acquainted with these attractive creatures he composed a ballet, filled with dancing shepherds, pure emotions, sweetness & light, and consequently much different from his usual pessimistic and obscene prose. It was rejected. Jewish musicians, actors and production managers, he decided, wanted the girls themselves. For the next 337 pages of Trifles for a Massacre he pours forth his wrath in a prose style of the highest order, bold and original imagery, and Rabelaisian curses no one of which could be printed in the U. S. Hitler and Goebbels are too shy and inhibited to satisfy him; to their usual charges that the Jews control the Communist International and the democratic countries, he adds the unkindest cut of all, says they probably control the fascist countries too. They organize wars, revolutions, panics, famines, inflation and deflation. Growing more lyrical, Céline damns as Jewish, Cézanne, Charles Chaplin, Lenin, Madame Curie, Racine, Montaigne, William Faulkner, Stendhal, Zola, the Vatican, the French general staff, the Catholic clergy, critics, propagandists, politicians, movie producers and the people who rejected his ballet.
When Trifles for a Massacre was published, horrified Left critics who had praised Céline's Journey to the End of the Night damned him as a Fascist. Dissenting, Novelist André Gide declared the book should be taken as a joke, although a dangerous one, being virtually a satire on the absurdity and vulgarity of genuine antiSemitism. Bystanding critics found another explanation in the detachment of modern French literature from French life, the tendency of writers like Céline to regard writing as a disinterested mental game, to be played without thought of the social values implicit in their work. In Manhattan last week, big, broad-shouldered, nervous Celine partly confirmed their view, described Trifles' for a Massacre as an "exercise." Admitting that he had written it in the hope of delaying preparation for war, he said it would not delay war a minute, would probably only bring it on a little sooner.»
From the May 30, 1938 issue of TIME magazine

 

Italiano : (1) Bagattelle per un massacro
<pdf> Caserta, Aurora, 1981 (?) 182 p., 1,1 M.

Verso 2000, una traduzione italiana anonima è pubblicata dalle edizioni Aurora. via Colombo 55, Caserta. Stampato dalla Saipem, Cassino-Roma. Nota introdutttiva di Francesco Leonetti.

La casa editrice Guanda publisce una traduzione nuova in 1981, di Giancarlo Ponteggia. Il 2 Gennaio 1982, il tribunale de Milano ordina il sequestro del libro di Céline, Bagattelle per un massacro, formalmente motivato dal parere contrario degli eredi (la vedova) mentre secondo l'editore Guanda si tratterebbe di un provvedimento di censura politica.

Cette édition clandestine est parue après celle de Guanda en 1981. Dès le 2 janvier 1982, l'édition Guanda a été saisie et interdite par le tribunal de Milan, à la demande de Lucette Almanzor, veuve Destouches. Elle avait ses raisons qui ne sont pas les nôtres. Il y avait eu une première traduction italienne en 1936 qui sert de base à la présente édition, manifestement retouchée. Reprint récent aux Editions di Ar.

Italiano : (2) Bagatelle per un massacro
Milano, Guanda, 1981. <pdf> pag. 188. 1,7M. Traduzione di Giancarlo Pontiggia, con una nota introduttiva di Ugo Leonzo.

È dunque la seconda traduzione in italiano, e, tutti lo dicono, la migliore. Siamo noi d'accordo. Questo libro fu stampato in settembre 1981. In gennaio 1982, fu soppresso dal tribunale di Milano. Da allora in poi, molto difficile da trovarlo. Era l'opera della vedova, Lucette, che, consapevolmente, chiamamo "carogna". Ha la legge con se, vero, ma, cavolo! non ha il diritto di scegliere quei libri vogliamo noi leggere. Allora, carogna, va be'...

Il mondo è pieno di gente che si dice raffinata e che poi non è, ve l'assicuro, raffinata neanche tanto così. Io, servitor vostro, credo davvero di esserlo, un raffinato! Sputato! Autenticamente raffinato. Fino a poco tempo fa, facevo fatica ad ammetterlo... Resistevo... E poi un giorno mi sono arreso... Al diavolo!... Però sono un po' infastidito dalla mia raffinatezza... Cosa si finirà per dire? Pretendere? Insinuare? [...] Potrei, potrei certamente diventarlo anch'io, un vero stilista, un accademico « pertinente ». È una questione di lavoro, un'applicazione di mesi... forse di anni... Si può ottenere tutto come dice il proverbio spagnolo: « Molta vaselina, tanta pazienza, e l'elefante s'incula la formica ».

Toujours très beau ce proverbe espagnol...

 

L'Ecole des cadavres
1938, Denoël, 179 p., pdf - 750 K

Dans L'École des cadavres, Céline mentionne élogieusement Marx, penseur rangé pour l'occasion dans le grand Panthéon antisémite.

Céline démissionne du dispensaire de Clichy et, en 1938, compose à Dinard un nouveau pamphlet pacifiste et antisémite, L'Ecole des cadavres. L'écrivain est unanimement rejeté par la gauche qui avait encensé Voyage. En mai 1939, le décret Marchandeau oblige Denoël à retirer de la vente ces deux pamphlets. Céline est exclu de la vie littéraire. En proie à de violentes polémiques, une lettre adressée à Je suis partout le 21 juillet dénote de son état d'esprit : "Mes livres sont retirés de la circulation... Moi aussi."

#

Italiano : La scuola dei cadaveri
<pdf> pag. 179, 1,1 M. 1997, Edizioni Soleil, Traduzione di Gianpaolo Rizzo

L'introuvable traduction italienne ! Publiée par la traducteur en 1997, elle n'a connu pratiquement aucune diffusion, l'éditeur-traducteur étant subitement décédé. La famille, peu soucieuse d'avoir des ennuis, a envoyé au pilon. La mise en ligne par l'aaargh revient donc à une première véritable diffusion en italien, seule langue dans laquelle, en dehors du français, existent les trois célèbres pamphlets du génial misanthrope.

Ho tradotto l'incipit di questo pamphlet antisemita (L'école des cadavres) perché aveva la forma di un racconto e non aveva nulla di antisemita a parte un cognome che del resto ho censurato. Ho tradotto qualcosa che somigliava, che poteva essere letteratura: ero giovane, avevo voglia di tradurre Céline, mi ero in un certo senso innamorato di questo petit poème en prose (come l'ho chiamato).
E poi, immediatamente, mi sono detto che non era il caso che nessuno leggesse questo testo, neppure come frammento inidentificabile: c'era ancora troppo odio disposto a prendere la forma di un atteggiamento razzista (se non letteralmente antisemita). Per questo è rimasto chiuso nove anni in un cassetto della mia scrivania. Clemente Piovani.

 

Les beaux draps
1941, Nouvelles éditions françaises, 104 p., pdf - 450 K

#

Dans Les beaux draps, l'un des trois pamphlets qu'il faudra bien un jour rééditer, il annonce le Smic, les trente-cinq heures et la civilisation du dessin animé... Bien sûr que Céline est impardonnable. Mais le monde est mal fait: il est rare que les braves types chaleureux, sexuellement équilibrés et moralement irréprochables, fassent de grands écrivains aux visions fulgurantes. (Didier Sénécal)

Italiano : La bella rogna
Traductions italiennes de Mea Culpa, Denoël, 1936, et Les beaux draps, NEF, 1941, (p. 35) parues en un volume, chez Guanda, à Milan, 1982, traductions de Giovanni Raboni et Daniel Gorret. Nous avons laissé tomber l'essai fumeux de J.-P. Richard, que l'éditeur italien a cru bon d'ajouter pour se protéger il culo. <pdf>, 86 p., 52M (photoscan des pages). Nous complétons ainsi la collections des quatre pamphlets en italien. Ce volume n'est jamais réédité, ce qui fait que les quatre pamphlets existent, certes, mais sont absolument introuvables dans les librairies de la Péninsule. Merci internet. En italien.

« Ci siamo! Pare che tutto cambi che adesso si viva tra i complimenti, la redenzione, le buone maniere, la vera virtù. Bisognerà sorvegliare il proprio linguaggio. Ci sono decreti anche per questo. Sono passato per il correzionale, non bisogna che ricominci. Sopratutto non nominiamo nessuno! Nient'altro che idee generali! [...] Mi occulto. E per di più assolutamente prudente! Tutto diventa un caso dei più spinosi. Ci son censori, delatori in tutti gli angoli... Non so più dove mettermi... Castighiamo, castighiamo le nostre espressioni!... La Francia è sbirra, c'è il pieno alla Commandantur di persone che vengono a denunciare... »

Italiano : Mea Culpa

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

A l'agité du bocal
<pdf> 6 p.

Cette inoubliable tirade est republiée ici pour le centième anniversaire de Jean-Baptiste Sartre, opportuniste, faux-cul, délateur, épurateur et policier de la pensée, auteur d'une énorme masse d'imprimés promis à un salvateur oubli.

Le texte qui immortalisera Sartre, déjà passé succube.

Italien : All'agitato in provetta
< pdf > 200K., pag. 22, traduzione di Andrea Lombardi, Genes, effepi, 2005

C'est la traduction italienne de L'Agité du bocal, avec celle de trois lettres parues dans Je suis partout.

"Non leggo più gran che, non ne ho il tempo. Troppi anni già ho perduti in sciocchezze e prigioni! Ma mi si preme, scongiura, angustia."

Entretiens avec le professeur Y
<pdf> , Paris, Gallimard, 1955, 70 p., 500K

Ce petit livre est ausi un pamphlet de Céline, dans lequel il définit son propre style. Il vous fera pleurer de rire.

Un entretien pour expliquer quoi ? Son style ? Qui il était ? Dans les premières lignes du texte, Céline est très clair là-dessus ; son éditeur lui reproche de ne pas jouer le jeu. On lui demande de faire un geste. Il se creuse la tête pour faire plaisir à son "mécène"... mais après un rapide état des lieux, il se juge "ni écoutable, ni regardable". Une sale gueule. La télé, la radio, c'est pour "l'écrivain génial Illisy" et le "rasoir sans lame Gatouillat". Que faire ? Il ne lui reste guère que le vieux truc de l'interview. Avec ça, il sauve les meubles. Ce livre est donc une réclame, si l'on en croit son auteur. Une vraie danse du ventre. Et comme toujours avec Céline, on en a pour son argent.

italien : Colloqui con il professore Y
Einaudi, tradotto dal francese per Gianni Celati e Lino Gabellone, Torino, 1971, sec. ed. 1982, pag. 50, <pdf> 30,6 M

Comprare un libro!... una roulotte? passi!... ma un libro!... la cosa la più imprestabile del mondo!... si sa, un libro se lo legono almeno in venti... venticinque lettori... eh, ma il pane e prosciutto, facciamo un caso, se potessero far contenti cosi bene... una sola fetta! venti... venticinque consumatori! sai la cuccagna!... il miracolo della moltiplicazione dei pani vi lascia basiti, ma il miracolo della moltiplicazione dei libri, quindi della gratuità del lavoro di scrittore, non è mica un fatto tanto nuovo.

Écrits de Guerre
<pdf> 79 p. 200 K. avant-propos de [François] Caradec, [régent du Collège de Pataphysique] Paris, Nouvelles Editions.

26 lettres à des journaux collaborationnistes, lettre à Jean Cocteau, préface de Bezons à travers les âges d'Albert Serouille publié en 1944 et, enfin, deux lettres adressées à Elie Faure en 1935.
On a là la totalité des intervention de Céline sous l'Occupation, principalement des lettres adressées aux journaux. On voit par là ce qu'était sa houspilleuse collaboration avec Vichy et les Allemands !!!
Céline ? Précurseur ? «Pauvre banlieue parisienne, paillasson devant la ville où chacun s'essuie les pieds, crache un bon coup, passe, qui songe à elle ? Personne. Abrutie d'usines, gavée d'épandages, dépecée, en loques, ce n'est plus qu'une terre sans âme, un camp de travail maudit, où le sourire est inutile, la peine perdue, terne la souffrance.»

Et puis cette lettre (1935) à Elie Faure: Cher Elie Faure
Vous le dites, je vous aime beaucoup, mais je ne vous comprends pas toujours. Vous n'êtes pas du peuple, vous n'êtes pas vulgaire, vous êtes aristocrate, vous le dites. Vous ne savez pas ce que je sais. Vous avez été au lycée.
Vous n'avez pas gagné votre pain avant d'aller à l'école. Vous n'avez pas le droit de me juger. Vous ne savez pas. Vous ne savez pas tout ce que je sais. Vous ne savez pas ce que je veux. Vous ne savez pas ce
que je fais.
Vous ne savez pas quel horrible effort je suis obligé de faire chaque jour, chaque nuit surtout, pour tenir seulement debout, pour tenir une plume. Quand vous serez à l'agonie vous me comprendrez entièrement et là seulement. Je parle le langage de l'intimité des choses. Il a fallu que je l'apprenne, que je l'épelle d'abord. J'ai tout jaugé. Rien de ce que je dis n'est gratuit. Je sais. Je suis. Je demeure un imagier truculent, rien de plus.
Je ne veux rien être de plus. Ce que je pense du peuple, j'aurai la pudeur de n'en jamais rien dire. Cela aussi fait partie de ma viande.

Céline en vidéo : On trouve deux films documentaires sur Céline sur http://www.dailymotion.com/group/24260/video/xulpl_lf-celine, (entretien avec Louis Pauwels) et sur http://www.dailymotion.com/group/24260/video/xulww_lf-celine-un-siecle-decrivains (Emission écrivains de toujours, présentée par Bernard Rapp, récemment disparu). Il est amusant de noter la simplicité ainsi que le côté direct des réponses de Céline comparé aux style ampoulé du commentaire.
Louis-Ferdinand Celine - "Un diamant noir comme l'enfer" 1998
Réalisé par Emmanuel Descombes et Alain Moreau.


CENTRAL INTELLIGENCE AGENCY (CIA)

Counterterrorism Detention and Interrogation Activities
(September 2001 -- October 2003)
Rapport du 7 mai 2004. Classé Top Secret, Copy 43, déclassé en 2009, publié censuré en vertu de la loi Freedom of Information Act. <pdf> 160 p. 4M.
En militaire américain.

Est-ce qu'on apprend vértablement quelque chose, entre les blocs d'encre noire, qui cachent tous les crimes commis par les Américains dans leurs centres de détention à l'étranger, secrets, illégaux, probablement jamais vraiment autorisés ? Non, le censeur a soigneusement échenillé tout ce qui pourrait nous montrer l'ampleur des ignominies et du raffinement des tortures infligées à des gens dont la culpabilité, établie à force de sévices, n'a jamais été clairement établie. C'est pour cela qu'il reste à Guantanamo et ailleurs des prisonniers qui ne peuvent plus être jugés ! Ils ne sont plus crédibles parce qu'ils ont été trop torturés ! C'est un comble. Ce sont les même démocrates qui vous diront du mal des nazis et de la gestapo, qui n'étaient, finalement, toutes proportions gardées, que des enfants de choeur...

The conduct of detention and interrogation activities presented new challenges for CIA. These included determining where detention and interrogation facilities could be securely located and operated, and identifying and preparing
qualified personnel to manage and carry out detention and interrogation activities. With the knowledge that AI-Qa'ida
personnel had been trained in the use of resistance techniques, another challenge was to identify interrogation techniques that Agency personnel could lawfully use to overcome the resistance. In this context, CTC,with the assistance of the Office of Technical Service (OTS), proposed certain more coercive physical techniques to use on Abu Zubaydah.

CERESOLE Norberto

La Falsificacion de la realidad -- La Argentina en el espacio geopolítico del terrorismo judío.
Publié à Madrid par Ediciones Tercera Posicion, en 1998. Traduit et publié en arabe. 317 pag. (pdf - 2,1 M)

Notre ami Norberto Ceresole (1943-2003), argentin et cosmopolite, a écrit une trentaine de livres. Il a été l'un des dirigeants de la lutte armée des péronistes dans les années 70 et il avait gardé des entrées dans le monde des militaires sud-américains sur lesquels il a beaucoup écrit. Ses travaux lui valurent une audience extrêmement large et il a été souvent invité à donner des conseils, aussi bien par les militaires péruviens ou cubains que par Peron, Allende et Chavez. Cherchant à analyser les attentats anti-israéliens en Argentine (1994), il est tombé sur les ramifications des réseaux de pouvoir juifs dans le Cône Sud et, de fil en aiguille, il a découvert et assimilé le révisionnisme. Quand nous l'avons rencontré, vers 1998, nous étions en plein accord. Comme preuve de la justesse de ses vues, le lobby juif a entrepris de faire pression sur Chavez, devenu chef de l'Etat vénézuélien, pour qu'il se sépare de Norberto. Il a dû s'installer en Espagne avant de revenir une dernière fois en Argentine.

En la dimensión intelectual yo, el viajero, tuve que procesar informaciones,
sentimientos y conocimientos cuya existencia simplemente ignoraba al comenzar el viaje. Para dar un ejemplo, mi toma de contacto con la literatura revisionista francesa y de otros países occidentales se produce recién en enero de 1998. Una parte importante de este trabajo ya estaba terminada para esas fechas, incluidas las críticas al libro de Roger Garaudy Los mitos fundadores de la política israelí. Mi conexión con el revisionismo, en especial el francés, y con la obra de Robert Faurisson, si bien es tardía, no por ello dejó de ser eficaz, ya que he encontrado, casi al final del camino, un fundamento sólido y una importante continuidad entre mi propio ensamiento y la obra del revisionismo. Es mi evolución intelectual personal lo que me hace aceptar lo substancial de la metodología del revisionismo. Ella justifica y explica, a nivel científico, muchas ideas que originalmente nacieron en mí como intuiciones que se fueron desarrollando a partir del estudio de un caso concreto -- y no teórico -- de terrorismo judío.

El poder judio en Occidente y en Oriente -- La conquista del imperio Americano
Publié à Madrid en novembre 1998 par les Ediciones Al-Andalous, et traduit ensuite en arabe et en persan. 175 pag. (pdf - 1,1 M)

«Los atentados terroristas de Kenia y Tanzania son parte de un proceso, mucho más largo y complejo, tendente a la conquista del poder desde dentro de los Estados Unidos de América. Para realizar ese complot se produce la alianza de dos grupos: los fundamentalistas evangélicos norteamericanos y los fundamentalistas judíos israelíes.» (pag. 7)

Français : Lettre ouverte à mes amis iraniens
Choix de textes traduits de l'espagnol et présentés par Béthune
samizdat, 2008, 63 p. <pdf> 350K

En juillet 1994, un terrible attentat vise l'Association mutuelle israélite de Buenos Aires (85 morts, 300 blessés). Les auteurs ne sont pas identifiés, à ce jour. C'estle prétexte qu'ont pris Israël et les Etats-Unis pour mettre en cause... l'Iran ! Le montage était énorme, et visible. Ceresole s'est lancé dans une vaste enquête au cours de la quelle il allait mettre à jour, couche après couche, les réseaux d'influence juive, dans son pays et dans le reste du Cône Sud. C'est à cette occasion qu'il a découvert le révisionnisme, grâce à l'internet, et qu'il est ensuite venu nous voir. Il était convaincu que l'attentat de 1994 était, comme tant d'autres, l'oeuvre du Mossad. Ses textes n'étaient guère accessibles pour qui ne lit pas la langue de Cervantès (voir dans la liste alphabétique). Nous espérons que cette traduction, bienvenue, sera suivie d'autres.

 

CHAMISH Barry

Shabtai Tzvi (Sabbatai Tsevi), Labor Zionism and the Holocaust
<pdf> 233 p., 1993. Les livres de Chamish sont dispo sur lulu.com

An exposé of the effects of Shabtai Tzvi, a 17th Century messiah, on the history of modern Israel. Discover who the modern players are, their politics involving Israel and the Jewish people, and their plans for the state of Israel and its people. The religious beliefs of the followers of Shabtai Tzevi continue to affect us today.

Barry Chamish, né au Canada, est un sioniste de l'espèce fanatique. C'est un écrivain brouillon et souvent confus, même à l'oral. Mais il fouille les dessous de la politique israélienne, en particulier l'assassinat de Rabin, et ce qu'il trouve sent extrêmement mauvais. Au point qu'il a dû se réfugier en Amérique. Pour se renseigner sur Sabbatai Tzevi, un maboul du XVIIe siècle, il vaut mieux lire Gershom Sholem, un vrai savant, mais pour les magouilles des dirigeants israéliens, Chamish est incomparable.


CHÉRADAME André

Les Causes lointaines de la Guerre
Evreux, Imprimerie Ch. Hérissey, 1925, pdf - 167 p. 1,2 M

Il s'agit d'une étude critique sur les causes de la première guerre mondiale.

CÉSAIRE Aimé

Discours sur le colonialisme
Paris, [Réclame, 1950] Présence africaine, 1955, 42 p. <pdf> 350 K

A l'heure où se réveille le mouvement noir d'émancipation et de revendication de l'égalité, il est bon de relire son discours fondateur, rédigé il y a un demi-siècle par l'immense poète que fut et qu'est encore Aimé Césaire qui reste la conscience et la lucidité de ce mouvement, que nous saluons, et avec lequel nous partageons l'essentiel, l'aspiration à la liberté et la fraternité de tous les hommes. Il a pensé la négritude qui est devenue le bouillon de culture de notre temps et Jean Genet, plus tard, a montré dans une pièce féroce que les Nègres, c'est aussi nous, noirs ou blancs, peu importe ! Vive Toussaint-Louverture ! Amandla Ngawethu !

 

CHOMSKY Noam

The Fateful Triangle -- The United States, Israel and the Palestinians
938 p. 3,3 M <pdf>

Un très utile rappel des évéments du passé proche : ce livre a été publié en 1983 et on a ici une version qui a été complétée jusqu'à 1999.

"There is something deeply moving about a mind of such noble ideals repeatedly stirred on behalf of human suffering and injustice." 
-Edward W. Said, from the new foreword

"First published in 1983, Fateful Triangle is a comprehensive indictment of what Noam Chomsky calls the "disgraceful and extremely dangerous" policy the United States has enacted towards Israel, particularly with regard to Israel's actions concerning the Palestinians."
-Editorial Review, Amazon.com

Noam Chomsky's seminal tome on Mideast politics has become a classic in the fields of political science and Mideast affairs.

For its tenth printing, Chomsky has added chapters bringing the book completely up to date, with a new preface by Chomsky, a new foreword from Palestinian author and activist Edward W. Said, and new material on the Intifada, the ongoing Israeli-PLO "peace process" (including the Oslo and Wye accords), and Israel's war against Lebanon.

Die sieben ursprünglichen Kapitel sind durch Ausführungen über die Intifada, die "begrenzten" Kriege im Libanon, die Rabin und Peres geführt haben, sowie Washingtons "Friedensprozess" ergänzt worden. Für Chomsky ist es klar, dass Israel das tut, was Washington will. Macht es sich da der Autor nicht zu einfach? Hatte nicht Netanjahu mit seiner renitenten Haltung mehrmals Präsident Clinton öffentlich düpiert? Sein Ziel war es, Israel vom amerikanischen Geldtropf langsam abzunabeln. Auch die Ministerpräsidenten Begin und Shamir reagierten auf amerikanischen Druck widerborstig. Die Ministerpräsidenten der Arbeitspartei erweisen sich da viel konzilianter.

Un libro in particolare, ricorda l'autore, gli è servito per capire l'insieme di interessi che legano Stati Uniti ed Israele e la manipolazione sistematica cui sono sottoposti gli americani sull'intera situazione dell'area, The Fateful Triangle di Noam Chiomsky.

 

Necessary Illusions --Thought Control in Democratic Societies
Londres, Pluto Press, 1989, Digital processing by The Electric Book Company, 573 p. <pdf> 2,5 M

 

CHOMSKY, FAURISSON, THION,

Il caso Faurisson e il revisionismo olocaustico
A cura di Cesare Saletta, publicata dalla Graphos, Genova, 1997, 97 pag. Compendio de testi scelti, tradutti dal francese da Marco Serra. (PDF - 600 K) Con un testo de la VHO "invece di una prefazione", Non morite idioti ! dal segretariato internazionale dell'AAARGH.

Buona introduzione al problema del revisionismo storico.
Textes extraits des ouvrages de Faurisson et Thion, parus dans les années 80.

CHRISTOPHERSEN Thies

Die Auschwitzlüge
Kritik # 23, Die Stimme des Volkes 1978, <pdf> 84 S., 2 M.

In einem langen Interview erklärte Christophersen dem Journalisten, den er für einen "Kameraden" hielt, über die Intention seines Buchs "Die Auschwitz-Lüge": "Ich will uns entlasten und verteidigen, dann kann ich das nicht mit dem, was wir tatsächlich getan haben. Ich leugne das nicht. Aber jeder Verteidiger, der was zu verteidigen hat, der wird doch nicht das Belastende aufführen."

Français : Le Mensonge d'Auschwitz

Nous n'avons pas encore mis en ligne l'opusculet de Thies Christophersen qui a travaillé dans une des annexes agricoles d'Auschwitz, où il n'a «rien vu». Mais comme il n'y avait rien à voir, là où il était, son témoignage n'est guère probant. On a longtemps reproché aux révisionniste de s'appuyer sur ce seul témoignage. Thies, aujourd'hui décédé, a subi d'extraordinaires persécutions pour quelques lignes qui disent une vérité simple et banale.

Español : La mentira de Auschwitz
1973, trad. espagnole en 1976, 40 p. <pdf> 400 K

Bajo el nombre de Editorial Nordwind, él ha producido su propio libro, "La mentira de Auschwitz", y otras publicaciones negando que Alemania exterminara a millones de judíos durante la Segunda Guerra Mundial. El Gobierno danés ha sido reacio a emprender acciones contra él. Los legisladores han prometido revisar la ley sobre racismo, pero ocurre que la libertad de expresión es sacrosanta en Dinamarca. Alemania ha pedido reiteradamente a su vecino del Norte que endurezca su legislación, diciendo que los neonazis producen propaganda de odio en Dinamarca y la exportan a Alemania y otros países. (Asociated press, 2 nov. 1994)

Thies Christophersen es también un experto agricultor y editor. Durante la Segunda Guerra Mundial fue estacionado cerca del campo de concentración de Auschwitz y empleó presos del campo de concentración en su granja de investigación. Hace décadas escribió un libro diciendo que si hubiera habido cámaras de gas en Auschwitz él las habría conocido. Por ésto ha sido procesado. Antes del juicio huyo al exilio político en Dinamarca, donde todavía continua viviendo [Christophersen falleció en 1997, se le negó el tratamiento del cáncer que padecía en Suiza. Alemania le negó en primera instancia el derecho a recibir un funeral. N. del T.]. Christophersen estuvo dispuesto a presentarse al juicio en Alemania si el sistema le permitía seleccionar y presentar expertos testigos de su elección. Por supuesto los tribunales alemanes no han tenido el coraje de permitir tales testigos.

 

COHN-BENDIT, KARNOOUH, DELCROIX, MONTEIL, TRISTANI

Intolérable intolérance
publié par les Éditions de la Différence, dans une collection alors dirigée par Pierre Guillaume, en décembre 1981, 95 p. (pdf - 650 K)

Un recueil qui a joué un rôle très important , au décours de l'affaire Faurisson, dans la fracture de la gauche entre les conformistes geignards, sionisés et occupés de leur nouvelle mangeoire fournie par Mitterrand, et ceux qui n'acceptent pas le mensonge politique permanent et la collusion avec les victimes devenues bourreaux. C'est aussi un des premiers essais, fin 81, de réunion de diverses sensiblitiés politiques pour lutter de front contre l'instrumentalisation du Grand Zolocauste.

These collected essays have played an important role, following the Faurisson Affair, to break open the Parisian left wing. On one side, those who take refuge in a lacrymal conformism, heavily zionized, and busy looking for power as Mitterrand then offered new issues; on the other hand, those who reject permanent political lies and collusion with the victim-turned-killers. It has been one of the first attempts, at the end of 1981, to unify diverses political inklings into a front to battle the instrumentalization of the Big Zolocaust.

COLLINS PIPER, Michael,

Best Witness - The Mermelstein Affair
Center for Historical Review, Washington, 1994. With an introduction by Mark Lane and an afterword by W. A. Carto. (pdf - 1 M)

Rise and fall of a Jewish crook who tried to avail himself of a somewhat silly challenge issued by the Institute of Historical Review to bring its financial ruin. Much publicized at its beginning, the affair was hardly covered by the press when the crook was soundly defeated in court.

Les aventures d'un escroc juif de Californie qui avait cru pouvoir utiliser un défi lancé, assez légèrement, par l'Institute of Historical Review, sous la houlette de David McCalden, pour le ruiner financièrement . Gagnant ses procès, au début, il a été chouchouté par la presse qui est devenue avare de commentaires quand, à la fin, il a été écrasé devant les juges.

 

COUNTESS, LINDTNER, RUDOLF, Eds.,

Exactitude -- Festschrift for Robert Faurisson
2004, Theses and Dissertations Press, Chicago,144 p.
(pdf - 1,7 M)
By Christian Lindtner, Arthur Butz, Jürgen Graf, Carlo Mattogno, Carl O. Nordling, Germar Rudolf, Frederick Töben et Ernst Zündel, avec des photos.

C'est un volume d'hommages à Robert Faurisson pour son 70e anniversaire. Ces choses-là se font dans les milieux universitaires. Des collègues et des disciples écrivent un article pour évoquer les labeurs d'un chercheur qui a marqué son époque. Ce n'est pas l'université française qui a lancé cette initiative. On se demande pourquoi.

A hommage volume by several revisionist authors to acclaim the most prominent of them, with some unpublished pictures.


COUR D'APPEL DE PARIS

Jugement sur l'affaire de l'AAARGH
Arrêt du 24 novembre 2006 - 14e Chambre Section B
<pdf> 15 pages à peu près désopilantes, 2,7 M

Les fournisseurs d'accès à Internet contre les organisations attachées à la suppression de la liberté de parole

 

COUSTEAU Pierre-Antoine,

Après le déluge
Paris, 1956, Librairie française. <pdf> par les éd. du Pilon, 2007, 156 p., 900K,

« Le 23 novembre 1946 un grand monsieur glabre, revêtu d'une ravissante robe rouge agrémentée de lapin blanc m'annonça assez sèchement que j'étais condamné à mort.
C'était déplaisant, mais c'était sérieux. Très sérieux. Je ne connais rien de plus sérieux que des canons de fusil convenablement orientés.
Cinq mois plus tard, un petit monsieur glabre - mais sans robe, celui-là - vint m'informer dans ma cellule que, tout bien réfléchi, la République ferait l'économie de ses douze balles et que ma peine était commuée en travaux forcés à perpétuité. C'était plaisant. Mais ça n'était pas sérieux. Plus sérieux du tout. Avec cette « grâce », on retombait lourdement dans les fariboles. Le langage de mes tourmenteurs avait cessé d'être plausible. Je pouvais croire à la réalité du peloton d'exécution. Je ne pouvais pas croire à ma « perpétuité » : à moins d'endosser la bure à un âge très avancé, on finit bien par sortir du bagne. »

 

COUSTEAU Pierre-Antoine : voir REBATET Lucien
"Voici donc, numérisé pour la première fois et offert à la disposition de tous, ce Dialogue de vaincus entre Lucien Rebatet et Pierre-Antoine Cousteau, fruit jubilatoire et subversif d'une année de conversation dans l'atelier de lingerie de la centrale de Clairvaux où les avaient laissé moisir les valeureux triomphateurs d'après-guerre, à défaut de leur consentir le peloton d'exécution initialement prévu.
Cette courte introduction n'ayant aucunement l'intention de servir de préface, nous renverrons les lecteurs les plus intrépides à celle de Mr Belot (universitaire, certes obscur jusqu'au pléonasme) que nous avons cru bon d'ajouter (évidemment sans sa permission) puisqu'il est également l'auteur des annotations contenues dans ce texte. Si toute peine mérite salaire, nous réservons à Mr Boulot celui d'infliger aux imprudents amateurs de piratage littéraire sa prose faussement scrupuleuse d'objectivité historique (cherchez la contradiction !) pour expliquer la trajectoire et les « divagations » carcérales de cette paire de créatures déviantes." (Au-milieu-des-ruines)


CROWELL
Samuel,

The Gas Chamber of Sherlock Holmes
An Attempt at a Literary Analysis of the Holocaust Gassing Claim
CODOH Website, 1999, 76 p. <pdf>

   We've also heard chilling tales of sadistic Germans taking turns watching the death agonies of gassing victims through peepholes in the gas chamber doors. "Why else would they be there if not to satisfy these sick needs?" goes the unscholarly argument. Thanks to the research of Samuel Crowell, we now know that thousands of German bomb shelters were also required to have gas-resistant doors with a peephole for use of both the people inside and rescuers, to see what danger lies on the other side before opening the door. The ad to the right is for mass produced airtight doors and window shutters made to protect Germans from the devastating air bombardment and the possibility of gas attacks.

A COMMON BELIEF is that in World War Two the National Socialist government of Germany carried out a secret policy of mass exterminations, chiefly using extermination gas chambers. The policy is said to have been ordered by Adolf Hitler, and involved the gassing of millions of human beings, who subsequently were burned either in crematoria or in huge pits so that scarcely a trace of their bodies remained.

The claim of mass gas extermination has been questioned ever since the late 1940's, but only by a few people, and very much on the fringe of public discourse.2 In the early 1970's several new critics of the gas extermination claim emerged, and over the past two decades they have been joined by many others, so that now there are at least several dozen who have written on the subject.3 These researchers consider themselves heir to the tradition of those historians who sought in the 1920's to revise, and de-politicize, our understanding of the First World War, and so consider themselves historical revisionists. (breakhisbones.org)

De toute évidence, Samuel Crowell ne croit guère aux chambres à gaz. Aux arguments révisionnistes déjà bien connus, il y ajoute un certain nombre de considérations à propos de rumeurs ou de croyances qui, selon lui, seraient à l'origine des allégations de gazages humains dans les camps de concentration nazis.

CRU Jean Norton

Du témoignage
1930 <pdf> - 150 K

Nés l'un et l'autre dans une famille de sept enfants très croyante, une mère d'origine britannique, leur prime jeunesse hors de la métropole, des difficultés d'adaptation dans des écoles françaises à leur retour, marqués, chacun, par un grand événement (l'Affaire Dreyfus pour Norton Cru, l'Epuration pour Faurisson), tous deux professeurs de français, prétendant, l'un et l'autre, avoir découvert le "Grand Mensonge", ressentis comme des monstres froids et dénués de sensibilité, se présentant comme des messagers de la paix, ils ont, dans leur vie de chercheurs, un objectif commun : pour Norton Cru "la véracité", pour R. Faurisson "l'exactitude" et surtout ils affichent la même méthode, qui d'ailleurs leur sera reprochée communément : l'excès de la recherche du détail exact qui les "entraîne de la critique méthodique à l'hypercritique pointilleuse et ridicule". Ils connaîtront enfin, l'un comme l'autre, d'immenses difficultés à se faire publier, pour aboutir, Norton Cru, dans une toute jeune maison d'édition, Les Etincelles, dirigée par Marcel Bucard, très marqué à droite, et R. Faurisson dans une maison d'édition confidentielle d'ultra-gauche, La Vieille Taupe. (René Schleiter)

DADONE Ugo

Fiamme ad Oriente
Roma, CEN, 1958, pag. 432, pdf

Sono stato testimone nel maggio-giugno del 1948 dell'esodo di migliaia di uomini, donne, bambini al passaggio del Giordano, sfuggiti alla distruzione dei loro villaggi e paesi e al massacro delle popolazioni, coperti di stracci, affamati e assetati.
Che il « Sionismo » possa avanzare diritti storici sulla Palestina è una questione molto discutibile, anche ammettendo che i « sionisti » siano « Ebrei ». [...] Non è intendimento di questo lavoro, mio e della studiosa americana Miss Virginia Carolina Reeves, che con me si è sobbarcata alla fatica di oltre sette mesi di viaggio per visitare i campi degli « espulsi » nel territorio di Gaza, nel Libano, in Siria e in Giordania, entrare nel merito di una questione di diritto presunto o meno. Abbiamo voluto avvicinare questa disgraziatissima gente e sentire dalla loro voce il racconto delle loro sofferenze passate e presenti, quali siano le loro residue speranze e constatare in qual modo si svolge l'opera di assistenza dell'O.N.U., dei governi dei Paesi che li ospitano e delle Opere di Assistenza religiose e laiche internazionali.

Journaliste et grand connaisseur du Moyen Orient, Ugo Dadone se lance en 1957 - il y a donc un demi-siècle- dans une grande enquête dans les camps de réfugiés palestiniens, qui viennent de parsemer la région du Moyen-Orient. Il écoute les réfugiés, et leur lamentable histoire. Comment les "sionistes" sont arrivés dans leur village, un soir de mai 1948, comment ils ont jeté des grenades dans les maisons, comment ils ont rassemblé les gens dans la rue, comment, ils les ont tués à la mitraillette et à la hache (oui, c'est fréquent) et comment ils ont chassé le reste des gens. Les détails horribles sont dans le livre. C'est comme ça que les nouveaux Josué ont conquis la Palestine, en massacrant par surprise une population de paysans sans armes. Tous ceux qui se solidarisent de près ou de loin avec ces massacreurs méritent la corde car ils se sont mis en dehors de l'humanité.

 

DALL Curtis

Franklin Roosevelt, My Exploited Father-in-Law
<pdf> - 142 p. Liberty Lobby, 1970.

Ce sont les mémoires du gendre du président Roosevelt, l'un des protagonistes majeurs de la Seconde Guerre mondiale. Dall a vécu dans l'intimité de la famille et vécu l'ascension de son beau-père. Il juge de l'entourage et montre comment le président est une marionnette manipulée par une camarilla de l'ombre. (pdf - 142 p.)

The title says it all: the son-in-law of President Roosevelt was in the best position to observe the manipulations and the manipulators. Is a President able to take himself the decisions ? Let's discard the case of the mentally deficient chosen for the job, like Reagan or Dubya. Take a normal person : the answer is no. Americans should know they are cheated. But by whom ?

Revealing memoir of Roosevelt and his coterie of cronies and "advisors" (Hopkins, Baruch, Morgenthau, Frankfurter White-Weiss, et al. ). Traces the culture-distorting influence of these and others over the President and the country, which could (and was meant to) lead only to war.


DANIEL Jane

Bestseller!
< pdf > according to the pre-print internet version, 115 p., 1,4M, culled from the author's website, "based on the true story of the largest judgement against a publisher in history -- a schoking look inside the wildcat world of independent publishing", 2007. En américain.

This is the story of a double hoax, Misha de Fonseca literary Hoax (the little Jewish girl saved by a pack of wolves during WWII), edited and published by the credulous Jane Daniel, and the extraction of millions of dollars from her by the "author" who, using a purported Jewish identity, obtained a complete victory in court.

C'est l'histoire d'une gigantesque escroquerie. Au centre on trouve une certaine Micha de Fonseca, qui se fait passer pour juive (en réalité, c'est une catholique belge). Elle prétend avoir fait, à pied, une odyssée en Europe centrale, pendant la guerre et raconte qu'elle a été sauvée et adoptée par des... loups. Merci Mowgli ! Cette histoire totalement invraisemblable est avalée par toute une série d'imbéciles ignorants, à commencer par une Américaine, Jane Daniel, qui flaire le bon coups, et fait faire un livre qui raconte les bobards de la Micha. Ensuite, quand le livre est publié en 1997, Micha et son satanique mari poursuivent Daniel pour manquement à ses obligations, et la faussaire, en tant que fausse juive, obtient... 33 millions de dollars de dédommagement !!! Le toupet n'a jamais été aussi rentable ! Cette histoire est insensée mais vraie. Le livre de Daniel est mal foutu et pas toujours clair, mais ce qu'il raconte est vertigineux et en dit long sur les parodies de justice et la déco

mposition de l'Amérique.

 

DAS REGRAS João (alias Karl WISEMANN)

Um Novo Direito Internacional -- Nuremberg
Lisboa, A Nação, Janeiro 1947, Apêndice : Alfredo PIMENTA ; <pdf> 52 pag., 400 K

Nous avons longtemps cherché ce texte, cité en 1948 par les premiers auteurs révisionnistes de langue française, Gaston-Armand Amaudruz et Maurice Bardèche. L'enquête montrait qu'il s'agissait d'un pseudonyme puisque João das Regras est un juriste fort connu, mais qui écrivait au... XIVe siècle ! Beaucoup attribuaient l'ouvrage à un "écrivain-chercheur-polémsite" lui aussi fort connu, Alfredo Pimenta, qui avait signé un "appendice" au livre. Finalement, les recherches faites à Lisbonne ont permis non seulement de dénicher l'ouvrage, mais d'identifier l'auteur, un Allemand vivant au Portugal, nommé Karl Wisemann (il existe une légère incertitude sur la graphie de son nom) qui ne nous est pas autrement connu. Rendons à César...

Em Fevereiro de 1947 foi publicada a segunda edição desta obra pela editora do jornal A Nação, não havendo conhecimento das Edições ULTIMO REDUTO, assim como, naturalmente, do autor deste prefácio, de que alguma outra tenha tido lugar posteriormente àquela data. Assim, é com orgulho e satisfação que apresentamos aos nossos leitores uma obra praticamente desconhecida do público
em geral e que, embora escrita quase há quase 50 anos, é, todavia, de grande actualidade e pertinência, não apenas pelo seu conteúdo histórico-jurídico, mas pelo que representa na encruzilhada histórica em que o mundo de hoje se debate e cujas raízes mais recentes devem ser procuradas a partir de 1945, ano em que a Europa, decididamente, parece ter aceitado, com a derrota militar alemã, a fatalidade de um suicídio colectivo...

 

DEGRELLE Léon

La Campagne de Russie, 1941-1945
<pdf> - 274 p. Paris, La Diffusion du livre (copyright: Agence littéraire générale, Tanger) 1949.

Un livre extraordinaire, écrit en 1946 avec toute la puissance d'un grand écrivain, qui relate la guerre entre les Allemands et les Soviétiques, en 1941-1945. Peu d'ouvrages parviennent, comme celui-ci, à faire sentir toute l'horreur de la guerre. Passez des glaces du Kouban aux sables de la Mésopotamie, et vous avez l'Iraq... (pdf - 274 p.)

Lettre au Pape
(20 mai 1979) 15 p. pdf.

Portugais : Carto ao Papa
<pdf> - 20 p.

CARTA AO PAPA DO GENERAL LEÓN DEGRELLE. León Degrelle foi General e comandante em chefe das forças Voluntarias que lutaram ao lado dos Alemães durante a 2º Guerra Mundial. A carta deste General foi enviada ao Papa João Paulo II antes de sua visita ao campo de concentração de Auschwitz na Polõnia. Obra rara e esgotada da qual já foram feitas varias edições em português, inglês, alemão, espanhol, francês e italiano. 40 páginas.

English : Letter to the Pope
<pdf> - 7 p.


Politicien belge, soldat allemand, écrivain français, réfugié en Espagne, Degrelle était une force de la nature. Il explique le révisionisme au Pape. Il n'y va pas avec le dos de la cuiller. Il parle de «l'étonnante chambre en question». Il fait un excellent numéro sur les «dents» d'Auschwitz. Pensez-donc, Très Saint Père, tout saint que vous soyez, vous aussi vous allez chez le dentiste...

Hitler pour mille ans
(pdf - 97 p.)

C 'est en somme le testament politique de Léon Degrelle, le seul leader politique allié au Troisième Reich qui n'ait jamais été condamné. On pensera ce qu'on veut des idées -- ce ne sont pas du tout les nôtres -- mais le verbe est éblouissant.

La Cohue de 1940
1949, Lausanne, Robert Crausaz, rééd. 1991 Avalon (curieusement retitré "La Cohue de 40") 253 p. pdf - 4,3 M

Ce livre complète sa Campagne de Russie puisqu'il décrit les événements qui ont précédé: la drôle de guerre, la débâcle, l'exode et l'installation de deux équipes de gouvernment belges, l'une à Londres et l'autre à Bruxelles. Et le roi, au milieu de ce chaos. C'est un livre épique et truculent, un plaisir de lecture et une leçon d'histoire. Cet épisode est toujours resté en travers du gosier de la Belgique officielle, celle qui agonise aujourd'hui.

Tintin mon copain

Un livre extraordinaire. Degrelle, au soir de sa longue vie de combattant, revient sur sa prodigue jeunesse et sur sa rencontre avec un jeune homme timide et rangé, qui passait son temps à crayonner dans un journal de curés. C'était Georges Remi, qui deviendra, sous le nom de Hergé, l'immortel auteur des Aventures de Tintin. Degrelle montre ensuite que le jeune reporter aux culottes de golf a énormément emprunté au jeune Degrelle, qui s'agitait beaucoup et partait au Mexique pour de terribles aventures. Degrelle raconte aussi la suite, la guerre et l'après-guerre et tout ce que la Belgique ingrate lui revaut.

Les distingués scrivaillons qui commentent l'actualité littéraire ont pu feindre d'ignorer cet ouvrage, très abondamment illustré, parce qu'il est sorti en 2000 dans un petit circuit privé, édité à Klow, en Syldavie aux éditions du Pélican d'Or. Un travail de Romain a permis de le présenter aujourd'hui sur le Net. Merci à celui qui l'a fait. A cause de l'abondance des images, et pour en avoir une version parfaitement semblable à l'original, le livre est fractionné en 4 fichiers, assez lourds, plus la couverture. (environ 45 M)

Nous ne partageons pas les idées de Degrelle mais il faut reconnaître que l'homme et l'écrivain appartiennent de plein droit à notre patrimoine littéraire, même si les grincheux et les coincés refusent de le reconnaître. C'est son sens de l'humour qui est universel et qui enrage tant les cafards et les cauteleux qui tiennent, pour un temps, le haut du pavé. <pdf>

Tintin mon copain 1 (8 M)
Tintin mon copain2 (11,6 M)
Tintin mon copain 3 (8,4 M)
Tintin mon copain 4 (16,6 M)
Tintin mon copain couvertures (400K)

 

Eu SS Tintim
<pdf> 13 p. 200 K.

Tintim politicamente falando..
Com Hergé morto e Tintim imortal, eis que o antigo general das SS, Léon Degrelle, tem a ousadia de escrever: «Tintim sou eu». E assim, o último oficial nazi que assume o seu uniforme, que aplaudiu Hitler e ajudou à ocupação nazi da Bélgica, deixa ficar mal o seu eterno amigo Hergé. E, ainda em pior estado, o herói da B. D. mais lido do mundo.
Neste texto tentaremos aprofundar como e com que legitimidade Leon Degrelle diz isto..

Celebrando centenário do nascimento e 24.º aniversário da morte de Hergé (Georges Rémy), o criador de Tintin, chamo a vossa atenção para Tintin mon copain e para a entrevista de Léon Degrelle a O Independente.
Infelizmente, a edição do livro de Degrelle não veio à luz como era seu desejo devido à sua morte em 1993. Felizmente, a entrevista dada ao jornal O Independente com o título de "Eu, SS Tintin" relata-nos toda a verdade sobre a projectada edição de "Tintin mon copain".
Entretanto, Degrelle tinha cedido uma cópia do seu manuscrito a um amigo belga.
Com a morte de Degrelle, só a família e esse amigo tinham na sua posse o manuscrito que foi publicado em França por livre iniciativa desse amigo belga, contra a vontade da família de Léon Degrelle. Essa edição "clandestina" e "pirata", na ordem de poucas centenas de exemplares, é uma raridade bibliográfica.

Degrelle explique aux lecteurs portuguais ce qu'il y a dans Tintin mon copain.

 

DELCROIX Eric

La Police de la pensée contre le révisionisme
Paris, 1994 (pdf - 450 K)

Le Théâtre de Satan, Décadence du droit - Partialité des juges (1,7 M)
Éditions de l'Æncre, Paris, 2002, 375 p. pdf - 2,1M.

Un très grand livre qui prend notre époque par son point sensible, l'abandon accéléré des traditions juridiques. Extraits de la 4e de couve:
"Les acquis de la civilisation juridique de l'Europe continentale sont en pleine involution régressive. Pour cette civilisation dans lequelle les juristes, communément sidérés, croient encore vivre, le droit et la morale étaient deux disciplines distinctes. Mais le raisonnement juridique redevient insensiblement une casuistique, dans l'indifférence générale, comme au temps des procès en hérésie ou en sorcellerie, au temps du «théâtre de Satan»... Du procès de Nuremberg aux cas Barbie, Touvier ou Papon, en passant par les lois «antiracistes» ou antirévisionnistes, le droit de l'Europe continentale se délite en s'adonnant aux abus de la théocratie.... L'obscurantisme est de retour : derrière les droits de l'homme», la Terreur ? "

Eric Delcroix a été de tous les combats judiciaires que les révisionnistes ont livré devant une justice empêtrée, partiale et opportuniste. Même sous des lois scélérates, elle aurait pu se tenir droite. L'avocat Delcroix était là pour sauver l'honneur des gens de robe. Nous le remercions.

 

DEMARTIAL Georges

La Légende des démocraties pacifiques
publié en 1939, chez Rieder, 119 p. (<pdf> - 1 M)

L'auteur, pacifiste, se demande ce qu'il en est advenu de la "guerre pour la démocratie", nom ronflant dont les Alliés se paraient pendant les grandes boucheries de 14-18. On a bien vu, à ce moment-là, et depuis lors, que les démocraties, ou les régimes qui s'affublent indument de ce nom, sont extrêmement belliqueuses et cherchent à accroître leurs marchés et leurs conquêtes par tous les moyens, y compris les plus barbares. Voyez l'Afghanistan, voyez l'Iraq, voyez la Palestine ensanglantée par la sauvagerie sioniste... La "seule démocratie" du Proche-Orient est la pire qui soit...

1939 La Guerre de l'imposture
publié en 1941 chez Jean Flory, 91 p. (<pdf> - 800 K)

Le mythe des guerres de légitime défense
Paris, Rivière, 159 p., 1931. <pdf>

Le titre donne le programme: en fait, toutes les guerres sont toujours présentées comme étant des guerres de légitime défense. L'auteur applique cette lecture à la première guerre mondiale.

 

DÉMERON Pierre,

Contre Israël
<pdf> 57 p., 600 K, Paris, 1968, Jean-Jacques Pauvert éd., avertissement de Jean-François Revel, putanesque comme toujours.

Ce livre est arrivé comme une bénédiction en 1968, juste avant le mois de mai. Il raconte le dégoût que nous fumes quelques uns à partager en juin 1967, au moment de la Guerre des Six Jours. Démeron, qui écrivait plutôt dans la presse dite féminine, était un ami des Arabes et un bon connaisseur du Moyen-Orient. Son petit pamphlet est écrit au vitriol et montre bien la veulerie et les mensonges de la gauche et de la droite, toutes deux fermement résolue à lécher du juif. Bernard Kouchner, Pierre Vidal-Naquet et Johnny Halliday, parmi de nombreux autres, avec Jean-Marie Le Pen, sont allés à l'ambassade israélienne pour se porter volontaires dans l'armée des malheureux juifs menacés qui écrasaient joyeusement tout le monde. Démeron a eu le nerf de peindre l'un des épisodes les plus honteux de notre après-guerre. Ne l'oublions pas.

 

DEPARTEMENT OF THE ARMY (USA)

FOREIGN INTERNAL DEFENSE TACTICS,
TECHNIQUES, AND PROCEDURES FOR SPECIAL FORCES

Field Manual N° 31-20-3, <pdf> 219 p., 1,2M, 1994, distribution limitée (5 dec. 2003)
"Destroy by any method that must prevent disclosure of contents or reconstruction of the document"

Chapter 1. Overview
The Nature of Foreign Internal Defense 1-1
Internal Defense and Development 1-1
U.S. National Objectives and Policies 1-2
Special Operations Imperatives 1-3
The Nature of Insurgencies 1-6
U.S. Organization for Foreign Internal Defense 1-13
Missions 1-15
Role of Special Forces in Foreign Internal Defense 1-17
Lawlessness 1-21
Counterdrug Operations 1-21
Special Forces Support to Coalitions 1-23
Environmental Impact 1-24
Coalition Operations Versus Combined Operations

Pourquoi l'armée des Etats-Unis est incapable de dominer un champ de bataille ? La réponse est : la stupidité abysmale des doctrines militaires US. En voici une preuve, parmi mille autres.

 

DESCARTES René

Le Discours de la méthode
Leyde, 1637, ed. V. Cousin, Paris, 1824, numérisée par l'Association des Bibliophiles universels, <pdf> 29 p., 200 K.


Descartes est notre esprit totémique, le père des incrédules. Ne dit-il pas qu'il faut commencer par douter de tout ? S'il publiait aujourd'hui, il serait assurément condamné par la loi Gayssot. D'ailleurs, déjà prudent, il se faisait éditer aux Pays-Bas. La censure, avec ses longues dents, était déjà là et la Bastille n'était pas loin. Quoi de changé aujourd'hui ?

 

DISTORSIONAREA, NEGAREA SI MINIMALIZAREA, HOLOCAUSTULUI ÎN ROMÂNIA POSTBELICA
FINAL REPORT of the International Commission on the Holocaust in Romania
Presented to Romanian President Ion Iliescu, November 11, 2004, Bucharest, Romania (en roumain)
<pdf> 62 p. 650 K

L'instrument de chantage qui a permis aux judéo-sionistes de briser la volonté du gouvernement roumain et de l'amener à se prosterner devant l'Idole de notre temps, le Sionisme holocaustique, et ses juteuses réparations.

 

DUMAS Alexandre

Georges
<pdf> par Gutenberg EBook, Paris, 1843, 219 p. 800 K

Un grand livre d'aventures, palpitant, sur les Noirs dans la condition coloniale. Le génial romancier, Alexandre Dumas, petit-fils d'une esclave africaine, marque au fer rouge la bêtise raciste de son temps. Ce roman explosif exprime l'inflexible aspiration à liberté des descendants d'esclaves. C'est une gifle à la bourgeoisie au pouvoir et à ses innombrables valets... Elle a 162 ans ! L'effet reste le même.

DUMITRESCO Grégoire

L'Holocauste des âmes
(pdf - 900 K)

La ville de Pïtesti, en Roumanie, a abrité, entre 1949 et 1953, un de ces laboratoires de cauchemar, où des spécialistes expérimentèrent un procédé de destruction intégrale de l'homme... Grégoire Dumitresco, né à Cepale (Valachie) en 1923, emprisonné par la Securitate de 1948 à 1951, mort à Munich en 1983, fut l'une des victimes choisie pour cette entreprise de robotisation. Son courage et sa foi lui permirent de surmonter l'épreuve.


DUPIN Gustave

M. Poincaré et la guerre de 1914 -- Etudes sur les responsabilités
Librairie du Travail, 2e éd., 155 p., 1935

L'auteur rassemble des documents pour comprendre le déclenchement de la guerre de 14 et démonte certaines manipulations, reconstructions et même la confection de fausses archives par le Quai d'Orsay. Les hommes qui sont partis à la guerre n'ont jamais su exactement pourquoi ils allaient au massacre.

EBRAY Alcide

La Paix malpropre - (Versailles) Pour la réconciliation par la Vérité
Milan, 1924, <pdf>, 237 p., 1,6 M

"Je dois d'abord un mot au lecteur pour lui expliquer pourquoi je n'ai pas publié ce livre en France. La raison en est qu'il a pour but de travailler à la réconciliation des belligérants de la grande guerre en montrant la vérité d'une manière absolument objective, et que la plupart des éditeurs français hésitent encore à publier des livres animés de cet esprit. Alors même qu'ils en approuveraient la tendance et le but, ils craindraient de se mettre en opposition avec la version courante des événements, et de heurter le sentiment de la majorité qui ne veut connaître que cette version."

"Pendant la guerre, une étude objective des causes et des responsabilités m'avait amené à cette conclusion : que, de part et d'autre, mais surtout dans le camp de l'Entente, on s'exagérait les torts de l'adversaire. Il m'était apparu aussi que cette exagération se manifestait également en ce qui concerne la conduite de la guerre, c'est-à-dire les excès et les violations du droit des gens qu'on s'accusait réciproquement de commettre, et que c'est encore dans le camp de l'Entente qu'elle était le plus accentuée. Cette exagération avait vite dégénéré en exaspération. Au cours de la crise diplomatique qui devait aboutir à la guerre, sir Edward Grey avait déclaré un jour à l'ambassadeur d'Allemagne que, si elle éclatait, ce serait la «plus grande catastrophe que le monde eût jamais vue». Par l'effet de l'exaspération qui régnait dans le camp de l'Entente, la « catastrophe » s'était transformée en « crime »."

 

ENNES, James M. jr.

Assault on the Liberty
The True Story of the Israeli Attack on an Americain Intelligence Ship.
New York, Random House, 1979, 155 p. <pdf> 12M

A case of US cowardice and abject submission

United States Technical Research Ship Liberty sailed from Norfolk May 2, 1967, on a routine patrol of the African coast. Five weeks later she was suddently and overwhelmingly attacked in international waters by the air and naval forces of Israel. Her decks were strafed with machine-gun fire and scorched by napalm; she was crippled by rocket and torpedo damage; her life-rafts, readid for survivors, were machine-gunned in the water. Thirty-four of her crew died; scores of others were seriously wounded.

Even before the wounded were evacuated, a news lid went down over the entie episode. this story was not to be told. The Navy's own failures were never exposed or acknowledged, and israel's fragile alibi was nurtured and protected. israel claimed that the ship was at fault for being near the coast, for "trying to escape" after being fired upon by jets, and for not informing the Israeli government of her location; and our government tolerantly kept those assertions from public knowledge.

 

 

EPELBOIN Fabrice

Une plongée dans la pédopornographie
Evocation - en français - de l'étude évoquée ci-dessous, préface du fastidieux Robert Ménard, <pdf> 137 p., Cergy-Pontoise, Inlibro Veritas, 2009, 800K

« Le texte dont nous présentons ici des extraits ­ commentés par Fabrice Epelboin, l'un des spécialistes d'Internet à la tête du combat contre Hadopi ­ a été mis en ligne, pour la première fois, en allemand début 2009, puis traduit en anglais. Il a alors été publié par Wikileaks, un site spécialisé dans les analyses politiques et les questions de société mais aussi dans la divulgation d'informations confidentielles, de « fuites » en provenance de régimes autoritaires.
Il nous a semblé opportun, et même nécessaire, d'en rendre publique une version en français, tout en prenant soin de n'en garder que les parties utiles pour le débat qui entoure aujourd'hui la question du filtrage d'Internet. Même si ce texte vous révulse. L'auteur de « An insight into child porn » comme il se présente « pudiquement » lui-même ­ est, à n'en pas douter, pédophile. Il a beau s'en défendre ­ mollement d'ailleurs ­ et établir des nuances qui résonnent comme autant d'excuses à des pratiques révoltantes, il ne doit manifestement pas ce qu'il sait à un travail d'investigation, comme un journaliste peut en conduire, mais à des liens, des connexions, des fréquentations dont il n'est pas difficile d'imaginer qu'ils sont ceux d'un client ou même d'un organisateur de ces réseaux. »

Ces connards se permettent de censurer un texte dont ils disent qu'il est important... Mais en même temps, le texte orginel n'est pas pour l'instant disponible sur Wikileaks, qui semble en grandes diffcultés. Ménard est une pute mais Wikileaks mérite un vrai soutien.

An Insight into Child Porn
by Mr. X (analyste allemand), Wikileaks, <pdf> 18 p. 250K. De l'allemand traduit en anglais

10 years inside the international child porn industry with our confidential source.

C'est entre 1996 et 1999 que surgit une industrie de la pornographie enfantine, aux mains d'affairistes ukrainiens. Les choses ont pris de l'ampleur avec l'intervention de la Mafia russe (essentiellement juive) qui a mis au point les mécanismes financiers qui ont permis à cette industrie de devenir hautement rentable. Assez vite, les circuits financier de cette nouvelle industrie se sont installés en Israël. Aujourd'hui les centres de distribution sons installés en Allemagne. Avec des cartes de paiment falsifiées, on installe de serveurs web avec des contenus cachés. Pour recruter des clients pour des sites qui ne restent en ligne que quelques heures, on manufacture des millions de spams.

C'est pourquoi aucune politique de filtrage n'est possible, ni même concevable. L'indutrie du porno enfantin se porte très bien et se fout de la gueule de tout le mone. Lisez cet article avec lenteur et attention. Ce n'est pas de la science fiction. C'est ce qui se passe aujourd'hui, autour de nous, sans qu'on le voie.

 

EVANS Richard

Expert report
< pdf> 445 p. 1,6M

Plus imbécile, plus borné, plus bovin, tu meurs. C'est un des experts nommés par la Lipstadt, et très grassement rémunéré, pour démontrer au tribunal, à Londres, que David Irving était non pas, comme la foule le pensait, un foutraque égocentrique, mais un nazebroque en bonne et due forme. De sa déposition, il a ensuite fait un livre, qui ne doit pas être sensiblement différent de ce verbatim.

 

FABRE D'OLIVET Antoine

La langue hébraïque restituée
1ère partie (1817) (PDF - 3,3 M)

Fabre d'Olivet, érudit et linguiste du début du 19ème siècle, a tenté de retrouver les dimensions originelles de la langue hébraïque de Moïse, en s'appuyant sur les traces accessibles auprès de certains rabbins de la tradition orale mosaïque.
En travaillant la kabbale, en étudiant le tracé des caractères, selon les principes hiéroglyphiques de leur formation primitive, il a essayé de reconstituer les éléments de base d'un langage symbolique qui selon son expression, "pénétre les sanctuaires esséniens, en ouvrant l'arche sainte des trésors de la sagesse égyptienne en se méfiant de la doctrine extérieure des juifs".


FARRENY Henri

Catastrophe de Toulouse : Pourquoi tant de mystères ?
pdf - 28 p. - 400 K

 

FAURISSON Robert

Réponse à Jean-Claude Pressac
(pdf - 600 K)

Magyar : Válasz Jean-Claude Pressacnak a gázkamrák kérdésérõl
<pdf> 61 p.

Kik a revizionisták? És mit állítanak?A hetvenes évek vége óta beszélnek róluk. De szinte soha nem látjuk vagyhalljuk õket, és érveik, ha egyáltalán, csak ellenzõik cáfolatából lesznekismertek. Nem szabad írásaikat olvasni. A törvény tiltja. Törvény elé állítják õket, testileg bántalmazzák õket, bezárják õket. Miért tulajdonképpen?A revizionisták ellen külön törvényt hoztak, a Fabius-Gayssot törvényt. Egymásik külön törvény van ellenük elõkészületben, a Korman-Gaubert(Goldenberg) törvény.Ezzel egyidõben kinyilatkoztatják, hogy a revizionisták halottak. Halottak, ésel vannak temetve!1993-ban megjelent könyvében Les Crématoires d'Auschwitz. La Machineriedu meurtre de masse (Auschwitz krematóriumai, a tömeggyilkossággépezete), az gyógyszerész Jean-Claude Pressac válaszol a franciarevizionisták fõ gondolkodójának, azaz Faurisson professzornak, akit sohanem nevez nevén, de akire utal -új, tudományos és cáfolhatatlan érvekkel.Legalábbis így hangzik egy lármás, az egész világon szárnyra kapottmédiumkampány fõ szólama.

ÉCRITS RÉVISIONNISTES parus en 1999 en quatre volumes : il y a dix ans !!!

ECRITS 1 <pdf> - 1,3 M

ECRITS 2 <pdf> - 1,1 M

ECRITS 3 <pdf> - 1,3 M

ECRITS 4 <pdf> - 1,5 M

L'ouvrage est un recueil d'articles rédigés par Robert Faurisson depuis le début de son Affaire -- au milieu des années 70 -- jusqu'en 1998. Quatre volumes et 1996 pages retracent en un même temps le combat de l'auteur pour faire connaître ses recherches historiques sur les chambres à gaz des camps de concentration nazis et les principaux développements et conclusions des recherches en question. Aspects politiques et historiques sont intimement liés, puisque ce livre nous renseigne autant sur le système concentrationnaire allemand que sur la répression de la liberté d'expression qui s'exerce en France et dans d'autres démocraties occidentales sous de multiples formes: répression judiciaire; pressions de la classe politique; censure et intoxication médiatiques; violence verbales et physiques répétées; silence, auto-censure et passivité de la part des universitaires dont la responsabilité scientifique est engagée.

Le premier tome contient les écrits relatifs à la période 1974-1983 ainsi qu'une introduction générale à l'ouvrage, qui permet de relier une quantité d'articles disparates dans une perspective d'ensemble. (472 p.).
Rappelons-en les grandes lignes: le but recherché par l'auteur est d'exposer sereinement l'ensemble de ses thèses relatives à la question des chambres à gaz homicides et du génocide des juifs, alors même que l'avalanche de procès dont il fut la cible -- ou dans lesquels il prit la défense d'autres révisionnistes -- ne lui avait pas permis jusqu'alors "de rédiger l'exposé démonstratif qu'on était en droit d'attendre d'un universitaire qui, pendant de longues années, aura consacré ses recherches à un point et un seul de l'histoire de la seconde guerre mondiale l'"Holocauste" ou la Schoah".
Rappelons-en la méthode: le révisionnisme historique, qui "ne nie pas mais vise à affirmer avec plus d'exactitude". "Les révisionnistes ne sont pas des "négateurs" ou des "négationnistes "; ils s'efforcent de chercher et de trouver là où, paraît-il, il n'y avait plus rien à rechercher ni à trouver". Le révisionniste "cherche à démêler le vrai d'avec le faux. L'histoire est, par essence, révisionniste; l'idéologie est son ennemie. Comme l'idéologie n'est jamais aussi forte qu'en temps de guerre ou de conflit, et comme elle fabrique alors du faux à profusion pour les nécessités de sa propagande, l'historien sera, en la circonstance, conduit à redoubler de vigilance: passant au crible de l'examen ce qu'on a pu lui asséner de "vérités", il s'apercevra sans doute que, là où une guerre a provoqué des dizaines de millions de victimes, la première des victimes aura été la vérité vérifiable: une vérité qu'il s'agira de rechercher et de rétablir. L'histoire officielle de la seconde guerre contient un peu de vrai combiné avec beaucoup de faux".
Rappelons la position de thèse de Robert Faurisson: sa principale contribution au révisionnisme est d'avoir formulé "l'argument physico-chimique, c'est-à-dire les raisons physiques et chimiques pour lesquelles les prétendues chambres à gaz nazies étaient tout simplement inconcevables". A partir du développement de cet argument et de l'analyse de l'ensemble du dossier, il propose un certain nombre de conclusions: les Allemands ont effectivement fabriqué des camions fonctionnant au gaz (Gaswagen) mais n'ont jamais fabriqué de camions homicides; les Allemands ont effectivement employé du Zyklon pour la désinsectisation des camps mais ils n'ont jamais utilisé ce produit pour tuer qui que ce soit, encore moins pour opérer des meurtres de masse; la "solution finale de la question juive" envisagée par les Allemands était territoriale et non pas homicide: "Il s'agissait de pousser ou, si nécessaire, de forcer les juifs à quitter l'Allemagne et sa sphère d'influence en Europe pour établir, en accord avec les sionistes, un foyer national juif, à Madagascar ou ailleurs". C'est précisément le sens de la réunion de Wannsee du 20 janvier 1942 où la déportation des juifs fut envisagée; les camps de concentration possédaient des fours crématoires pour l'incinération des cadavres aux fins de mieux combattre les épidémies et non d'incinérer des êtres vivants. Si les juifs ont effectivement connu "les souffrances de la guerre, de l'internement, de la déportation, des camps de rétention, des camps de concentration, des camps de travail forcé, des ghettos, des épidémies, des exécutions sommaires pour toutes sortes de raisons", "il est également vrai que toute ces souffrances ont été le lot de bien d'autres nations ou communautés pendant la guerre et, en particulier, des Allemands et de leurs alliés" à tel point que "les souffrances des vaincus pendant la guerre et après la guerre ont été, en nombre et en qualité, pires que celles des juifs et des vainqueurs, surtout pour ce qui est des déportations; il n'a jamais existé "un ordre quelconque de Hitler ou de l'un de ses proches d'exterminer les juifs; le chiffre probable de victimes juives et non juives pour toute la durée de l'existence du complexe d'Auschwitz est de 150.000 personnes, mortes principalement d'épidémies. Le chiffre total des victimes juives du nazisme n'a jamais été calculé scientifiquement alors qu'il pourrait l'être, si certaines sources officielles (allemandes, polonaises, russes, israéliennes) étaient d'accès libre. En tout hypothèse, ce chiffre reste de beaucoup inférieur aux supputations des historiens officiels. On sait que "d'après une estimation du statisticien suédois Carl O. Nordling, à qui [Robert Faurisson a] soumis [une] évaluation du gouvernement israélien [environ 900.000 survivants de l'Holocauste encore vivants], il est possible, à partir de l'existence de [ces] neuf cent mille "survivants" en 1997, de conclure à l'existence, en 1945, d'un peu plus de trois millions de "survivants" au sortir de la guerre". Le calcul des victimes reste donc à établir.
Cette position de thèse vient étayer ou explique une conception globale de la seconde guerre mondiale également révisionniste quant aux responsabilités du déclenchement de la guerre et quant aux torts imputés à tel ou tel peuple, en particulier la prétendue barbarie des vaincus versus la prétendue vertu des vainqueurs, mythe institutionnalisé par le procès de Nuremberg. Et de rappeler qu'"il est pourtant facile de démontrer, preuves à l'appui, que les vainqueurs ont, en six années de guerre et en quelques années de l'après-guerre, accumulé plus d'horreur que les vaincus en fait de massacres de prisonniers de guerre, de massacres de populations civiles, de déportations gigantesques, de pillages systématiques et d'exécutions sommaires ou judiciaires". Du reste, aucune juridiction internationale n'a jamais rendu compte de ces faits. Il y a là une façon de faire deux poids deux mesures singulièrement inacceptable. D'autant plus inacceptable lorsque l'on sait le rôle de la propagande de guerre Alliée dans la diffusion du mythe de l'extermination des juifs, relayées par les organisations juives qui imposèrent par la suite le credo de "l'Holocauste".
L'introduction s'achève sur une proposition de stratégie révisionniste qui tient en une phrase: "pour un révisionnisme sans complexe". "Une bien longue expérience du combat révisionniste me donne à penser que la meilleure stratégie, la meilleure tactique peuvent consister en une succession d'attaques frontales; l'adversaire ne s'y attendait pas; il s'imaginait qu'on n'aurait jamais l'audace de le défier ainsi il découvre qu'il ne fait plus peur; il est décontenancé". Et ce quand bien même la répression contre les révisionniste s'aggrave, en vertu d'un devoir de résistance: "quelles que puissent être les tempêtes et les vicissitudes présents ou à venir, l'historien révisionniste doit maintenir le cap". "De cette manière, sans même l'avoir voulu, il rendra justice aux vraies souffrances de toutes les victimes de la seconde guerre mondiale "
Le second tome réunit les écrits relatifs à la période 1984-1989 (p. 473 à 935), le troisième ceux de la période 1990-1992 (p. 937 à 1474), le quatrième et dernier tome ceux de la période 1993-1998 (p. 1475 à 1996). En outre, il contient un index des ouvrages cités (pp. 1897-1942) et un index général des noms (p. 1943-1980) ainsi qu'une table des matières générales (p. 1981-1996).

Et la méthode paye. La démarche est simple et logique. Si l'historiographie classique affirme l'existence de chambres à gaz homicides, elle doit pouvoir en fournir des preuves historiques. Examinons donc les preuves fournies par ces historiens ou par les tribunaux qui furent chargés d'établir les faits. L'auteur examine les sources officielles mais ne trouve aucune preuve. Mieux, il va chercher lui-même d'autres sources laissées en friche par les historiens officiels mais revient bredouille, sans preuves. C'est donc que le fait n'est même pas établi dans la version officielle. Les témoignages -- qui ne sont nullement des preuves historiques mais des matériaux, des sources qui doivent être pris en compte et faire l'objet de recoupements -- sont examinés par l'auteur et s'avèrent tour à tour faux, rédigés sous la torture, invraisemblables, réécrits, contradictoires ou infirmant la thèse de l'existence de chambre à gaz homicide. Dès lors, la thèse classique de l'extermination massive des juifs et des tziganes au moyen de chambres à gaz homicides paraît caduque, puisque tous les éléments apportés jusqu'à présent par l'historiographie classique le sont eux-mêmes.
Mais le summum de la démonstration réside dans les fameux arguments techniques de Faurisson, arguments auxquels les historiens officiels n'ont pas su répondre à ce jour. A partir de l'observation des chambres à gaz homicides américaines qui servent pour la peine capitale, Faurisson recense un certain nombre d'impératifs techniques nécessaires au gazage et transpose ces impératifs techniques au contexte des chambres à gaz des camps de concentration nazis. Les conclusions de ces investigations sont l'impossibilité technique de l'emploi de cet instrument pour un meurtre de masse. Après la première démonstration de Paul Rassinier qui s'appuyait sur les mensonges ou les exagérations de certains témoignages de rescapés des camps (cf. Le Mensonge d'Ulysse) et sur les statistiques de la déportation (cf. Le Drame des juifs européens), Robert Faurisson nous livre donc la synthèse de ce qui restera comme l'argument physico-chimique.

· On retiendra entre autres choses de ce recueil les réactions d'historiens français reconnus dans leur profession aux travaux révisionnistes de Robert Faurisson. Ainsi, on n'oubliera pas que Jean Tulard, spécialiste de la Révolution française, a reconnu le sérieux des recherches de Faurisson, de même que l'historien René Rémond, spécialiste de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, bien qu'il se soit rétracté par peur de s'afficher pro-révisionniste dans un contexte de chasse aux sorcières.
Il y a aussi les intempestifs, qui jugent et condamnent sans connaître, d'autorité: la déclaration des 34 historiens, à cet égard, est édifiante. Il y a encore ceux qui, devant les contradictions insoutenables de la thèse officielle mise à l'index par les révisionnistes, doivent assumer les reculades de l'ensemble de la profession, souvent dans la plus grande mauvaise foi, sans bien sûr jamais mentionner les travaux révisionnistes: François Furet et Raymond Aron admettent qu'il n'existe pas d'ordre d'extermination des juifs lors du colloque de la Sorbonne en 1982; Jacques Baynac découvre à contrecoeur qu'il n'existe aucune preuve de l'existence des chambres à gaz en 1996, etc..
.

ECRITS REVISIONNISTES (sans accent) :

ECRITS 1 - deuxième édition, 2004, <pdf> 13 Méga (treize mégas)

ECRITS 2 - deuxième édition 2004, <pdf> 2,7 Méga

Chronique sèche de l'Epuration
(pdf - 80 K)

Is the Diary of Anne Frank genuine ?
1982, 29 p. pdf

Arabe : Le Journal d'Anne Frank est-il authentique ?
Traduction parue en 2005 à Damas.
Première (3,1 M) et seconde partie (1,8 M)
<pdf> 70+42 p.

Presentation of Robert Faurisson
Introductory notes by S. Mundi and Bradley Smith.
Introduction to the Collected Papers (1998) pdf - 60 p.

Réponse à Pierre Vidal-Naquet
Ce petit livre date de 1982. <pdf> 66 p. 660K

«Du 29 juin au 2 juillet 1982 s'était tenu à la Sorbonne un colloque international sur l'Allemagne nazie et l'extermination des juifs ; ce colloque avait été annoncé comme une réplique décisive à l'offensive révisionniste en France ; il devait se clore sur une retentissante conférence de presse ; la réalité avait été toute différente : le jour de l'ouverture, nous avions distribué dans le hall de la Sorbonne des exemplaires, tout récents, de ma Réponse à Pierre Vidal-Naquet (ce qui n'allait pas sans risques pour nous) ; le colloque allait se dérouler à huis clos et dans une atmosphère houleuse ; enfin, lors de la conférence de presse, les deux organisateurs du colloque, les
historiens François Furet et Raymond Aron, n'allaient même pas prononcer l'expression de chambre(s) à gaz».RF

Jürgen Graf : Responding to the purely emotional anti-revisionist outpours of French Jewish scholar Pierre Vidal-Naquet, Faurisson shows that the enemies of revisionism have no serious arguments.

1982 : Faurisson a "Reponse a Pierre Vidal-Naquet". Odpovídá cistê emocionálním anti-revizionistickym vypadum zhidovského vedce Pierre Vidal-Naqueta. Faurisson ukazuje, zhe neprátelé revizionizmu nemají zhádné seriózní argumenty. JG

Questa versione è dovuta al polacco, non ebreo, Jan Karski, autore del libro Story of a Secret State edito nel 1944, dal quale estraiamo il passaggio che segue (cito in R. Faurisson, Réponse à Pierre Vidal-Naquet, 1982, p. 44): «Il pavimento del treno [che trasportava gli ebrei] era stato ricoperto di uno spesso strato di polvere bianca, calce viva. Tutti sanno quello che succede quando si versa dell'acqua sulla calce [...] Stava arrivando il crepuscolo quando i 45 vagoni (io li avevo contati) furono pieni. Il treno con il suo carico di carne torturata vibrava e urlava come fosse indemoniato».

"La recente pubblicazione, a cura di R. Faurisson, di un opuscolo intitolato Réponse à Pierre Vidal-Naquet, Paris, La Vieille Taupe, 1982, non richiede alcuna nuova discussione da parte mia". Vidal-Naquet, Gli assassini della memoria, p. 154.

"Kimeä pirinä, ja lattiassa olevista aukoista alkoi heti kohoamaan kaasua. Parvekkeelta, josta näki ovet, SS-miehet katselivat uteliaina kuolemaantuomittujen kuolinkamppailua, kauhua, kramppeja. Näille sadisteille se oli spektaakkeli, josta he eivät koskaan voineet saada tarpeekseen... Kuolinkamppailu kesti 10-15 minuuttia... Voimakkaat tuulettimet poistivat kaasun nopeasti. Erikoiskomennuskunta ilmestyi kaasunaamareissa, avasi ovet, jotka olivat sisäänkäyntiä vastapäätä, ja siellä oli ramppi, jossa oli pieniä vaunuja. Joukkue lastasi ruumiit vaunuihin, valtavalla kiireellä. Toiset odottivat. Ja silloin kävi usein niin, että kuolleista tuli jälleen eläviä. Tämä annostus vaikutti ainoastaan tainnuttavasti, ei tappavasti. Usein tapahtui niin, että vaunuilla olevat uhrit virkosivat... Nämä viilettivät alas ja tyhjensivät kuormansa suoraan uuniin." (Siteerattu R. Faurisson, Réponse à Pierre Vidal-Naquet, La vieille taupe 1982, s. 58/59).

Ein schrilles Läuten, und durch Öffnungen im Fussboden begann das Gas sogleich hochzusteigen. Von einem Balkon aus, von dem man die Türe überblicken konnte, beobachteten die SS - Leute neugierig den Todeskampf, den Schrecken, die Krämpfe der Todgeweihten. Es war für diese Sadisten ein Spektakel, dessen sie niemals überdrüssig wurden... Der Todeskampf dauerte 10 bis 15 Minuten... Mächtige Ventilatoren vertrieben das Gas. In Gasmasken erschienen nun die Mitglieder des Sonderkommandos, öffneten die Türe, die dem Eingang gegenüberlag und wo es eine Rampe mit kleinen Wagen gab. Die Equipe lud die Leichen auf die Wagen, und zwar in grösster Eile. Andere warteten. Und dann geschah es oft, daß die Toten wieder lebendig wurden. In dieser Dosierung betäubte das Gas nur und tötete nicht. Oftmals ereignete es sich, daß die Opfer auf den Wagen wieder zu sich kamen... Diese sausten die Rampe hinunter und entluden ihre Last direkt in den Ofen.(Zitiert nach R. Faurisson, Reponse a Pierre Vidal - Naquet, La vieille Taupe, 1982, S. 58/59).

Le Révisionnisme de Pie XII
<pdf> Graphos, Gênes, 2002, 115 p. 800 K

A l'heure où redoublent les attaques juives contre l'Eglise catholique, qui exprime, qu'on le veuille ou non, l'essentiel des traditions de l'Europe, une utile mise au point. Nombre de prélats pourraient s'en inspirer pour ensuite jeter leur couardise aux orties.

Introduzione a "Écrits révisionnistes"
<pdf> 600 K., pag. 55, Parme, All'insegna del Veltro, 2006.

Le Edizioni all'insegna del Veltro hanno pubblicato la traduzione italiana dell'introduzione agli studi revisionisti di Robert Faurisson. È quanto mai opportuna la pubblicazione di questo volume in un momento in cui l'intolleranza verso la cultura antagonista diventa sempre più feroce e determinata, come ha mostrato il caso di David Irving, che dovrebbe far riflettere le coscienze libere su quale sia la natura della «libertà d'opinione» nella democrazia moderna. L'introduzione di Faurisson fa il punto sullo stato della ricerca storica cosiddetta «revisionista» in merito al tema della persecuzione antiebraica da parte dei regimi fascisti.

la repressione contro gli storici revisionisti diviene sempre più soffocante, e non mancano i casi di studiosi che hanno raccolto un'imponente mole di documenti e le cui biblioteche sono state condannate... al rogo! Esattamente come avrebbe fatto la Santa Inquisizione nei secoli passati.

Infatti il mito dell'Olocausto, inculcato da una propaganda martellante, è ormai accettato dall'opinione pubblica in modo assolutamente acritico, ed ha assunto il carattere di una superstizione religiosa. Di conseguenza i brillanti risultati scientifici ottenuti dal revisionismo, oltre ad essere osteggiati dalla censura della cultura «ufficiale», vengono difficilmente recepiti dal pubblico dei lettori appassionati di storia. Michele Fabbri, Rinascita, 21 maggio 2006

 

Voir aussi BRIGNEAU, CHOMSKY, COUNTESS, THION, VERBEKE..

FELDERER Ditlieb

Anne Frank's Diary ­ A Hoax

The Swedish journal Fria Ord published two articles commenting on The Diary Of Anne Frank. A condensation of these articles appeared in the April 15, 1959 issue of Economic Council Letter, as follows:History has many examples of myths that live a longer and richer life than truth, and may become more effective than truth. The Western World has for some years been made aware of a Jewish girl through the medium of what purports to be her personally written story, Anne Frank's Diary. Any informed literary inspection of this book would have shown it to have been impossible as the work of a teenager. Teressa Hendry, American Mercury, 1967

Déjà en Suède, en 1959. Sept ans après la parution, des lecteurs incrédules mettent en doute l'authenticité du Journal d'Anne Frank. L'infatiguable Ditlieb Felderer prend le relais et ouvre la voie aux enquêtes acribiques qui vont suivre.

Propos d'un petit haineux: «Ce serait peut-être s'avancer que d'affirmer que Ditlieb Felderer et Faurisson sont ou ont été strictement « amis ». Mais leurs parcours sont si semblables et ils se sont tant cotoyés que Felderer a sa place dans cette section. Faurisson n'a d'ailleurs pas épargné ses louanges envers Felderer. Ils ont tous les deux fait partie du comité de rédaction du magazine négationniste, le Journal of Historical Review. Ils ont tous deux participé à son numéro inaugural en 1980 (mais aussi à bien d'autres), tous les deux participé au premier congrès de l'IHR en 1979, tous deux témoigné en faveur du nazi Ernst Zündel, tous deux prétendu démontrer « scientifiquement » l'impossibilité des gazages à Auschwitz. Felderer a précédé Faurisson dans le mensonge consistant à prétendre que le journal d'Anne Frank serait un faux, thèse grotesque entrée depuis dans la vulgate négationniste. Valérie Igounet voit en Felderer un véritable «employé» de Faurisson qui aurait fait une grande partie du «travail» de celui-ci... (Karmazinzin, <http://www.phdn.org/negation/faurisson/felderer.html>)

Extrait cité et traduit par Zinzin (qui écrit: "schyzophrénie" !!) :

« Le complexe anal
Nous sentons qu'une autre raison pleine de force à l'appui du fait qu'on ne peut éliminer complètement le fait que le Journal d'Anne Frank soit autre chose qu'une histoire totalement fictive est sa préoccupation de l'anus et des excréments, un trait typique de beaucoup de juifs. La pornographie et les fantasmes excrémentiels les ont toujours fascinés... L'écriture juive est imbibée d'histoires de fonctions reproductives et excrémentielles [...] Bien que nous ne puissions éliminer l'argument que ces préoccupations excrémentielles soient de simples fantasmes de la part de l'auteur ou des auteurs, il y a de bonnes raisons de penser que ces histoires sont authentiques et reflètent en partie certaines des plus profondes pensées des habitants. Même si elles étaient inventées, elles décriraientt cependant magnifiquement le complexe anal d'un peuple ancien, de la culture d'un peuple.»

Italiano : Il Diario di Anna Frank : una frode
82 p. <pdf> ill. 4,6 M

Se in un primo momento avevamo dato credito a quanto affermato nel Diario, man mano che proseguivamo nella nostra ricerca, dovevamo, invece rassegnarci all'idea che si trattasse di un falso. Alla nostra domanda: «Il Diario di Anna Frank: una frode?» va quindi data risposta affermativa. In questa prima parte del nostro studio, troverete i motivi della nostra convinzione. Dobbiattio ammettere sinceramente che la nostra iniziale credulità non si basava su un serio esame del Diario stesso. Come la maggior parte della gente, non avevamo né il desiderio di indagare sulla vita della ragazzina, né il tempo da dedicare ad una seria analisi del suo Diario. Come la maggior parte delle persone, ritenevamo che i giudizi negativi provenissero da antisemiti, neonazisti o fascisti. Ma ci dovemmo ricredere.

 

FERDONNET Paul

La guerre juive
Paris, Baudinière, 1939, <pdf> 140 p. 1M

Il s'agit de la mainmise de certains milieux juifs sur la presse d'avant-guerre. Toute ressemblance avec notre époque serait fortuite.

Fils d'instituteur né à Niort en 1901, Ferdonnet signe ses premiers articles dans l'Action française. Nommé correspondant à Berlin, il collabore à différents quotidiens français durant les années 30. Il publie alors des livres vantant les mérites du IIIe Reich et crée à Paris, puis à Berlin, l'agence de presse Prima et Prima Dienst. En septembre 1939, il choisit de rester à Berlin où il travaille pour le service des langues étrangères de la Reichsrundfunk. (radiodiffusion du Reich) En octobre 1939, le patronyme de celui qui est devenu le "traître de Stuttgart" est divulgué par la presse française. Si son influence réelle a été beaucoup exagérée, durant la drôle de guerre ses émissions sont suivies par les soldats, surtout par ceux qui stationnent sur la ligne Maginot, au point que le gouvernement se voit obligé de lancer une contrepropagande afin de limiter l'effet des rumeurs diffusées par le poste nazi. Arrêté à la fin de la guerre, Ferdonnet est jugé, condamné à mort et fusillé en juillet 1945 pour trahison.

 

FINKELSTEIN Norman G

The Holocaust Industry -- Reflections on the Exploitation of Jewish Suffering
Verso, Londres et New York, 2000, 150 p. (pdf - 650 K. 118 p.)

C'est le texte original. Nous avons commencé à le traduire en français dans la semaine où il est sorti. Ce livre a créé une nouvelle dimension dans l'immense moulin à parole qu'est le Grand Zolocauste: celle du pognon et du cynisme absolu des manipulateurs et profiteurs "de la souffrance", réelle ou non, selon les cas, des juifs, qui sont, une fois de plus, les dindons de la farce. Ces gens-là croient n'importe quoi ! Le Monde a consacré deux pages à conseiller aux lecteurs de ne pas lire le livre !

This is the original -- and controversial -- text by Norman F. which set fire in the little known crowd of the exploiters and beneficiaries of the grabbing of the money which was supposed to reach the former detainees of the Nazi camps and now line the pockets of well-to-do New York rabbis-cum-businessmen, lawyers, bankers and whatnot. The press, in the US, did not dare to mumble, but Le Monde, in Paris, devoted two full pages to advises the reader NOT TO READ this book.

Français: L'industrie de l'Holocauste Réflexion sur l'exploitation de la souffrance des juifs
<pdf> - 410 K Il s'agit bien évidemment de notre traduction, parue longtemps avant celle de La Fabrique, qui n'est ni pire ni meilleure et qui n'aurait sans doutre pas vu le jour sans la nôtre.

Question : Jugez-vous absurde la notion de devoir de mémoire ?
Réponse : Non, bien sûr, à condition de ne pas considérer seulement l'Holocauste nazi. C'est le sens de mon cri d'alarme. Les organisations juives américaines ont transformé ce devoir de mémoire en industrie de l'Holocauste. Elles ont volé et sali ce qui s'est passé en Europe. Quand les japonais commémorent Hiroshima, c'est en illuminant le fleuve de milliers de petites lanternes flottantes. Aux Etats-Unis, ce sera un concert de pop-corn au Yankee Stadium. Tout cela est dégoûtant et je ne regrette pas un mot de ce que j'écrit".

Italiano: L'industria dell'Olocausto
<pdf> - 800 K

I casi possibili sono due: o si tratta di un'opera geniale o - come spesso accade - compare al momento giusto nella giusta "confezione".
Qualche dubbio sulla genialità del libro si può avere senza troppi timori. In primo luogo l'argomento non è affatto originale. Poco prima della pubblicazione de "L'industria dell'Olocausto" era uscito negli Stati Uniti un libro di un certo Peter Novick dal titolo "L'Olocausto nella vita americana". Più o meno Novick affrontava le stesse questioni di Finkelstein con maggiore pacatezza e in tono sociologico.
In secondo luogo il libro di Finkelstein ha i toni dell'invettiva, è politicamente scorretto, abbonda di aggettivi insultanti quindi ha toni più da invettiva politica che da studio accademico.
Possiamo quindi tranquillamente escludere la genialità come fattore di successo anche senza entrare nel merito delle argomentazioni di Finkelstein. (G. De Martis)

Deutsch : Die Holocaust - Industrie. Wie das Leiden der Juden ausgebeutet wird
Aus dem Amerikanischen von Helmut Reuter. Scanned by Mark Truelies zur Genesung der gehirngewaschenen Deutschen und zur Stärkung der Selbstheilungskräfte der Juden
Piper Verlag GmbH, München 2001 124 S. <pdf> 520 K

Wie heute das Leiden der Juden im zweiten Weltkrieg ausgebeutet wird. Fakten, die mittels politischer Korrektheit unter dem Deckel gehalten werden, auch in der sog. liberalen Schweiz und im Deutschland mit dem ewigen Schuldkomplex. «There's no business like Shoa-Business», sagte einmal der langjährige israelische Aussenminister Abba Eban (zitiert aus dem Bucheinband). Der musste es ja wissen
    Norman Finkelstein (Sohn von Überlebenden von Auschwitz bzw. Maidanek) zieht diese Linie radikal weiter und nennt die moralische und finanzielle Ausbeutung jüdischen Leidens die «Holocaust-Industrie».   Finkelsteins Analyse ist zugleich eine leidenschaftliche Anklage: Die Holocaust-Industrie instrumentalisiert den Völkermord an den Juden und beutet das Leid der Opfer aus. Immer neue Entschädigungsforderungen werden gestellt, von denen die Opfer aber kaum Nutzen haben. Jüdische Verbände nutzen ihre moralische Macht zu politischen Erpressungsmanövern.

Magyar : Holocauzt Ipar
<pdf> 52 p. 600 K.

A könyv szerz?je, Mr. Finkelstein, a City University of New York tanára egyebek mellett éppen a történelem egy szeletének medializálására, egyfajta kisajátítására hívja fel a figyelmet az Egyesült Államokban, amit természetesen meghatározott gazdasági és politikai érdekek, érdekcsoportok mozgatnak. Nem csekély intellektuális bátorságra van szükség egy ilyen kötet publikálásához, hiszen sokféle érdeket sért mind tudományos, mind politikai téren. A könyvnek ugyanis az az alaptézise vagy általános szemlélete, hogy a t?ke világrendszerében értelmetlen a b?nök min?ségi elkülönítése, mert az elmúlt két évszázad bizonyos szempontból semmi egyéb, mint népirtások története, ami kétségtelenül tények tömegével igazolható. Ám a XX. század és különösen a fasizmus még a genocídium problémát is "differenciálta", még a radikális baloldalon is vitathatóvá teszi a szerz? néhány megállapítását, következtetését. Ennek egyik oka nyilvánvalóan az, hogy a politikai állapotok a világ különböz? részein igen különböz?ek, s ennek megfelel?en a holokauszthoz való viszonynak is igen eltér? politikai implikációi lehetnek. Aki ilyen téma kutatásába fogott, annak számolnia kell ezekkel az implikációkkal.

Cesky a Slovendki : Holocaustovy Prumysl -- Uvaha o zneuziti utrpeni zidu,
79 stranka. <pdf> 2,4 M

Vlaams / Nederlands : De Holocaust-Industrie -- Bespiegelingen over de exploitatie van het joodse lijden
Mets en Schilt (Amsterdam) Globe (Gent), <pdf> 84 pag. 600K

Dit boek is een ontleding van en een aanklacht tegen de Holocaustindustrie. Op de hiernavolgende bladzijden zal ik betogen dat de 'Holocaust' een ideologische voorstelling van de holocaust van de nazi's is. Net als de meeste andere ideologieën vertoont ze een, zij het vaag, verband met de werkelijkheid. De Holocaust is niet een arbitraire, maar eerder een intern samenhangende constructie. De centrale dogma's ervan ondersteunen significante politieke en klassenbelangen. De Holocaust is zonder meer een onmisbaar ideologisch wapen gebleken. Door het in stelling te brengen heeft een van de meest geduchte militaire machten ter wereld, met een verschrikkelijke staat van dienst wat de mensenrechten betreft, zich opgeworpen als een 'slachtofferstaat'; en evenzo heeft de meest succesvolle etnische groep in de Verenigde Staten zich de slachtofferstatus toegeïgend.

Portuguès : A Industria do Holocausto -- Reflexões sobre a exploração do sofrimento dos judeus
Tradução de Vera GERTEL, Editora Record, Rio de Janeiro, 2001, 100 pag. <pdf> 3,3M

Meu interesse original no holocausto nazista foi pessoal. Meu pai e minha mãe foram sobreviventes do Gueto de Varsóvia e dos campos de concentração nazistas. Exceto meus pais, todos os membros de ambas as famílias foram exterminados pelos nazistas. Posso dizer que minha mais remota lembrança do holocausto nazista é a de ver minha mãe, grudada na tela de televisão, assistindo ao julgamento de Adolf Eichmann (1961), ao voltar da escola. Embora eles tivessem sido libertados dos campos apenas dezesseis anos antes do julgamento, um abismo intransponível sempre separou, na minha cabeça, os pais que eu conhecia daquilo.

Español : La Industria del Holocausto
Reflexiones Sobre la Explotacion del Sufrimiento judio
<pdf> La Editorial Virtual, 2008, pag. 84, 600K. Cette traduction, non signée, n'est pas celle de Maria Corniero, qui a été publiée en Espagne et en Argentine en 2002 par Siglo XXI (pag. 201).

Este libro es tanto una anatomía como una denuncia de la industria del Holocausto. En las páginas que siguen, argumentaré que "El Holocausto" es una representación ideológica del holocausto nazi. Al igual que la mayoría de las representaciones similares, ésta tiene una conexión, si bien tenue, con la realidad. El Holocausto es una
construcción, y no arbitraria sino más bien intrínsecamente coherente. Sus dogmas centrales sustentan importantes intereses políticos y de clase. De hecho, el Holocausto ha demostrado ser un arma ideológica indispensable. A través de su explotación, una de las potencias militares más formidables del mundo, poseedora de un horrendo historial en materia de derechos humanos, se ha presentado como un Estado "víctima", y el grupo étnico más exitoso de los Estados Unidos ha adquirido un estatus de víctima en forma similar.

 

FINKELSTEIN Norman G. & BIRN Ruth Bettina

A Nation on Trial
(pdf - 600 K)


FLAVIUS Josèphe

La Guerre des juifs
Paris, Ed. Leroux, 1911, trad. de René Harmand, ed. et notes de Théodore Reinach. Numérisation par François-Dominique Fournier. <pdf> 3,7 M, 237 p.

Flavius Josèphe, juif, fils de prêtre, avait choisi son camp sur le plan politique : celui des Romains. Dans ce livre, il décrit la prise de Jérusalem par l'armée romaine, en 70 ap. J.-C. Il a été ensuite exécré et aboli de la mémoire juive. Ses oeuvres ont été transmises grâce aux scribes chrétiens. Les quelques phrases qui peuvent être interprétées comme un témoignage ­ et dans ce cas, le seul de l'antiquité ­ à propos de l'existence réelle du Christ, ont été abondamment discutées, et parfois considérées comme des interpolations de scribes trop pressés. Il n'en reste pas moins que Josèphe a été un des premiers judéolâtres et qu'il a cherché, surtout dans ses Antiquités juives, à retransmettre aux non-juifs l'essentiel de la mythologie juive, celle qui continue à nous empoisonner et à couvrir les massacres commis par une petite clique génocidaire. C'est aujourd'hui encore la guerre des juifs en Palestine...

 

FLEURY Brigitte

Etude de la conversion religieuse d'un point de vue communicationnel : le cas de Roger Garaudy
<pdf> Mémoire de maîtrie, 125 p., juin 2004, Montréal, Canada, 1,5 M

Les 80 première pages n'amuseront que les sociologues durs-à-cuire. La suite parle de Garaudy. A l'heure où sort en librairie, chez Calmann-Lévy, une attaque contre Garaudy, (Bout-de-zan & Minable) il n'est pas mauvais de revenir à une réflexion, partielle mais rigoureuse. Né en 1913, le copain de l'abbé Pierre, continue à déranger le monde actuel. C'et le rôle du vrai philosophe qu'il est.

 

FORD Henry, voir plus bas, "Les classiques de l'antisémitisme".

FRANQUERIE Marquis de la

Lucifer et le pouvoir occulte
La judéo-maçonnerie, les sectes, le marxisme, la démocratie, synagogue de Lucifer et contre-Église
<pdf> 183 p. 2,6M, hors commerce, non daté, scanné par Lenculus.

Une étude approfondie de la situation actuelle du monde prouve que le Pouvoir occulte, la Franc- Maçonnerie, les sectes, la démocratie, le marxisme et la révolution ne sont que les bras de la pieuvre incarnant la Synagogue de Satan, c'est-à-dire la Contre-Église, et que tous aboutissent très réellement au culte luciférien et en dépendent. Dans cette étude, il y a un principe essentiel, fondamental, qui ne doit jamais être oublié sous peine de ne rien pouvoir comprendre au grand drame et à l'histoire du monde : De même qu'il y a le Surnaturel Divin, il y a son principe contraire : le préternaturel luciférien.
Pourquoi ce terme : luciférien plutôt que préternaturel démoniaque ou préternaturel satanique puisque le démon, Satan et Lucifer sont le même archange déchu ? C'est à dessein, car c'est plus spécialement sous le nom de Lucifer que le chef des milices infernales s'attaque à l'intelligence des hommes pour la séduire d'abord, la pervertir ensuite, et lui inculquer la haine de Dieu. Lucifer, l'Archange de Lumière et le premier dans la création angélique par le rang, l'intelligence et la beauté, est l'ancien Archange - déchu depuis lors - mais qui, tout déchu qu'il soit, conserve sa super-intelligence d'Archange de Lumière d'avant la chute, donc aussi d'archange de la séduction, parce que toute lumière ne peut qu'attirer et séduire ...

Nous ne sommes pas de la même famille, le marquis et nous, mais chacun a droit à ses idées. Et les siennes ont peu de chances de passer à la télé...

 

FREEDMAN Benjamin H.

Les Khazars
Les juifs modernes ne descendent pas d'Israël

<pdf> 91 p. 1M

Mon cher Docteur Goldstein, si le mot « Juif » et le mot « Judéen » désignaient une chose identique, comme cela devrait être le cas si l'on se basait uniquement sur leurs étymologies respectives, soyez bien persuadé que je ne me serais pas lancé dans toutes ces fastidieuses énumérations, et que l'emploi de l'un ou de l'autre pour désigner Jésus-Christ dans le Nouveau Testament ou ailleurs, me serait parfaitement égal. Mais voilà, dans l'esprit des gens, ce que désigne le mot « Judéen », et ce que désigne le mot « Juif », sont deux idées aussi éloignées l'une de l'autre que le blanc l'est du noir. Le mot « Juif » n'est jamais considéré comme synonyme de « Judéen », ni le mot « Judéen » comme synonyme du mot « Juif ». Ainsi que nous l'avons vu, lorsque le mot « Juif » fut introduit dans la langue anglaise au XVIIIe siècle, sa seule signification était celle de « Judéen ». Mais pendant les XVIIIe, XIXe, et XXe siècles, un groupe de pression international, très bien organisé et très bien financé, a généré un sens dérivé au mot « Juif ». Et ce sens dérivé, profondément implanté dans l'esprit des gens, n'a plus rien à voir avec le sens que le mot « Juif » (Jew) avait au XVIIIe siècle. Ce nouveau sens est le résultat d'une déformation calculée.
Le sens dérivé du mot « Juif » a aujourd'hui autant de points communs avec son sens initial, que le sens du mot Coca, par exemple, a de points communs avec le sens initial du mot coca.

 

FRÖHLICH Dipl.-Ing. Wolfgang

Galilei 2000
Dokumentation eines politischen Schaupozesses am Landesgericht für Strafsachen in Wien in Jahre 2003

<pdf> 224 S. mit Foto.12,9 M

In Österreich lehren Richter in den Hinterzimmern
der Gerichte Physik und Zeitgeschichte!

Am 3.9.2003 wurde im Wiener Landesgericht für Strafsachen der 52 jährige Diplomingenieur
Wolfgang Fröhlich zu drei Jahren Freiheitsstrafe, davon ein Jahr unbedingt nach dem § 3h des österreichischen Verbotsgesetzes verurteilt. Nach diesem § 3h können unbescholtene Staatsbürger (unter einer Strafandrohung von bis zu 10 Jahren, unter bestimmten Voraussetzungen auch bis zu 20 (in Worten: zwanzig! Jahren Freiheitsstrafe) verurteilt werden.
Hatte Fröhlich Sprengstoffanschläge auf das Wiener Parlament geplant? Die Ermordung der gesamten Bundesregierung? Die Entführung des Präsidentenpaares? Sonst irgend einen politisch motivierten Massenmord vorbereitet? War er Gefolgsmann Osama bin Ladens, der Terroristen für den Kampf im Irak schulte?
Nein! Er hatte bloß Briefe an diverse (neudeutsch) "Opinion-Leader" versandt, in denen er bezweifelt
hatte, daß gewisse Details der überlieferten "Zeitgeschichte" wirklich "notorisch und offenkundig" waren und dies auch auf Grund seiner Sachkunde - er ist Verfahrenstechniker von Beruf - fachlich einwandfrei begründet.

 

GABIS Tomasz

Religia "Holocaustu" Die Holocaust-Religion
En polonais et en allemand - polski und deutsch <pdf> 650 K 63 S.
Quelques réflexions sur le "religion de l'Holocauste" qui prédomine en Occident.

"Zydzi zapomniani i opuszczeni przez Boga byli sami, umierali I walczyli calkiem samotni"; "nasza samotnosc mozna porownac z samotnoscia Boga" (Elie Wiesel Bog po Oswiecimiu ss. 23 i 24).

 

GAILLARD André

Le sionisme en Palestine / Israël
Excellente introduction à l'étude des horreurs du sionisme par un ancien déporté politique, prof. de médecine. 112 p. (PDF - 800 K)

GARAUDY Roger

Les Mythes fondateurs de la politique israélienne (pdf - 920 K)

Les Mythes fondateurs de la politique israélienne se composent de trois chapitres principaux: "Les mythes théologiques", "les Mythes du XXe siècle" et "l'utilisation politique du mythe". Le vocable "mythe" doit être entendu au sens de "fable" "d'invention". Les négationnistes font grand usage du terme "mythe" dans leurs écrits. Déjà en 1986, La Vieille Taupe publiait l'ouvrage d'un négationniste allemand intitulé: "Le Mythe d'Auschwitz, étude critique". En fait, sous couvert d'une critique de la politique israélienne et du sionisme, Roger Garaudy se livre à la négation de la Shoah. Il signe un véritable collage antisémite qui reprend à son compte, en procédant par sous-entendus (usage de guillemets, apparence de scepticisme) les propos de Faurisson rendus publics en décembre 1980 sur Europe 1 et selon lesquels : "les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs forment un seul et même même mensonge historique qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière, dont les principaux bénéficiaires sont l'Etat d'Israël et le sionisme international". (Aurélie CARDIN, intr. au mémoire L'Affaire Garaudy/Abbé Pierre, Paris X_Nanterre, dirigée par la Fifille à Papa, Annette Becker, perronniste.)

 

Español: Los mitos fundacionales del estado de Israel (pdf - 1 M)

La lectura de este libro, Los mitos fundacionales del Estado de Israel no debe crear ninguna confusión, ni religiosa ni política.
La crítica de la interpretación sionista de la Thora, y de los libros histó ricos (especialmente los de Josué, Samuel y los Reyes) no implica, en absoluto una infravaloración de la Biblia y lo que ella ha revelado, incluso, sobre la epopeya de la humanización y la divinización del hombre. El sacrificio de Abraham es un modelo eterno de la superación por el hombre de sus morales provisorias y de sus frágiles lógicas en el nombre de valores incondicionales que los relativizan. Lo mismo que el Exodo ha quedado como el símbolo del desarraigo de todas las servidumbres, de la llamada irresistible de Dios a la libertad.
Lo que nosotros rechazamos, es la lectura sionista, tribal y nacionalista, de estos textos, reduciendo la idea gigante de la Alianza de Dios con el hombre, con todos los hombres, y su presencia en todos, y sacando de ello la idea más maléfica de la Historia de la humanidad: la del pueblo elegido por un Dios parcial y partidista (y en consecuencia un ídolo) que justifica por adelantado todas las dominaciones, las colonizaciones y las matanzas. Como si, en el mundo, no hubiera existido más Historia Sagrada que la de los Hebreos.

Italiano: I miti fondatori della politica israeliana (pdf - 850 K)

Non bisogna confondere il mito con la storia o pretendere di mettere le conclusioni prima della ricerca, come ha voluto imporre finora un certo terrorismo intellettuale. La storia, come le scienze, non può partire da un a priori intoccabile. Per trasformare in mito il martirio reale degli ebrei, col pretesto di non banalizzarlo, è stato necessario non solo far passare in secondo piano tutti gli altri, ma anche conferire alle sofferenze reali degli ebrei un carattere sacrale (sotto il nome di Olocausto), rifiutato a tutte le altre vittime disseminate dalla violenza politica insita nel corso dei rapporti capitalistici. Questo libro fornisce gli elementi che permettono di giudicare i misfatti di una mitologia sionista che, incondizionatamente sostenuta dagli Stati Uniti, ha già causato cinque guerre e costituisce una minaccia permanente per la pace, a causa dell'influenza che la lobby sionista esercita sulla potenza americana e, attraverso questa, sull'opinione pubblica mondiale. (quarta di copertina)

#

English: The Founding Myths of Israeli Politics (pdf - 950 K)

THE FOUNDING MYTHS OF MODERN ISRAEL by French author Roger Garaudy describes and debunks popular perception of Zionism and the Holocaust. Garaudy is a former Communist and is currently a liberal Muslim. Many believe that attacks on certain Jewish interests such as this book come from "racists" and "right-wing extremists," however Garaudy never gave up his Marxist-based internationalist and anti-racist beliefs and ideals.

#

I have to say that this excellent book "The Founding Myths of Modern Israel" by Roger Garaudy is the most stunning and best-written account of the subject matter that I've ever read to date (and I've read a tremendous amount). The author provides an extremely accurate and scholarly analysis, and a truly unbiased and very readable presentation, of the legitimate and troubling realities promised in the book title.

Deutsch : Die Gründungsmythen der israelischen Politik

Première édition complète en allemand du livre qui les rend fous, 118 p. pdf - 850 K
Die erste völlige Übersetzung des berühmtes Buches

Was dem französischen Denker Roger Garaudy zustieß, ist immer noch gegenwärtig. Dieser wurde nach der Veröffentlichung seines Buches über die Gründungsmythen der israelischen Politik verfolgt. Garaudy wurde verurteilt, einer erstickenden Ausgrenzung ausgesetzt und des Antisemitismus und des Hasses auf die Juden beschuldigt, obwohl er sehr deutlich machte, dass er die Folter und Tötung auch nur eines einzelnen Menschens ablehne. Was ist dann erst mit den Millionen, von denen er anhand von Dokumenten belegte, dass es keine sechs Millionen waren?

Russe : Osnovopolagayuchtchiyé mify israil'skoi politiki
<pdf> 1,7 M 112 p. Traduction russe. Il existe aussi une version <html>. Voir notre page russe.


Türkçe : Israil : mitler ve terör

Istanbul, Pinar Yayinlari, 1996, <pdf>, 145 s., 4 M. Traduction de Djemal Ayden.

Avec cet ouvrage, qui continue depuis dix ans, à se vendre dans les rues de l'ancienne Constantinople comme des petits simit, nous inaugurons une page en langue turque. Il n'y a pas de raison que les peuples du Moyen-Orient, victimes directes du sionisme et des conséquences de la catastrophe hitlérienne, n'aient pas accès aux documents de la controverse révisionniste dans leurs propres langues. La Turquie est un grand pays et les Turcs vivent avec nous. Hoçgeldiniz !!

Yarim asirdan fazla bir süre kitaplarimi Fransa'nin en büyük yayinevlerinde nesrettirdikten sonra, bugün su Siyonist sapkligin antolojisini kendi adima bastirmak zorunda kaldim. Çünkü ben 1982'den itibaren bir tabuyu çignedim. Yani Israil siyasetini tenkit ettim. Böyle bir tenkit, 13 Temmuz 1990 tarihli lânet Gayssot-Fabius kanunu tarafndan yasaklandi. Bu kanun,
Fransa'da Ikinci Imparatorluk döneminin düsünce suçu'nu yeniden ortaya koymus bulunuyor. Delilin, ispatin yerini baskici bir kanun alyor.

Arabe : Traduction arabe de : Les Mythes fondateurs de la politique israélienne
Parue en Jordanie. Traduction de Hayat al-Hayek 'Attieh. Editeur : Kamal al-Chariat, Amman, 1996. <pdf>, 228 p. 8,2M

Nous répondons ainsi à deux tentatives de pénétration du monde arabo-musulmans par deux entreprises de subversion juive, l'une lancée par Deborah Lipstadt, de l'université américaine Emory, ennemie acharnée du révisionnisme, (voir hdot.org) et l'autre, la squelettique Fondation pour la mémoire de la Shoachoa, annoncée à grands cris par la mère Veil et le père Chirac : ils subventionnent des traductions d'ouvrages de propagande shoatique en arabe, turc, et persan. Voir projetaladin.org. (Anne Frank, Primo Levi, Burrin et l'inénarrable mythomane, Shlomo Venezia). Nous n'avons pas les gros sous de ces magnats, mais nous travaillons et nous avons des amis. Il y a déjà pas mal de temps que le champ de bataille s'est déplacé vers l'Orient. Nous y sommes prêts.

Roumain : Miturile fondatoare ale politicii israeliene
< pdf > 113 p., 60,2M, Traducere din limba franceza de Alexandru Popescu, editura Alma Tip, Tiparul executat cu Oradea, 1998. Trad. des "Mythes fondateurs de la politique israélienne".

Ce s-a intamplat, de fapta La 4 aprilie 1996, cartea filosofului francez Roger Garaudy, Miturile Fondatoare ale Politicii Israeliene, primul samizdat din Istoria Occidentului, este pus la vanzare la Libraria Romaneasca din Paris, singura librarie din Franta care accepta sa o depoziteze. Fidel principiului sau de a se impotrivi gandirii unice si terorismului intelectual, asa cum a facut-o si in anii negri ai dictaturii lui Ceausescu, George Piscoci Danescu si-a asumat de data aceasta un risc enorm, care avea sa devina in cele din urma fatal fondatorului editurii si Librariei Antitotalitare din Paris. Numai intre 1 iulie 1996 si 15 februarie 1998, libraria a fost tinta a douasprezece atentate si agresiuni ramase nepedepsite de organele politienesti din Paris. In ziua de 16 iulie 1996, un comando sionist ataca pentru prima data La Librairie du Savoir, insa proprietarul acesteia scapa cu o fractura craniana si diverse contuzii. Localul editurii si librariei este devastat si cateva mii de volume sunt distruse. (Gabriel Stanescu)

L'Avenir: mode d'emploi
1,3 M, 217 p. <pdf>

Enfin ! un programme concret pour résoudre nos problèmes vitaux : le chômage, la faim dans le monde, l'immigration, la paix. Enfin ! un grand dessein pour offrir à notre jeunesse une autre issue que la drogue ou la délinquance ou le suicide, dans un "monde cassé" entre le Nord et le Sud, entre les élus et les exlus.

Le procès du sionisme
<pdf> 650 K

Alors qu'il comparaît aujourd'hui pour la dernière fois en appel, après sa condamnation pour "contestation de crimes contre l'humanité", Roger Garaudy récidive dans un livre en forme de plaidoyer intitulé "le procès du sionisme israélien". Un ouvrage dans lequel il réitère, sous couvert de critique de la politique israélienne, l'argumentaire développé par les négationnistes. (L'Huma, un joural squi n'existe pas)

«Les Ben Gourion, protégés, en Palestine, par les Anglais qu'ils haïssaient, ne savaient pas ce que coûtait la résistance dans un camp de concentration. Nous qui l'avons vécue, déportés à Djelfa, au Sahara, en 1941, parce qu'on ne déportait pas encore en Allemagne, lorsque nous avons voulu saluer, par notre chant: Allons au-devant de la vie l'arrivée des autres déportés des Brigades internationales, le Commandant du camp ordonna de nous fusiller. Nous ne dûmes la vie qu'au refus des soldats Ibadites (une secte musulmane du sud) pour qui un homme armé ne tire pas sur un homme désarmé.»

Le contenu est le suivant : sionisme contre judaïsme (le projet colonial de Herzl, les conséquences politiques de la sacralisation du nationalisme [épuration ethnique des Palestiniens, collaboration des sionistes avec Hitler, la contradiction fondamentale du sionisme et sa politique terroriste]) [9-91], ceux qui minimisent réellement les crimes d'Hitler (note sur l'exemplarité du Tribunal de Nuremberg [avec, entre autres, des chapitres sur le refus d'un examen critique des témoignages et le refus de la critique des textes], l'échange d'un million de juifs contre 10 000 camions) [93-123], la politique israélienne, détonateur d'une nouvelle guerre mondiale [125-150]

Voir FLEURY Brigitte

GIACHETTI BOICI Giulia e Prof. VIGNOLI Giulio

L'olocausto sconosciuto : lo sterminio degli Italiani di Crimea
<pdf>, Italiani nel Mondo, 2a ed., 2008, pag. 75, 1,4 M. In russo.

Dal 1830 fino alla fine del Secolo XIX un flusso migratorio italiano, composto soprattutto di Pugliesi, interessò la Crimea allora appartenente alla Russia zarista. Con l'avvento del comunismo il destino di questa comunità, alcune migliaia di persone, divenne problematico per poi precipitare verso un tragico destino. In particolare il pamphlet rievoca la drammatica vicenda, per lo più ignota e comunque sempre ignorata da chi avrebbe dovuto e dovrebbe occuparsene, di questi Italiani, di questa vera e propria minoranza nazionale della Crimea, dalle persecuzioni nel periodo stalinista alla deportazione nel 1942 in Cazachistan, alla fame, agli stenti, alla morte di molti nelle steppe dell'Asia, per giungere fino ai nostri giorni. La pubblicazione, arricchita da importantissimi ed inediti documenti e testimonianze, vuole pubblicizzare i terribili eventi patiti dagli Italiani (uomini, donne, vecchi e bambini) e sensibilizzare l'opinione pubblica e la classe politica dell'Ucraina e dell'Italia alle difficili condizioni in cui tuttora vivono i sopravvissuti in Crimea e la diaspora negli Stati della ex Unione Sovietica. Ad essi deve essere resa giustizia.

Depuis les années 1830, la Crimée a accueilli une émigration d'Italiens venus des Pouilles. La révolution bolchevique n'a pas favorisé ces travailleurs étrangers installés sur place. Le stalinisme, jugeant sans doute ces'Italiens suspects d'être des fascistes, les a déportés en bloc au Kazakhstan, où ils ont subi la famine et la misère. L'Italie officielle s'est toujours désintéressée du sort de ces gens, dispersés aujourd'hui dans l'ancienne Union soviétique. Texte en russe.

 

GILADI Naeim

Ben-Gurion' Scandals -- How the Hagannah and The Mossad Eliminated Jews
(1e éd.: 1992), 2003, Tempe (Arizona), Dandelion Books, 340 p. (<pdf >- 1 M. 176 p.)

Pour pouvoir écrire ce livre, Giladi, juif irakien installé en Israël, a dû renoncer à sa nationalité et partir aux Etats-Unis. Son livre est écrit sur de la dynamite: il explique, preuves à l'appui, que les autorités israéliennes ont commis des attentats à la grenade contre les juifs et les synagogues de Baghdad, pour pousser les juifs irakiens à émigrer, vers 1950-51. On le savait, mais vaguement. Voici TOUTES les pièces du dossier. Ce livre prouve que les Sionistes n'hésitent jamais à masssacrer tout le monde, y compris des juifs, quand ça les arrange. On comprend les difficultés de l'auteur pour publier un tel livre. Il est pour la première fois sur Internet.

In order to be able to write and publish this book, Giladi, an Iraqi Jew settled in Israel, had to renounce his citizenship and settle in the US. The book is literally explosive: he explains, with the support of evidence, that Israeli authorities condoned grenade attacks against the Jews and the synagogues of Baghdad, to herd the Jews and push them to emigrate in Israel, in the early 50's. It was known, but rather vaguely. Here are ALL the available files of this black file. It shows that Zionists never hesitate to commit massacres on eveyone, including Jews, when they see fit. The difficulties encountered by the author are then easy to understand but Giladi's strong dedication to truth overcame them. This is the first publication on Internet.

GOMA Paul

Saptamana rosie
28 iunie - 3 iulie 1940 sau Basarabia si evreii
<pdf> 1 M, Bucuresti 2004 204 p.
[La semaine rouge (28 juin-3 juillet 1940) La Bessarabie et les juifs]

În 2002, Paul Goma a scris eseul Saptamâna rosie 28 iunie - 3 iulie sau Basarabia si Evreii. În lucrare, autorul prezentat atrocitatile comise de populatia neromâna (printre care si evrei) în timpul retragerii trupelor si administratiei române din Basarabia si Bucovina, de dupa ultimatumurile sovietice din iunie 1940. Explicatia autorului pentru fermitatea cu care regimul antonescian îi pedepsise pe evrei, dupa 22 iunie 1941, consta în razbunarea pentru faptele reprobabile din anul precedent. Totodata, Goma militeaza pentru asumarea responsabilitatii evreilor pentru crimele comise contra românilor, si este contra distorsionarii istoriei în vederea instituirii unui mit exclusiv al genocidului doar contra evreilor în scopuri politice (de dominatie), economice (extorcare de fonduri) si de culpabilizare a tuturor celorlalte natiuni ne-evreiesti, fara o analiza critica a propriilor actiuni criminale antiromânesti (si în general anti-goim), sustinute sau aprobate de cvasi-totalitatea cercurilor evreiesti.
Între anii 2002 si 2005, eseul a cunoscut numeroase variante. Prima editie tiparita a aparut la "Editura Museum" din Chisinau (2003), cea de-a doua la "Criterion Publishing House", Bucuresti (2003), iar cea de-a treia la "Editura Vremea", Bucuresti (2004).

Le grand écrivain roumain évoque l'entrée des troupes soviétiques en Bessarabie, qu'il a vue comme enfant, et les juifs qui s'en réjouissaient si fort.

 

GOMES Aura Rejane

A Questão da Palestina e a Fundação de Israel
Thèse de maîtrise à la faculté des Lettres, de Philosophie et de Sciences Humaines de São Paulo au Brésil, 2001, 142 p., <pdf> 400K. en portugais du Brésil

O objetivo deste trabalho foi compreender, do ponto de vista da política internacional, os fatores que viabilizaram a fundação de Israel no território da Palestina, provocando um dos mais prolongados e dramáticos conflitos da história contemporânea. A criação de Israel, decidida na ONU, em 1947, violou os direitos fundamentais do povo árabe palestino (70% do total da população nesse ano), garantidos pela Carta das Nações Unidas e pelo Pacto da Sociedade das Nações, ambos fontes do Direito Internacional, e violou o título jurídico adquirido pelos árabes através do acordo firmado com os países da Entente, durante a Primeira Guerra Mundial, que garantia a independência da Palestina, causando revolta generalizada no mundo árabe, já profundamente ressentido do imperialismo ocidental na região. Considerando a conjuntura internacional desse período, delineada pela Guerra Fria, e considerando que os principais atores do sistema internacional tinham consciência de que tal decisão causaria a hostilidade dos países árabes, acarretando altíssimos custos militares, políticos e econômicos, uma vez que a Liga Árabe declarou não reconhecer uma decisão que considerava ilegal, tivemos interesse em conhecer quais foram as expectativas de ganhos que levaram os EUA, a ex-URSS e outros países a assumirem os riscos e os custos dessa decisão. Várias conclusões foram obtidas. Os EUA não tinham nenhuma expectativa de ganho com o apoio à criação de Israel, pelo contrário, esse evento acarretou pesados custos à nação norte-americana, advertidos permanentemente pelos Secretários de Estado e Defesa. A decisão pró-Israel foi uma iniciativa do Presidente Truman para defender seu interesse pessoal nas eleições seguintes, quando pretendia contar com o apoio da comunidade judaica de seu país. A posição de Truman garantiu a forte pressão dos EUA, na forma de chantagem e suborno, sobre vários países que sustentavam posições contrárias, na votação da partilha, na ONU. Quanto à decisão soviética, não há uma compreensão conclusiva. Stalin, durante muitos anos, um antagonista intransigente ao projeto sionista, surpreendeu a todos apoiando de última hora a criação de Israel, na votação na ONU. Grande parte dos estudiosos considera que o objetivo soviético era simplesmente prejudicar a Grã Bretanha. Aparentemente, nessa mudança de posição momentânea, houve um equívoco nos cálculos políticos, percebido pouco tempo depois, levando esse país a reconsiderar novamente sua posição em favor dos árabes. Grande parte dos países de ambos os blocos assumiram simplesmente o alinhamento automático às decisãos das duas superpotências. Por último, cabe destacar que o interesse do Brasil era permanecer alinhado com os EUA e, nesse sentido, Oswaldo Aranha, como Presidente da Assembléia Geral, prestou um serviço fundamental. No dia da votação, devido à avaliação de que a proposta pró-Israel seria derrotada, Oswaldo Aranha decidiu encerrar mais cedo os trabalhos, adiando a votação, dando, assim, aos sionistas o tempo que necessitavam para "convencer" os países contrários, a fim de mudar seu voto.

Analyse impitoyable de toutes les entourloupes et les saloperies des sionistes pour obtenir, d'extrême justesse un vote (par ailleurs totalement illégal) en faveur de la création de l'Entité. Elle aligne aussi le Brésilien Aranha, qui présidait alors l'Assemblée Générale des Nations Unies. C'est un excellent travail, cousu au petit point.

 

GOLDMANN Nahum

Le Paradoxe juif -- Conversations en français avec Léon Abramowicz
Paris, Stock, 1976, <pdf> 121 p. 1,4 M

Nahum Goldmann qui présida plusieurs des plus importantes organisations sionistes a joué un rôle certain dans la création de l'entité israélienne. Il s'en explique ici avec une insupportable vanité, une gloriole ridicule, mais surtout un cynisme à vous glacer les os. Homme de peu, armé surtout d'un culot monstre, il symbolise assez bien le destin d'Israël: un gros tas de poudre aux yeux, des exigences aussi injustifiées qu'impérieuses, tout pour moi, rien pour les autres. Lucide, il voit bien que l'affaire est mal engagée et qu'il aurait fallu commencer par convaincre les Arabes d'accepter cette intrusion. Ce livre est un grand document sur le cynisme judéo-sioniste, l'arrogance des maîtres-chanteurs, qui ont réussi l'esbroufe du siècle. On comprend pourquoi l'entité israélienne est condamnée à ne pas durer. A mettre entre toutes les mains.

GRAF Jürgen

Der Holocaust auf dem Prüfstand
(pdf - 500 K)

Ende 1992 erschien in der Schweiz ein Buch, das sich direkt dem Holocaust aus revisionistischer Perspektive widmete: Der Holocaust auf dem Prüfstand von J. Graf, einem Lehrer im besten Alter. Es stellt die prägnantesten Zeugenaussagen den Ergebnissen der in letzter Zeit entstandenen technischen und naturwissenschaftlichen Gutachten auf leicht verständliche Weise gegenüber. Dieses Buch eignet sich daher sehr gut als eine Einführung.

Français: L'Holocauste au scanner
(pdf - 550 K)

Par arrêté du 19 décembre 1994 pris par le ministre de l'Intérieur français, L'Holocauste au scanner est interdit de circulation, de distribution et de mise en vente en raison du danger qu'il serait susceptible de causer pour l'ordre public. Cet arrêté a été cassé grâce à l'intervention de Me Eric Delcroix.

Sverige : Förintelsen skärskådad
Ögonvittnesuppgifter kontra naturlagar

<pdf> version suédoise de L'Holocauste au scanner, 65 p. 750 K

I ett pluralistiskt samhälle är historieskrivningen icke politikens hjälpgumma. Den fria
forskningen är tryggad, liksom åsiktsfriheten. Därför ändrar sig också ständigt vår bild av förflutna tider. Nya historiska rön tvingar oss regelbundet att revidera våra uppfattningar. Det är också fullkomligt tillåtet att angripa historiska felaktigheter med naturvetenskapliga metoder. Till för inte så länge sedan gällde det i Schweiz som en given sak att "borgbrytningen", stormningen av de habsburgska tyrannborgarna, satte in efter edgången i Rütli 1291. Nu har utgrävningar visat att borgarna ifråga uppgavs utan strid redan långt före respektive långt efter 1291. "Borgbrytningen" är alltså en myt (W. Meyer: 1291. Die Geschichte). Vi har aldrig hört att de historiker som ledde utgrävningarna skulle ha dragits inför domarskranket för att de "skymfat våra förfäder"
.

 

Roumain : Autopsia Holocostolui
<pdf> 187 p. 2,9 M.

C'est la traduction roumaine de Holocauste au scanner, avec notes du traducteur. Après les palinodies du gouvernement roumain, qui a d'abord, par deux fois, affirmé qu'il n'y avait pas eu d'holocauste des juifs en Roumanie, la muraille est tombé sous l'offensive des judéo-américains, emmenés par le grimaçant Wiesel. Tout d'un coup, il y avait plein d'holocauste ! Ce livre, dans son excellente traduction, vient remettre les pendules à l'heure où la Roumanie entre dans l'Union européenne.

 

Español: El Holocausto bajo la lupa
(
pdf - 250 K)

Jürgen Graf, suizo, nacido en 1951, presenta en este libro una recopilación de los argumentos revisionistas al estado de 1992. El autor llena un vacío, dado que los numerosos libros revisionistas tratan casi exclusivamente aspectos individuales del "holocausto", faltando hasta el momento una exposición integral tema.
Los revisionistas NO NIEGAN:
* La separación y opresión de los judíos bajo Hitler
* La deportación en masa de judíos a guetos y campos de concentración, causando un sufrimiento humano terrible y cientos de miles de víctimas mortales, mayoritariamente a raíz de epidemias
* La existencia de masacres de judíos y no-judíos
CUESTIONADAS y DESVIRTUADAS por los revisionistas son en cambio las siguientes y habitualmente creídas afirmaciones:
* Que hubo un plan para el exterminio de los judíos
* Que existieron "campos de exterminio" con cámaras de gas
* Que murieron 5 a 6 millones de judíos durante el régimen de Hitler
La meta de los revisionistas no es disimular hechos de violencia realmente ocurridos, sino llegar a la verdad histórica. Por tanto, se definen por la "verdad histórica" y contra la "verdad política".


Suomi (finnois) : voir la page...suomi/Grafinn.html

esthonien : Holokaust luubi all
Tunnistajate kirjeldused versus loodusseadused
Probablement traduit à partir de la version allemande. 62 p. s.l.n.d. <pdf> 700K

 

Todesursache Zeitgeschichtsforschung
(version 2, corrigée - pdf avec les illustrations, 5,3 Mb) condensée avec ZIP

Memoir
(in English) (pdf - 160 K)

Riese au tönernen Füssen Raul Hilberg und sein standardwerk über den "Holocaust"
(pdf - 550 K)

English: Giant with Feet of Clay. R. Hilberg and his "Standard Work" on the Holocaust
(pdf - 2,1 M)

Hoax or Holocaust. The Arguments
(pdf - 1 M)

Jürgen Graf, a true Swiss hero, a multitalented intellectual. A Swiss school teacher and language genius. Graf speaks seventeen languages fluently, among them the most exotic ones such as Russian, Chinese. He is also one of the most successful authors of revisionism. His most popular book The Holocaust under the Scanner has been translated into Russian, Bulgarian, Italian, Romanian, Danish, English, French, Spanish and Swedish. He has been charged, tried and convicted in Switzerland. He has been dismissed for the second time from his teaching post. He went recently to Russia where he researched Russian archives for months. The Swiss government, under pressure, charged, tried and convicted Graf in September 1998 to 15 months in jail under the new anti-racism law. His German-born, 80-year-old wheel chair-bound publisher, Gerhard Förster, was likewise dragged into court and convicted to 1 year in prison. Four weeks after the sentence was pronounced, Mr. Förster died.

Mif o Kholokoste
(pdf - Texte russe cyrillique)

Historical Revisionism and its Political Consequences
A personal reflexion, written in 2001, 63 p. (pdf - 220 K)

Velikaya Loj' XX vieka [Le grand mensonge du XXe siècle.]
En russe et en cyrillique. pdf - 272 p. 5 M

Der Bergier-Bericht: Anatomie einer Geschichtsfälschung
<pdf> 49 p.

Zum ersten Mal kündigten Schweizer Holocaust-Leugner vergangene Woche eine Veranstaltung öffentlich an.

Am Mittwoch platzierten sie in der Sittener Tageszeitung «Le Nouvelliste» ein Inserat, in dem sie zum «Vortrag mit Diskussion» am Freitagabend einluden. Thema des Abends: «Ist der Bergier-Bericht wissenschaftlich haltbar?» Als Organisator zeichnete der einschlägig bekannte Verein Vérité et Justice verantwortlich. Er hatte in den letzten Monaten verschiedentlich geschlossene Versammlungen in Genf und Zürich organisiert.
Trotz Ankündigung liess die Polizei die Holocaust-Leugner, die mit der Verbreitung ihrer Theorie gegen das Anti-Rassismus-Gesetz verstossen, unbehelligt. Markus Rieder von der Walliser Kantonspolizei rechfertigt sich, man habe nichts gewusst von der Veranstaltung.

Hans Stutz, Sonntags-Zeitung, 12. März 2000

März 2000
Die Association "Vérité & Justice", ein Zusammenschluss von Schweizer Holocaust-Leugnern", verschickt die Broschüre "Der Bergier-Bericht. Anatomie einer Geschichtsfälschung" an die Schweizer Bundesparlamentarier. In einem Begleitbrief, unterschrieben von Philippe Brennenstuhl und René-Louis Berclaz, behaupten die Holocaust-Leugner: "Heute glaubt sich eine gewisse obrigkeitshörige ,classe politique' genötigt, laut und deutlich zu verkünden, der politisch korrekte Eine-Welt-Glauben stelle die einzige mögliche Haltung dar, während jeder andere Standpunkt als Anschlag auf die öffentliche Ordnung zu verstehen sei." Einige Tage später erstattet der Genfer Nationalrat Patrice Mugny (Grüne Partei) Strafanzeige gegen die vier Autoren (Bernhard Schaub, René-Louis Berclaz, Jürgen Graf und Philippe Brennenstuhl). Die Autoren behaupten, dass der Bergier-Bericht Teil einer Kampagne zur Errichtung einer Neuen Weltordnung sei: "Was ist die wahre Neue Weltordnung? Eine Welt, Eine Regierung, Eine (Misch-) Rasse, beherrscht von Einem auserwählten Volk", Ein Gott (Jahwe) und Ein Kult: das Holokaust-Gedenken." (Bernhard Schaub)

Die Schweiz und die Flüchtlinge zur Zeit des Nationalsozialismus, Unabhängige Expertenkommission Schweiz ­ Zweiter Weltkrieg
Bergier Kommission,
361 p.<pdf> 2,1 M

C'est le fameux rapport dont notre ami Jürgen GRAF a fait une brillante critique. Voir ci-dessus.

Die neue Weltordnung und der Holocaust
<pdf> 155 S., Internet Grafwebsite, Juli 2008, 1,8M

Im Jahre 1996 erschien in Moskau aus meiner Feder eine Schrift mit dem Titel Mif o Cholokostje, in der die wichtigsten revisionistischen Argumente gegen die herkömmliche These vom Schicksal der Juden im Dritten Reich kurz zusammengefasst wurden. Im Jahr darauf wurde dann in St. Petersburg unter dem Titel Velikaja Losch 20. Veka eine russische Übersetzung meines 1993 in deutscher Sprache erschienenen Buchs Der Holocaust-Schwindel publiziert. Beide Werke stiessen in Russland und der Ukraine auf starkes Interesse. Zuvor war der Holocaust-Revisionismus in diesen Ländern so gut wie unbekannt gewesen.
Seither ist die revisionistische Forschung nicht stillgestanden. Es ergab sich daher die Notwendigkeit, dem russischsprachigen Leser ein Buch vorzulegen, in dem die revisionistische Argumentation auf dem Stande des Jahres 2005 präsentiert wird.
Die meisten Menschen kennen die Thesen der Revisionisten nicht. Viele sind der Ansicht, die Revisionisten stellten die Judenverfolgungen im Dritten Reich oder gar die Existenz der NS-Konzentrationslager in Abrede, doch dies ist natürlich keineswegs der Fall.

 

GRAF Jürgen, KUES Thomas, MATTOGNO Carlo

Die Akte Sobibor
<pdf> 146 S. 2M en allemand.

L'acharnement pathologique exercé par les chefs du judaïsme américain à l'encontre de la vicxtime expiatoire John Demjanjuk a dirigé les projecteurs sur un petit camp secondaire et peu connu, Sobibor. Les révisionnistes ont relevé le défi et analysé les données disponibles dans les archives, y compris les données fournée par le témoin-clé Alexandre Aronovitch Petcherski, et les premiers éléments fournis par des historiens, un terme qu'il faudrait ici mettre entre guillemets., les procès de 1950 et 1966, avec leurs cortèges de témoins, vrais et faux, les charniers, les bûchers...

Voir aussi, plus bas, à MATTOGNO Carlo, et Liste des reprints


GRENFELL,
Captain Russell (Royal Navy)

Unconditional Hatred German War Guilt and the Future of Europe
New York, Devin-Adair, 1953, réed. 1958, 161 p. <pdf> 1 M

«Mr. Churchill was not a statesman seeking always his own country's advantage amid the
twists and turns of a dangerous world. He was an international crusader preaching and conducting a holy war for the destruction of the Hitler regime and the German military power at any cost; at any cost to his own country and the rest of the world. In his own words, there was no sacrifice he would not make to get rid of Hitler, although
up to the British declaration of war against Germany in 1939 Hitler had done no harm to Britain and had actually gone out of his way to placate her at some sacrifice to German pride by agreeing to keep the German fleet at a third of the strength of the British. Mr. Churchill's war policy was not national but religious.»

One of the most courageous and absorbing books in the whole of Revisionist literature, by England's leading naval historian. Indicts and refutes the senseless hatred of Germany by the British, and realistically analyzes British responsibilities in both world wars, emphasizing the disastrous results. The book completely obliterates the fantastic literature of Germanophobia, such as Richard Brickner, Is Germany Incurable? F. J. C. Hearnshaw, Germany the Aggressor Throughout the Ages; T. N. Kaufman, Germany Must Perish; Henry Morgenthau Jr., Germany is Our Problem ; Louis Nizer. What to Do With Germanv: Lord Robert Vansittart, The Black Record and Lessons of My Life; Paul Winkler, The Thousand Year Conspiracy; Knight Patterson, Germany from Defeat to Conquest; and Brian Connell, A Watcher on the Rhine.

Deutsch : Bedingungsloser Haß - Die deutsche Kriegsschuld und die Zukunft Europas
1954 »Im Verlag Fritz« -- Tübingen am Neckar. Deutsch von Egon Heymann. 127 S. <pdf> 850 K

 

GRIFFIN David Ray

The New Pearl Harbor
Disturbing Questions about the Bush Administration and 9/11
foreword by Richard Folk
First published in 2004 by OLIVE BRANCH PRESS, An imprint of Interlink Publishing Group, Inc., 46 Crosby Street, Northampton, Massachusetts 01060. pdf - 110 p.

"David Griffin's book is an excellent exposé of so many of the deeply troubling questions that must
still be answered fully and transparently if democratic control over political and military leaders is
to mean anything at all." -Michael Meacher, British member of Parliament, and former Minister
of the Environment

 

GRIMM Prof. Dr. Friedrich

Politische Justiz
Die Krankheit unserer Zeit
40 Jahre Dienst am Recht - Erlebnis und Erkenntnis
192 S. <pdf> 500K, Bonn, Bonner Universitäts-Buchdruckerei, 1953

Die Zeiten haben sich geändert. Wir erlebten eine Politisierung der Justiz, die auch in der Zusammensetzung der Insassen der Strafanstalten zum Ausdruck kam. Ich habe Richter, Staatsanwälte und Rechtsanwälte, Minister und Generäle als Häftlinge in Gefängnissen gesehen und entsinne mich noch der Gebärde des Entsetzens, mit der mir ein Staatsanwalt, der während der Krise des Hitlerregimes selbst zum Opfer der politischen Justiz geworden war, nach seiner Freilassung aus dem Zuchthaus berichtete: "Man versteht die Zeit nicht mehr. Das Milieu der Zuchthausinsassen ist ein anderes geworden. Man findet da Menschen, die man ihrer ganzen Stellung nach kaum in Gefängnissen suchen würde. Wohin steuert ein Staat, der solchen Mißbrauch mit der Justiz treibt?"

 

GRÜNER Nikolaus (A-11104)

Stolen Identity - The Search for Lazar Wiesel A-7713
Stokholm, 2007, 141 p. <pdf> en yiddishenglais

... to expose "Elie Wiesel" who took my friend Lazar Wiesel's tattooed Number from Auschwitz A-7713, without being registered in Auschwitz. This spineless profiteer turned the graves od Auschwitz Birkenau - into an industry and himself into an "impostor" of the worst kind.

C'est l'histoire d'un autre ancien déporté qui affirme qu'Elie Wiesel, l'homme-aux-180-doctorats-honoris-causa, prix Nobel du Mensonge et de l'Imposture, recordman du saut en longueur, n'a jamais été déporté à Auschwitz et a usurpé l'identité d'un sien cousin, Lazar Wiesel. On sait que le révisionniste méticuleux Carlo Mattogno soutient également cette thèse. Pour notre part, nous voudrions appeler nos amis lecteurs à une certaine réserve. Il est absolument hors de doute que Wiesel ment comme un arracheur de dents et profite de sa situation dans des proportions inouïes. C'est un escroc international. Comme il y a une justice, il vient d'être dépouillé de son butin par un juif encore plus crapuleux que lui, Bernard Madoff. Merci Madoff. Mais pour autant ce Nikolaus Grüner, qui intervient bien tardivement, ne nous semble pas devoir être cru non plus. Menteur, imposteur, il l'est lui aussi, à coup sûr. Il raconte qu'il a voulu confondre Elie-le-clown au moment de la remise du Nobel. Ce Grüner habite Malmö. Il situe la scène à Stockholm, en décembre 1986. Or la remise du Nobel de la Paix, contrairement aux autres prix Nobel, se situe toujours à Oslo. Et les révisionnistes peuvent en témoigner puisqu'étaient présents sur place Robert Faurisson, Pierre Guillaume et Serge Thion, qui ont pu remettre un tract dénonciateur en main propre au cerbère qui l'accompagnait, Mme Danielle Mitterrand, qui se faisait passer pour l'épouse du président français. Pourquoi Grüner parle-t'il de Stokholm ? Les spectacles qu'il décrit à Auschwitz et ailleurs sont tous empruntés à des livres de baratinage infernal. Bref, même s'il se révélait qu'il avait raison (et il s'en faut encore d'un peu), il n'en resterait pas moins un faux-jeton et un imposteur comme tant d'autres.

 

GUIDO Pietro

Führer Bunker
Discovered its Mysteries

How it was, where it was, How it is now, where it is now, what to do
<pdf> 370 p. 2006 (2002) nombreuses illustrations 43M

Traduction dans un anglais incertain d'un livre italien, retraçant la quête de l'emplacement réel du fameux Bunker, que tout le monde croit pouvoir situer. L'auteur a passé des mois à étudier les lieux et à recouper les témoignages et les documents. Le problème est mineur mais il montre les formidables difficultés qui se dressent devant qui entend trouver la vérité sur les événements - quels qu'ils soient - de la seconde guerre mondiale.

For the tragic role that Adolf Hitler had in the history of the twentieth century, the Berlin bunker, where he committed suicide on 30 April 1945, is certainly among the sites with historic value and its preservation is not only a German question but of the whole humanity. This bunker is buried, since more than half a century, in a place of the city of Berlin and its location is unknown. Before the Soviet troops, later the Germans of DDR and now the politicians of the unified Germany have been afraid that these rests could become object of nostalgic demonstrations. In the meanwhile, however, they buried, concealed and "preserved" the bunker, not building on it any complex of edifices. During the last years I have studied all the available literature regarding the bunker, examined documents in the German Federal Archives, identified and contacted the firm which built the bunker in 1944, made checks and surveys "in loco". The result has been the individualization of the site where the bunker is buried. The book runs through the vicissitudes of the last days of bunker up to the end of its protagonists and reconstructs its history from the Soviet troops occupation to its (false) destroying, from the casual discoveries of its rests to the subsequent concealments, from the errors of identification to the false journalistic "scoop" and finally to the mystifications through the carrying out of feigned locations. The book presents, moreover, the correspondence with the Berlin Authorities and that one with UNESCO, based on my request of insert the Hitler bunker in the list of monuments "World Heritage".

 

GUILLAUME Pierre

Droit et Histoire - Mémoire en défense contre ceux qui m'accusent de diffamer une personne ou un particulier ou un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, ou à une nation ou à une race ou à une religion déterminée
La Vieille Taupe, Paris, 1986 <pdf> 110 p. 1,5 M.
Nous proposons maintenant (novembre 2007) une deuxième édition, revue et corrigée, incluant les illustrations qui se trouvaient dans la publication d'origine.

Cet ouvrage contient notamment le mémoire en défense que Pierre Guillaume a déposé lors d'une audience publique au tribunal de grande instance de Paris le 25 novembre 1985. L'auteur, après avoir dressé un rapide historique des suites judiciaire de l'affaire Faurisson, répond aux attaques de ses adversaires (1986, 188 p.)

Bisogna ricordare l'adesione alle teorie di Faurisson da parte di alcuni militanti dell'estrema sinistra francese: Pierre Guillaume e Serge Thion in primo luogo. Il gruppo di negazionisti marxisti francesi ruota quasi tutto attorno alla casa editrice La Vieille Taupe, che in pochi anni si trova a presentare in catalogo testi apertamente antisemiti e ­ recentemente ­ anche un benevolo volume di interviste e testimonianze di e su Osama Bin Laden.

Faurisson y sus seguidores citan y recitan con frecuencia, textualmente, este dogma de fe que consta de sesenta palabras en su versión original en francés. Para más información acerca de la versión original y de su utilización ritual, véase el panfleto de Pierre Guillaume, el principal acólito de Faurisson, titulado Droit et Histoire.

English : Law and History
Statement in my defense against those who accuse me of defaming a person
or an individual or a group of people because of their origin or their belonging or
their not-belonging to an ethnic group, or to a nation or to a race or to a specified religion.
<pdf> 132 p. 2,1 With illustrations. Translated by G.F.H.

Published in French in 1986 by La Vieille Taupe (The Old Mole). Includes a complete story of our relations with Noam Chomsky at the time of the Faurisson Trial.

Nous avons saisi l'occasion de cette parution pour revoir l'édition française (2005 sur l'aaargh) et y inclure les illustrations de l'édition sur papier.


GUILLAUME
Pierre / THION Serge

Revisionismus von ultralinks Die anti-imperialistische Avantgarde
Berlin, eigner Verlag, 359 S., 900 K. 2006. Herausgegeben, mit einem Vorwort versehen, und aus dem Französischen übesetzt von Peter Töpfer

Es geht nicht um geschichtliche Ereignisse oder darum, ob sie stattgefunden haben oder nicht. Es geht darum, daß jeder was auch immer zu einer res publica machen kann, sofern er jemanden findet, der sich für diese Sache interessiert. Diese Sache darf keine Sache für Staatsanwälte und Richter sein. Ich bitte die in Deutschland angeklagten Revisionisten, sich nicht länger auf Streitereien mit Richtern über historische Sachen einzulassen, weil wir uns dann an den Gedanken gewöhnen, historische Sachen gehörten vor ein Strafgericht. Dieser Gedanke schadet sehr unserer Freiheit. Mögen die Revisionisten und deren Rechtsanwälte bei ihrer Verteidigung die Grundrechte heranziehen und sich für die Geltung der Grundrechte engagieren und
dann in deren Schutze frei über ihre historischen Sachen diskutieren. Mögen sich Richter und Staatsanwälte davon überzeugen lassen und ihre Ängstlichkeit überwinden
.

 

Gulf War Illness and the Health of Gulf War Veterans
Scientific Findings and Recommendations
Washington, US Governement Printing Office, November 2008, <pdf> 465 p. 7M

La Maladie du Golfe. Les autorités américaines finissent par reconnaître qu'une forte proportion des soldats (plus de 700.000...) qu'elles ont envoyés dans le Golfe en 1990-91 ont été intoxiqués par différents produits neurotoxiques, utilisés dans les peintures, les carburants, les vaccins, et en particulier le bromide de pyridostigmine (nomenclature US) donné aux soldats comme "protection" en cas d'attaque par des gaz neurotoxiques, un des grands phantasmes de l'époque, qui n'a jamais reçu le commencement d'une ombre de réalité. Sans compter l'uranium appauvri. Bref, les Américains, dont les frigos sont toujours pleins de flacons de produits divers, stimulants, calmants et papaoutants, sont les victimes de leur genre de vie essentiellement malsain, chimique et artificiel. Et ils en crèvent. Ce qui, finalement, n'est pas plus mal. On ne les regrettera pas.

 

GÜRÜN Kâmuran

Le dossier aménien
<pdf> 305 p. Paris, Triangle (Trismegiste), 1983, 3,1M

C'est le livre qui ennuie le plus les fanatiques arméniens. Calmement, méthodiquement, ce diplomate turc va aux archives et démonte les inventions de la propagande arménienne. Il entre dans les détails, procède région par région, analyse les documents. Que peut-on demander de mieux ?

 

English: The Armenian File
The Myth of Innocence Exposed
<pdf> 327 p. Publié à Istanbul en 1983 par la Société turque d'histoire.

When the Russian Army had begun its great offensive against us in 1915, the Armenian Tashnak Committee, which was at the service of the Czarist regime, drove the Armenian community, which was behind our military units, to rebellion. Because we were forced to retreat, in face of the superiority in numbers and equipment of the enemy, we considered ourselves constantly as being between two fires. Our convoys of supply and wounded were massacred without mercy, the bridges and roads behind
us were destroyed, and in the Turkish villages terror reigned.
The bands who committed these murders, and who took all the Armenians capable of bearing arms into their ranks, took advantage of the immunities given to them since peace time, though the capitulations, by some great powers, and they made all their transfers of arms, ammunition, and supplies, of which they had been successful in collecting large stocks, through the Armenian villages.
World public opinion, which was quite indifferent to the treatment of Ireland by Great Britain during peace time, and away from the war area, cannot make a justifiable accusation against us concerning the decision we were obliged to take regarding the relocation of the Armenian community.
Mustfa Kemal ATATÜRK, 4 février 1921, réponse au journaliste Clarence K. Streit.

 

GUTHART Dr Christian

Der 11. September - Eine Untersuchungsbericht

(Rapport de recherche sur le 11 septembre)
SKD Bavaria Verlag, 2002. Nombreuses illustration, <pdf>, 73 p.

Es ist unglaublich, was der Autor mit diesem Buch ans Tageslicht bringt. Im ersten Augenblick denkt man, dass es einfach nicht sein kann, eine Regierung tötet im eigenen Interesse Menschen und verkauft dieses als Terrorismus Anderer, um sich somit den Weg für weitere Schandtaten zu ebnen.

Lässt man alles ein wenig sacken und macht sich ernsthaft ein Bild von dem Geschehen, besonders von den zurückgehaltenen Hinweisen der Ami's und den Vorwürfen und der Gleichen, bekommt man im Augenblick der Einsicht über den wahren Hintergrund einen Stromschlag, der es in sich hat.

Da muss man sich doch ernsthaft fragen, wer der wahre Terrorist ist und wer die Achse des Bösen bildet.

Ein super Buch, welches sich nicht nur lohn zu lesen, sondern wer es nicht gelesen hat, wird weiterhin von den Ami's und deren Weggefährten als Volltrottel dahingestellt und auch als ein solcher leben müssen!!!

nrschmid aus Wien :
Dass sich der 11.9. anders abgespielt haben muss, als man uns weismachen will, war schon VOR diesem Buch klar. Aber Autor Christian Guthart bringt mit diesem Band (neue) Recherchen ins Spiel, auf die in den anderen Büchern zu diesem Thema nicht eingegangen wurde. Die interessanteste Überlegung ist sicher die, dass keine Flugzeuge das WTC und das Pentagon getroffen haben können. Über die Folgen verliert der Autor leider kein Wort: wo sind die 4 Flugzeuge und die Passagiere? Abseits der Flugroute abgeschossen? Dafür müsste es Zeugen geben. Wenn eine solche Spekulation aufgeworfen wird, sollte sie wenigstens mit einer Vermutung enden.

 

HARWOOD Richard

Did Six Million Really Die ? Truth at Last Exposed
1974, <pdf> 41 p., 500 K Historical Review Press

«Of course, atrocity propaganda is nothing new. It has accompanied every conflict of the 20th century and doubtless will continue to do so. During the First World War, the Germans were actually accused of eating Belgian babies, as well as delighting to throw them in the air and transfix them on bayonets. The British also alleged that the German forces were operating a "Corpse Factory," in which they boiled down the bodies of their own dead in order to obtain glycerine and other commodities, a calculated insult to the honour of an Imperial army. After the war, however, came the retractions; indeed, a public statement was made by the Foreign Secretary in the House of Commons apologising for the insults to German honour, which were admitted to be war-time propaganda.
«No such statements have been made after the Second World War. In fact, rather than diminish with the passage of years, the atrocity propaganda concerning the German occupation, and in particular their treatment of the Jews, has done nothing but increase its virulence, and elaborate its catalogue of horrors. Gruesome paperback books with lurid covers continue to roll from the presses, adding continuously to a growing mythology of the concentration camps and especially to the story that no less than Six Million Jews were exterminated in them. The ensuing pages will reveal this claim to be the most colossal piece of fiction and the most successful of deceptions; but here an attempt may be made to answer an important question: What has rendered the atrocity stories of the Second World War so uniquely different from those of the First? Why were the latter retracted while the former are reiterated louder than ever? Is it possible that the story of the Six Million Jews is serving a political purpose, even that it is a form of political blackmail?»

C'est un texte historique. Il a mis le feu aux poudres à deux reprises. En France, c'est le compte rendu malveillant de Viansson-Ponté qui a ouvert les portes du journal Le Monde à l'article de Faurisson, et lancé la querelle du révisionnisme dans l'opinion française. Au Canada, c'est la diffusion de cette brochure qui a valu à Ernst Zündel ses deux fameux procès qui, en 1985 et 1988, ont été le Waterloo des exterminationnistes. Le texte de Harwood est bourré de petites fautes, d'erreurs vénielles et d'à peu-près. Les doctes lui ont trouvé mille défauts, que nous ne contestons pas. Mais ceci étant clair, il reste que ces quelques pages mettent à jour crument l'impossibilité de la thèse stalino-américaine devenue par la suite judéo-sioniste, d'un massacre voulu, calculé, industriel des juifs européenes. Les détails des erreurs de Harwood ont été corrigés depuis longtemps par les autres travaux révisionnistes. Il reste ce texte qui continue, trente ans après, à faire des dégâts chez les conformistes et les crédules. Il avance ici en dix versions différentes, récupérées au fin fond de nos archives, qui en contiennent encore pas mal, de vertes et de pas mûres.

The original title was Did Six Million Really Die? but this had to be changed into "Six Million Lost And Found." to get around a ban on the book in the Republic of South Africa. This short magazine-style publication has been responsible for converting untold thousands of people to the Revisionist cause, despite its several flaws. It has been translated into a dozen languages, and has had a circulation of over one million.

Français : Six millions de morts le sont-ils réelement ?
Paris ? 1975 ? 42 p. <pdf> 500K

Il est désormais connu que l'auteur de cette brochure est un enseignant britannique qui s'appelle en réalité Richard Verrall. Il est vivement recommandé de consulter le texte anglais original, disponible sur le site de l'AAARGH. Ce texte est paru sans mention d'éditeur, sans lieu et sans date mais il semble qu'il soit sorti dans les années 70. La Bibliothèque nationale parle de 1965, selon le texte. L'ouvrage ne figure pas au catalogue de la British Library. Il a d'abord été diffusé par le militant nationaliste François Duprat que les « forces du Bien » ont assassiné le 18 mars 1978, en piégeant sa voiture.

Deutsch : Starben wirklich sechs Millionen ?
1975 ? 52 S. <pdf> 400 K

Dem deutschen Volk wird mit diesem Werk eines englischen Historikers eine wissenschaftliche Untersuchung übergeben, die bereits große Aufregung in England verursacht hat. Nach dem Lesen dieses Heftes, geschrieben von Richard Harwood, hat der berühmte englische Autor Colin Wilson folgende Bemerkung gemacht: "Wenn etwas nicht richtig stimmt und die Tatsacen übertrieben sind, dann dürfen wir nicht zu ängstlich sein, die
Wahrheit ans Tageslicht zu bringen. Ich bin der Ansicht, dass Lügen, wenn auch für eine gerechte Sache, niemandem dienen." (Books & Bookmen, Februar 1975).

Nederlands : Stierven er werkelijk zes miljonen ?
48 pag. <pdf> 600 K

Als Hitler ook maar enige bedoeling had gekoesterd om Joden uit te roeien dan zou het onbegrijpelijk zijn dat hij meer dan 800.000 Joden zou hebben toegestaan om het gebied van het Reich te verlaten met hun massa's rijkdommen, laat staan dat hij plannen zou overwogen hebben voor hun massa-emigratie naar Palestina of
Madagascar. En meer nog: we zullen zien dat het beleid van emigratie uit Europa nog steeds beschouwd werd tot een eind in de oorlogstijd, met name het Madagascar Plan dat Eichmann besprak in 1940 met experts van het Franse Koloniale Ministerie nadat door de nederlaag van Frankrijk de overgave van de kolonie een praktisch probleem was geworden.

Dansk : Døde virkeligt seks millioner ?
Vestlig Samizdat, Copenhague, 1998 <pdf> 49 s., 500 K
Lars Thirslund har oversat den revisionistiske klassiker til dansk

For det første ; hvad er holocaust ? Straks efter krigen blev det påstået, at så meget som 26 mio. jøder var blevet myrdet af nazisterne under krigen. Så mange fandtes ikke i hele verden. Og så samlede man sig efterhånden om tallet 6 mio., et magisk tal, som allerede var blevet nævnt straks efter Første Verdenskrig; men det kunne nazisterne jo ikke have noget at gøre med. De 6 mio. har man siden stort set holdt sig til og gør det stadig. Tallet påpeges, så vidt muligt, næsten daglig af så godt som alle aviser. Og derfor har vi vel så godt som alle sammen troet på det.

Men forskere ude i verden er blevet mindre konforme. Fremragende franske, engelske, amerikanske og canadiske - såmænd også tyske - forskere indså tidligt, at krigstidens vinklinger måtte efterprøves. Det førte til en i lange stykker revideret historieskrivning. Deraf navnet "Revisionisme". Trods hadsk modstand omfattende mord og attentater har revisionismen etableret sig især i engelsktalende områder. Og herhjemme har den ført til, at man har reduceret tabstallet for Auschwitz-Birkenau til en fjerdedel eller mere. Er man holocaustbenægter, hvis man accepterer dette, findes der i dag et meget stort antal benægtere - ikke bare på internettet. Selv de mest skinhellige blade vakler på dette punkt; men klamrer sig til tallet 6 mio. Dette tal må ikke røres. Vestlig Samizdat

Svenska : Dog verkligen 6 miljoner judar ?
<pdf> 43 s. 450 K

RICHARD HARWOOD är författare med politiska och diplomatiska aspekter på andra världskriget som specialitet. För närvarande är han knuten till universitetet i London. Mr Harwood började intressera sig för den livligt debatterade frågan om krigsförbrytelser under inflytande av professor Paul Rassinier, vars monumentala arbete denna lilla skrift står i stor tacksamhetsskuld till. Författaren arbetar nu på en
fortsättning i denna serie om huvudrättegången i Nürnberg 1945-46.

Russe : Chest millionov - poteriany i naïdeny ?
version russe (cyrillique) <pdf> ill. 96 p. 2,3 M

Magyar : Tényleg 6 millioan haltak meg ?
version hongroise <pdf> 42 p. 600K

"Azért kellett krematóriumokat berendeznünk, hogy azoknak a foglyoknak a hulláját elégessük, akik fertõzéses betegségekben haltak meg. És ebbõl fonnak nekünk kötelet, hogy azon akasszanak föl minket" Heinrich Himmler
A zsidó világkongresszus képviselõivel folytatott beszélgetése alkalmából 1944-ben. Richard Harwood író és a második világháború politikai és diplomáciai kérdéseiben szakember. Ezidõszerint a Londoni Egyetem alkalmazottja. Harwood úr érdeklõdése Paul Rassinier befolyása alatt fordult a háborús bûnök fel. Rassinier úr nagy mûvének sok hálával tartozik ez a kis kötet. A szerzõ e pillanatban az 1945-46-os perek feldolgozásával
foglalkozik.
A magyar kiadás elõszava.
A fenti mû Angliában nagy feltûnést keltett. Colin Wilson, angol író a következõ megjegyzést tette a mûre: " Ha valami tényleg nem stimmel és a tényeket eltúlozták, akkor nem szabad félnünk, a valóságot megkeresni és felszínre hozni. Az a véleményem, hogy hazugságok, akkor is, ha nemes ügy szolgálatában állnak, nem használnak senkinek." (Books & Bookmen, 1975 februárjában).

Italiano : Ne sono morti davvero sei milioni ?
Genova, 2000, effepi, <pdf> 68 p. 650 K

Prima publicazione : Auschwitz o della Soluzione finale. Storia di une leggenda. Le Rune, 1978.
Tradotto dalla seconda edizione britannica : Did Six Million Really Die ? 1974.
Solamente Daniele Scavino e Davide Coero Borga credono que l'autore fuisse americano. E Inglese e scrive sotto pseudonimo.
Seconda edizione, a Genova, 2000 : Ne sono morti davvero sei milioni? : breve introduzione al revisionismo olocaustico / Richard Harwood .1a. ed. italiana integrale. Genova : Effepi, 2000 (stampa 2003), 134 p. BNI 2004-10406.

Español : ¿ Murieron realmente 6 millones ?
46 pag. <pdf> 600 K

Las páginas que siguen demostrarán que esta alegación constituye la invención más colosal y la más lograda estafa que se haya visto jamás. Debemos sin embargo empezar tratando de contestar a una pregunta importante: ¿Por qué los relatos de atrocidades de la segunda guerra mundial se han hecho tan distintos a los de la primera? ¿Por qué se retractan las historias de la primera guerra, mientras que las de la segunda no hacen más que crecer y embellecerse? ¿Es posible acaso que la historia de los seis millones de judíos tenga un propósito político y hasta que llegue a tratarse de una forma de chantaje político? En lo que concierne al pueblo judío, esta estafa le ha producido unos beneficios formidables.

Czech : Zemrelo skutecne sest milionu ?
<pdf> 61 p. 1,5 M

V roce 1980 páchá Zündel dal?í zlo?in. Ve svém vydavatelství Samisdat Publishers vydává knihu revizionisty Richarda Harwooda "Did Six Million Really Die" (Zem?elo skute?n? ?est milion??), která ?erpá z dosavadních poznatk?, je p?elo?ena do ?ady cizích jazyk? a rychle se ?í?í mezi odbornou i laickou ve?ejností. Vyvolává ?ok, otazníky a diskusi. ?idovské organizace reagují rychle a poprvé neúsp??n? ?ádají kanadské ú?ady, aby Zündela ob?alovaly a uv?znily.

 

Português : Seis Milhões Realmente Morreram ?
(pdf - 450 K)

O objetivo das próximas páginas é simplesmente dizer a Verdade. O eminente historiador norte-americano Harry Elmer Barnes uma vez escreveu que "uma tentativa de se fazer uma competente, objetiva e verdadeira investigação da questão do extermínio... é certamente a tarefa mais precária que um historiador ou demógrafo poderia tentar fazer hoje". Em tentar esta tarefa precária, esperamos fazer alguma contribuição, não apenas à verdade histórica, mas na direção de retirar o peso de uma mentira de nossos próprios ombros, para que possamos livremente confrontar os perigos que ameaçam a todos nós.

Hasbara Handbook

Promoting Israel on Campus
Jerusalem, 2002, Agence Juive, Joint. 131 p. <pdf> 560 K

Le manuel d'infiltration et de manipulation des étudiants sionistes dans les universités américaines.

"At the topmost level, a virtual ban on public discussion of Political Zionism proves the paramountcy of its sway in American affairs. As in England, the open expression of doubt about this territorial ambition, and support for it, has been almost driven underground in recent years. An imperial thrall has been laid on America in this matter. Traditional Americans, whose forebears detested laws of lese-majesty and the genuflections of courts, now find their leaders performing an even humbler obeisance in this direction; like foremost politicians in England, they thus emulate those Rumanian nobles who long bowed to the Sultan's rule, vainly hoping to keep rank and possessions. The Soviet ban on 'anti-Semitism' (which was in effect a veto on public discussion of the origins of Communism) has in practice been extended to the British island and the American Republic in the matter of Political Zionism. It is lese-majesty in a new form and because of it present-day Americans and Englishmen do not as a rule see the grave future courses and penalties to which support of Political Zionism has committed them."

 

HAUPT Nico,

9-11 Sceptics Unite
(pdf - 5,8 M)


HAYWARD Joel

The Fate of Jews in German Hands: An Historical Enquiry into the Development and Significance of Holocaust Revisionism
(1993) 360 p. Site extérieur. version <html>

Une thèse qui a soulevé des tempêtes de "protestations" pour obliger l'auteur à retirer ses propos, ce qu'il n'a jamais réellement fait, tout en louvoyant autant qu'il le pouvait.

The Fate of Jews in German Hands
Thèse de 1993, Université de Canterbury (Nouvelle-Zélande) <pdf> Ulaan Baator, 2003, 237 p. 1,1M

L'affaire compliquée de cette thèse controversée et vivement attaquée par les ennemis traditionnels de la liberté appartient au passé. C'est l'auteur lui-même qui le dit sur son site. Il nous avait promis formellement de la mettre lui-même sur son site. Des années ont passé. Le chacal tient rarement ses promesses. On vient d'apprendre que M. Hayward, pratiqement réduit à la misère en 2003 par ceux qui visent d'abord l'activité professionnelle, a retrouvé un travail comme professeur dans une académie militaire britannique, ce qui est dans son domaine de compétence. C'est donc à titre de document historique que nous remettons sa thèse en ligne. Par des manoeuvres d'intimidation, un avocat de Las Vegas avait obtenu qu'elle soit retirée. Hayward a même prétendu que la version mise sur le net était "différente" de celle qu'il avait écrite. Bullshit ! Mais rien n'est jamais retiré définitivement. A un moment ou à un autre, la vérité fait retour, comme disent les aliénistes...

See "Joel Hayward's Old Website" : This website has not been updated or otherwise altered for several years and will not be updated in future.
It now survives on the internet only as a historical record of a long-faded controversy.
- Dr Joel Hayward, 2006  http://www.joelhayward.com/

See our file on Hayward

HECHT Ben

Perfidy
<pdf> New York, Meisner, 1961, 201 p. 1,2 M

C'est un torrent de boue. Ben Hecht, scénariste à succès et sioniste extrémiste, a suivi le procès Kastner en Israel en 1954. Il porte sur l'establishment sioniste un regard impitoyable. Ce procès montre en effet que les sionistes ont collaboré avec les nazis dans l'espoir d'extraire des masses juives d'Europe les seuls éléments utiles à la colonisation sioniste. Le cynisme porté à ce point d'incandescence par le petit personnage qu'était Kastner, dirigeant de la communauté juive hongroise, toujours négociant et mégotant avec Eichmann et les autres dirigeants nazis, est un spectacle qui donne froid dans le dos. Hecht a été violemment pris à partie. Quand à Kastner, qui , défendu par l'Etat israélien, s'en était assez bien sorti, il n'a pu éviter d'être au centre d'un nouveau procès qui allait révéler l'ampleur de cette collaboration. Un agent des services israéliens a supprimé le scandale avec 4 balles dans la peau du gêneur. Ce livre est un pur chef d'oeuvre de saloperie judéo-juive.

I consider 'Perfidy' to be the best,most honest,heart-wrenching story written about any subject.Specifically,it happens to be about not-widely publicized facts about "Zionist leaders" of the Ben-Gurion era ,their very slimy connections to Nazi collaboraters-and a despicable record in saving the Jews of Europe(For anyone who disregards this;Israel's "Zionist leaders" are also taken apart in Tom Segev's,'The Seventh Million'.). Hecht prophetically states in his opening sentence:"In my own time,governments have taken the place of people.They have also taken the place of God.Governments speak for people,dream for them,and determine,absurdly,their lives and deaths.." (Jaywilton)

Dr. Rudolf Kastner was a Jewish Agency official during WWII who was sent to Hungary to save Hungarian Jews from the holocaust. The top Nazi brass, Eichmann, Krumey, Becher, Wisliczeny, sized him up, and realized that his selfish desire for influence and power could be exploited. To prevent a recurrence of the Warsaw ghetto rebellion, which lasted for 27 days and took enormous German manpower to crush, the Jew-killers needed an "insider" who would deceive the hundreds of thousands of Hungarian Jews into acquiescence. In return for collaborating with the Nazis, Kastner was offered to select about 300 prominent Hungarian Jews to be saved from extermination in Auschwitz.
Kastner agreed. Not only did he deceive the Hungarian Jews, who trusted him blindly because of his credentials as THE top Zionist in Hungary, but he was also responsible to the death of Hanna Senesh, a legendary Israeli parachutist who was sent to Hungary to spy for the British.
During his trial, Kastner lied multiple times under oath. The process of cross-examination painted a picture of a tormented, schizophrenic Kastner, who actually believes he did no wrong. The entire Bolshevik ruling clique of Israel at the time defended him from the charges of collaboration with the Nazis, because in this trial, they, the ruling clique, were implicated as well. Just like American Jewry during WWII, the Zionist leaders in Israel kept quiet about the extermination of Jews by the Nazi Germans. Both were responsible in great measure for the extent of the genocide---if they did something, it would have been much less than six million. But American Jewry didn't want to be regarded as trouble-makers, and the ruling clique in Israel was the loyal puppy of the British.
The presiding judge ruled against Kastner, and in his opinion implicated the entire government of Israel. This decision had tremendous consequences for Israeli society in the years to come. (Concerned Kafir)

Ben Hecht wrote this book in 1961. In the last 15 years, many historical studies have corroborated Hecht's findings: Ben Gurion and his socialist cronies, as well as most of the Jewish leaders in the U.S., did almost nothing to save the Jews of Europe in 1933 - 45; in many cases, they hindered efforts of rescue. Perfidy describes the shamful Kasztner affair where close to a million Hungarian Jews might have been saved but were betrayed in 1944. A similar pattern, however, occurred throughtout the Holocaust: The Jewish socialists in pre Israel Palestine bowed to the British who did not want any Jewish refugees in Palestine which would have offended the Arabs. The American Jewish leaders considered FDR as God. FDR, and his administration, did not want to help the Jews so everybody kept quiet and did nothing, including the Russians. The only ones who fought this conspiracy of silence were the Irgun members. Hecht dramatizes all these historical facts very well. (Esar Shvartz) All on Amazon.

Español : Perfidia
<pdf> pag. 199, laeditoriavirtual, Buenos Aires, 1,7M Traduit de l'anglais en espagnol argentin.

Lo que terminó por ser conocido como el "Caso Kastner" fue uno de los capítulos más penosos en la historia del Estado de Israel. Para quienes poseen una mente conspirativa, el Caso Kastner lo tiene todo. La sentencia del tribunal fue apelada, pero antes de que pudiese tener lugar la apelación, Kastner fue asesinado. Algunos culparon a fanáticos de extrema derecha; otros creyeron que la inteligencia israelí mató a Kastner por miedo a que pudiera hacer revelaciones sobre
contactos entre los nazis y el gobierno israelí durante la época del Holocausto. A pesar de su caracter sensacional, el Caso Kastner es poco conocido hoy en día. Muchos sienten que lo mejor sería olvidar sus penosas revelaciones. Una historia
definitiva del episodio aún está por ser escrita.

 

HENRIOT Philippe

Le 6 février
Paris, Flammarion, 1934, <pdf> 85 p. Numérisation Lenculus

6 février 1934. Paris. L'extrême-droite marche sur le Parlement:
« L'abominable soirée d'émeute ! Ils étaient partis à l'assaut, résolus à ne s'arrêter qu'au Palais-Bourbon, coûte que coûte.
Coûte que coûte ! Il y a eu des morts. Il y a eu des blessés, dont certains sont très grièvement atteints, de balles au ventre notamment.
Car on a tiré. Qui ? Des gardes mobiles sont blessés, des gardiens de la paix aussi. Une centaine sont hospitalisés.
Les manifestants, eux, ont écopé plus durement encore, puisqu'il y a des morts, trois à Beaujon, d'autres ailleurs. La funèbre liste n'est point close. Mais qui donc a tiré ?
Des mitrailleuses ? Non. Quoi qu'on ait cru entendre. Pas de tacotis meurtriers, au moins jusqu'à 23 heures. Place de la Concorde, où les plus graves scènes d'émeute se sont produites, de 19 à 23 heures, ce sont des coups de revolver, partis des rangs tumultueux des manifestants, qui ont déclenché l'échange de coups de feu. Les gardes mobiles ont riposté par des salves à blanc. Ils n'avaient que des cartouches, pas de balles. Des gardiens de la paix, par contre, acculés, ont dégainé le revolver et tiré. »

A deux doigts de la guerre civile, qui se développera en fait sous l'Occupation. Ici, le point de vue d'un publiciste, partisan de la droite, historiquement vaincue sur le terrain, en 1934 et plus encore en 1944. Comme les vaincus ont toujours tort -- Vae victis -- il convient de savoir ce qu'ils pensaient avant d'être écrasés.

"Ici, Radio-France"
Paris, Les Éditions de France, 1943, 105 p. <pdf> 1,5M
C'est la voix de Vichy: Pas très différente de celle de France-Inter sous Sarko et Val.

Un très grand nombre d'amis connus et inconnus m'ont exprimé le désir de retrouver imprimées les causeries que je donne chaque semaine à la radio. Je me suis décidé à répondre à ce voeu, puisque mes correspondants m'assuraient que ces pages, relues, pourraient continuer de servir utilement à répandre des vérités trop méconnues de ceux qui se laissent prendre aux pièges des propagandes étrangères. Je n'ai pas, en les publiant, d'autre but qu'en les prononçant : mettre au service des Français les arguments, les textes, les rappels d'histoire propres à leur faire mieux comprendre que l'intérêt de la France commande une docilité exemplaire aux consignes des chefs et une union étroite autour de la Patrie qu'ils incarnent.
J'ai maintenu à cette publication l'ordre chronologique de mes causeries. Il m'a paru qu'il serait plus aisé de suivre ainsi à travers elles la marche des événements au cours de l'année 1942. À part trois ou quatre dont le texte a malheureusement été égaré, mes auditeurs les retrouveront toutes. Je souhaite que ceux qui ne les écoutaient pas consentent à les parcourir ici : il me semble que le recul même du temps leur confère après coup une valeur de démonstration et d'épreuve susceptible, sinon de convaincre, du moins de faire réfléchir les hommes de bonne foi.

 

HERSH Seymour M.

The Samson Option
Israel's Nuclear Arsenal and American Foreign Policy
New York, Random House, 1991, non paginé, 183 p. <pdf> 1,2M

C'est la version américaine des Deux Bombes de Pierre Péan, par un journaliste juif de gauche US très connu qui décrit à la fois la montée de la fabrication des bombes israéliennes et le cynisme des présidents successifs qui ne veulent pas savoir ce qui se passe parce qu'ils dépendent du fric du Lobby pour leur réélection. C'est aussi simple que ça. L'Amérique, démocratie à vendre remise à l'encan tous les deux ans, est pourrie jusqu'à la moëlle et les autres fourmillent sur ce grand corps en décomposition pour en tirer tout ce qu'ils peuvent.

 

Allemand : Atommacht Israel
Droemer Knaur, 1991, 380 S. pdf - 1 M

Dieses Buch schildert den geheimen Weg Israels zur nuklearen Atommacht. Der Beweis wird erbracht, dass dieses Geheimnis den höchsten politischen und militärischen Kreisen der Vereinigten Staaten seit Eisenhower bekannt war, dass die israelische Atomrüstung insgeheim gutgeheißen und verräterische Aktionen auf dem Weg zur Bombe bewusst ignoriert wurden. Viele höhere amerikanische Beamte werden zitiert. Sie berichten, was sie und seit wann sie es wussten. Häufig gaben sie zum ersten Mal solche Stellungnahmen ab. Diese Menschen brachen ihr Schweigen nicht aus Feindseligkeit gegenüber der israelischen Regierung, sondern weil ihnen die Unredlichkeit der amerikanischen Politik bewusst geworden war: Nach außen hin wird in Washington vorgegeben, man wisse nichts von Israels nuklearem Waffenarsenal. Diese Politik wurde und wird fortgesetzt. Ich zog es vor, bei den Recherchen für dieses Buch nicht nach Israel zu reisen. Zum einen waren die wenigen Israelis, die bereit waren, mit mir zu reden, viel offener und zugänglicher, wenn sie in Washington, New York und auch in Europa interviewt wurden. Zum anderen unterwirft Israel alle in- und ausländischen Korrespondenten der Zensur. Nach israelischem Recht muss alles Material, das Journalisten in Israel produzieren, der Militärzensur vor- gelegt werden. Die Zensoren können jederzeit Änderungen und Streichungen vornehmen, wenn sie die nationale Sicherheit Israels bedroht sehen. Aus einleuchtenden Gründen konnte ich mich der israelischen Zensur nicht unterwerfen. Wer in der Vergangenheit gegen diese Gesetze verstieß, wurde von Israel mit Einreise- verbot belegt. Die Israelis, die mir Informationen gaben, waren keine Kritiker des israelischen Nuklearpotentials. Sie halten die Bombe für notwendig zur Sicherung des Staates Israel. Sie gaben Auskünfte, weil sie glauben, dass eine umfassende und offene Diskussion des israelischen Atomarsenals - und der Konsequenzen, die das mit sich bringen müsste - in einer demokratischen Gesellschaft unerlässlich ist.

Traduction allemande du livre fondamental de Seymour Hersch sur l'arme atomique israélienne. Comme on s'en doute, les Israéliens n'auraient pas pu fabriquer leur stock de bombes sans de nombreuses mais discrètes complicités. Hersch met les pieds dans le plat. C'est la traduction de The Samson Option (1991), dont une version française est parue en 1992 chez Olivier Orban.

 

HERZL Theodor

Der Judenstaat / Versuch einen modernen Lösung der Judenfrage
[1896], <pdf> 101 S., eBook-Bibliothek, 2004

Der Gedanke, den ich in dieser Schrift ausführe, ist ein uralter. Es ist die Herstellung des Judenstaates. Die Welt widerhallt vom Geschrei gegen die Juden, und das weckt den eingeschlummerten Gedanken auf. Ich erfinde nichts, das wolle man sich vor allem und auf jedem Punkte meiner Ausführungen deutlich vor Augen halten. Ich erfinde weder die geschichtlich gewordenen Zustände der Juden noch die Mittel zur Abhilfe. Die materiellen Bestandteile des Baues, den ich entwerfe, sind in der Wirklichkeit vorhanden, sind mit Händen zu greifen; jeder kann sich davon überzeugen. Will man also diesen Versuch einer Lösung der Judenfrage mit einem Worte kennzeichnen, so darf man ihn nicht »Phantasie«, sondern höchstens »Kombination« nennen.

English : The Jewish State
An Attempt at a Modern Solution of the Jewish Question
Foreword by Chaim Weizmann, <pdf> 55p., 320K, Zionist Organizaton of America (ZOA), New York, 1943. Digitalized by JRbooks.

Interesting read. Herzl is a social and economic reformer, very modern, using the Jews as an abstract element for his utopian dreams. He had no sense of reality but the Zionists later inherited some of his social rules.

 

HESS Moses

Rom und Jerusalem
Die letzte Nationalitätenfrage, Briefe und Noten
Leipzig, zweite Auflage, 1899 (1862) <pdf> bei Norbert Marzahn, 2000, 270 S. 1M

Dank den neuern Arbeiten jüdischer Gelehrten, Dank auch den reizenden Schilderungen des jüdischen Lebens durch begabte Romanschriftsteller und Dichter, hat unser nationalhumanitärer Geschichtscultus gegenwärtig Anhänger wiedergefunden unter Denen selbst, bei welchen noch bis vor Kurzem Aufklärung und Abfall vom Judenthume synonym zu sein schienen. Auf dem Boden der neuern jüdischen Kritik zählt die sogenannte reformatorische Richtung, wie die entgegengesetzte reaktionäre, kaum noch einige nennenswerthe Vertreter. Die innern Motive, welche in den vorliegenden Briefen für die nationale wiedergeburt Israels geltend gemacht werden, schliessen sich dem heutigen Stande der jüdischen Wissenschaft an.

 

HILBERG Raul

Raul Hilberg, témoin au procès Zündel en 1985
<pdf> - 900 K. Traduction française des débats devant le tribunal de Toronto.

 

HITLER Adolf

Table Talk (1941-1944)
His private conversations

Translations : Normal CAMERON & R.H. STEVENS
Enigma Books, New York, 2000, 752 p. <pdf> 6,7M.
Traduit de l'allemand, ou du français, va savoir, en anglais.

Il y a eu des controverses sur la fidélité des notes prises par divers assistants, en particulier sur les relations du dictateur avec le catholicisme. Nous n'entrons pas dans ces discussions, qui ont tout-à-fait leur place dans les cénacles d'historiens. La version française a été procurée par feu François Genoud, un personnage lui aussi très controversé, qui ne s'est pas mis en mesure de justifier le mot-à-mot de ses transcriptions.

 

HOGGAN David Leslie

The Myth of the Six Million
(2e edition, pdf -- 62 p. -- 1 M )

Nous donnons ici une seconde édition pour intégrer à la fin du livre le commentaire critique qu'en avait fait, en 1976, Arthur Butz. Les révisionnistes ont aussi commis de mauvais livres et il s'est toujours trouvé l'un d'eux pour le dire et montrer du doigt les erreurs.

We provide a second edition of this book in order to include as a postface the commentary written by Arthur Butz in 1976. It is always possible for a revisionist to write a bad book, but, fortunately, another one stands up and point to the mistakes. Learning by trial and error is just the human way.

RUSSE : Mif o chesti millionakh
(le mythe des six millions) Traduit de l'anglais en russe par Peter Hedruk, qui creuse le sillon à Moscou, en 2005; <pdf> 64 p. 900 K

The Forced War
When Peaceful Revision Failed
<pdf> 437 p. 4,4 M

David Leslie Hoggan (March 23, 1923­August 7, 1988) was an American historian whose work was the subject of much controversy.
At Harvard, Hoggan was awarded a PhD for a dissertation on relations between Germany and Poland in the years 1938-1939 in 1948. During his time at Harvard, Hoggan befriended Harry Elmer Barnes, whose thinking would have much influence on Hoggan. In 1955, Barnes encouraged Hoggan to turn his dissertation into a book, which was published in West Germany as Der Erzwungene Krieg (The Forced War), a book which blamed the outbreak of World War II due to an alleged Anglo-Polish conspiracy to wage aggression against Germany. Hoggan charged the alleged conspiracy was headed by the British Foreign Secretary Lord Halifax, who, Hoggan contended, had seized control of British foreign policy in October 1938 from Prime Minister Neville Chamberlain who was allegedly assisted by Polish Foreign Minister Colonel Józef Beck in what Hoggan called a monstrous anti-German plot.

In 1969 a short book was published called The Myth of the Six Million, denying the Holocaust. The book listed no author, but the work was by Hoggan, though published without his permission. This should not be confused with his earlier book of 1965 called The Myth of the 'New History', on America's wars. The Myth of the Six Million was published by the Noontide Press, a small Los Angles-based publisher specializing in anti-Semitic literature owed and operated by Willis Carto. The Myth of the Six Million was one of the first books, if not the first book in the English language to deny the Holocaust.

Le présent livre fait partie du travail des révisionnistes américains cherchant à analyser les responsabilités dans le déclenchement de la seconde guerre mondiale tout en refusant d'adhérer aux mythes propagés par l'administration Roosevelt. N'ayant pas trouvé d'éditeur aux Etats-Unis, il est sorti d'abord en Allemagne, en traduction allemande, chez Grabert. Il a évidemment soulevé un tollé dans la puissante corporation des historiens légitimement soucieux du contenu de leur gamelle. En 1989 la version originale en anglais est parue grâce à nos amis de l'Institute for Historical Review. C'est celle-ci que nous reproduisons ici.

DEUTSCH : Der erzwungene Krieg
Die Ursachen und Urheber des 2. Weltkriegs

Vierte Auflage, Verlag der deutschen Hochschullehrer-Zeitung, Tübingen, 1963, <pdf> 901 S., [achtung ---> ] 170M

L'éditeur remercie beaucoup le professeur Harry. E. Barnes et la nouvelle génération d'historiens américains, que nous appelons aujourd'hui "révisionnistes". Ils ont essayé d'appliquer aux événements (alors récents) de la seconde guerre mondiale les méthodes critiques qui avaient parmis de mettre à jour les responsabilités largements paratgées de la premièe guerre mondiale. C'est le condensé de ces recherches, et leur "substantifique moëlle" que Hoggan a cherché à transmettre.

"Völlige Klarheit über die Ursachen des Zweiten Weltkrieges kann nur erreicht werden, wenn man klar erkannt hat, daß die britische Außenpolitik unter Lord Halifax von Oktober 1938 bis September 1939 ebenso vollständig wie energisch auf das ernsthafte und schließlich erfolgreiche Bemühen gerichtet war, Deutschland in einen größeren europäischen Krieg zu verwickeln. [A.J.P.] Taylor hat es versäumt, die ihm zugänglichen Dokumente für die Darstellung der britischen Politik auszuwerten. In einer für den Hofhistoriker kennzeichnenden Weise hat er die Strategie und die Taktik von Halifax in der Tschechenfrage nach München, Italien und Frankreich gegenüber im Jahre 1939, in der Danzig- und Polenfrage sowie gegenüber der Öffentlichkeit im eigenen Lande fehlinterpretiert. Trotz zahlreichem zugänglichem Bildmaterial kam er zu einer Fehlkonstruktion, um einen gar nicht vorhandenen Wunsch Englands nach direkten Verhandlungen zwischen Deutschland und Polen im Jahre 1939 als Alternative zum Krieg zu bekennen. Ein Beispiel dafür ist sein Argument, daß das Versäumnis Englands, Polen mit Waffen zu beliefern, dem Wunsch entsprang, die polnische Politik zu mäßigen. Auch hat es Taylor unterlassen, die schicksalsschweren Maßnahmen der Briten herauszuarbeiten, die einen europäischen Krieg schließlich unvermeidlich machten."

So urteilt der Verfasser des Buches Der erzwungene Krieg, der amerikanische Historiker Professor David L. Hoggan aufgrund seiner umfassenden Quellen- und Sprachkenntnis über die aufsehenerregenden Feststellungen des englischen Historikers A.J.P. Taylor. Doch indem Hoggan darüber hinaus die Kriegsschuld Englands anhand der diplomatischen Akten exakt nachweist, wird sein Geschichtswerk zu einem Schicksalsbuch für Europa und für das deutsche Volk. An der Alleinschuld Deutschlands am Zweiten Weltkrieg wird künftig nur noch festhalten können, wer der Kriegs- und Lügenpropaganda auch weiterhin mehr Glauben schenkt als den Ergebnissen der historischen Wahrheitsforschung.
(Klappentext.)


HONSIK Gerd

Freispruch für Hitler ? 36 ungehörte Zeugen wider die Gaskammer
1988, Wien, Burgenländischer Kulturverband, <pdf>, 233 S., 14 M (viele Bilder)

Gestatten Sie, daß ich mich vorstelle: Mein Name ist Gerd Honsik. Ich bezweifle, daß Adolf Hitler jemals auch nur einen Menschen mittels Gas hat töten lassen. Ich stelle Ihnen hier 36 Persönlichkeiten vor, deren Aussagen meinen Standpunkt erhärten.

1992 Flucht ins Ausland (Barcelona, Spanien). 1993 Ablehnung eines Asylantrags durch die spanischen Behörden. 1994 kommt es zu einem Treffen mit dem ebenfalls nach Spanien geflüchteten Alt- und Neonazi Otto Ernst Remer. "Halt" erscheint dann längere Zeit in Barcelona, dann mit Postfachadresse Gibraltar, und wird ab 1996 über Tschechien versandt. Zeitweise zeichnete der Rechtsextremist Tjudar Rudolph für "Halt" verantwortlich. [IDGR Lexikon, sehr feindlich]

L'auteur, publiciste autrichien, s'est vu contraint à l'exil. Il convoque 36 témoins qui ont parlé des chambres à gaz en exprimant leur scepticisme: six anciens déportés, deux porteurs de la croix du combattant allemands, un avocat américain, six universitaires, trois historiens, deux philosophes, trois journalistes, sept antifascistes de gauche, cinq juifs...

 

Fiend and Felon -- Power, Perjury and Murder in Szymon Wizenthal's Footsteps
Täby, Suède, [1994], nombreuses photos, <pdf> 315 p., 21,5 M. Translated from German.

Gerd Honsik, vétéran du révisionnisme autrichien vivait en exil, en Espagne, depuis plus de 15 ans. Réclamé à maintes reprises en vain par les tribuanaux viennois, il a été arrêté en août dernier, emprisonné, sur les ordres du procureur Balthasar Garçon, et prestement expédié à Vienne, à la veille de la décision de la Cour constitutionnelle espagnole de dépénaliser le "négationnisme" de l'Holocauste. C'est une ignominie et un déni de justice, rendus possible par le délicieux "mandat d'arrêt européen". On peut s'attendre à tout !

Dans ce livre, traduit de l'allemand, Gerd Honsik, écrivain et poète, s'attache à la personnalité cachée, chafouine et incroyablement menteuse de Simon Wiesenthal, dont le diable nous a récemment et heuresement débarrassé. Bouffant à tous les râteliers, Wiesenthal a passé sa vie à accumuler les impostures, les mensonges les plus éhontés et les chantages les plus forcenés. Agent de toutes les puissances, il a manipulé tout le monde et a été jusqu'à vendre son nom à une poignée de rabbins démentiels qui rackettent à Los Angeles !

Dans un premier temps, le tribunal de Vienne a confirmé une vieille condamnation renvoyant Honsik, pour crime de pensée, à 15 mois de taule. Sans préjudice du procès qui va lui être fait pour ses publications en exil...


Szymon Wizenthal, of whom you believe that he "miraculously" survived twelve or thirteen concentration camps, was spared harassment during the time of the great persecution of the Jews, during the so-called "Holocaust", from spring 1942 until summer 1944. His personal files shows that the Reich's Employment Office, knowing of Wizenthal's Jewish ethnicity, assigned him a job with the German State Railway, as German wage-earner - a fact which work-shy Wizenthal cannot forgive or forget to this day. His German superiors during that time were two men by the names of Günthert and Kohlrautz. Immediately after the war he tried to denounce them by means of perjured testimony; today he describes them as his saviors, and according to his current account they "strictly" ensured his "fair treatment". So while Jewish families were torn apart when members of either sex who were able to work were interned in concentration camps, the figurehead of the "Holocaust" collected his Reichsmark from the Reich German payroll, Friday after Friday. His lady wife also found employment in the same office. (Preface)

 

Huang Qing (Hoang Tsing)

L'inquisition littéraire contemporaine occidentale.
<pdf> 1,5M, paru le 27 août 2009 dans Ya Chang Art Network, en chinois. Nous avons une traduction automatique (de Google), riche en aberrations, qui donne une idée, vague, du contenu de cet article, qui cite maints révisionnistes.

 

Inter-City Researchers

The Longest hatred
An Examination of Anti-Gentilism

London, 1991, <pdf> 300K

THE BANKING RACKET
HAVE YOU ever wondered where the Banks get all their money from? When they grant you a loan or allow you an overdraft, where does the money come from? According to Frederick Soddy, former eminent Oxford University Professor, Banks are: "Institutions which pretend to lend money, and do not lend it, but create it, and when it is repaid to them, de-create it and have achieved the physically impossible miracle thereby, not only of getting something for nothing but also of getting perennial interest from it."
So the Banks create money out of nothing and charge you, the customer, over 10% interest to borrow it. And woe betide you if you default. It is a delusion promoted by the Banks themselves that they are merely the custodians of their customers' deposits, that they lend these same deposits, and that their profit consists of the difference in the rate of interest they pay depositors, and the interest they receive from borrowers. The truth is that no Bank lends as much as a penny of the money deposited with it. Every Bank loan or overdraft is a creation of entirely new money (credit) and is a
clear addition to the amount of money in the community. It is no more than a record in a Bank ledger or computer and is actually the creation of new money out of nothing.


Dans les circonstances actuelles, en attendant la Grande Convulsion, il vaut peut-être la peine de se pencher sur ces analyses... Mais attention aux passages racistes ! Cette brochure n'échappe pas à un certain confusionnisme.

 

IRVING David,

Nuremberg. The Last Battle
publié en 1996 par Focal Point à Londres. 553 p. (pdf - 1,4 M)

This book is vintage Irving, bearing all the familiar hallmarks of the British historian's skilled treatment of World War II: original research based on primary sources, vivid writing, and consideration for the German point of view, all with a defiant thumb to the nose to "court historians" and their "politically correct" adherents.
As he has amply demonstrated in his 30 published works of history, Irving is a master of excavating nuggets of historical gold from neglected archive files and ignored private diaries and letters. Because of his reputation as a scrupulous chronicler, numerous survivors of the Second World War era who are mistrustful (often with good reason) of establishment historians have, over the decades, entrusted him with their private papers.
In writing this "intimate look at the origins and conduct" of the 1945-1946 International Military Tribunal at Nuremberg, Irving has relied heavily on many hitherto neglected papers and documents, above all the official and private papers of Robert H. Jackson, a US Supreme Court Justice who served as the chief American prosecutor. Throughout this book, Irving shows considerable sympathy for Jackson, whom he portrays as an essentially decent man caught up in a tragic drama. "If this story needs a hero," writes Irving, "then he is Jackson." (Daniel W. Michaels)

IRVING EN AUTRICHE
<pdf> 92 p., 1 M - AAARGH REPRINTS (avril 2006)

Un choix d'articles en français, allemand, anglais, italien, etc., sur l'arrestation et le procès expéditif de l'historien anglais David Irving, accusé d'avoir, dix-sept ans auparavant, nié qu'il y ait eu un projet nazi d'extermination des juifs (projet qui reste à découvrir) et que la chambre à gaz d'Aushwitz I est une "reconstruction" d'après-guerre, ce que tout le monde sait. Il suffit d'ailleurs de la voir. Irving a tenté de se sortir de piège par de savantes reptations, qui n'ont pas donné de résultat. Maintenant, il reste l'appel qui doit venir à l'automne.

Banged up -- Survival as a Political Prisoner in 21st Century Europe
("Fait comme un rat")
<pdf> 152 p. 2008, Parforce UK Ltd, disponible sur le site de Focal Point Publications. 152 p.

A British historian spends four hundred days in solitary confinement in Austria's oldest jailhouse, convicted under a 19456 Stalin-era law because of a lecture on history that he delivered in Vienna sixteen years before. There is outcry in the free world's press. Soon he is faced with new charges, carryinga twenty-year sentence, for talking to the BBC. Then the case comes to the Court of Appeal...

David Irving a l'art de la mise en scène. Il raconte comment il s'est fait piéger par la police autrichienne, et surtout comment il a fait la plus grosse gaffe de sa vie en choisissant un avocat marron qui l'a fait mettre en cabane, alors qu'il aurait très bien pu y échapper. Et son juge s'appelait Liebetreu, " amour fidèle"...

IVANOV Yuri

Caution : Zionism !
Essays on the Ideology, Organisation and Practice od Zionism
Moscow, tr. from Russian, Progress Publishers, 1970. Introduction by Jim Salean & Alec Saunder (Australia, 2006) <pdf>, 150 p., 700K

CAUTION: ZIONISM! by Soviet Marxist historian Yuri Ivanov is a convincing exposé of modern Zionism as an ideology, a system of organisations and the practical policies of the wealthy Jewish bourgeoisie. Basing his arguments on numerous documents and facts, the author shows that Zionism has been and is a bellicose reactionary force working against the genuine national interests of all people, the Israeli people inclusive.

Meir Vilner, Secretary of the Political Bureau of the Central Committee of the Communist Party of Israel, wrote in a letter to Soviet journalists in January 1968: "Zionism is, alas, a 'forgotten' question but nonetheless a most actual one. . . ." How right he is! For a long time many champions of Zionism were sparing no efforts to make Zionism appear nothing more than an obsolete term. It would be rash to think of it as being purely by chance that what is in effect a bellicose reactionary force should have managed until recently to avoid world public attention. This was without doubt one of the main factors on which the existence of an international corporation of Zionists operating in the interests of imperialist reaction depended.
At the time when the World Zionist Organisation (WZO) was being formed, Lenin with his habitual foresight noted on more than one occasion that Zionism was a reactionary trend of the Jewish bourgeoisie.

 

JACOME Dr Augusto R.

Democracias Totalitarias
Quito-Ecuador, imp. Gran Colombia, 1949, 66 pag., <pdf> 500K

ROMA: Cuna y compendio de grandeza, de belleza, de inspiración, ha sido profanada por los "gangsters" del aire, comandados por aviadores rusos y anglonorteamericanos. La Judería internacional ha despedazado monumentos históricos irremplazables: el semitismo triunfa, las Iglesias se desploman. La Abadía de Monte Cassino se derrumbó, pesadamente, sobre la superficie de la tierra porque fué blanco predilecto del sadismo Invasor; los murales legendarios por donde vagaba la sombra funambulesca del recluido benedictino misterioso, - se hallan destrozados y pulverizados por las bombas explosivas e incendiarias arrojadas, de propósito, como objetivo militar ... nada existe ya de ese Monasterio histórico que hace 1.400 años construyera el Arte y la Fe para admiración de. los Siglos; Quedaron las ruinas! Sí, quedaron las ruinas! y esas ruinas han de hablar al viandante peregrino de esta suerte: Antes fuimos la admiración, ahora somos el ludibrio; antes pasaron por sobre mis basamentos de granito los Césares Imperiales, ahora pululan por mis cloacas las hordas Incivilizadas y destructoras de los "liberadores" y sus aliados volsheviques; antes se posaron sobre mis terminales jónicos las águilas de Mario hoy me hollan con sus pezuñas indecentes los soldadotes de Clark y de Alexander; Ayer fueron Genserico y Atila, hoy los "liberadores" demócratas ...

 

JOYCE William

Twilight over England
Berlin, 1940, <pdf> 108 p. 0,8M

William Joyce was a British National Socialist who took refuge in Germany during World War II. While there Joyce worked for the Nazis by broadcasting propaganda to the British public on German Radio. Although it was illegal to listen to his broadcasts, they became enormously popular, and Joyce himself acquired the sarcastic name Lord Haw-Haw. After the war he was arrested for treason and hanged in 1946. Twilight over England was published in Berlin in 1940. In its preface Joyce recounts his own personal story; in the rest he provides a brief history of England for the purpose of explaining the causes of WW2. Joyce describes how the Jews gained control over British finance, industry and government, how they used that control for their own betterment and to the detriment of the British people, and how they used it ultimately to start WWII. His book, however, is not just an attack on the Jews. It is perhaps the best defense of National Socialism written originally in English and a devastating critique of modern democracy.

« At any rate, I have reason to believe that many fictitious stories are being circulated about me in England already: and it seems less than fair to neglect to provide them with that basis of fact which every skilful liar welcomes. I have no wish to write a brief autobiography: it merely seems necessary to give a few details which, in conjunction with the argument of the book, will explain why I came to Germany at the end of August 1939 to play what humble part I could in working for her victory in the war which I knew to be inevitable. »

Listen to his last talk over the radio : http://www.earthstation1.com/WWIIAudio/Germany/HawHaw'sLastBroadcast.mp3

There was a german translation, Dämmerung über England, published in Berlin, Internationaler Verlag Cesare Santoro. (3. Auflage). 1942. Kapitel: Der geschichtliche Hintergrund; Die wirtschaftliche Entwicklung; Die politische Entwicklung; Die Nachkriegsjahre in England (1918 bis 1939); Das Finanzwesen in England; Die Juden; Das Empire; Englands Außenpolitik. Der endgültige Anlaß zum Kriege, Die Dynamik unseres Zeitalters in Gegenwart und Zukunft (Dieses Exemplar enthält übrigens eine ganzseitige englische Widmung für eine begeisterte deutsche Nationalsozialistin). We are actively trying to locate a copy.

 

JUHEM Philippe

 SOS-Racisme, histoire d'une mobilisation "apolitique".
Contribution à une analyse des transformations des représentations politiques après 1981
<pdf> 837 p. Mise sur le net par l'auteur.
Thèse de Sciences politiques (il n'y a rien de plus minable qu'une thèse de sciences politique. Celui qui la soutient n'a pas pu se faire accepter dans une vraie université... Igounet Valérie, par exemple) sous la direction de Bernard Lacroix, de Nanterre. (Nanterre n'est plus à Nanterre). Juhem est "maître de conf" à Strasbourg.

Il est toujours intéressant de comprendre comment se forment les mafias, et les gangs qui les dirigent. SOS-Racisme est une des plus grandes impostures du gouvernement Mitterrand, qui avait un art consommé d'exploiter la crédulité publique, pour ne pas dire la connerie "de gauche". L'affaire fut vite prise en main par une bande de juifs avides, qui surent recruter quelques arabes pas farouches, et ils purent ainsi se payer la gueule du monde dans les grandes largeurs. Certains, qui mélangeaient largeurs et largesses, se sont fait pincer. Attendons de voir comment, à force de se tortiller, ils arriveront à s'en sortir. Car qui pourrait douter qu'ils sauront échapper (comme on dit dans le langage des horlogers)...

 

KANSTEINER Wulf

History of the Screen and the Book: The Reinvention of the Holocaust in the Television and Historiography of the Federal Republic of Germany
89 p. pdf - 300 K

La représentation de l'histoire à la télévision allemande. On croyait tout savoir sur le bourrage de crânes, mais non, on peut encore en apprendre...

How History is shown on German TV. One would have believed that everything about brainwashing is known, but, no, one can learn...

 

KEELING Ralph Franklin

Gruesome Harvest - The Costly Attempt to Exterminate the People of Germany
Chicago, Institute of American Economics, 1947, <pdf> 118 p. 750K

"Since the end of the war about 3,000,000 people, mostly women and children and overaged men, have been killed in eastern Germany and south-eastern Europe; about 15,000,000 people have been deported
or had to flee from their homesteads and are on the road. About 25 per cent of these people, over 3,000,000, have perished. About 4,000,000 men and women have been deported to eastern Europe
and Russia as slaves. ... It seems that the elimination of the German population of eastern Europe - at least 15,000,000 people - was planned in accordance with decisions made at Yalta. Churchill had
said to Mikolajczyk when the latter protested during the negotiations at Moscow against forcing Poland to incorporate eastern Germany: 'Don't mind the five or more million Germans. Stalin will see to them.
You will have not trouble with them: they will cease to exist.'"
[Review of World Affairs, quoted by Sen. Homer Capehart in speech before US Senate, Feb. 5, 1946.]

Il existe une traduction française parue chez Akribeia: Cruelles moissons, la guerre d'après-guerre des Alliés contre le peuplke allemand, 2000, 205 p.

 

"King Arthur"

De Complete feiten over "de holocaust"
<pdf> Internet 2005, 189 p. 3,2 M.

This is an excellent overview of the revisionist point of view in the Dutch Language. It was so far available in dozens of fragments. We have only put it together for the sake of the quiet reader, sitting in an armchair, close to the fireplace, in winter.

 

KRISTENSEN Hans

U.S. Nuclear Weapons in Europe
A Review of Post-Cold War Policy, Force Levels, and War Planning

<pdf> 102 p. 5 M. Nombreuses illustrations très éclairantes. février 2005

L'arsenal nucléaire de l'hégémon américain sur le territoire de l'Europe qu'il occupe continuement depuis 60 ans ! 480 bombes nucléaires sont stockées chez nous. L'Europe commencera à exister quand elle chassera les yankis qui la menacent.

"The military and political justifications given by the United States and NATO for U.S. nuclear weapons in Europe are both obsolete and vague. Long-range weapons in the United States and Britain supplant the unique role the weapons once had in continental Europe, yet it seems NATO officials have been unwilling or unable to give them up. The deployment irritates efforts to improve relations with Russia and undercuts global efforts ­ and those of the United States and Europe ­ to persuade rogue nations from developing nuclear weapons. The Bush administration and the NATO alliance should address this issue as a matter of global nuclear security, and the United States should withdraw all of its nuclear weapons from Europe."

 

KUES, voir GRAF Jürgen, KUES Thomas, MATTOGNO Carlo

 

KULASZKA Barbara, ed.,

"Did Six Million Really Die ?" Report of the Evidence in the Canadian "False News" Trial of Ernst Zündel, 1988.
Compiled and edited by Barbara Kulaszka. Foreword by Dr. Robert Faurisson. Toronto: Samisdat, 1992. (pdf - 5,7 M) 941 p.

This massive book is an admirable and valuable summary of evidence presented by historians with opposing views on the "Holocaust" in a major trial in which the usual rules of evidence generally prevailed (quite in contrast to the uremberg trials of 1945-1946). Furthermore, this book supplements the copious evidence with developments on the "Holocaust" question between 1988 and 1992, such as the 1990 report of Poland's Institute of Forensic Research commissioned by the Auschwitz State Museum. (The complete text of this report is published in the Summer 1991 IHR Journal.)

#

This book summarizes rather closely, with many direct quotations, the testimony presented by the various witnesses. The summary of the testimony for the Crown (prosecution) takes up 157 pages, that for the defense, 276. The summaries of the testimonies of the two major prosecution witnesses, Raul Hilberg and Christopher Browning, take up 148-1/2 pages, while the summaries of the testimonies of six major defense witnesses occupy 224 pages: Ditlieb Felderer 13, Mark Weber 63, Udo Walendy 13, Robert Faurisson 65, Fred euchter 8, David Irving 62. I give these figures to provide an idea of the book's dimensions and contents, because it is difficult to indicate much more than the general nature of the testimonies within the usual limits of a book review. (Charles E. Weber)

LAUBREAUX Alain

La Terreur rose Préface de Pierre Gaxotte
<pdf> Paris, Denoël, 1939, 93 p., 650 K

Souvenirs de 1936. Ecrits au vitriol, comme on peut s'en douter. Nous ici, on aime bien qu'une médaille ait au mons deux côtés... Laubreaux a réussi à se faire décerner, pour l'ensemble de ses écrits, une condamnation à mort, ce qui, finalement, est bien mieux que le prix Dugenoux de l'Académie française ou la légion d'honneur, comme le regretté Vidal-Coquet qui l'avait bien méritée.

 

LAVAL Pierre

Laval Parle
Notes et mémoires rédigés par Pierre Laval dans sa cellule, avec une préface de sa fille et de nombreux documents inédits. Numérisation de l'édition Constant Bourquin, Genève - 1947. <pdf> 268 p. 2,4 M

PIERRE LAVAL (1883-1945) ancien socialiste (SFIO). Avocat, député socialiste pendant la Première Guerre mondiale, Pierre Laval passe ensuite à la droite parlementaire. Il est plusieurs fois ministre et président du Conseil pendant les années 20 et les années 30. Il est écarté du pouvoir en janvier 1936. La défaite de 1940 fournit à Laval l'occasion de revenir au pouvoir. Il est vice-président du Conseil de juillet à décembre 1940 : il mène une politique de collaboration active avec l'Allemagne nazie. Révoqué et arrêté à cette date, Pierre Laval est libéré à la demande de l'Allemagne et reprend la tête du gouvernement en avril 1942. Il crée en 1942 le Service du Travail Obligatoire (STO). Arrêté par les Américains en 1945, il est l'objet fd'un simulacre de procès, condamné à mort pour haute trahison et fusillé en octobre 1945 après avoir tenté de se suicider. Il avait dit à ses pseudo-juges : « Un crime judiciaire va s'accomplir. Je veux bien en être la victime. Je n'accepte pas d'en être le complice. » L'exécution de Laval est une page de honte dans l'histoire de l'Epuration qui n'en manque pas. Sans partager aucune des idées du personnage, on peut essayer de comprendre, dans le cadre de l'instruction publique (l'instruction du public) ce que fut cette sombre époque dans les propos d'un de ses protagonistes. Comprendre et savoir ne veulent pas dire approuver, bien sûr.



LAZARE
Bernard

L'Antisémitisme, son histoire et ses causes suivi de Contre l'antisémitisme
(1894) édition de 1981, collection Le Puits et le pendule, aux éditions de la Différence, Paris, 256 p. (pdf - 850 K)

"Je n'approuve pas l'antisémitisme, c'est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j'ai tenté de l'expliquer. Il n'était pas né sans causes, j'ai cherché ces causes. Ai-je réussi à les déterminer ? C'est à ceux qui liront ces pages d'en décider. Il m'a semblé qu'une opinion aussi universelle que l'antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l'ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l'Europe du Moyen Âge et dans l'Europe moderne, en un mot, dans toutes les parties du monde où il y a eu et où il y a des Juifs, il m'a semblé qu'une telle opinion ne pouvait être le résultat d'une fantaisie et d'un caprice perpétuel, et qu'il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses." (Préface)

English : Antisemitism, its Origins and its Causes
London, 1967, Britons, <pdf > 1 M

An English translation, under the title Antisemitism, Its History and Causes, appeared in London in 1967, by Britons Publishing Company. No name is given for the translator. In fact, this is more an adaptation than a proper translation. Paragraphs are quite often abridged and sometimes altogether suppressed. Serious students should refer to the French original text. Nevertheless, as this book provides a glimpse into an epochal reflection on antisemtism, we follow this text and do not interfere with the translation itself. A US edition was later done on this English publication: University of Nebraska Press, Lincoln, Nebraska, 1995, 208 pages.

Magyar : Antiszemitismus
Version magyare, 101 p. <pdf> 1,1 M (traduit sur la version anglaise).

Ez a könyv megdönti mind az antiszemitizmus mind a zsidó védekezés ideológiai alapját.
Tényekbõl indul ki és alaposan tanulmányozza a zsidó közösségek kapcsolatát nemzsidó társadalmi környezetükkel. Ez válasz Drumont zavaros antiszemitizmusára és annak tükörképére sok zsidó fantáziájában, melyet saját történelmükrõl képzelnek. Lazare 1903-ban halt meg, mielõtt még láthatta volna a cionizmus fejlõdését, melynek õ volt az elsõ kialakítójainak és kritikusainak is egyike.


LEHNER Dieter

Du sollst nicht falsch Zeugnis geben
Anatomie eines Beweismittels

Feststellungen über einen Dienstausweis (zur Jerusalemer Demjanjuk-Prozeß)
< pdf > 59 S., 1987, Kurt Vowinckel-Verlag, 8137 Berg am See, préface de Nikolai Tolstoy,
en allemand

Das vorliegende Buch widerspricht diese Expertenmeinung, denn es kommt zu dem folgenden Schluß : Der Ausweis 1393, der dem Iwan Demjanjuk zugeschieben wird, is falsch. Drucktechnische und verwaltiungsmäßige Fehler entlarven dieses so wichtige Beweismittel.

 

LENSKI Robert

Der Holocaust vor Gericht: Der Prozess gegen Ernst Zündel (Toronto 1985)
Übersetzt aus dem Englischen: Pia Causa. Überarbeitet von Angelika Richter-Bach, Samisdat, Toronto, 1990, 576 S. (pdf - 3,4 M)

La version allemande du premier procès de Zündel qui vit les ténors du révisionnisme exposer leurs vues. Les juges se rattrapèrent au branche in extremis mais le jugement fut ensuite cassé et annulé. Bérézina. Il fallut tout reprendre à zéro, trois ans plus tard, pour arriver à faire un procès en réussissant à mettre de côté les arguments révisionnistes. Mais Robert Lenski existe-t-il ?

Der Zündel-Prozess ist hervorragend dokumentiert von Robert Lenski, "Der Holocaust vor Gericht". (Recht+Freiheit)

Kanadas Oberstes Gericht hatte am 27. August 1992 endlich zu seinen Gunsten entschieden, Zündel freigesprochen und das sogenannte "Gesetz gegen falsche Nachrichten", unter dem er 10 Jahre lang verfolgt worden ist, abgeschafft. Die drei Monate dauernde Gerichtsverhandlung gegen Zündel kann im Buch Der Holocaust vor Gericht* detailliert nachgelesen werden.

 

LEON Abraham

La Conception matérialiste de la question juive
Ecrit par un militant trotskyste polonais, réfugié en Belgique, Abraham Wajnsztok, en1942, (il fut déporté à Auschwitz en 1944 et y mourut), ce livre fut publié à Paris, éditions Pionniers, en 1946, avec une préfaces d'E. Germain. Nous avons utilisé la réédition de 1968 procurée par EDI (Etudes et Documentation internationales), Paris. Le texte de Léon a été révisé et préfacé par Maxime Rodinson, (pdf - 1,3 M) Les trotskystes actuels publient cette version sur le net, mais sans les préfaces...

Extraits de la quatrième de couverture: «La question juive est sans doute l'un des domaines privilégiés du délire idéologique mythificateur. La passivité et, parfois, la complicité des meilleurs spécialistes de l'histoire juive face aux mythes du nationalisme idéaliste a eu des conséquences graves dans le passé. Il y a tout lieu de craindre que les conséquences ne soient encore pires dans l'avenir» (écrit en 1968)... «Léon trouva dans le rôle social des Juifs l'explication de la religion et de la conservation des Juifs et il élabora la théorie du peuple-classe, déjà suggérée par Marx et Max Weber, clé indispensable à la compréhension du rôle passé et présent des Juifs...»

English: The Jewish Question. A Marxist Interpretation.
This text, written in 1942 by a Polish trotskyte activist, active in Belgium, was first published in French in 1946. It was translated into English and published in Mexico City in 1950 by Ediciones Pioneras, and republished in New York by Pathfinder Press in 1970. No name for the translator. 136 p. (PDF - 720 K)

This is the most elaborated and systematic Marxist reading of Jewish history. The book, written in the most difficult conditions during WWII, still remains today one of the best guides into the vexed unresolved Jewish Question.

 

LETTY Général Denis (association) COMETA

Les OVNI et la Défense
à quoi doit-on se préparer

Préface du Général Bernard Norlain,
ancien directeur de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense nationale
<pdf> 116 p., 1999, 4,5M. Publié en 2003 par les Ed. du Rocher et J'ai Lu en 2006

Les OVNI, ça fait toujours rigoler, les petits hommes verts, la science fiction... Mais les militaires, eux qui ont les radars, les avions, qui circulent dans l'atmosphère, ils ne rigolent pas. Ils ont constaté depuis longtemps la présence d'objets volants, guidés, semble-t-il, par des "intelligences". Et ils se posent des questions pour le cas où ces phénomènes seraient dangereux pour l'humanité. Après tout, c'est leur boulot. En rangeant ce rapport sur nos rayonnages révisionnistes, nous souhaitons seulement que le lecteur cesse de rigoler. Il y a un problème. Laissons la parole aux militaires qui sont au contact avec ces objets mystérieux. Il y a beaucoup de censure et d'intoxication autour de ce sujet. Il faut s'en débarrasser si l'on veut pouvoir, un jour, regarder les choses en face.

 

LEUCHTER Fred

First Report (Auschwitz, Birkenau, Majdanek)
1988 (pdf - 2,3 M)

Français : Le premier rapport Leuchter
(pdf - 200 K)

Italiano : Rapporto Leuchter
(pdf - 260 K)

Second Report (Dachau, Mauthausen, Hartheim)
1989 (pdf - 220 K)

Third Report
Mississipi Gas Chamber (pdf - 200 K)

Fourth Report
On Pressac (pdf - 100 K)

LIPSTADT Deborah

Denying the Holocaust - The Growing Assault on Truth and Memory
1993 © by The Vidal Sassoon International Center for the Study of Antisemitism, Hebrew University of Jerusalem. Edition Plume (Penguin) 1994, 233 p. (pdf - 1,4 K)

LONGO Edoardo

La giustizia negata
Antizog website, 2007, 41 pag., <pdf> 400K

Questo è il quarto e-book che pubblico sul mio blog ( http://www.antizog.splinder.com ) sul "caso
Holy war".
Il caso "holy war against ZOG".
Sul mio blog potrai trovare pubblicati anche i tre precedenti ebooks su questo processo :
1. "il caso Holy War", che espone i problemi che questo processo pone alla libertà di opinione,
2. "la Legge terrorista" : la Legge Terrorista è la legge Mancino che inibisce ogni legittima critica nei confronti dell' establishment del Pensiero Unico Mondiale. Il testo è la trascrizione integrale della mia eccezione di anticostituzionalità di tale legge, svolta al primo grado del processo, nell'estate 2004 al tribunale di Pisa-Pontedera,
3. "la perizia negata" : è il testo integrale della perizia revisionista elaborata per tale processo dal prof. Gian Pio Mattogno, storico revisionista di chiara fama.

 

LÜFTL Walter

An Austrian Engineer's Report on the "Gas Chambers" of Auschwitz and Mauthausen
Résumé en anglais, compilé par F. Holtzhäuser
<pdf> 17 p. AAARGH Reprints 250 K

Walter Lüftl est un ingénieur autrichien. Il a été pendant des années le président de la Chambre des Ingénieurs autrichiens, l'organisme représentant tous les ingénieurs autrichiens. Il fut fréquemment appelé comme expert agréé près des Cours de Justice, pour témoigner en matière d'ingénierie. Il enquêta sur Auschwitz et arriva aux mêmes conclusions que Leuchter. Les Autrichiens aussitôt l'accusèrent de crime pour avoir déclaré son meilleur point de vue d'ingénieur, savoir que les installations de gazage d'Auschwitz étaient des truquages. Cela lui valut tant d'ennuis qu' il démissionna de son poste.

 

LUNTZ Frank

Global Language Dictionary
Israel Project 2009, <pdf>, 116 p. 4M

Comment baratiner ceux des Américains qui ne sont pas encore totalement soumis aux sionistes. C'est un véritable manuel de propagande, qui fait le tour des principaux mensonges israéliens. C'est un document d'une effrayante candeur. A mettre entre toutes les mains.

The goal of pro-Israel communications is not simply to make people who already love Israel feel good about that decision. The goal is to win new hearts and minds for Israel without losing the support Israel already has. To do this you have to understand that the frame from which most Americans view Israel is one of "cycle of violence that has been going on for thousands of years." Thus, you have to disarm them from their suspicions before they will be open to learning new facts about Israel.
The first step to winning trust and friends for Israel is showing that you care about peace for BOTH Israelis and Palestinians and, in particular, a better future for every child. Indeed, the sequence of your conversation is critical and you must start with empathy for BOTH sides first. Open your conversation with strong proven messages such as: "Israel is committed to a better future for everyone ­ Israelis and Palestinians alike."

Le Manifeste «judéo-nazi» d'Ariel Sharon
Publié en brochure par un groupe d'associationn effet, nous avons corrigé la version française, donné la version anglais intégrale, fourni une version espagnole, et ajouté les commentaires d'Israël Shamir, tels qu'ils sont paru en 2000 dans Zavtra, à Moscou; texte en russe. 36 p. (pdf - 600 K).

Ce document fait entrer les sionistes en fureur. Il y a de quoi. Un haut responsable de l'Etat "hébreu" a tenu des propos devant un écrivain local, Amos Oz, qui les rapporte dans un livre, traduit en anglais et en français. A l'évidence, les concepts-clés sont empruntés à l'idéologie jumelle du sionisme: le nazisme. Les surveillants juifs ont fermé les yeux jusqu'au jour où quelqu'un a dit: "Le roi est nu". "Ces propos sont de Sharon". On connaît l'autobiographie du célèbre massacreur, et ses pratiques, ses attitudes, ses propos, sa barbarie cynique, qu'il ne cache pas. Pour qui connaît le milieu dirigeant en Israël, il ne peut pas y avoir de doute. Depuis ce jour, les sionistes font campagne sur le thème: "C'est un faux, comme les Protocoles, donc un faux antisémite." Or il n'y a rien de faux. Les propos ont été tenus. Et si ce n'est Sharon, c'est donc son frère. Ce que ne supportent pas les sionistes, c'est qu'on montre l'envers du décor. Leurs attaques incessante justifient cette réédition augmentée.

En effet, nous avons corrigé la version française, donné la version anglais intégrale, fourni une version espagnole, et ajouté les commentaires d'Israël Shamir, tels qu'ils sont parus en 2000 dans Zavtra, à Moscou; texte en russe. 36 p. (pdf - 600 K).

This document, presented here in English, French and Spanish, makes Zionists go crazy, with a good reason. A very high-ranking official of the Hebrew State spoke freely to a well-known Israeli writer, Amos Oz. It was published in Davar, without the name of the speaker. Obviously the key concepts are borrowed from the twin ideology of Zionism, i.e. Nazism. They share the same intellectual framework. The Jewish watchdogs did not object until someone said: "The king is naked !". Everybody knew in Israel that the speaker was Arik Sharon. But to avoid the embarassment, they have now launched a campaign saying the text is "false", a fabrication like "The Protocols of the Elders of Zion". As a matter of fact, nothing is false. Oz is not a fabricator. What may be disputed is the authorship, but whoever knows Sharon, has read his autobiography, loooking at his blood-dripping hands, can hardly entertain any doubt.

McDONALD Kevin

The Culture of Critique
An Evolutionary Analysis of Jewish Involvement in XX-Century Intellectual and Political Movements
Originally published in 1998 by Praeger Publishers, Westport, CT
Paperback edition published in 2002 by 1stbooks Library
<pdf> 544 p. 2 M.

The Culture of Critique describes how Jewish intellectuals initiated and advanced a number of important intellectual and political movements during the 20th century. I argue that these movements are attempts to alter Western societies in a manner that would neutralize or end anti-Semitism and enhance the prospects for Jewish group continuity either in an overt or in a semi-cryptic manner. Several of these Jewish movements (e.g., the shift in immigration policy favoring non-European peoples) have attempted to weaken the power of their perceived competitors - the European peoples who early in the 20th century had assumed a dominant position not only in their traditional homelands in Europe, but also in the United States, Canada, and Australia. At a theoretical level, these movements are viewed as the outcome of conflicts of interest between Jews and non-Jews in the construction of culture and in various public policy issues. Ultimately, these movements are viewed as the expression of a group evolutionary strategy by Jews in their competition for social, political and cultural dominance with non-Jews.

Réponses de l'auteur aux critiques du livres :
http://www.csulb.edu/~kmacd/books-Preface.html

 

MARAIS Pierre

En lisant de près les écrivains chantres de la Shoah
Primo Levi, Georges Wellers, Jean-Claude Pressac
<pdf>, 73 p. nombreuses illustrations, La Vieille Taupe, Paris, 1991, 3,6 M

Le négationniste Pierre Marais écrivait dans un texte publié en 1991: « les historiens sont aujourd'hui d'accord pour admettre qu'il n'y a jamais eu de gazage dans tout l'ancien Reich » (Pierre Marais, En lisant de près les écrivains chantres de la Shoah, La Vieille Taupe, 1991, p. 120). Il ne prenait même pas la peine de dire ni qui, ni quand, ni où, mais il s'agissait toujours du même mensonge asséné comme une évidence... démarche typiquement négationniste. (Zinzin)

Quant à la Commission européenne des droits de l'homme, elle a rejeté à plusieurs reprises les recours formés par des auteurs négationnistes, notamment dans sa décision du 24 juin 1996, "Pierre Marais c. France" (n° 31159/96.) où elle a clairement affirmé que "la Commission estime que les dispositions pertinentes de la loi de 1881 et leur application en l'espèce visaient à préserver la paix au sein de la population française La Commission estime que les écrits du requérant vont à l'encontre de valeurs fondamentales de la Convention, telle que l'exprime son préambule, à savoir la justice et la paix. Elle considère que le requérant tente de détourner l'article 10 (art. 10) de sa vocation en utilisant son droit à la liberté d'expression à des fins contraires au texte et à l'esprit de la Convention et qui, si elles étaient admises, contribueraient à la destruction des droits et libertés garantis par la Convention". Arno Klarsfeld, faux-juif et vrai israélien.

" Élie Wiesel et Primo Levi ne sont pas les seuls à avoir ainsi enrichi leurs souvenirs. Primo Levi était ingénieur chimiste. Sur son naufrage ou son délire au point de vue scientifique dans Si c'est un homme , on consultera, de Pierre Marais, En lisant de près les écrivains chantres de la Shoah -- Primo Levi, Georges Wellers, Jean-Claude Pressac , La Vieille Taupe, 1991, 127 p. ; voy., en particulier, Le chimiste, la batterie de camion et les chambres à gaz (p. 7-21), chapitre qui concerne Primo Levi. Ce dernier s'est suicidé le 11 avril 1987. C'est à sa qualité de juif qu'il avait dû de n'être pas fusillé lorsqu'il avait été fait prisonnier par la Milice fasciste le 13 décembre 1943, à l'âge de 24 ans. Les fascistes l'avaient capturé en tant que partisan (il avait encore un pistolet sur lui), et il s'était déclaré juif afin de n'être pas fusillé immédiatement. Et c'est en tant que juif qu'il fut livré aux Allemands. Les Allemands l'envoyèrent à Auschwitz [...] (Ferdinando Camon, Chimie /Levi, la mort , Libération, 13 avril 1987, p. 29). " (Site académique des professeurs de Lettres de la Réunion...)

 

 

MATTOGNO Carlo

Olocausto: Dilettanti allo sbaraglio (pdf - 237 p.)

Mattogno passe en revue toute une série d'auteurs qui se sont attaqués au révisionnisme et il les pulvérise un par un. Il faudrait faire appel aux équipes spécialisées pour identifier les restes.

 

Il mito del lo sterminio ebraico. Introduzione storico-bibliografica alla storiagrafia revisionista (pdf - 74 p.)

Le Mythe de l'extermination des juifs (html)

English : The Myth of the Jewish Extermination (pdf - 79 p.)

C'est le fameux article qui a ouvert le numéro 1 des Annales d'histoire révisionniste qui est sorti, par un bienheureux hasard, au moment de l'ouverture de procès Barbie, l'un des actes majeurs de l'histoire de la destruction du Droit en France. Mattogno fait l'état des lieux.

Belzec -- in Propaganda, Testimonies, Archeological research, and History
Theses & Dissertation Press, Chicago, 2004, <pdf>, 139 p., 3 M. Translated by Henry Gardner

C'est la suite de l'enquête menée par Carlo Mattogno, souvent appuyé par Jürgen Graf, sur les cinq grands centres de ce que les Alliés ont appelé les "camps d'extermination" : Auschwitz, Sobibor, Treblinka, Majdanek et Belzec. Publié par Germar Rudolf, dorénavant en prison en Allemagne.

Nous sommes dans un contexte de reflux général des chiffres extravagants issus d'un passé proche. L'impact du révisonnisme dégonfle les baudruches, comme on vient encore de le voir avec le cas de Majdanek, dont les responsables, refaisant fébrilement leurs petits calculs, annoncent une baisse de 50%, sans plus de rime ni de raison qu'à l'époque de l'établissement de ces chiffres fantaisistes. Quand Mattogno tonne en son cratère, les bureaucrates de l'establishment exterminationniste, craignant pour leur job et leurs manches de lustrine, se hâtent de barrer quelques zéros. Ils révisent, mais eux, ils ont le droit.

Special treatment in Auschwitz -- Origin and Meaning of a Term
Les <pdf> de VHO, illustré, 152 p. en anglais. 2000 éd. italienne. 2004 en anglais, traduit par Regina Belser. 6,8 M

Dieu nous auront-ils bassinés avec le "Sonderbehandlung", le "traitement spécial". Pour tous les juédobenets qui avalent toutes les couleuvres, le terme veut dire "mise à mort des juifs". Quand on leur signale que Léon Blum bénéficiait du "traitement spécial" à Buchenwald et qu'il 'en en est revenu en forme, les yeux s'équarquillennt. Le texte de Mattogno est une étude complète du terme et de son origine dans le parler des nazis et met un terme à toutes les élucubrations judéocentrées.

 

Auschwitz : Crematorium I and The Alleged Homicial Gassings
Chicago, Theses and Dissertations Press, <pdf> 145 p.

The morgue of the old crematorium in the Auschwitz concentration camp is said to have been the first location where mass gassings of Jews occurred over an extended period of time. In this study, Italian scholar Carlo Mattogno analyzes the most important witness testimonies and juxtaposes them with original German wartime documents as well as material evidence still available today. Mattogno shows that the witness testimonies are either extremely vague, or where they are specific, that they contradict each other and speak about physical impossibilities.
A few witnesses made more specific statements, which allow for their verification. Mattogno performs an analysis of these statements with the help of both original German wartime
documents and material evidence. His analysis reveals that the claims of these witnesses are totally unfounded. Mattogno also exposes the fraudulent attempts of mainstream historians to convert the witnesses' black propaganda into "truth" by means of selective quotes, omissions, and distortions.
Finally, Mattogno shows with forensic methods ­ by investigating the current state of this morgue as presented to tourists today ­ that this crematory's morgue has never been anything different than what it was meant to be: a morgue.

Ritorno dalla luna di miele ad Auschwitz
Risposta ai veri dilettante e ai finti specialisti dell'anti-«negazionismo»
<pdf> 1M , pag. 103. Genova, effepi. versione aprile 2007.

Nel novembre 2005 Francesco Rotondi, cardiologo preso l'Ospedale San Giuseppe Moscati di Avellino, ha publicato un libro dal titolo Luna di miele ad Auschwitz. Riflessioni sul negazionismo della Shoah... Nell'analisi di questo libro, oltre che su cio che riguarda me, mi soffermero soltanto sui punti generali, dando pero voce a Germar Rudolf, il quale, essendo attualment ospite delle galere tedesche per il delitto di leso Olocausto, si trova nell'impossibilità di replicare.

L'«irritante questione» delle camere a gas ovvero da Capuccetto rosso ad...Auschwitz -- Risposta a Valentina Pisanty
<pdf> 1,2 M pag. 127 Edizione riveduta, corretta e aggiornata (e dunque inedita)

C'est l'envers du décor du livre de la malheureuse Pisanty (voir plus bas). Confortablement installé dans la redoute de ses archives, les pieds au sec, Mattogno bombarde la malheureuse gourgandine sous une pluie d'arguments imparables, de raisonnements pète-sec, de démonstrations en rafales. Elle est réduite en morceaux, eux-mêmes pulverisés. De cette bécassine, il ne reste rien, ni un os ni une plume.

Auschwitz : la falsa "convergenza di prove" di Robert Jan van Pelt
(Le livre est en attente. Libro in attesa)
<pdf> pag. 338, 4,7 M. Inedito. giuglio 2007. Ce live doit paraître en Italie vers janvier.

« La verità sulle camere a gas » ?
Considerazioni storiche sulla « testimonianza unica » di Shlomo Venezia
<pdf> pag. 46, 1,1 M

UN ÉNORME BARATIN : Dans l'enfer des chambres à gaz de Shlomo Venezia (Éd. Albin Michel, 2007, préface de Simone Veil). "Ce livre est une première mondiale : des Sonderkommandos, ces « équipes spéciales » de déportés que les SS obligeaient à travailler dans les usines de mort, il ne restait que quelques dizaines de rescapés à la fin de la guerre. En effet, ayant vu ce que personne ne devait voir, ils étaient, après trois mois, systématiquement gazés. Jamais aucun de ces rescapés n'a raconté tout son parcours en enfer."
Cet infernal baratin est démonté, pièce à pièce, par l'impitoyable Mattogno. Au final, comme on dit à la radio, il n'en reste rien. Venezia a lu des livres, c'est la seule chose certaine.

Raul Hilberg e i «Centri di sterminio» nazionalsocialisti. Fonti e metodologia
<pdf> 180 p. 3,4M.

Une analyse exhaustive. Mattogno a lu Hilberg, crayon à la main. Sans esprit de polémique, il souligne les difficultés et les impasses, les erreurs et les omissions de l'écolâtre du Vermont. Il compare le célèbre livre aux dires nettement embarrassés de Hilberg au procès de Zündel en 1985. Comme toujours, un texte dense qui n'évite aucune difficulté. Hilberg connaissait les archives (au moins certaines d'entre elles) mais Mattogno est incollable sur le sujet. Il a des copies des archives sous la main ! Que reste-t-il de Raul Hilberg après cette capilotade ? De petits morceaux qu'on ramasse à la cuiller.

Auschwitz : Open Air Incinerations
<pdf> Chicago, Theses and Dissertations Press, 2005, 137 p., 5,2M

In the spring and summer of 1944, the Auschwitz crematoria are said to have been unablez to cope with the arrival of a mass of deportees coming from Hungary. Therefore, evey si,ngle day, thousands of corpses are claimed to habe been incinerated on huge pyres piled up in deep trenches. This study investigate all available documentary, physical and anecdotical evidence. The author shows that tha witness statements contradict each other in everey regard. They also contradict what was physically possible. The air photos finally show that there is no evicence a all.

The Central Construction Office
of the Waffen-SS and Police Auschwitz
Organization, Responsibilitiues, Activities
Translated from Italian by Carlos W. Porter. Chicago, Theses and Dissertation Press, 2005 <pdf> 183 p. ill. 7M

After opening the Moscow archives to historians, the Central Construction Office of the Waffen-SS and Police Auschwitz ­ Zentralbauleitung der Waffen-SS und Polizei Auschwitz ­ began to attract the attention of scholars, thanks above all to Jean-Claude Pressac. The Central Construction Office is commonly mentioned by historians and journalists, but we still know practically nothing about this extremely important agency, which was responsible for the planning and construction of the
Auschwitz-Birkenau complex. Apart from the scanty information supplied by French historians,2 very little is known. The importance of a specific study on the Central Construction Office of the Waffen-SS and Police Auschwitz lies not only in the clarification of an aspect of the history of the camp, which is still wrapped in obscurity for the most part, but also in understanding the know-how of the organization and of the tasks of the Central Construction Office of Auschwitz. This enables a more profound understanding of documents. This in turn provides protection against facile interpretive errors of such documents, a frequent occurrence among Auschwitz historians. This study is based primarily on unpublished Moscow documents. It constitutes the first attempt to reconstruct the history of the Central Construction Office of Auschwitz. Although it is far from perfect, due precisely to its pioneering nature, it does delineate the structure, tasks, and essential activities of this office in an organic manner.


Auschwitz. The First Gassing. Rumor and Reality
Chicago, Theses and Dissertation Press, <pdf> 165 p. ill. 8,8M. Traduit de l'italien en anglais.

C'est un classique, qui a d'ailleurs été aussi traduit en français chez Akribeia.

Belzec e les Controversie olocaustiche di Roberto Muehlenkamp
AAARGH Reprints, <pdf> 1,1M, 69 p.

Nel sito Holocaust Controversies è apparso un articolo di un tale Roberto Muehlenkamp che vorrebbe essere una confutazione di una parte della versione americana del mio studio sul campo di Belzec, in particolare, del capitolo IV, intitolato Il campo di Belzec alla luce delle indagini archeologiche polacche (1997­1999), che contiene un'analisi del rapporto sulle ricognizioni (trivellazioni e scavi) eseguite in tale campo tra il 1997 e il 1999 da un gruppo di
archeologi dell'università Nicola Copernico di Torun diretto dal prof. Andrzej Kola. Questo
rapporto fu pubblicato in polacco e in inglese. La critica riguarda inoltre il capitolo V del
mio studio, dedicato alla Storia documentata del campo di Belzec. Esaminerò questa critica, che in gran parte ricalca la struttura del mio testo, paragrafo per paragrafo.

Elie Wiesel: «Il più autorevole testimone vivente» della Shoah?
<pdf> pag. 14, 1,1M, du site "ita.vho.org".

Elie Wiesel è un impostore? Ciò ha richiamato l'attenzione su un articolo scritto in ungherese il 3 marzo 2009[2], tradotto in inglese il giorno dopo[3] e in italiano nel mese di aprile[4]. In estrema sintesi, Miklós Grüner, che fu deportato
dall'Ungheria ad Auschwitz nel maggio 1944, indi trasferito al campo di Monowitz e infine evacuato a Buchenwald nel gennaio 1945, dichiarò che al campo strinse amicizia con due fratelli, Lázár Wiesel, nato nel 1913, che aveva il numero di matricola A-7713, e Ábrahám Wiesel, nato nel 1900, numero di matricola A-7712. In pratica, Elie Wiesel si sarebbe appropriato dell'identità di Lázár Wiesel e avrebbe usurpato quella di Ábrahám per il padre. Miklós Grüner aggiunge che, in occasione di un incontro con Elie Wiesel, che gli era stato presentato come il suo amico Lázár Wiesel, questi rifiutò di mostrargli il numero di matricola tatuato sull'avambraccio. Egli allora intraprese delle ricerche e scoprì che un Elie
Wiesel non era mai stato internato in un campo di concentramento e che non figurava in alcuna lista ufficiale di deportati. Le dichiarazioni di Miklós Grüner sono state ripetute da molti, ma senza indagare oltre. Non resta dunque che sottoporle a verifica in base alla sana metodologia critica revisionistica.

 

Il Comitato di soccorso Zimmerman o gli olo-bloggers un (denigr)azione nel web
Luglio 2010, <pdf> 58 p. 550K

Nell'ottobre 1999 il prof. John C. Zimmerman pubblicò un articolo intitolato Body Disposal at Auschwitz: The End of the Holocaust Denial1 che pretendeva essere la confutazione "definitiva" dei miei studi scientifici sulla cremazione ad Auschwitz, di cui il critico prese in esame la traduzione inglese della traduzione tedesca di un riassunto italiano di oltre 100 pagine ­ che fu ulteriormente ridotto per esigenze editoriali a 40 pagine2 ­ della prima versione di uno studio generale che ho completato negli anni successivi e che ora conta oltre 500 pagine di testo, 300 documenti e 370 fotografie3. Zimmerman mi accusava di aver adottato «le solite tattiche dei negatori di omissione e di travisamento», in pratica, di essere un falsario della storia.
Risposi immediatamente ...

 

Avec Jürgen GRAF :

Concentration Camp Majdanek, A Historical and Technical Study
Theses and Dissertations, 321 p. 2003 (pdf)

L'étude "définitive" (les études "définitives" tiennent au moins une génération) sur le camp de concentration de Majdanek, présenté souvent comme un des hauts-lieux de l'extermination des juifs par les nazis. Mais qu'en est-il quand on sort du fantasme et qu'on entre dans le monde de la réalité ?

Concentration Camp Stutthof and its function in National Socialist Jewish Policy
<pdf> 131 p. 8,3 M

The National Socialist concentration camp of Stutthof, not far from Danzig (West Prussia), has never been the subject of scientifi c study by western historians. In Poland there exists quite an extensive body of literature on the subject, which must, however, be treated with caution, because it is heavily influenced by Soviet-Communist and Polish-nationalistic ideology. According to this literature, Stutthof became a 'makeshift' extermination camp within the framework of the execution of the so-called 'Final Solution of the Jewish Question' in 1944.
Jürgen Graf and Carlo Mattogno have subjected this view of Stutthof to critical examination based on Polish literature and documents located in Russian, Polish, and Dutch archives, paying particular attention to mass transports to and from Stutthof in 1944. This research led the authors to very definite conclusions as to the function of the camp, differing dramatically from those expressed in the standard literature: not only do Graf and Mattogno prove that the Stutthof camp did not serve as a 'makeshift' extermination camp -- the room claimed to have been used as a homicidal gas chamber was never anything else but a delousing chamber. This book also sheds
some light on the question of what happened to prisoners who were sent to Auschwitz but were never registered in that camp: after quite an ordeal, some of them ended up in Stutthof.
The present volume is a milestone of research, which no historian with any claim to seriousness can afford to ignore.

Treblinka -- Extermination Camp or Transit Camp?
Chicago, 2004, Theses and Dissertation Press, <pdf> 371 p. translated from German by Regina Belser, 12,8M

Holocaust survivors report that at least 700,000, if not as many as three million people primarily of Jewish faith were murdered in the Treblinka camp, located in eastern Poland, between the summers of 1942 and 1943. Various murder weapons are claimed to have been used: mobile or stationary gas chambers; poison gas with delayed or immediate effect; unslaked lime; hot steam; high voltage; machine guns; vacuum chambers; chlorine gas; Zyklon B; diesel exhaust gas. According to the witnesses, the corpses of the victims were finally incinerated on pyres as high as a multi-story building without leaving any traces.
In the fi rst part of this book, the official image portrait of Treblinka is subjected to a thorough critique regarding its historical genesis, inner logic, and technical feasibility. The result of this analysis is essentially that the historical picture, which is prescribed by penal law in many European countries, is untenable, because it is nothing more than an uninterrupted chain of absurdities. In the second part of this book, the authors attempt to determine the real function of the Treblinka camp with the help of witness statements, documents, and forensic findings. Through their analysis, they conclude that Treblinka was a transit camp, through which Jews from Warsaw and other areas were led on their way either to occupied Soviet territories in the east or to
the Majdanek camp and other labor camps in the area south of Treblinka.

Voir aussi GRAF Jürgen, KUES Thomas, MATTOGNO Carlo


Avec Germar RUDOLF

Auschwitz Lies Legends, Lies and Prejudices on the Holocaust
Chicago, These and Dissertation Press, 2005, 405 p. <pdf> 14,5 M

Ce livre passe en revue les arguments des principaux adversaires du révisionnisme: Georges Wellers, J. Markiewicz, Richard Green, l'avocat Zimmerman, Michael Shermer, Alex Grobman, Daniel Keren, Jamie McCarthy, Harry Mazal et toute leur bande. On n'y trouve pas Vidal-Laquais parce qu'il n'a jamais eu un seul argument à propos d'Auschwitz. C'est du tir aux pigeons.



METAPEDIA

Revisionismus (Holocaust)
<pdf> 24 S. 600K, en allemand

Unter Revisionismus versteht man allgemein den Versuch, geschichtliche Aufzeichnungen zu korrigieren angesichts besserer historischer Beweise, einer ruhigeren politischen Atmosphäre und einer objektiveren Einstellung.
Als Holocaust-Revisionismus (oft verkürzt "Revisionismus" genannt) bezeichnet man den Versuch, die Tatsachenbehauptung des sogenannten Holocaust, d.i. die systematische Vernichtung von ca. sechs Millionen Juden während des Zweiten Weltkrieges, grundsätzlich zu hinterfragen oder in wesentlichen Punkten zu korrigieren.

 

MOFFA Claudio

11 Settembre -- Palestina Radice della Guerra
La co-regia israeliana dell'aggressione Usa all'Afghanistan
2002, 41 p. <pdf> 150 K

In questo contri buto al dibattito sulla guerra in cors o sono contenuti molti fatti ed una loro interpretazione. Il lettore onesto e/o intelligente si atterrà ai fatti, e partendo da essi valuterà l'interpretazione. Il lettore disonesto e/o stupido salterà completamente i fatti e assumerà in chiave demonizzata l'interpretazione. CM

 

MONCOMBLE Yann

Les Professionnels de l'anti-racisme
338 p. <pdf> 71,7 M, Paris, Faits et Documents, 1987

On se souvient de ce que disait Bordiga : les pires choses qui viennent de l'héritage de Mussolini sont le fascisme et l'antifascisme. Moncomble passe en revue tout le guignol des anti-racistes. Ce livre vaut son pesant de cacahuètes.

 

MONTEIL Vincent

Dossier secret sur Israël
Le terrorisme

<pdf> Paris, Edition Guy Authier, 1978, 369 p. 4,3 M

UN LIVRE ESSENTIEL

Etrangement disparu aussitôt sa parution en 1978 !

Les éditions Guy Authier n'ont guère survécu à l'édition du présent ouvrage. Quelques coups bas suffirent à renvoyer l'éditeur au néant et surtout à supprimer ses livres. Des années plus tard, Vincent Monteil a évoqué cette affaire en disant ceci : «...Mon livre (introuvable, en raison de l'obstruction de la "pieuvre Hachette", qui a "étranglé" Guy Authier, mon éditeur) Dossier secret sur Israel: le terrorisme (Paris, mars 1978)» (Intolérable intolérance). Les sicaires du sionisme, c'est chez Hachette, une boîte qui domine l'édition française depuis des lustres, qu'il faut les chercher. On comprend que personne, depuis, n'ait essayé de ressortir le livre. C'est la damnatio memoriae : il n'est pas même permis de mentionner un livre qui n'a plus d'existence et n'en a donc jamais eue.
C'est donc ici sa première réapparition. Nous sommes fiers de remettre en circulation l'énorme et minutieux travail de Vincent Monteil, qui fut notre ami, pendant quarante ans, et qui nous a quittés après une longue maladie. C'était un homme hors du commun, un très grand savant, un homme de c

 

MORANEN

Holocaustinfo Tarkastelussa
Le révisionnisme en finnois
<pdf> 69 p. 1,3M


Même le Père Noël a le droit de se tenir informé dans ce qui pourrait être sa propre langue -- qui est peut-être celle de nos ancêtres chasseurs de rennes. Dans l'année, il a beaucoup de loisirs...

 

MOUNIER Jean-Joseph

De l'influence attribuée aux philosophes, aux francs-maçons et aux Illuminés sur la révolution de France
Paris, 1801 (typographie d'époque), 260 (petites) pages, <pdf> 6,3M

Démontage de Barruel datant de 1801, parfaitement convaincant. Par un acteur de la période révolutionnaire (1758-1806), député du Tiers-état à la Constituante. Le jésuite Barruel (1741-1820) est un grand délirant qui accepte des textes délirants et sa vaste postérité ferait bien de recourir à l'esprit critique. (On trouvera Barruel en quatre volumes sur le site Gallica.)

C'est entre 1797 et 1799 qu'Augustin Barruel avait publié les cinq volumes de son Histoire pour servir la mémoire du jacobinisme. Reprenant les thèses de Robison et d'Edmund Burke, Barruel s'en prenait aux philosophes et à la franc-maçonnerie, aux martinistes, et plus particulièrement aux Illuminés de Bavière qu'il accusait d'être à l'origine de la Révolution. Il élaborait ainsi la thèse du « complot maçonnique » à l'origine de la révolution française. Son Histoire pour servir la mémoire du jacobinisme connut un immense succès en Europe. Il fut traduit en anglais dès 1798, en allemand en 1801, et en espagnol en 1821. De nos jours encore, les thèses de Barruel font régulièrement leur apparition chez ceux qui veulent porter des accusations sur quelque obédience ou mouvement spiritualiste marginal.
Avec son livre, Jean-Joseph Mounier répond à l'abbé Barruel, tout comme à celui de son comparse Robison, et s'applique à démontrer que leurs raisonnements sont faux et injustes. L'ouvrage comporte trois parties : la première s'intéresse à l'influence attribuée aux philosophes (p. 9-134), la deuxième évoque celle qui est attribuée à la franc-maçonnerie, et la troisième celle des Illuminés. (
http://www.philosophe-inconnu.com/Livres/nouv_mounier.html)

 

MRAP

Internet, enjeu de la lutte contre le racisme
<pdf> , 154 p. 1,6M

De quoi se gondoler énormément.

Ils se berlurent à tout va : « Est défini dans le présent rapport comme « racisant » tout propos, écrit, ou image établissant des groupes humains spécifiques les uns aux autres dans un objectif de la manifestation d'hostilité et/ou de rejet envers un ou plusieurs de ces groupes. Un écrit « racisant » peut ne pas être condamné par la justice comme étant un écrit raciste, mais est qualifié par le MRAP comme ne favorisant pas « l'amitié entre les peuples par la connaissance mutuelle, la compréhension entre les personnes d'origines différentes, afin de contribuer au dialogue des cultures et à la paix
mondiale »
Ces gens-là ont de la purée dans la tête.

 

MULLINS Eustace

The Secrets of the Federal Reserve
New York, 1952, Kasper & Horton, <pdf> 227 p. Edition augmentée et remaniée. Ce travail a été inspiré par le génial Ezra Pound qui fit la préface.

In my lectures throughout this nation, and in my appearances on many radio and television programs, I have sounded the toxin that the Federal Reserve System is not Federal; it has no reserves; and it is not a system at all, but rather, a criminal syndicate. From November, 1910, when the conspirators met on Jekyll Island, Georgia, to the present time, the machinations of the Federal Reserve bankers have been shrouded in secrecy. Today, that secrecy has cost the American people a three trillion dollar debt, with annual interest payments to these bankers amounting to some three hundred billion dollars per year, sums which stagger the imagination, and which in themselves are ultimately unpayable.

Au moment où se développe une crise financière sans précédent, il est bon de se pencher sur les origines de la très bizarre institution privée, la Federal reserve, qui gère la monnaie américaine au profit de puisances qui restent soigneusement dans l'ombre. C'est une enquête réalisée d'abord dans les années 50, sur la suggestion du poète-économiste Ezra Pound, alors incarcéré dans un asile d'aliénés, pour avoir parlé pendant la guerre à la radio italienne.

The World Order
A Study in the Hegemony of Parasitism
1985, Ezra Pound Institute of Civilizations, <pdf>, 157 p.

The bandits of the World order have succeeded in robbing the whole world through the technique of the bal masqué, the disguise which enables them to carry on their Satanic work without being identified and prosecuted. The bal masqué is the ideal vehicle for this program, because the World Order gained its present power in Europe in the nineteenth century. It was a truism among the old European aristocracy that "Balls are given for those who are not invited".

 

MYRDAL Jan

La Capitulation n'est pas une option
Interview donnée à Al Intiqad en 2006, version française de Marcel Charbonnier <pdf>, 17 p., 200K.

La Suède a une population plutôt réduite, mais nous possédons 15 % des ressources mondiales d'uranium. Nous avons décidé, politiquement, de ne pas utiliser cet uranium. Les Etats-Unis ont même, par le passé, exercé une énorme pression sur nous afin que nous ne développions pas notre propre programme de technologie nucléaire - scientifiquement justifié, pourtant, à l'époque - mais de continuer à être dépendants d'eux. Comme je l'indiquais déjà, en 1964 : si la Suède s'avise de faire comme elle l'entend, les Etats-Unis et l 'URSS s'uniront pour nous bombarder !

 

Nation of Islam

Les relations secrètes entre les Noirs et les juifs
Traduction française de l'aaargh, faite sur la 4e édition américaine, Boston, 1994 (1991), <pdf> 251 p. 2,3M

Ce travail minutieux, réalisé dans les archives américaines, a provoqué un scandale énorme à sa sortie aux Etats-Unis. Il a torpillé le paternalisme et la tutelle que les associations juives américaines exerçaient sur le mouvement d'émancipation, dit "des droits civiques", des Afro-Américains, dits aussi "Noirs". Il a démontré, au delà des polémiques, la profonde implication des commerçants juifs dans l'histoire de la Traite des esclaves. Les judéolâtres se sont déchaînés en multipliant les dénégations, découvrant par là leur mépris des réalités historiques. Les négationnistes, ce sont eux. Même aujourd'hui, ce livre est difficile à trouver. Il existe maintenant une version française qui pourrait aider à rouvrir les archives des négriers de Nantes, Bordeaux et autres centres de la Traite qui essaient de se protéger des critiques en poussant en avant le nullissime et ignare Pétré-Grenouilleau. Le dossier de l'esclavage et de l'exploitation coloniale est très loin d'être fermé !!! C'est une affaire qui demande un grand coup de révisionnisme...

 

NAKHLEH Issa

Encyclopedia of the Palestine Problem
New York, Intercontinental Books, 1991, Vol. 1
583 p. <pdf> 39 M

Issa Nakhleh (December 14, 1915 - March 29, 2003) was a Palestinian, a refugee, a man who lost everything he had. His house, his law office, his apartment house in Jerusalem and a banana plantation were, as he described "usurped by the Zionists and Israeli war criminals ". Nakhleh was a Palestinian Christian, born in the Shepherd's Field in Palestine. He was a graduate of the London University (LL.B. ) and a Barrister at Law. He was a member of the Palestine Bar and a member of many Bar associations in the Arab World. For the last 40 years Issa Nakhleh was representing the Arab Higher Committee for Palestine in New York City. He attended more than forty sessions of the United Nations General Assembly and made more than fifty speeches in the Special Political Committee of the United Nations on the Problem of Palestine. Issa Nakhleh is the author of the Encyclopedia of the Palestine Problem in two volumes. It has 41 Chapters and 1091 pages, with voluminous footnotes and 60 pages of photos. It deals with the ancient and modern history of Palestine, the political and religious questions and all United Nations Resolutions and the Principles of International Law and Justice relating to the Palestine Question.

 

NIZER, Louis

Que faire de l'Allemagne ?
Traduit de l'anglais par Paul Seignitz <pdf> 113 p. Brentano's 850 K

Cet avocat, par ailleurs brillant, propose, à la fin de la seconde guerre mondiale de supprimer les Allemands, tout simplement. "There are about 50 million German men and women within the procreation ages, and it is estimated that twenty thousand surgeons performing about twenty-five operations daily could sterilize the entire male population of Germany within three months, and the entire female population in less than three years." - Louis Nizer

Le président Roosevelt adorait ce bouquin et en a fait distribuer 100.000 exemplaires. Parmi tous les "crimes" allemands, il oublie la "solution finale"... Notez le chapitre intitulé "L'éducation de Cain" qui fait l'apologie du bourrage de crâne.

For extracts in English, see http://www.ukar.org/nizer02.html

 

NUREMBERG

Le jugement du Tribunal Militaire International de Nuremberg 1946 (PDF - 1,3 M)

 

OBOLER André
(et Dave Rich, de la police juive de Londres)

Rage and Despair
The Zionist Onslaught on Revisionism

<pdf> 37 p. 450 K, Jerusalem Center for Public Affairs, officine de pointe dans la dénonciation et la calomnie des forces hostiles au sionisme; followed by:

Holocaust Denial as an Anti-Zionist and Anti-Imperialist Tool for the European Far Left, by Dave Rich, of the London Secret Jewish Police (CST)

Facebook is a pain in the ass for the judeo-Zionist crowd. They want to either control it entirely, or destroy it entirely. They look for blood. Here, in this internal document, they explain why and how.

 

OLIVEIRA Sergio

Hitler, Culpado o inocente ?
1e edicão 1989, Porto Alege (Brasil), Revisão Editora, <pdf> 75 pag. 4M

SÉRGIO OLIVEIRA é um militar, com 29 anos de exército e pesquisador. Acostumado à rígida disciplina dos quartéis tornou-se um detalhista exigente, examina, pergunta e confere tudo, sempre quer saber o porquê das coisas, dos acontecimentos diários constantes da imprensa, dos livros, da História e assim naturalmente da II Guerra Mundial. Sobre essa última ele, por gostar do assunto, como Militar, possui praticamente todos os livros que foram publicados no Brasil. Devorava-os apesar de achar o conteúdo às vezes bastante estranho e esquisito mas, naturalmente, como a quase totalidade das pessoas, acreditando na Mentira do Século. Sentia que havia coisas erradas nessas "Histórias" mas como não conhecia nenhuma contestaçõ aos fatos que eram apresentados no Brasil, nem sabia da existência de livros estrangeiros sobre os fatos, não teve motivação para duvidar ou pesquisar sozinho tal assunto. Quando passavam os filmes e as mini-séries, estranhava cada vez mais essa insistência em mostrar os alemães como "bandidos". Uma verdade não precisa ser provada por filmes e livros durante meio século. (SE Castan)

O Massacre de Katyn
<pdf> digitalizado por nuoveorden, pag. 72, 650K (en portugais du Brésil)

 

O Livro branco sobre a conspiração mundial
<pdf> 300 p. Agosto de 1998, Revisão Editora, Porto Alegre, RS, Brasil, 16,3M. En brésilien

Dedico est obra aos revisionistas do mundo inteiro, que afrontando pressões e vissicitudes quase insuperaveis, têm prosseguido no proposito de resgatar a verdade e demistificar os obreiros da "verdade conveniente";

-- Ao pesquisador-historiador e editor S. E. Castan, pela persistência e coragem de remar contra a maré, produzindo e editando obras que enfrentam, invariavelmente, as tormentas da intolerância;...

 

OLIVIER Daniel

Léopold II

génioccidaire - sang gêne
La revue Toudi, du 3 mars 2010, 68 p. <pdf> 1M. A propos d'un livre, qui suivit un colloque, qui exalte la figure d'un tyran assoiffé du sang des Africains, l'un des pires entrepreneurs en colonialisme, les roi des belges et du Congo, Léopold II (1835-1909). C'est un cadavre qu'il faut fusiller et refusiller. Il bouge encore... Il a ses partisans...

Le procès de Léopold II, roi du Congo


Un article de l'excellente COLETTE BRAECKMAN  |  8 avril 2004 (Le Soir) à propos d'un documentaire de la BBC :
« Léopold II, deuxième roi des Belges, celui dont les livres d'histoire n'ont retenu que quelques chromos (le roi bâtisseur, le géant dans une cave, etc.) est cette fois descendu de son piédestal pour être confronté au regard de l'histoire. Les charges sont lourdes, excessives dans leur formulation : génocide, holocauste, crimes comparables à ceux de Hitler... Pour cet accusé-là, traîné sur le banc d'infamie, aucune circonstance atténuante n'est retenue, comme, par exemple, l'état d'esprit de ces débuts du capitalisme industriel, où l'exploitation des colonies au profit des métropoles était implacable, qu'il s'agisse de la France, de la Grande-Bretagne ou de la Belgique. Il est vrai que les historiens de notre pays se sont longtemps montrés discrets sur ces premières années de la fondation de l'Etat « indépendant du Congo », où des millions de Congolais furent emportés par le travail forcé, le portage, les massacres. Ces crimes, à l'époque, furent dénoncés par Edmund Morel et Roger Casement, qui lancèrent les premières campagnes humanitaires des temps modernes. Il fallut attendre l'oeuvre modeste et opiniâtre du Belge Marchal, repris par l'Américain Hochschild, Les fantômes du roi Léopold, pour que soit révélée au grand public l'extraordinaire violence de cette entreprise où l'on vit des mercenaires venus de toute l'Europe tailler un immense domaine privé au seul bénéfice d'un homme dont l'historien Jean Stengers disait, citant Stanley : « Le roi est d'une voracité incroyable ». La BBC s'est emparée de ces récits d'horreur, qui avaient déjà inspiré Joseph Conrad, pour réaliser un documentaire implacable et manichéen, où l'on voit, d'un côté, Bruxelles embellie par les grands travaux réalisés avec l'argent venu d'Afrique et, de l'autre, de pitoyables images d'archives, montrant des indigènes aux mains mutilées, de longues files de porteurs, des prisonniers encordés. Entre le passé et le présent, entre ces images jaunies par l'histoire et les séquelles toujours visibles de cette exploitation forcenée, l'historien congolais Elikia M'Bokolo sert de fil conducteur. Il s'entretient avec les anciens, dépositaires de la mémoire orale des gens du Fleuve, il nous introduit à Bitumba ou à Basankusu, sur l'Equateur, des localités aussi misérables que voici un siècle. Dans ce documentaire remarquable de force et de précision, tout est vrai, mais pas suffisant, car la conquête de l'Afrique par les grandes puissances n'est peut-être pas terminée. Espérons qu'il ne faudra pas attendre un siècle pour que soit réalisé un documentaire sur les millions de morts qu'ont entraînés les guerres et les prédations d'aujourd'hui...»

Nous avons cru bien faire, pour compléter le dossier de cet exploiteur-massacreur-tortionnaire, en joignant un fameux texte de Mark Twain, qui s'intitule Le Soliloque de Léopold II: son plaidoyer pour défendre son gouvernement du Congo, paru à Boston en 1905, et qui est irrésistible. Nous n'avons pas encore trouvé de version française !!! Enjoy !

 

ORWELL Georges

1984
publié en 1948, 217 p. (pdf - 700 K)

The book we can read as a prophecy of the world in which we live.
Le texte anglais du livre prophétique qui, à grands traits, dépeint le monde où nous vivons.

The classic forecast of the now prevalent system of linking political tenure and economic prosperity to cold and phony war. Should be supplemented by more complete material in Richard Rovere, The Orwell Reader, Harcourt, Brace, 1956.

castellano : 1984
<pdf> 211 pág. 1,1 M

1984 es la antiutopía o distopía más célebre de todas cuantas fueron escritas durante la primera mitad del siglo XX. En ella, Orwell presenta un futuro en el que una dictadura totalitaria interfiere hasta tal punto en la vida privada de los ciudadanos que resulta imposible escapar a su control. La odisea de Winston Smith en un Londres dominado por el Gran Hermano y el partido único se puede interpretar como una crítica de toda dictadura, aunque en las analogías con el comunismo estalinista resultan evidentes, dada la trayectoria vital del autor. La novela cobra nueva vigencia en la sociedad actual, en la que el control a los ciudadanos, coercitivo o no, se halla más perfeccionado que en ningún otro momento de la historia de la Humanidad. Por último, veremos la influencia de la obra en la cultura del siglo XX, tanto en su vertiente literaria como en la cinematográfica.

Italiano : 1984
<pdf> 259 p. 1 M

français : 1984
<pdf> 1,3M 351 p.
C'est la version française. Ce livre, d'une lecture agréable maisun peu angoissante, fournit le plan de notre époque. On ne saurait s'en passer.

"La guerre c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force." répète le régime de Big Brother en 1984, société la plus totalitaire imaginée en littérature. Orwell décrit ici un monde terrifiant, où la Police de la pensée règne. Winston Smith est employé au Commissariat des Archives, dans le ministère de la Vérité, où il falsifie l'Histoire pour ne pas compromettre le pouvoir qui se serait trompé dans le passé. Tout est réécrit : il n'y a plus aucune trace de l'erreur, il n'existe qu'une seule version des faits, celle de Big Brother. Depuis des années, on mène une guerre sans fin et patriotique au bout du monde, la pensée est contrôlée, les opposants sont torturés par le ministère de l'Amour qui détruit leur mémoire et leur existence, la propagande s'affiche quotidiennement, et, partout, "Big Brother" nous regarde. C'est le monde où nous vivons déjà, encore en construction. Les lois mémorielles existent, la police de la pensée existe, le ministère de la Vérité est pour demain. Pour le reste, voyez Kaboul, Bagram, Guantanamo, un énorme goulag qui ne fait que grandir. Réveillez-vous un peu, tas de mollusques !

deutsch : 1984
Ein utopischer Roman

Übersetzung: Kurt Wagenseil, 1950. Diana Verlag Zürich 1964, 142 S. <pdf> 1,4M

Krieg bedeutet Frieden

Freiheit ist Sklaverei

Unwissenheit ist Stärke

1984, oder jetzt ?...

Animal Farm, A Fairy Story
60 p. (pdf - 800 K)

Une magnifique fable, écrite en 1946, qui décrivait un monde à venir. Un livre extrêmement drôle. D'une actualité mordante

italiano: La fattoria degli animali
pdf, 56 p.

español : Rebelion en la Granja
Con un prologo de George Orwell sobre la libertad de prensa <pdf> 70 p. edicion original 1945, laeditorial virtual, Argentina, 2005, 700K

El señor Jones, propietario de la Granja Manor, cerró por la noche los gallineros, pero estaba demasiado borracho para recordar que había dejado abiertas las ventanillas. Con la luz de la linterna danzando de un lado a otro cruzó el patio, se quitó las botas ante la puerta trasera, sirvióse una última copa de cerveza del barril que estaba en la cocina y se fue derecho a la cama, donde ya roncaba la señora Jones.
Apenas se hubo apagado la luz en el dormitorio, empezó el alboroto en toda la granja.

ÖZBUDAK Nuri,

Soykirim Yalani -- Siyonist-Nazi isbirliginin gizli tarihi ve "Yahudi sykirim" yalaninin içyüzü
(Le mensonge de l'holocauste)
Istanbul, Aralik, 1995, 99 s. <pdf> 900K

Ce livre exposait le résultat des travaux révisionnistes au grand public turc. Au début des années 2000, ses éditeurs, s'étant ralliés à la vulgate sioniste, l'ont retiré de la circulation. Aujourd'hui, ils nient même l'avoir jamais publié et il a complètement disparu. Nous en avons retrouvé une version mutilée dans nos archives, dépouillée des notes. Nous avons aussi identifié l'auteur véritable qui était abrité par un nom de plume collectif. C'est la vocation première de l'AAARGH que de remettre en circulation les ouvrages qui ont été censurés, bâtonnés, effacés, oubliés, parce qu'ils contenaient des étincelles de vérité.

1995 yili Ocak ayinda yayinlanan Türk gazetelerinebir göz atarsaniz, ilgi çekici bir tabloyarastlarsiniz: Pek çok gazetede, özellikle de yüksektirajli ve "boyali" medyada, II. Dünya Savasi'ndayasanan "yahudi soykirimi" ile ilgili genis haberlererastlamak mümkündür. Bazilari bu konuya tam sayfaayirmislar, soykirim ile ilgili haberler günlercegazete sayfalarini isgal etmistir.

 

PALQUE-FIERROTIN Isabelle

Lutter contre le racisme sur Internet
Rapport à l'ectoplasmique Premier Ministre, janvier 2010, 64 pages. <pdf> 2M. En langue de bois

Evidemment, derrière le "racisme", il y a le "négationnisme" et derrière la "lutte", il y a le pitoyable échec infligé à la LOI par les funambules de l'AAARGH, qui peuvent -- c'est bien leur tour -- dormir sur leurs deux oreilles tant que la "lutte" contre les dissidents sera confiée à des imbéciles chevronné(e)s de ce genre là. Pourtant au Conseil d'Etat (nous y avons eu nos entrées), il n'y a pas que des crétins. Il faut croire qu'on les sélectionne exprès.

 

PARAZ Albert


Préface au Mensonge d'Ulysse de Rassinier
<pdf> 21 p., 220 K. 1950, ed. bressanes. Republié par Akribeia en 1999

Paraz était copain avec Céline. Ils se comprenaient. Ils parlaient un langage dru, tout en coups droits et en volée haute. Paraz se demande bien pourquoi cet obscur professeur de province vient le chercher pour lui extraire une préface. Et quand, à la lecture du manuscrit il commence à comprendre, il s'épouvante. Ce type, avec ses chambres à gaz absentes, ou invérifiables, va nous faire tous couler. Entre deux séances de lutinages des infirmières qui peuple son sana provençal, Paraz cherche à apprivoiser le sombre belfortain. Et puis il le raconte, et ça donne cette préface, tellement explosive que Rassinier à dû la retirer des éditions suivantes, après une kyrielle de procès. Paraz, de son côté, ne rate jamais une occasion de s'amuser et de tirer dans le tas... Un type infréquentable, à vrai dire: la preuve, il ne mentait pas... Il faut lire Paraz. Et puis ce texte lui a valu 8 jours de cabane... avec sursis...

« Eh bien non. Je n'ai envie d'aucune place et je ne veux pendre personne, je ne veux faire assassiner personne dans l'ombre, je fais partie du gang des basculeurs de légendes. »

 

4e de couverture: Relue à près d'un demi-siècle de distance, la préface qu'Albert Paraz a donnée en 1950 au Mensonge d'Ulysse, de Paul Rassinier, nous saisit par l'audace de la pensée et la liberté de ton. Ni cette audace ni cette liberté ne sont plus aujourd'hui de mise. En 1972, la loi Pleven a proscrit la liberté de ton pour parler de certaines personnes et, en 1990, la loi Fabius-Gayssot a interdit qu'on pousse l'audace jusqu'à penser par soi-même sur certains points de l'histoire de la seconde guerre mondiale.
On voit par là que l'intolérable intolérance qui régnait à l'époque de la « Libération » et de l'« Épuration » permettait tout de même parfois une audace et une liberté qui, en 1998, ne sont plus tolérées le moins du monde.
Robert Faurisson

 

PAULHAN, Jean

Lettre aux Directeurs de la Résistance
1952, Ramsay, 30 p. (pdf- 200 K)


PINAY Maurice (pseud.)

Complot contra la Iglesia
<pdf> 1M, 207 p. 3 col. Estos tres tomos han sido formateados en pdf por Tito Martínez, y unidos en un solo volumen.

Complot contra la Iglesia, publicado bajo el pseudónimo de Maurice Pinay. Su primera edición -la italiana- data de 1962 y fue distribuida a todos los Padres conciliares en octubre de ese mismo año después de 14 meses de trabajo de los autores. El libro en cuestión denuncia las tratativas en marcha entre el cardenal Bea (encargado por Juan XXIII) y las autoridades judías (particularmente la B'naï B'rith) para obtener del Concilio apenas convocado una declaración a favor del judaísmo. Esta declaración lograría el objetivo de poner el Vaticano II en contradicción con el Evangelio, contra el consenso unánime de los Padres y contra diecinueve siglos de magisterio infalible de la Iglesia. Los judíos querían que de ese modo la «Santa Iglesia se contradijera a sí misma perdiendo autoridad sobre los fieles, porque evidentemente proclamarían que una institución que se contradice no puede ser divina» (pág. XIX). En la introducción a la edición austríaca (enero de 1963) se lee: «La audacia del comunismo, la masonería y los judíos llega a tal punto que ya se habla de controlar la elección del próximo Papa, pretendiendo colocar en el trono de San Pedro a uno de sus cómplices en el respetable cuerpo cardenalicio» (pág. 3).

français: 2000 ans de complots contre l'Église
<pdf> version française, 238 p., 1,3 M. Il existe une version imprimée de cet ouvrage, avec quelques notes de l'éditeur, parue en 2006 aux Editions Saint-Remi, en deux volumes.
BP 80, 33410 Cadillac. Tel 05 56 76 73 38. Voir aussi France Livre, 6 rue du petit pont, Paris 6° http://editions.saint-remi.chez-alice.fr/

Voici enfin, après trente ans d'attente, une version francaise du célèbre ouvrage de Maurice Pinay "Complot contre l'Eglise" paru à Rome en 1962 et distribué alors aux Pères conciliaires dans l'espoir des auteurs que cette somme d'informations prémunirait les Pères contre les tentatives de reniement annoncées de la Tradition et des enseignements de vingt siècles. Il n'en fut hélas rien.
[... ] Lors de la parution de la première édition en italien en 1962, cet ouvrage fut qualifié de "pamphlet" dans une recension calomnieuse signée d'un rédacteur de l'hebdomadaire du Vatican Corriere della Domenica, ce qui témoignait de l'esprit déjà alors en vigueur au Vatican et du personnel nouveau en place. Le lecteur jugera si ce monument d'érudition historique érudite est un "pamphlet".
Ce livre sans aucun doute suscité par plusieurs membres de la Curie fidèles fut l'oeuvre collective de clercs érudits, sous la direction d'un savant Père Jésuite, aidé d'équipes de chercheurs travaillant tant auprès des facultés Romaines que de plusieurs universités d'Amérique du Sud, notamment celle de Guadalajara au Mexique. A la présente édition française, traduite de la réédition espagnole de 1968 des Editions Mundo Libre de Mexico, les éditeurs ont cru bon de donner le titre de : "2000 ans de complots contre l'Eglise"...

Ce dossier sur le communisme, la franc-maçonnerie et surtout les pressions et les infiltrations juives, qui remontent très haut, a été présenté aux participants du concile de Vatican II. Il avait été rédigé par un groupe d'ecclésiastiques, dont on connait l'abbé mexicain Joaquin Saenz y Arriaga (décédé en 1976). Ils n'ont pas pu empêcher le véritable coup d'Etat qui s'est produit alors, et qui explique la longue litanie des renoncements de l'Eglise et son asservissement progresif aux demandes - incessantes - des rabbins colonialistes et expansionnistes.

Già nel 1962, Maurice Pinay aveva scritto: «(col Concilio Vaticano II) è stata compiuta la più perversa cospirazione contro la Santa Chiesa... Sembrerà... incredibile, a coloro che ignorano questa cospirazione, che quelle forze anti-cristiane continuano ad avere, all'interno delle gerarchie della Chiesa, una vera "quinta colonna" di agenti controllati dalla Massoneria, dal comunismo e dal potere occulto che li governa. Questi agenti si trovano tra i cardinali e i vescovi che formano una specie d'ala progressista in seno al Concilio».

Unter dem Pseudonym "Maurice Pinay" veröffentlichte im Herbst 1962 eine kleine Gruppe noch nicht eingeschläferter, entschieden glaubenstreuer Bischöfe und Priester ein dickes, reich und sorgfältig dokumentiertes Buch mit dem Titel "Verschwörung gegen die Kirche" und machte einen ­ wie wir heute wissen ­ letzten Versuch, die ca. 2400 Konzilsväter über die inzwischen extrem bedrohlich gewordene "jüdisch-freimaurerische Gefahr" umfassend in Kenntnis zu setzten und eindringlich vor ihr zu warnen. "Pinays" Buch, über das sich die jüdisch-freimaurerische Weltpresse anfangs noch gewaltig erregt hatte, verschwand völlig in der Versenkung und fiel der Vergessenheit anheim. Jetzt, im Rückblick, also angesichts der vorhersagegemäß eingetretenen radikalen Judaisierung der "Kirche des II. Vatikanums" (O-Ton Johannes Paul II.), die keinesfalls mit der römisch-katholischen Kirche verwechselt werden darf, liest sich "Pinays" Buch wie eine zermalmende Anklageschrift gegen das II. Vatikanum. Obwohl noch vor Konzilsbeginn verfaßt, läßt das Werk diese völlig mißratene Kirchenversammlung im Nachhinein exakt als das erscheinen, was sie auch war: die jüdisch-freimaurerisch inspirierte und gelenkte Gründungsversammlung einer neuen häretischen Großsekte apokalyptischer Prägung namens "Konszilskirche".

Italiano : Complotto contro la Chiesa
Roma, 1962, pag. 328, <pdf> 3,5M

Un libro rarissimo ! Irreperibile ! Fu dato ai padri del Concilio (Vaticano 2), dopo di ché la polizia italiana lanciò un blitz sull'officio di stampa. Il libro non figura nelle grande biblioteche et non si vende. Siamo felici di ridare une vita nuova a questo potente libro, scritto nella vana speranza di salvare la Chiesa dalla sottomissione alla dominazione ebraica.

C'est la version italienne du livre de "Maurice Pinay" (nom qui recouvre un groupe de théologiens mexicains), absolument introuvable en Italie, même dans les bonnes bibliothèques. La scène se passe à Rome, au début du Concile Vatican II, en 1962. Ce livre a été saisi par la police à la sortie de l'imprimerie. Seules quelques centaines d'exemplaires ont pu être distribués aux pères conciliaires. Depuis, le rideau de l'oubli est tombé. Nous ne sommes pas peu fiers de lui redonner une nouvelle vie. C'est un livre étonnant, et qui en apprend beaucoup à tous ses lecteurs. Les francophones peuvent se reporter à la version française, déjà en ligne. (Voir plus bas.)

 

PISANTY Valentina

L'irritante questione delle camere a gas -- Logica del negazionismo
<pdf> pag. 153, 1,8 M, Milano, Bompiani, 1998

Prenez une petite gourde. Emplissez-là de jargon sémiologique. Mettez-la à mariner au soleil de Bologne. Envoyez-la sur le terrain miné de la seconde guerre mondiale. Armée de ses flêches idéologiques, elle a pour mission de ramener la peau de plusieurs révisionnistes. Mais elle perd très vite ses lunettes de vision nocturne. Elle se prend les pieds dans les barbelés. Elle trébuche dans la zone des fours. Elle est aveuglée par des retours de fumée près des crémas. Elle patauge, elle appelle Umberto Ego à l'aide. Elle pleurniche. Elle est aspirée par les marécages. Rideau.

Voir Mattogno, sa réponse à ce pensum (en italien).

PISCOCI-DANESCU George

Ce este Revizionismul Istoric ?
<pdf> 52 p. 650K en roumain

Atitudinea comuna tuturor datatorilor de lectii, de legi, datini si ordonante guvernamentale de urgenta vizeaza prezervarea, prelungirea si permanentizarea monstruoasei minciuni instituita planetar de nedemnii câstigatori ai ultimului Razboi mondial : minciuna politicii de exterminare a jidanilor în Europa anilor treizeci si patruzeci, minciuna exterminarii acestora în lagarele de concentrare naziste, minciuna camerelor de gazare, minciuna slabiciunii nefiresti a lui Dumnezeu pentru un popor certat cu dumnezeirea.

 

PITLICK. Herbert Ing

Mauthausen -- Behauptungen and Sachbeweise
Wien, Mai 2003, 78 S. <pdf> 4 M

Möge sich jeder seine eigene Meinung bilden.
Nachwort : Meine Ausführungen sollen lediglich dem Zweck dienen, Fakten in leicht überprüfbarer Form aus allgemein zugänglichen Quellen - und auch die Argumentationen anderer, nicht opportunistischer Autoren, - wertungsfrei jenen Lesern zur Verfügung zu stellen, die sich (meist) nur aufgrund einer einseitigen Berichterstattung der Medien bisher informieren konnten, - aber an einer eigenen objektiven Beurteilung des Zeitgeschehens interessiert sind.
Der Verfasser


PLANTIN, Jean

Paul Rassinier (1906-1967), socialiste, pacifiste et révisionniste
(pdf - 1,1 Mb)

English : Paul Rassinier (1906-1967) Socialist, Pacifist and Revisionist
<pdf> 100 p. 750 K

C'est la traduction, faite aux Etats-Unis, du fameux mémoire que J. Plantin a soutenu en 1990 à Lyon-III et qui a été annulé, sous la pression des chicaneurs et restauré par les juges suprêmes.
Il inaugure une série de traductions en anglais de travaux révisionnistes français. Les vilains Lyonnais peuvent se mettre la tête dans le sable. Guignol leur bottera le croupion.

This paper was written by Jean Plantin as his thesis for his master's degree in contemporary history. In 1990 he was awarded it, and awarded it with distinction; later he was awarded another
master's degree for his research into typhus epidemics in Nazi concentration camps. Plantin paid a
terrible price for these writings. [...] And so, on January 13, 1999, Jean Plantin was arrested, and his personal archives seized. A slander campaign was initiated against him by both the mainstream and leftist press. In the course of this campaign, Plantin's two masters theses, this one and The Typhus Epidemics In The Nazi Concentration Camps, for which he was awarded, in 1991, the prestigious Diploma of Advanced Studies (DEA) were discovered. Almost immediately, Jewish and left-wing organizations began demanding that his degrees be rescinded, and the professors who supervised them censured. The professors who judged his papers, Régis Ladous and Yves Lequin, were both forced to resign from their positions overseeing the DEA program.

PLATONOV Oleg , éd.
(Contributions de Manoucher MOTTAKI, Moishe Arie FRIEDMAN, Israël SHAMIR, Friedrich BRUCKNER, Serge THION, Robert FAURISSON, Ian BERNHOF, Frederick TÖBEN, Peter TÖPFER, Gerbert TCHAIANER, David DUKE, Bradley SMITH, Michelle RENOUF, Georges THEIL, Bernhard SCHAUB)

Issledovanie kholokosta
Globalnoe videnie

(Recherche sur l'holocauste - vision globale) Travaux de la conférence internationale de Téhéran du 11 et 12 décembre 2006. Contributions fortement résumées, préface d'Oleg Platonov. en russe.
Sous la dir. d'Oleg Platonov, trad. de l'allemand, de l'anglais et du français par E.S. Berechteva et A. I. Ivanov, Minsk (Russie blanche) Khristianskaya Initsiativa, 2007, <pdf> 279 p. 8,1M

 

PONCINS, Léon de

Il problema degli ebrei al concilio
<pdf> 32 p. 300 K.

Il est certain que le Concile de Vatican a été un moment très important dans la destruction, maintenant très avancée, de l'Eglise catholique. Poncins témoigne de la façon dont une certaine influence juive s'est ouvertement imposée à un clergé sensible aux sirènes du siècle.

 

PORTER Carlos

Non coupables au procès de Nuremberg. L'argumentation de la défense
(pdf- 300 K)

Nao culpados em Nuremberg. Depõem os defensores dos alemães em Nuremberg
(pdf - 300 K)

Os documentos de Nuremberg ? Assim sendo o "julgamento por documentos" funciona da seguinte maneira: A, pessoa desconhecida, ouve alegadas afirmações verbais "feitas por B", e faz anotações ou prepara documento com base nessas alegadas declarações verbais. O documento é então apresentado como prova não contra A que fez a cópia mas contra B, C, D, E e uma série de outras pessoas embora nada haja para ligá-las ao documento ou às alegadas afirmações verbais. Declara-se de modo casual, como sendo fato, que "B disse" ou que "C fez" ou que "D e E sabiam". Isso vai contrariamente às regras de comprovação de qualquer país civilizado. Tampouco são os documentos identificados por testemunhas....

Non colpevole o Norimberga. Le argomentazioni della difesa
(pdf - 300 K)

Not Guilty at Nuremberg. The German Defense Case
(pdf - 250 K)

"No culpable" en el proceso de Nuremberg. Los argumentos de la defensa
(pdf - 300 K)

Voici les preuves de l'«holocauste» dans les tonnes d'archives allemandes saisies en 1945
<pdf> 52 pages.

L'analyse de nombreux documents allemands qui disent bien souvent le contraire de ce qu'on a voulu leur faire dire après la guerre...

Made in Russia - The Holoco$t
<pdf> 644 p., nombreuses illustrations. 75M, Historical Review Press (GB), 1988.

Si ce n'était aussi sinistre, ce serait hilarant. L'auteur s'est contenté de lire les documents présentés au Tribunal de Nuremberg par les enquêteurs alliés et d'en extraire les passages les plus fantaisistes. Comme cette macabre histoire de machine à enfoncer les crânes actionnée par une simple pédale... On nage dans le burlesque. On n'est plus dans le Troisième Reich mais dans Hellzapoppin. Il suffit de LIRE....

As a "proven fact" protected by special laws not applicable to other "proven facts", the holocaust must be considered as soimething of an endangered species. Akk one need to do to endangered the species a bit further... or perhaps even drive it into extinction... is to get the Nuremberg Trial transcript and read some of it...

POUND Ezra (1885-1972)

"Ezra Pound Speaking"
[Italian] Radio Speeches of World War II

edited by Leonard W. Doob, Greenwood Press, 1978, <pdf> 205 p. 1,1M en américain

No other American-and only a few individuals throughout the world-has left such a strong mark on so many aspects of the twentieth century: from poetry to economics, from theater to philosophy, from politics to pedagogy, from Provençal to Chinese. If Pound was not always totally accepted, at least he was unavoidably there.
Those traits of mind and character that made Pound so inescapable are not only evident in the broadcasts but also present in ways that make them more fully understandable. Here is that same fearless plunge toward the heart of the matter-often heedless of consistencies-that marked his study of ancient and exotic languages and cultures. Here is that same urge to simplify and instruct that marked his unorthodox textbooks: ABC of Economics, ABC of Reading and the rest.

Il y a longtemps que nous avions le projet de mettre ce livre en ligne. Et puis on apprend que quelqu'un d'autre vient de faire ce que nous voulions faire ! Bravo. Nous remercions l'anonyme qui s'est donné le mal de scanner ce gros livre et de le corriger ligne à ligne. Son travail nous semble parfait. Il existe aussi une version plus courte en italien. Leonard Doob a écrit, en 1935, Propaganda: its Psychology and Technique.

 

PRESSAC, Jean-Claude

Textes divers
(pdf - 500 K) Compilation de l'aaargh, 68 p.

Auschwitz: Technique and Operation of the Gas Chambers
Paru à New York en 1989, publié par la Beate Klarsfeld Foundation, 564 p. (30 x 45 cm) avec de nombreuses illustrations. Traduit en anglais par Peter Moss. L'original français reste inédit. Site extérieur.

Ce livre, qui n'a jamais été diffusé en librairie, est une manière de chef d'oeuvre : Appuyé par d'énormes ressources procurées par les riches Klarsfeld, très versés dans l'extortion de fonds, l'auteur, qui a "fréquenté" les révisionnistes français, passe toute la documentation alors disponible au crible pour chercher les "preuves" de l'utilisation homicide des pièces qui ont reçu, après la guerre, le nom de "chambres à gaz". L'exercice est pesant mais il tâche d'être exhaustif. A la fin, Pressac n'a pas trouvé une seule preuve, concluante. Il a trouvé des "indices". Un tas d'indices. Mais de preuve, macache. Les antirévisionnistes furieux, à la Klarsfeld, ont longtemps crié victoire après la parution de cet opus incertum. Mazal, dans sa préface, dit bien que Pressac proclame avoir trouvé "39 indices criminels" mais lui, il préfère y voir "une preuve définitive de l'usage de gaz poison pour assassiner les juifs". Il insiste: "Il n'y a pas de doute". Ce qui prouve qu'il n'a pas lu ou pas compris le livre qu'il met en ligne et que nous avons étudié de près. Après les démontages des révisionnistes, en particulier, le petit ouvrage de Robert Faurisson, Réponse à Jean-Claude Pressac, les ennemis du révisionnisme ont cessé de chanter les louanges de Pressac et ont commencé à lui battre froid. Pressac qui savait bien, lui, qu'il ne disposait d'aucune preuve, croyait de son devoir de faire baisser les chiffres de l'extermination présumée qui, évidemment, dans ces conditions, cessait d'être, au sens propre, une "ex-termination".

Nous avions commencé, il y a longtemps, à numériser cet énorme bazar. Et puis le temps a manqué, nous avons été pris par d'autres besognes. Et voilà tout soudain que des antirévisionnistes professionnels menés par Henry Mazal, aux Etats-Unis, qui disposent de subventions illimitées, a réalisé une numérisation complète. Malheureusement, il a choisi un mode de présentation en "page par page" qui est absolument contraire à ce que demande le chercheur qui veut pouvoir circuler dans le texte et tous ses documents. La consultation demande un grand gaspillage d'énergie. Non seulement, ces gens montrent leur absence dez familiarité avec le travail de recherche, mais en outre ils croient nous assommer avec ce pavé de l'ours. Nous recommendons au contraire à nos lecteurs d'aller enfin voir cet ouvrage, difficile à consulter, même dans les grandes bibliothèques, pour voir comment les antirévisionnistes ont perdu cette gigantesque bataille, il y a quinze ans. Pressac est mort, maintenant, d'un accident nosocomial. Les gens qui avaient soutenu son entreprise s'en sont détournés. Au moment où les ennemis du révisionnisme font une croix sur Pressac, ce sont les idiots d'Américains qui le ressortent et le mettent en ligne. Les autres, les acharnés, les vaincus, ne comptent plus que sur la répression policière pour imposer leurs vues à tout le monde.

Voici ce que l'auteur dit de lui-même en page 537 (retraduction): «Je ne suis pas juif et j'ai été pendant un temps "révisionniste". Après avoir lu ce livre, certains penseront sans doute que je le suis toujours. C'est très possible et je ne leur en veux pas. La distinction entre ces deux écoles farouchement opposées, les "exterminationnistes" et les "révisionistes" perd toute pertinence quand on atteint un certain seuil dans la connaissance de l'ancien camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau. J'ai passé ce point de non-retour.»

I am not a Jew and I was at one time a "revisionist". After reading this book, some will no doubt think that I still am one. This is quite possible and I bear them no grudge. The distinction between these two fiercely opposed schools, the "exterminationists" and the "revisionists", becomes meaningless once a certain threshold of knowledge about the former Auschwitz-Birkenau concentration camp has been reached. I have passed this point of no return. 

<http://veritas3.holocaust-history.org/auschwitz/pressac/technique-and-operation >

This useful and enlightening work by French pharmacist Jean-Claude Pressac is an ambitious defense of the Auschwitz extermination story against growing criticism from Holocaust revisionists. The author and the publishers -- "Nazi hunters" Beate and Serge Klarsfeld -- realize very clearly that Holocaust revisionism is not some temporary or frivolous phenomenon, but is a serious and formidable challenge that has already found many thoughtful adherents. This book is being promoted by the publishers as "a scientific rebuttal of those who deny the gas chambers."

Pressac's book is not easy to read. His writing is disorganized, needlessly convoluted and frequently unclear. It is often necessary to consult passages from widely divergent pages to understand this or that point he is trying to make. But perhaps we should be grateful for this confusion, because if Pressac were a clear and logical writer, the Klarsfelds might well have refused to publish his book. (Mark Weber)

 

La Tragédie d'Oradour
Texte entièrement inédit, rédigé vers fin 1997.
<pdf> photos du dactylogramme, 69 p. 31,5 M


Analyse serrée des événements, par un ancien du Prytanée militaire, et relecture des faits à la lumière des travaux de Reynouard. Pressac propose une explication différente, mais tout aussi hypothétique que celle de Reynouard. Il montre en tout cas qu'il est possible de débattre sans avoir à se débattre avec les poussiéreux gardiens de la Mémémoire.

ATTENTION AU CHARGEMENT: Il peut arriver que ce fichier ne s'ouvre pas normalement. Ouvrez le lecteur de PDF d'abord et ouvrez le document ensuite à partir du lecteur.

 

PREZIOSI Giovanni

Giudaismo Bolscevismo Plutocrazia Massoneria
Milano, Mondadori, 1941, <pdf> pag. 254, 2,1M

Da quando nel luglio del 1912 durante la guerra italo-turca, utilizzando la documentazione di H. S. Spencer, corrispondente di guerra del New York Herald, contribuii a far sapere agli italiani che l'Italia non si stava battendo con la Turchia, ma con i grandi banchieri ebrei di tre continenti guidati da Sir Ernest Cassel e dalla sua banca ebraico-inglese, fui additato dagli ebrei e dai loro amici come il creatore dell'antisemitismo in Italia. Non si voleva che si dicesse che tutta la campagna mondiale di diffamazione contro l'Italia era opera degli ebrei d'Inghilterra inventori delle atrocità dei soldati italiani contro i turchi. Non si voleva sapere che Luciano Wolf direttore del Graphic e del Daily Graphic aveva offerto gratuitamente a tutti i giornali del mondo i suoi articoli contro l'Italia in guerra e che i nostri denigratori nel mondo erano gli ebrei Lord Burnham (Joannes Moses Levi) col Daily Telegraph, Mr. Blumenthal col Daily Espress, Rothstein col Daily News, Alfred Mond con la Westminster Gazette, Lady Mond con la English Review, Bartlett con la Reuter Agency.
Gli italiani non amavano comprendere il vero valore di quelle rivelazioni. Lo compresero invece gli ebrei che mi additarono all'odio come creatore dell'antisemitismo italiano.

Un fasciste, un authentique fasciste !!! Pour une fois qu'on en tient un, un vrai de vrai, estampillé ! On dit même de lui, prêtre défroqué, fort cultivé, devenu journaliste directeur d'un important magazine, La vita italiana, qu'il est l'inventeur de l'antisémistime en Italie. C'est lui qui a publié dans son pays les fameux Protocoles. Il expose tout en long sa vision des choses et on comprend peu à peu pourquoi les fascistes se sont fait dérouiller. Ils ne comprenaient pas tout ce qui se passait dans l'environnement international. Certes Preziosi n'est pas Mussolini, mais leurs erreurs de jugement les ont obligés à se jeter dans les bras du bon oncle germanique, et à couler avec lui. Reste que l'Italie a eu 20 ans de gouvernement centralisateur, intégrateur et que depuis 1945, gouvernée en sous-main par les Américains, elle cherche encore, sans le trouver, un régime qui allierait efficacité et honnêteté et travaillerait pour le bien public...

 

QUIGLEY Carroll

The Anglo-American Establishment
New York, Books in Focus, 1981, digitized by Mrkva 2000, 289 p. <pdf> 2M, en américain

Si l'on en croit la déclaration publique de Paulson (ancien Directeur de Goldman Sachs, une des toutes premières banques privées - dont les noms des réelles personnes physiques qui sont leurs porteurs de parts majoritaires constituent un secret mieux gardé que les codes nucléaires (il se murmure dans les milieux professionnels du renseignement que nombre de ces personnes physiques seraient "basées" à Londres) - constituant le système de la Federal Reserve américaine, et qui fut le pilier de la gestion de la crise au sein de l'Administration américaine de Bush au moment de la crise de 2008 et de la faillite de Lehamn Brothers), ce serait - NON PAS une HYPOTHESE - mais bel et bien UN FAIT que ce serait DE LONDRES que serait venu le refus catégorique de sauver cet établissement clé - et grand rival de Goldman Sachs sur les marchés financiers mondiaux.

Cela reste très cohérent avec le livre historique irréfutable - qu'il a voulu posthume - "The Anglo-American Establishment" - du célèbre Professeur américain (Princeton, Harvard, Georgetown) Caroll Quigley, seul historien officiel du Council on Foreign Relations américain, lequel CFR est le surgeon américain de la Round Table britannique (Londres-Oxford) de Cecil Rhodes, Lord Milner et Lord Rothschild, etc...

Ce livre The Anglo-American Establishment établit pour la première fois l'histoire irréfutablement documentée de cette étrange formation, constituée de personnalités si puissantes et si influentes, à la fois secrète et discrète (so british) qui constituait en réalité encore au début du XXe siècle le véritable club des décideurs qui "pilotaient" dans les faits l'empire victorien, aux ambitions mondiales, le plus grand empire de l'histoire.

Rappelons que c'est au sein de la Round Table britannique que fut décidée discrètement en 1917 la correpondance officielle entre deux de ses membres les plus importants, Lord Rothschild et Lord Balfour, alors ministre du Foreign Office, la lettre réponse de Lord Balfour à la lettre-requête de Lord Rothschild sur la "Constitution d'un foyer juif en Palestine" appuyée par la politique étrangère du Royaume-Uni, ayant très curieusement été publiée comme un document isolé, et connue depuis lors sous le nom surprenant de "Déclaration Balfour", et non pas "Réponse de Lord Balfour, chef du Foreign Office de Sa Majesté, à la Requête de Lord Rothschild". Cette structure perdure encore aujourd'hui sous le nom discret de Chatham House (ou Royal Institute of International Affairs, le frère jumeau britannique du Council on Foreign Relations - ou CFR - américain).

Le livre de Quigley est un classique, et un modèle du genre.

 

RAGNEDA Massimo

Il Sacrificio
Colibri Edizioni, Milano, 2004. <pdf> 113 p.

"Il mondo si divide in tre categorie di persone: un piccolissimo numero che fa produrre gli avvenimenti; un gruppo un po' più importante che veglia alla loro esecuzione e assiste al loro compimento, e infine una vasta maggioranza che giammai saprà ciò che in realtà è accaduto".
(Nicholas Murray Butler membro del Council on Foreign Relations (CFR) e capo del British Israel).
Sappiamo per certo che la terza categoria di persone siamo noi, opinione pubblica, spettatori impauriti, visto che giammai sapremo ciò che in realtà è accaduto. Ci è stato ripetutamente detto qual è quel piccolissimo numero di persone che ha prodotto l'avvenimento "11 settembre". Sono stati frettolosamente identificati come integralisti islamici, nonostante alcune delle 19 persone identificate dall'FBI come terroristi kamikaze siano tuttora in vita. Quello che non sappiamo è chi si celi dietro a quel gruppo, un po' più importante, che ha vegliato alla esecuzione ed ha assistito al compimento dell'attentato.
I piani di invasione dell'Afganistan, così come quelli dell'Iraq, erano già pronti prima dell'11 settembre. Quegli attentati hanno accelerato i tempi o hanno costituito il pretesto per scatenare l'offensiva militare? A chi hanno giovato quelle vittime? A chi serve questo stato di angoscia e paura? Chi ne ha tratto vantaggio da quel sacrificio di vittime ?

 

RAMSAY Captain Archibald H. Maule

The Nameless War
London, Britons, 1952. Many reprints. 106 p. <pdf> 600K

Inside the House of Commons, the pro-Jewish war mongers were now becoming more and more intransigent ; and more and more set on sabotaging the chances of turning the "phoney war" into a negotiated peace. This in spite of the fact that Britain had nothing to gain by further and total war, and everything to lose. The Jews, of course, had everything to lose by a peace which left the German gold-free money system and Jew-free Government intact, and nothing to gain.
It seemed clearer to me every day that this struggle over the question of civilian bombing was the crux of the whole matter ; and that by this method of warfare alone could the Jews and their allies cut the Gordian knot of stalemate leading to peace ; and probably later on to a joint attack on Jewish Bolshevism in Russia.
Accordingly, on 15th February, 1940, I put down the following question to the Prime Minister :
Captain Ramsay asked the Prime Minister : "Whether he will assure the House that H.M. Government will not assent to the suggestions made to them, to abandon those principles which led them to denounce the bombing of civilian populations in Spain and elsewhere, and embark upon such a policy themselves ?"
Mr Chamberlain himself replied in outspoken terms :
"I am unaware of the suggestions to which my honourable and gallant friend refers."

On the 23rd May, 1940, within the first fortnight of Mr Churchill's Premiership, many hundreds of British subjects, a large proportion of them ex-Servicemen, were suddenly arrested and thrown into prison under Regulation 18B.

The Captain Ramsay, MP, was thrown into jail for the duration of the war... (23 May 1940 -- 26 Sept. 1944). He was never charged. « On the morning following my release from Brixton Prison, I proceeded to the House of Commons at my usual hour of 10.15 a.m. ; an action which appeared to cause no little surprise. »

 

RAPIN Nicolas, sous la direction de, avec Pierre Le Roy, Pierre Pithou, Florent Chrétien, Jean Passerat et Jacques Gillot. Voir la notice de Marc ROUANET

L'Éclosion révisionniste. Le Droit de l'historiographie. De la négation à l'explication de la chambre à gaz d'Auschwitz.

Vol. I -- Le Procès (1978-1983)
(pdf - 1,2 M)

Vol. II -- Les travaux de 1984
(pdf - 1,5 M)

De nos archives poussiéreuses, nous sortons un manuscrit remarquable. Il est daté de 1984. A cette époque-là, une équipe de philosophes et de praticiens des sciences humaines assistait la Vieille Taupe pour essayer de prendre la mesure des conséquences qu'allait avoir, dans ces domaines, le surgissement de l'Affaire Faurisson. Nous avons d'ailleurs donné à cet ensemble de réflexions le titre suivant: L'Éclosion révisionniste.

 

LE RAPPORT ROUSSO « Commission sur le racisme et le négationnisme à l'université Jean-Moulin Lyon III »
pdf - 263 p. Octobre 2004. 4,8 M.


RAPPORT SUR LE NÉGATIONNISME ET LE RACISME À L'UNIVERSITÉ LYON 3
(juin 2002) pdf - 39 p. - 200 k

 

RASSINIER Paul

Le Mensonge d'Ulysse
(pdf - 640 K)

1950: le témoignage qui lança la polémique sur le véritable traitement des déportés dans les camps: Rassinier y convainc de mensonges les auteurs de témoignages et accuse les communistes d'avoir dirigé les camps, y imposant leur ordre et faisant règner la terreur sur les déportés; il écarte les témoignages sur les chambres à gaz en affirmant que s'il y en eut, elles furent peu nombreuses et invite à étudier l'archéologie des camps pour en tirer des faits qui viendront se substituer à tous ces témoignages sans fondements. L'ouvrage fit l'objet de poursuites judiciaires et, condamné dans un premier temps, fut finalement totalement blanchi par la Cour de Cassation en 1955.

#

English : Debunking the Genocide Myth
(pdf - 2 M)

Italiano : La Menzogna d'Ulisse
(ZIP - 375 K)

Español : La Mentira d'Ulises
(pdf - 1,3 M) Barcelona, Ediciones Acervo, 1961, Trad. Bernardo Gil Mugarza. Les éditions Acervo appartenaient à José Antonio Llorens-Borras, ancien combattant de la Division Azul.

El primer libro testimonial auténtico sobre la verdad de los campos de concentración.
¿Quién es Paul Rassinier? Nació en 1906 y murió en 1967. Está considerado como el primer historiador revisionista, al ser también el primero que pone en tela de juicio la propaganda de los vencedores. Ingresó en el Partido Comunista Francés en 1922, pero a causa de sus posiciones de extrema izquierda fue excluido del mismo en 1932. Su izquierdismo militante lo llevó a ingresar en la Sección Francesa de la Internacional Obrera (SFIO), para tomar parte en el movimiento animado por Marceau Pivert. Era pacifista y sin embargo fue de los primeros en integrarse en la Resistencia francesa. A causa de sus acciones en la organización terrorista fue detenido por la policía alemana en octubre de 1943 y deportado a Buchenwald y Dora. De allí salió inválido y dedicó el resto de su vida a defender la verdad -que él conoció en persona- sobre la mitología de los campos de concentración, y en particular sobre las denominadas "cámaras de gas". Al aparecer en 1951 su libro La mentira de Ulises fue celebrado por la Internacional Obrera, pero al año siguiente le valió ser excluido de la misma.

Réédition, 2005, 320 p. Ediciones Ojeda, Barcelona, qui vient d'être perquisitionnée (11 avril 2006) par les Mossos d'esquadra, la police politique de la Généralité de Catalogne, qui montre ainsi qu'elle a parfaitement assimilé les principes de la démocratie. Les exemplaires du stock ont été saisis.

Deutsch: Die Lüge des Odysseus
(pdf - 430 K)

Bereits im Alter von 16 Jahren wurde er 1922 in die Kommunistische Partei Frankreichs aufgenommen, entwickelte aber sehr bald seine Doktrin eines vollkommenen Pazifismus und eines nicht auf Verstaatlichung gerichteten Sozialismus. Damit tritt er in Opposition zur kommunistischen Linie und wird von der Partei ausgeschlossen. Im Jahre 1934 in die Sozialistische Partei (SFIO) eingetreten, wird er an die Spitze dos Bezirkes Belfort gestellt. Von dem Beginn der Besetzung Frankreichs durch die deutsche Wehrmacht an gehört Paul Rassinier als einer der Gründer der Organisation "Libe Nord" der Widerstandsbewegung an und ist darum bemüht, in diese den Gedanken des Verzichts auf Gewaltanwendung zu tragen. Gleichzeitig wird er von der Gestapo verhaftet und nach Buchenwald verschickt. Bei Kriegsende befindet er sich im Konzentrationslager Dora.
Nach der Heimkehr tritt er, 100% Invalide, wieder an die Spitze des Bezirkes Belfort der Sozialistischen Partei und wird mit der Anerkennungsmedaille in Gold und der höchsten Dekoration der Widerstandsbewegung (Rosette in Hochrot - die er nicht trägt) ausgezeichnet.
Nahezu sechs Jahre lang mußte Rassinier seine Angaben, besonders die in "Die Lüge des Odysseus", vor mehreren Instanzen der französischen Gerichtsbarkeit - auf Klagen der verschiedenen Organisationen der Widerstandskämpfer - solange vertreten und die Beweise für die Richtigkeit bieten, bis die Strafkammer des Kassationshofes als die oberste Instanz alle früheren Urteile aufhob und ihn freisprach.

#

Magyar: Odüsszeusz hazugsaga
<pdf> 1,1 M 146 p.

Romanesc : Minciuna lui Ulise
(pdf - 350 K)


Ulysse trahi par les siens
(pdf - 310 K)

1961: réflexions de Rassinier suscitées par les réactions au Mensonge d'Ulysse , augmentées d'autres textes (les comptes rendus du procès de Francfort et la lettre à Kogon publiées par La Vieille Taupe dans son édition). Le livre contient notamment la conférence "Vérité historique ou vérité politique?" que Rassinier fit en Allemagne au printemps de 1960 et qui amena Broszat à publier sa lettre dans Die Zeit. (c'est ce titre que reprit S. Thion dans son livre de 1980, revendiquant ainsi directement la filiation avec Rassinier).

Deutsch: Was nun, OdySSeus ? Zur Bewältigung der Vergangenheit
1960, 104 S. (pdf - 310 K)

Akademische Fürsprecher des revisionistischen Ansatzes traten zuerst im Ausland an die Öffentlichkeit. Zu nennen sind dabei z.B. die Franzosen Rassinier und Bardeche. Prof.Paul Rassinier, der als Wissenschaftler und mit Hinweis auf seine Haft im KZ Dora im doppelten Sinne besondere Reputation genoß, begann mit seinen Veröffentlichungen "Die Lüge des Odysseus" und "Was nun Odysseus?" KZ und Judenvernichtung in Frage zu stellen, während der Literaturhistoriker Maurice Bardeche schon 1950 in seinem Band "Die Politik der Zerstörung" die Verantwortung des deutschen Faschismus für Krieg und Verbrechen gegen die Menschlichkeit zu relativieren versuchte. Auch faschismusfreundliche amerikanische Historiker arbeiteten an einer Entlastung des deutschen Faschismus für seine Kriegspolitik. Basil Henry Liddell-Hart ("Die wahren Ursachen des Krieges", 1946) und Harry Elmar Barnes ("Perpetual War for Perpetual Peace", 1953) gehörten zu ihnen. Sie wurden jedoch vorerst nur in der faschistischen Szene rezipiert.

Le véritable procès Eichmann (pdf - 620 K)

1ère édition, Paris, Les Sept Couleurs,1962, 2e édition, Paris, La Vieille Taupe, 1983 (c'est cette deuxième édition que nous reproduisons).

Deutsch: Was ist Wahrheit? oder die unbelehrbaren Sieger
(pdf - 600 K)

Der französische Historiker Prof. Dr. Paul Rassinier, Sozialist, Widerstandskämpfer und einstiger KZ-Insasse von Buchenwald: "Wenn aber die Anfänge des Krieges von 1939-1945 tatsächlich im Versailler Vertrag liegen - wer wird dann leugnen, daß die Frage nach der Verantwortlichkeit erneut zu prüfen ist und daß die dreizehn Prozesse in Nürnberg ... neu aufgerollt werden müssen?" (Was ist Wahrheit oder Die unbelehrbaren Sieger, 1963, S. 204).

Español: La Verdad sobre el processo Eichmann
(pdf - 580 K)

Comencé, pues, por el hecho histórico respecto al cual, por aberlo vivido, me consideraba mejor informado: el fenómeno de los campos de concentración. Como estaba en un primer plano de la actualidad y todas las discusiones públicas se referían a él, se me perdonará si llegué a pensar que nunca se presentaría una occasión más favorable. «La mentira de Ulises» fue pues mi primer acto de fidelidad a los principios de la izquierda de 1919. Con diez años de intervalo, «Ulysse trahi
par les siens
», que es su complemento, fue el segundo.
Ese es el tercero. Después del análisis, la síntesis que tíende a volver a colocar el fenómeno de los campos de concentración en su contexto histórico que es la guerra de 1939-45. Si he estimado que este contexto no podría ser mejor definido que con una comparación entre lo que fue la materia de los trece proces de Nuremberg -- sin olvidar el catorceavo que se ha celebrado en Jerusalén -- y el Tratado de Versalles, es porque los juicios fragmentados son para mí los más seguros.

English: The Real Eichmann Trial, or the Incorrigible Victors
(pdf - 500 K)

Le Drame des juifs européens (pdf - 510 K)

Paris, 1964, livre qui réfute de fond en comble le pamphlet de Hilberg, The Destruction of the European Jews, 1961, dont la troisième édition vient de sortir aux Etats-Unis. Hilberg ignore les critiques, c'est plus sûr.

English: Debunking the Genocide Myth
<pdf> 2 M

Deutsch: Der Drama der Juden Europas - Eine technische Studie
<pdf> Hans Pfeiffer Verlag, Hanovre, 1965. Traduction de Le Drame des juifs européens en allemand par la princesse Marie-Adelaïde Reuss-zur Lippe. <pdf> 305 p. 1,5M

C'est le dernier dans la série des Rassinier. Ce livre, bourré de petites erreurs, a fait l'objet d'un toilettage extrêmement minutieux. Il reluit comme un sou neuf.
C'est le livre qu'a trouvé en arrivant en Allemagne, en 1965, le pas-encore célèbre et désormais trépassé Raul Hilberg. Non sans surprise, puisque Rassinier était le premier à le critiquer en Europe. "Il était publié par un éditeur d'extrême-droite", dit-il, ce qui était vrai. (Quel autre ?) Alors il ne l'a pas lu. C'est dommage parce que tout sa sophistique y était retournée comme une peau de lapin. Chapitre 1 : Herr Raul Hilberg, seine Theorie und seine Verfahrensweise. Hilberg, par bêtise, a raté l'occasion de devenir un véritable historien. Il n'a rien compris à ce qu'il a compilé avec tant de soins pendant 20 ans. Le rayon d'intelligence émanant de Rassinier ne l'a pas touché. Le livre du malheureux Raul subit d'ores et déjà le sort des mammouths: il ne tient debout que par son poids mais il s'enlise peu à peu, irrémédiablement.

Italiano: Il Dramma degli Ebrei
Roma, Edizioni Europa, 1967, (ZIP - 220 K)

Español : El drama de los Judios europeos
<pdf> 158 p. 1 M

Este libro estaba desaparecido. La edición de Barcelona, de 1976, estaba agotada desde hacía mucho tiempo. Algunos años más tarde, en Buenos Aires, se fotocopiaron algunos ejemplares. Un enviado especial de AAARGH estaba revisando los estantes de una vieja librería en Santa Fe y se topó con una de ellas, de grueso lomo negro. La hemos
escaneado y aquí la presentamos a los amigos e innumerables lectores del Cono sur, que nos pedían este excepcional documentos desde antes. Damos las gracias a todos los que participaron en la fabricación y supervivencia de este libro
.

L'Opération Vicaire - Le rôle de Pie XII devant l'histoire
Paris, La Table ronde, 1965, 129 p. <pdf > 420 K

Le livre qui rétablit la vérité sur l'attitude du pape devant la guerre qu'il a tout fait pour éviter et contre laquelle il a lutté pendant toute sa durée; sa naziphilie est un mythe inventé de toutes pièces par des ignorants fanatiques et il n'a pas plus promu de paix séparée destinée à garantir la victoire au moins partielle de l'Axe qu'il n'a fermé les yeux sur des crimes allemands que personne ne connaissait et dont beaucoup n'ont été découverts que par la tournure littéraire de l'abbé Renard ou la licencia poetica de Rudolf Vrba. Accessoirement, Rassinier reprend ici la critique du « témoignage » de Gerstein qu'il avait déjà faite dansLe Drame des juifs européens.

Deutsch Operation "Stellvertreter" Huldigung eines Ungläubigen.
<pdf> 725 K 243 S. Damm Verlag, München

Das umstrittene Drama Der Stellvertreter von Rolf Hochhuth behandelt den erfolglosen Versuch des SS-Offiziers Kurt Gerstein, mit Unterstützung des (fiktiven) Jesuitenpaters Riccardo Fontana den damaligen Papst Pius XII. zu einem öffentlichen Protest gegen die Judenvernichtung zu veranlassen. Als detaillierte Augenzeugenberichte Kurt Gersteins aus den Konzentrationslagern zunächst beim päpstlichen Nuntius in Berlin, dann im Vatikan selbst die erhoffte Resonanz verfehlen, lässt Riccardo Fontana sich in einem Akt existenziellen Protests als "Stellvertreter" eines Papstes, der sich seiner historischen Verantwortung entzieht, zusammen mit den Juden Roms nach Auschwitz deportieren.
Die zentralen Vorwürfe gegen die Haltung Pius XII., in denen Riccardo Fontanas Entschluss zum Martyrium manifest werden, lauten (IV. Akt): "Gott soll die Kirche nicht verderben, nur weil ein Papst sich seinem Ruf entzieht." und "Ein Stellvertreter Christi, der das vor Augen hat und dennoch schweigt, ein solcher Papst ist ein Verbrecher.".
Beträchtliches Konfliktpotential bezieht Hochhuths Werk sowohl aus seinen kontroversen Thesen, darunter die Brandmarkung des ökonomischen und antikommunistischen Kalküls des Papstes sowie die Übertragung der päpstlichen Stellvertreterfunktion auf den Märtyrer Riccardo Fontana, als auch aus der historischen Authentizität, die der Autor durch seine mehr oder weniger ausgiebige Recherchetätigkeit und die Darstellung von Personen der Zeitgeschichte beansprucht. Der Autor indes hat verschiedentlich eingeräumt, die wirkliche Verantwortung Pius XII. nie exakt recherchiert zu haben (Quelle: Paul Rassinier. Operation Stellvertreter. Huldigung eines Ungläubigen. München 1966, S. 11).

Español: Operacion "Vicario"
<pdf> 900 K

Italiano : L'operazione « Vicario » Il ruolo di Pio XII davanti alla storia
a cura di Andrea Carancini
<pdf> 98 p. 1 M. Totalemente inedito in italiano.

 

 

Les Responsables de la seconde guerre mondiale
<pdf> 600 K

1967. Dans son dernier livre, Rassinier élargit sa réflexion et atteint l'apogée de son oeuvre d'historien et de militant à la fois: jeter les bases d'une compréhension de la politique internationale responsable de la seconde guerre mondiale. A lire absolument.

Deutsch: Die Jahrhundert-Provokation. Wie Deutschland in den zweiten Weltkrieg getrieben wurde
Mit einem Nachwort von David Irving.
Grabert Verlag, Tübingen, 1989, 368 S. <pdf> 1,8 M

Fünfzig Jahre nach Kriegsbeginn hat sich manches in der Ansicht über den Zweiten Weltkrieg und seine Ursachen gegenüber früher geändert. Revisionistische Anschauungen gewinnen in der Wissenschaft immer mehr an Boden. Der französische Historiker Paul Rassinier, selbst Buchenwaldhäftling im Krieg, gibt hier einen leicht lesbaren, aber dennoch umfassenden, mit vielen Zitaten belegten und mit ausführlichen Anmerkungen abgesicherten Überblick über die Frage nach der Schuld am Zweiten Weltkrieg. Er geht von den harten Versailler Bedingungen aus und schildert anschaulich die ganze Entwicklung in der Weimarer Zeit und im Dritten Reich bis Herbst 1939. Besonders für die Nachgeborenen liegt hier eine hervorragende, sachliche Darstellung vor, wie es damals wirklich war, was im Hintergrund geschah und welche Triebkräfte wirkten.

Le Discours de la dernière chance
La Voix de la Paix, 1953, 144 p. <pdf >-400 K

Réflexions sur l'avenir du monde dans la perspective de l'analyse des bouleversements économiques récents et à venir. Tout était déjà en place en 1953... [Édité par les Éditions La Voie de la paix, fondées et dirigées par le « pacifiste intégral » Bauchet, dans le Calvados]

L'Équivoque révolutionnaire - Essai
Défense de l'Homme, 1961, 74 p. (pdf - 680 K)

1960: Rassinier examine quelques catégories élémentaires de la pensée contemporaine (métaphysique, dialectique, révolution), en critique radicalement l'usage avant d'appliquer les résultats de sa critique à l'insurrection hongroise de 1956 qu'il est difficilement justifiable de qualifier "révolution", quelque respect que l'on ait pour les acteurs et les victimes de cette rébellion. Ça ne plaira pas à tout le monde, on peut très bien ne pas être d'accord avec ce vieux révolutionnaire aguerri, mais il mérite qu'on le lise avec attention. On comprendra mieux les positions politiques d'un auteur si calomnié.

Le Parlement aux mains des banques
Revue Contre-Courant, 1955, 76 p. (pdf - 700 K)

A partir du cas de Mendès-France, Rassinier se penche sur les rapports étroits entre la grande banque et la politique, la première définissant la seconde selon les variations de ses intérêts. Il s'agit d'un recueil d'articles parus en grande partie dans la revue Défense de l'Homme et publié en volume par la revue Contre-Courant, en 1956.

Candasse ou le Huitième Péché Capital -- Histoire d'Outre-Temps
L'amitié par le livre, 1955, 132 p. (pdf - 400 K)

Autobiographie, sous forme de fable, publiée en 1955: enfin le point de vue de Rassinier sur lui-même, au lieu des insultes sûres de l'impunité de l'immonde Fresco et de l'ignare Brayard.

Articles parus dans Le Travailleur

Les articles parus avant la guerre: les activités militantes de Rassinier datent de sa jeunesse (cf. son autobiographie Candasse). Secrétaire de la cellule communiste du Rayon de Belfort, sa région d'origine, il est exclu du PCF en avril 1932 et continue néanmoins à participer sans relâche aux actions, aux discussions et aux publications des mouvements les plus à gauche (qu'on appellera plus tard "non-conformistes", dont les héritiers furent l'ultra-gauche, à laquelle se rattache l'AAARGH). Il appelle inlassablement à la lutte contre l'oppression du prolétariat, le pouvoir de la bourgeoisie, notamment, pendant les années trente, à la lutte, y compris armée, contre le fascisme. Après son exclusion du Parti, il est l'un des principaux rédacteurs de la feuille hebdomadaire locale Le Travailleur (à laquelle Boris Souvarine contribua lui ausi) où il expose ses idées. Nous avons pu nous procurer certains de ses articles et nous y avons joint l'article de L'Humanité qui annonce l'exclusion de Rassinier du PCF, le 9 avril 1932. (pdf- 240 K)

Voir aussi PLANTIN, Jean.

RATAJZAK Dariusz

Tematy Niebezpieczne
<pdf> Po Polsku+English, Opole, 1999, 117 p., 2 M.

"Thèmes dangereux". En tirant à 320 exemplaires de son petit recueil d'articles, dans sa ville de province en Pologne, l'auteur savait qu'il allait mettre le feu aux poudres. En effet, les sommets de l'Etat et de l'Eglise allaient le chasser de son université à coups de massue. Pour nourrir ses enfants, il s'est fait gardien de nuit. Mais il n'a pas retranché un mot de ses exposés. Ce frêle bonhomme et un grand homme. En polonais; annexes en anglais.

 

RAVITZKY Aviezer

"The Revealed End": Messianic Religious Zionism
<pdf> 94 p. 900K

C'est une analyse (favorable, évidemment) du "kookisme", c'est-à-dire d'un courant - religieux - très important du sionisme qui anime l'entreprise de colonisation des Territoires, parfois appelé Cisjordanie. Kook (père et fils) ont été les inspirateurs du Goush Emounim, sorte de nazisme à l'israélienne, ardent défenseur du Lebensraum. Ils ont fabriqué le moteur idélogique du sionisme religieux, qui a toujours coexisté avec le sionisme laïc, plus connu et plus visible, avec l'excuse du "messianisme" (le messie n'étant pas incarné dans un homme mais dans l'Etat devenu une véritable idole). Comment débarrasser la terre de ces monstres sanguinaires ? Le poteau, on ne voit que ça...

The nationalist ideology of Rabbi Kook and his followers views the history of Zionism as an inevitable and decidedly messianic process, leading to the realization of prophetic predictions: "the State of Israel as the fulfillment of the biblical vision of redemption." Messianism is no longer to be seen as the antithesis of concrete reality. It is no longer merely a critique of what is, nor is it addressed only to the future. Rather, messianic redemption springs from present events; it is embodied and realized in them."Our reality is one of teshuvah [return to God, repentance], and it is a messianic one," writes Kook. In other words, the traditional religious categories of holiness, redemption, and repentance have now assumed concrete form in the Zionist endeavor itself. They are given living, dynamic expression as part of the process of the return to Zion and the Jewish national revival. This is indeed "the true
redemption". [...] Kook went so far as to say. "The State of Israel is a divine entity, our holy
and exalted state!"

 

REBATET Lucien (1903-1972)

Les Décombres
Texte intégral ! pdf - 407 p. 2,6M.

Le livre le plus fameux de tous ceux qui furent publiés pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a, finalement, été réédité intégralement. Voir plus haut (librairies) les éditions de la renaissance.
Pour la première fois sur le Net !!! Une affaire en or.
Nous conseillons vivement aux amateurs de se brancher sur le site des Études rebatiennes qui viennent de voir le jour:
http://etudesrebatiennes.over-blog.com

Lucien Rebatet constitue un cas à part dans l'histoire intellectuelle de la France du vingtième siècle. Auteur de Les Deux étendards, un immense roman que nombre de critiques et d'écrivains ont salué comme un chef-d'oeuvre, des Décombres, le best-seller de l'Occupation, qui se situe dans la lignée des oeuvres d'Agrippa d'Aubigné et de Léon Bloy et qui est considéré comme un des meilleurs documents sur la France des années trente et de Vichy, et d'Une histoire de la musique, qui s'est immédiatement imposée comme un ouvrage de référence sur le sujet, il a également été un grand critique d'art, un pionnier et un géant de la critique de cinéma et un journaliste politique influent. En dépit de ces accomplissements, Rebatet est pratiquement inconnu du grand public. C'est qu'il paie les graves erreurs qu'il a commises et qui lui ont valu d'être condamné à mort. " Collaborateur, et de l'espèce la plus frénétique ", selon ses propres termes, il s'est signalé par la virulence de son antisémitisme et a préconisé une alliance totale entre la France et l'Allemagne nazie. Toutefois, ce côté monstrueux de la personnalité de Rebatet rend l'homme et son oeuvre encore plus intrigants et soulève toutes sortes de questions. Le fait que l'intolérance, la haine, le fanatisme et la furie meurtrière puissent se conjuguer, chez le même homme, avec une intelligence, un talent, une culture et une sensibilité hors du commun, constitue un mystère ou du moins un paradoxe passionnant et ne peut qu'accroître l'intérêt d'une étude sur sa personne et sa production.

Il ne faut pas rater la critique de Maurras, parue dans L'Action française du 12 septembre 1943 :


« Cette volumineuse saleté essaye de salir non seulement l'Action Française, mais le gouvernement du Maréchal, l'Armée française, ses officiers, ses hommes, les vivants et les morts, et c'est peut-être là que l'on trouverait les plus basses immondices qui aient jamais été écrites sur les femmes de France. On voit que le triste garçon n'a pas trouvé la sienne dans notre pays. Vous le connaissez bien, nabot impulsif et malsain, l'oeil égaré, éminemment grégaire et cramponné à toutes les têtes du troupeau [...] Ce qu'il a appelé lui-même " l'épilepsie juive " et dont il offre un exemple si parfait, fait de son livre une exhibition ingénue et cynique de tous les attributs du pourceau intégral. »

Lucien Rebatet é mais um dos escritores malditos do país de Molière. Polemista em diversos jornais, o seu panfleto "Les Décombres", best seller da Ocupação, manchou-lhe a reputação entre os bem pensantes, dado o apoio mais ou menos explícito às políticas hitlerianas, que este vosso servidor, já agora, não pode deixar de condenar.
Mas, tal como Céline, o génio das letras que era Rebatet não merecia ser ofuscado pelos seus escritos políticos. A sua criatividade e os recursos da sua escrita são absolutamente notáveis, creio não exagerar ao considerá-lo um dos maiores homens de letras do séc. XX

Rebatet che nelle prime righe dei "Decombres" presentandosi come un "rivoluzionario che ha cercato la rivoluzione, un militarista che ha cercato l'esercito e che non ha trovato ne l'uno ne l'altro" afferma che "la prima condizione di assoluta sincerità è che l'autore parli sovente di lui". (Giancarlo Rognoni)

Les tribus du cinéma et du théâtre ("Les juifs en France, IV)
Nouvelles éditions françaises, 1941, 68p., 2,7M, digitalisé par Lenculus, 2007.

La chose se passa en Amérique aux alentours de 1900. Il y avait dans les ghettos de New-York et de Chicago quelques petits Juifs du nom de Marcus Loew, Adolphe Zukor, William Fox, Cari Laemmle, nomades débarqués d'autres ghettos obscurs de l'Europe orientale ou des impasses les plus sordides de Withechapel. Ils étaient tous fripiers, brocanteurs ou revendeurs de fourrures maquillées, plus ou moins receleurs ou carambouilleurs. Ces faméliques vagabonds étaient prêts à n'importe quoi. Ils n'avaient rien à perdre, ni réputation ni fortune. Ils tenaient l'Amérique pour la terre de tous les miracles. Avec les bénéfices de quelques petites filouteries et quelques centaines de dollars d'emprunt, ils se jetèrent frénétiquement sur la nouvelle découverte.
On a beaucoup parlé de leur hardiesse. Le mot d'astuce conviendrait mieux. Les Lumière, Edison considéraient au plus leur admirable invention comme une curiosité scientifique, intéressante sans doute pour les laboratoires, mais dont le succès de spectacle serait bien vite épuisé. Edison, il est vrai, devait revenir de son erreur et défendre ses prérogatives avec une âpreté au gain fort remarquable. Mais les brocanteurs juifs étaient déjà solidement installés dans la place, plusieurs fois millionnaires et maîtres des premiers « circuits » de salles obscures. Une vingtaine d'années plus tard, au lendemain de la grande guerre, le cinéma est devenu une des
premières industries du monde. L'Amérique y tient la tête de très loin. Les petits Juifs, aux machinations toujours un peu irrégulières, ont pris le chemin du Far-West pour fuir les hommes de loi. Le plus marmiteux d'entre eux s'est fixé dans un misérable village de Californie dont l'univers entier connaît maintenant le nom : Hollywood.

 

Les épis mûrs
roman, Paris, Gallimard, 1954, <pdf>, 156 p. 1,1M

L'ENFANCE D'UN MUSICIEN NATUREL

Mme Tarare, devant son buffet Henri II, comptait les assiettes du service de Limoges. Quarante-cinq, quarante-six : il en manquait une. Augustine, la bonne, recommençait à casser. C'était bien la peine de l'avoir mise le mois dernier et à trente-cinq francs au lieu de trente. Une légère crispation passait sur le visage un peu fade, assez étiolé, d'ancienne blondinette : Mme Tarare ressentait de nouveau cet élancement désagréable, au-dessus de l'aine gauche, la place de
cet ovaire qui se congestionnait depuis sa fausse couche de 1897, et la faisait perdre durant des douze et quinze jours un mois sur deux. Dans le salon voisin, dont la double porte était entrouverte, perché sur le tabouret du piano droit en faux ébène, le petit Pierre tapotait doucement le clavier. Un pas d'homme lourd craqua dans le corridor. M. Tarare venait de rentrer.
- Tu es là, Emilienne ?
- Tu le vois bien.
M. Tarare tira une chaise et s'assit assez pesamment, un coude sur la table. Bien qu'il fût de taille très moyenne, à cause de sa carrure et de sa grosse face presque piriforme, aux moustaches roulées, sa femme paraissait encore plus petite et menue près de lui. Il semblait flasque et bourru.
Il roula une cigarette.
- Je suis allé chez le proviseur dit-il.

 

Les mémoires d'un fasciste - 2 (1941- 1947)
Paris, Jean-Jacques Pauvert 1976 (Pauvert , honte sur lui, a caviardé la réédition des Décombres, qui est en somme le tome 1), mise au Net par les éditions du Pilon en avril 2007, 147 p. <pdf> 1M

Avec Pierre-Antoine COUSTEAU :

Dialogue de « vaincus »
Paris, Berg, 1999 <pdf> Editions du Pilon, janvier 2007, 238 p. 1,5 M
Présentation de Robert Belot

C'est l'inénarrable dialogue de deux fortes têtes de l'extrême-droite française de l'avant-guerre, très engagés dans la collaboration. Ce sont, sans les calomnier, deux "fascistes" mais qui, irrésistiblement, sont des subversifs et des contestataires. Ils ont échappé à la peine de mort, de justesse, et sont assez contents d'être vivants, même à Clairvaux. Ils savent bien qu'ils vont finir par en sortir. Ces deux guignols sont extrêmement marrants. En plus, ce sont de formidables écrivains. Depuis, les choses se sont beaucoup dégradées. A notre époque on n'a plus que des nullosses-craignosses, genre BHV, Où-est-le-bec ? ou (Bonnet de) Soral. Ils n'iront même pas en taule. Ils ne font marrer personne. Ils sont cons comme des ânes. Triste époque.


RÉMOND René

Quand l'Etat se mêle de l'Histoire
Entretiens avec François Azouvi
Paris, Stock, 2006, collection dirigée par François Azouvi, 40 p., <pdf> 800K

En face du négationnisme, quel était votre sentiment dans ces années antérieures à la promulgation de la loi Gayssot?
R. Rémond - Un chapelet d'événements épars, comme la thèse d'Henri Roques en 1985, acceptée par un jury de complaisance puis annulée l'année suivante pour vice de forme, contribuait à donnerle sentiment qu'émergeait une contestation radicale des
vérités communément admises, sur lesquelles aucun vrai débat n'était historiquement défendable. Le négationnisme m'a toujours laissé perplexe sur ses motivations, ses quelques porte-parole me paraissant relever de la pathologie: les rares contacts personnels avec Robert Faurisson m'ont donné le sentiment d'avoir affaire à un illuminé en proie à une obsession.
F. Azouvi - Lorsque la loi Gayssot a été promulguée, qu'en avez-vous pensé?
R. Rémond - Sur le moment, elle ne m'a pas vraiment fait question. Je n'étais pas certain que cette loi constituait un très bon moyen de lutter contre les négationnistes, mais je n'étais pas aussi déterminé dans sa récusation que plusieurs de mes collègues,
dont Madeleine Rebérioux, alors présidente de la Ligue des Droits de l'homme: tant comme historienne que comme présidente d'une association qui avait pour raison d'être la défense des libertés, elle était catégoriquement hostile à cette disposition. Je rends
aujourd'hui justice à sa clairvoyance.

Avec toutes ses palinodies, il était bel et bien partisan de la loi Gayssot et de son application à ceux à qui il refusait la qualification d'historien.

Mort et enterré, le diable ait son âme, René Rémond est finalement un des plus répugnants hypocrites de notre époque.

 

RESSA Giuseppe

Il Sud et l'unità d'Italia
Il portale del Sud, Napoli, 2003, <pdf> 181 p., 3M

En Italie, on ne cesse jamais d'évoquer la question du "Mezzogiorno", du Sud sous-developpé, du pays des mafias, de la corruption, de l'absence d'Etat... Cela remonte à l'unification de 1861, menée tambour battant par un soldat de fortune, Garibaldi. Le renversement brutal de la vieille dynastie des Bourbons d'Espagne qui règnait sur "les deux Siciles" a laissé libre cours à l'élite des libéraux, des agioteurs et des voleurs du royaume de Piémont-Savoie qui entendaient bien faire l'unité à leur profit exclusif. Les exactions des gendarmes piémontais entraînèrent des révoltes paysannes, connues sous le nom de "brigandage". La carte des ces révoltes de la fin du XIXe se superpose exactement à celle des clans mafieux (cosche; 'ndrina) de notre époque. La résistance sourde des familles paysannes contre l'Etat despotique a amené les mafieux au coeur de l'Etat. Et on ne sait plus bien, dans l'Italie d'aujourd'hui, qui domine qui. L'histoire a de terribles leçons à donner à qui sait la lire.

 

REYNOUARD Vincent et al.

Le Massacre d'Oradour. Un demi-siècle de mise en scène
(pdf - 2 M)

Affaire Reynouard. Cour administrative d'appel de Paris, 22 janvier 2002, Reynouard, n°98PA04225

Considérant qu'aux termes de l'article 14 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, dans sa rédaction issue de l'article 1er du décret du 6 mai 1939 : « La circulation, la distribution ou la mise en vente en France des journaux ou écrits, périodiques ou non, rédigés en langue étrangère peut être interdite par décision du ministre de l'intérieur. Cette interdiction peut également être prononcée à l'en- contre des journaux et écrits de provenance étrangère rédigés en langue française, imprimés à l'étranger ou en France » ;

Considérant que le ministre de l'intérieur s'est fondé sur ces dispositions pour interdire, par l'arrêté attaqué du 2 septembre 1997. la circulation, la distribution et la mise en vente sur l'ensemble du territoire de l'ouvrage d'un collectif de chercheurs animé par M. Reynouard, intitulé « Le massacre d'Oradour. Un demi-siècle de mise en scène », au motif que la mise en circulation en France dudit ouvrage, publié à l'étranger et d'inspiration étrangère, faisait courir un risque de trouble à l'ordre public ;

Sans qu'il soit besoin d'examiner les autres moyens de la requête.
Considérant qu'aux termes de l'article 10 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamen tales :
« 1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodif- fusion, de cinéma ou de télévision a un régime d'autorisations.
2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui, pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et l'impartialité d'un pouvoir judiciaire » ;

Considérant que le régime d'interdiction administrative institué en 1939 et inséré à l'article 14 précité de la loi du 29 juillet 1881 attribue compétence au ministre de l'intérieur pour interdire, par dérogation au droit commun et de manière générale et absolue sur l'ensemble du territoire français, la circulation, la distribution ou la mise en vente de toutes publications en langue étrangère ou de provenance étrangère ;
que les motifs pour lesquels de telles publications peuvent être interdites ne sont pas précisés ;
que si la situation très particulière régnant en 1939 pouvait justifier un contrôle renforcé desdites publications, un régime à ce point dérogatoire, discriminatoire et contraire à la liberté d'expression ne présente plus, dans les circonstances actuelles, le caractère d'une mesure nécessaire dans une société démocratique au sens de l'alinéa 2 de l'article 10 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales ;
qu'ainsi les dispositions précitées de l'article 14 de la loi du 29 juillet 1881 ne sont pas compatibles avec les stipulations dudit article 10 ;
qu'il s'ensuit que l'arrêté attaqué du ministre de l'intérieur du 2 septembre 1997, qui a été pris sur le fondement de ces dispositions, est dépourvu de base légale ;
que M. Reynouard et la Fondation européenne pour le libre examen historique sont, dès lors, fondés à soutenir que c'est à tort que, par le jugement attaqué, le Tribunal administratif de Paris a rejeté leur demande tendant à l'annulation dudit arrêté.

Vincent Reynouard is a French revisionist who disputes the official version of the massacre at Oradour-sur-Glane. On 9 June 2004, his previous conviction on a charge of "approval of a war crime" was upheld on appeal and Reynouard was sentenced to two years in prison with 18 months of that time on probation, plus a 3,000 euro fine. The court also upheld the confiscation of his research papers which had been seized in May 2001.

Essentially, Reynouard's crime was that he claimed that survivors of the Oradour massacre lied about the tragedy, and that the women and children were killed by an explosion in the church which was not set off by the Waffen-SS soldiers who were in the village that day. Contrary to Reynouard's revisionist claims, the women and children were burned alive by a fire that was set in the church by the Waffen-SS soldiers, according to the official story.

Das Resultat seiner Aktivitäten war eine Publikation zu dem Massaker von Oradour, bei dem am 10. Juni 1944 fast alle der 647 Einwohner des Ortes durch die SS-Division "Das Reich" auf grausamste Weise mit Maschinengewehrfeuer, Granaten und durch das vollständige Niederbrennen der Ortschaft getötet worden waren. Die Veröffentlichung erschien 1997 bei Vrij Historisch Onderzoek (VHO) in Berchem, Belgien, unter dem Titel "Le Massacre d'Oradour, Un demi siècle de mise en scène". Schon kurz nach Erscheinen kam es zur Indizierung durch das französische Innenministerium. Die deutsche Übersetzung erschien in dem einschlägigen Druffel-Verlag in Berg am Starnberger See.
Vincent Reynouard: Die Wahrheit über Oradour, Druffel-Verlag 1999.

RÉVISIONNISME

LE RAGIONI DEL REVISIONISMO STORICO
CONTRO LA MENZOGNA OLOCAUSTICA

Holywar, 50 p. <pdf>

LE CAMERE A GAS
Per quello che concerne le camere a gas, cominceremo il nostro discorso esaminando il tipo di gas. Si tratta dello Zyklon-B, a base di acido cianidrico. L'acido cianidrico è stato utilizzato già da prima della Prima Guerra Mondiale per combattere topi e insetti dannosi. E' quindi utilizzato abitualmente per impedire la diffusione di epidemie di tifo e peste su battelli ed edifici. E' classificato, secondo le normative CEE, come sostanza tossica e infiammabile. L'inalazione di forti quantità è letale in brevissimo tempo. Se viene inalato in piccole quantità causa mal di testa, vertigini, nausea e vomito.



REYNOLDS
John

Where villages stood
Israel's Continuing Violations of International Law in Occupied Latroun, 1967-2007
Al Haq, Ramallah, dec. 2007, 94 p. <pdf> 2,2M

In 1967, those villages ­ 'Imwas, Yalo and Beit Nouba ­ saw their entire populations of just over 10,000 people forcibly transferred, their houses and buildings completely levelled, and their land appropriated by Israel.

This study sheds light on the suffering of tens of thousands of Palestinians whom, since 1967 to this day, are prevented from returning to their villages in Latroun, while at the same time the ruins of their homes are built upon by an Occupying Power the deep-rooted Palestinian history of the land is concealed by parks for Israelis to enjoy their barbecues, masking the crimes and human rights violations committed. Complicit in these violations are organisations based in Canada, a modern democracy which has ratified the principle instruments of international human rights and humanitarian law, which and pushed for the establishment of the International Criminal Court.

 

RIGGENBACH Jeff

Why American History is Not What They Say :
An Introduction to Revisionism
Auburn (Alabama), 2009, Ludwig von Mises Institute, 212 p., <pdf> 1,8M

L'auteur se lance dans un très interessant retour sur la façon dont l'histoire américaine est écrite au XXe siècle pour revenir à l'oeuvre fondatrice de Barnes et ses collègues, fondateurs de l'école révisionniste américaine, et introducteurs de l'oeuvre de Rassinier outre-Atlantique. Ce livre vous évitera de bronzer idiots...

 

ROQUES Henri

Les Confessions de Kurt Gerstein, étude comparative des différentes versions
(Thèse soutenue à Nantes le 15 juin 1985) (pdf - 1 M)

Deutsch: Die "Geständnisse" des Kurt Gerstein (pdf - 600 K)

Der Franzose Henri Roques schrieb im Jahre 1986 eine Doktorarbeit über die Geständnisse des Kurt Gerstein. Diese sogenannten "Gersteinprotokolle" dienten und dienen bis zum heutigen Tag als Grundlage der Behauptung der Vergasung von Menschen im Dritten Reich. Daß Gerstein in alliierter Haft, nach dem Ablegen seiner "Geständnisse", wie andere Zeugen dieser Art auch, eines plötzlichen Todes verstarb, wundert den Eingeweihten nicht. Seine Frau wurde erst ein Jahr nach seinem Verscheiden mit der Todesnachricht konfrontiert. Henri Roques fand nun heraus, daß es insgesamt sechs verschiedene Versionen des Geständnisses gibt! Er bezeichnet die einzelnen Versionen fortlaufend mit T1, T2, T3, T4, T5 und T6. Die einzelnen "Geständnisse" weichen voneinander ab, sind in den verschiedenen Sprachen der Siegermächte abgefaßt. Und auf verschiedenen Schreibmaschinen. Dabei wird ein Mittelwert von 27 Millionen vergasten Juden angegeben, die (jeweils 30 Juden pro Quadratmeter) in Gaskammern exekutiert worden sein wollen. Für die Version T3 gewannen die Fälscher dadurch Zeit, diese von den ärgsten Schamlosigkeiten zu säubern, daß sie dieselbe erst ein Jahr nach Gersteins Ableben in ihren Archiven fanden. Die mit "sehr gut" bewertete Doktorarbeit wurde nach Ruchbarwerdung ihrer Erkenntnisse durch einen Piratenstreich des Präsidenten der Universität Nantes, Paul Malvy, für ungültig erklärt. (G. Honsik)

English: The 'Confessions" of Kurt Gerstein

 

ROUANET Marc

MORT D'UN RÉVISIONNISTE MARRANE

La très grande majorité des révisionnistes vit cachée. Pour les mêmes raisons qu'eurent de nombreux juifs, interdits de séjour en Espagne par décret royal, et menacés par l'implacable machine de l'Inquisition, qui se firent catholiques au moins pour en avoir les apparences dans la vie publique, tout en gardant au fond d'eux-mêmes leurs conviction personnelles bien ancrées, de très nombreuses personnes, qui avaient été pleinement convaincues par l'argumentation révisionniste, ont compris, en même temps, qu'il fallait le cacher, qu'il existait bel et bien une Inquisition qui pouvait à tout moment réquisitionner le bras séculier, que la révélation d'un état quelconque d'incroyance par rapport aux dogmes officiels était suivi non seulement de poursuites judiciaires, mais surtout de la révocation professionnelle, de l'isolement social, de la stigmatisation individuelle, entraînant divorce, ostracisme et déchéances diverses. Sans bénéfice pour l'avancement du savoir.
Les révisionnistes qui s'efforçaient de vivre ces ruptures à ciel ouvert ne leur en voulaient pas. Ils entretenaient, de façon plus ou moins clandestine, d'excellentes relations avec ces nouveaux marranes. Il y a ainsi tout un chapitre de l'histoire du révisionnisme, qui ne peut pas être écrit. Pourtant il y aurait du plaisir à révéler la pénétration de ce scepticisme bien ciblé dans les milieux les plus divers, parlementaires, surtout socialistes, journalistes, surtout les jeunes, les banquiers, les diplomates, que sais-je encore. Mais notre loi d'airain est et a toujours été de respecter les marranes, de ne rien révéler avant que la vie ne les quitte. Lorsqu'ils arrivent à l'ultime délivrance, les hommes cessent d'avoir peur, de se soucier de leur carrière et de leur avenir, ils abandonnent leurs vanités, le souci de leur famille, le qu'en dira-t-on. C'est l'heure de la vérité.

Marc Rouannet, décédé à Paris le 13 mai 2009, à l'âge de 69 ans, était un de ces nouveaux marranes. Il n'était pas seulement engagé dans la psychanalyse (cf. son « Lacan et Freud » dans Le Magazine littéraire, de février 1977) et les alentours de la psychologie. Il avait, à une époque, activement travaillé à exposer et à faire comprendre les subtilités et les beautés du raisonnement révisionniste. C'est lui, par exemple, qui, vers 1983-84, sous le pseudonyme de Nicolas Rapin, a édité un ensemble de deux volumes polygraphiés, L'Éclosion révisionniste. Le Droit de l'historiographie. De la négation à l'explication de la chambre à gaz d'Auschwitz, qui tournaient autour du grand procès Faurisson (1978-1983). Ils se trouvent aujourd'hui sur notre site. Il en fournissait de précieuses clés de lecture. Il publiait aussi une brochure anonyme, parue à La Vieille Taupe, L'Holocausticon. Il est juste que notre gratitude s'exprime aujourd'hui et que se complète ainsi le portrait d'un homme qui était attaché à la recherche de la vérité et voulait aussi lui survivre. Paix à son âme.

 

RUDOLF Germar

Dissecting the Holocaust - The Growing Critique of 'Truth' and 'Memory', 2nd, revised paperback edition
(pdf) Lien vers un site extérieur.

Historical revisionism is the great intellectual adventure of the end of this century.
Despite its size, the present handbook offers only a glimpse of that adventure; and so it seems necessary here first to specify the precise historical problem upon which the Revisionists have concentrated their research, then how revisionism arose in the 1940s and how it developed in the years 1950 to 1978; and finally how it really took off in the years 1978 to 1979, to experience such an increase in the present day that nothing any longer seems likely to halt its onward march. (Robert Faurisson)

Das Rudolf Gutachten - Gutachten über die "Gaskammern" von Auschwitz

Schweizer Gerichtssachverständiger für Chemie bezeichnet das Rudolf-Gutachten als "wissenschaftlich korrekt". Auch das Weltinstitut der Wissenschaften, die Max-Planck-Gesellschaft, konnte beim Rudolf-Gutachten keine Fehler feststellen und attestierte am 25.5.1993: "Von den in die Untersuchung einbezogenen Proben zeigten nur die aus den Sachentlausungsanlagen stammenden Gemäuerstücke signi-fikante Cyanid-Rückstände." "Alle deutschen Spitzenleute auf dem Felde der anorganischen Chemie haben dieses Gutachten erhalten. Es wäre besser, zu schreiben: Er gab zu keinen Kommentaren Anlass". Selbst der deutsche Geheim-dienstchef Dr. Pfennerling (BND) warnte den Vorsitzenden des "Rechtsausschusses" des Deutschen Bundestages Eylmann in einem vertraulichen Schreiben vom 11.6.1997. "Meine persönliche Einschätzung aber ist die, daß jene Er-kenntnisse (eigene Anmerkung: im Zusammenhang mit dem Rudolf-Gutachten), die der BND im Ausland gewonnen haben könnte, im Falle ihrer Bekanntmachung nicht zwangsläufig den Interessen der gegenwärtigen Bundesregierung dienlich, wenn nicht sogar diesen abträglich sein könnten". Aber in Deutschland, Frankreich und in der Schweiz wird die Verbreitung dieses korrekten wissenschaftlichen Werkes über die "Gaskammern" von Auschwitz mit vielen Jahren Gefängnis bestraft. Der Gutachter Germar Rudolf wurde von der politischen Abteilung des Stuttgarter Landgerichts (Ab-teilung Staatsschutz) vom Vorsitzenden Richter Mayer wegen seiner wissenschaftlich korrekten Arbeit zu 14 Monaten Gefängnis ohne Bewährung bestraft. Rudolf befindet sich jetzt in Gefängnis in Stuttgart.

English: The Rudolf Report - Expert Report on Chemical and Technical Aspects of the 'Gas Chambers' of Auschwitz

Cesky a Slovenki : Rudolfova zpráva -- Znalecky posudek o chemickych a technickych aspektech "plynovych komor" v Osvetimi,
2001, 319 stranka. Vydal Národne Vzdelávací Institut , 2005, <pdf> 319 p. 13,7 M

 

Diktatur Deutschland
Die Zerstörung von Demokratie und Menschenrechten unter dem Einfluß von Kriegspropaganda
<pdf> 65 S. 2005 1,7 M

Erinnern Sie sich, daß die zwischen 1949 und 1990 bestehende mitteldeutsche Diktatur den Namen "Deutsche Demokratische Republik" trug? Fast alle Diktaturen behaupten von sich, sie seien eine Demokratie.
Aber die Behauptung alleine genügt nicht, um diesem Anspruch gerecht zu werden. Ein Land, das uns durch Strafgesetze vorschreibt, wie wir über entscheidende Phasen der Geschichte zu denken haben, diktiert uns unter Gewaltandrohung unsere Meinung. Dies ist eine Diktatur.
Ein Land, welches Historiker in Gefängnisse wirft, das Singen friedlicher Lieder verbietet und wissenschaftliche Bücher verbrennt, diktiert uns, wie und was wir zu denken haben. Dies ist eine Diktatur. Ein Land, das uns durch Strafgesetze vorschreibt, taten- und widerspruchslos hinzunehmen, daß unser Land von Armutsfl üchtlingen aus aller Welt überschwemmt wird, diktiert uns unter Gewaltandrohung unsere Meinung und verweigert uns unser Völkerrecht auf Selbstbestimmung. Dies ist eine Diktatur.
Ein Land, das Mitglieder oppositioneller Parteien verfolgt, diktiert uns, welche Parteien wir wählen dürfen
und welche nicht. Dies ist eine Diktatur.
Die Bundesrepublik Deutschland ist eine Diktatur. Wer es nicht glaubt: Diese Broschüre beweist es.

Auschwitz : Plain Facts
203 p. <pdf> 3 M

New edition of the book by the same name published in 1995 in Antwerpen by Herbert Verbeke.
Now at Theses and Dissertation Press, Chicago.

Holocaust Revisionismus, Eine kritische geschichtswissenschaftliche Methode
Hastings, Castle Hill, April 2005, 145 S, <pdf> 600 K

Dürfen wir Menschen zweifeln? Dürfen wir nschen kritische Fragen stellen? Ist es uns erlaubt, unvoreingenommen nach Antworten zu suchen? Und dürfen wir die Antworten, die wir nach besten Wissen und Gewissen gefunden haben, unseren Mitmenschen mitteilen?
Der kritische, zweifelnde, nach Wahrheit suchende Mensch ist ein Ideal unseres aufgeklärten Zeitalters ­ sollte man meinen. Doch wenn es um den Holocaust geht, also dem Schicksal der Juden im Machtbereich des Dritten Reiches, dann ändert sich das schlagartig. Bei diesem Thema wird uns mit brachialer Gewalt verboten zu zweifeln. Das Strafgesetz schreibt uns ein bestimmtes Geschichtsbild vor. Wer auf kritische Fragen andere Antworten gibt, riskiert bis zu fünf Jahre Gefängnis.
Die Armenier haben nichts dagegen, daß man kritisch die Geschichte des Völkermordes untersucht, der im Ersten Weltkrieg an ihnen begangen wurde. Die Kosovo-Albaner freuen sich über jeden, der sich kritisch mit der ethnischen Säuberung auseinandersetzt, der sie nach 1990 zum Opfer fielen. Alle möglichen Völkermorde der Menschheitsgeschichte werden immer wieder gründlich untersucht. Nur mit dem Holocaust an den Juden darf man sich nicht kritisch befassen.
Dieses Buch zeigt, daß eine kritische Auseinandersetzung mit der Geschichtsschreibung des sogenannten Holocaust nicht nur legitim, sondern zudem notwendig ist. Erst die kritische Wiederbetrachtung (re-videre = Revision) der Beweislage kann Zweifel ausräumen und Gewißheit schaffen. Erst die Herausforderung durch kritische, zweifelnde
Forscher ermöglicht es, Fakten von Fiktion zu trennen und die Starrheit dogmatischer Vorstellungen zu durchbrechen.
Der Holocaust-Revisionismus ist die einzige geschichtswissenschaftliche Schule, die sich von keiner Regierung und von keinem Staatsanwalt vorschreiben läßt, wo sie nach Fakten zu suchen hat und welche Ergebnisse sie zu verkünden hat. Der Holocaust-Revisionismus ist daher die einzige wahrlich unabhängige Methode zur Feststellung der Wahrheit.

Ce livre est une sorte de petit manuel qui entend répondre à la question : qu'est-ce que le révisionnisme (de l'Holocauste) ?

Kardinalfragen an Deutschlands Politiker
Aufforderung zur Wiederherstellung der Menschenrechte in Deutschland,
Castle Hill, 433 S. <pdf> 2,6 M

 

Vorlesungen über den Holocaust / Strittige Fragen im Kreuzverhör
<pdf> 577 S. Chicago, 2005. Illust. 12,4M

Wen interessiert heute schon noch die Shoa, auch Holocaust genannt? Und wenn es solche Leute gibt, wie können diese ihr fortwährendes Interesse an diesem häßlichen Thema rechtfertigen? Oder meinen Sie, verehrter Leser, etwa, daß der Holocaust kein häßliches Thema sei? Ich jedenfalls höre immer wieder, es sei ja wohl pervers, ständig in den Leichenbergen vergangener Jahrhunderte zu wühlen ­ im übertragenen Sinne freilich. Man solle das Thema doch ruhen lassen, zumal es wahrlich wichtigere Probleme gebe, die uns hier und heute drückten. Ich
kann jeden, der solche Ansichten pflegt, verstehen, bin ich doch wegen Wohnortwechsels meiner Eltern während meiner Schulzeit dreimal in den Genuß gekommen, den Holocaust im Geschichtsunterricht durchzunehmen. Spaß macht es bestimmt nicht, die von meiner Großelterngeneration produzierten Leichenberge immer wieder aufgetischt zu bekommen. Aber manchmal verschwindet ein Thema
eben nicht dadurch von der Tagesordnung, daß man es einfach ignoriert. Insbesondere hinsichtlich des Holocaust ist eine Vogel-Strauß-Politik nicht nur erfolglos, sondern zudem sehr weltfremd.

C'est un peu le chant d'adieu de Rudolf. Dans ces exposés, sous forme de conversations, il fait le point sur les acquis du révisionnisme, au début de 2005. Quelques mois plus tard, il est attrapé par les autorités américaines et vivement éjecté vers l'Allemagne, où il doit commencer par purger une ancienne condamnation à 14 mois de taule. Ensuite, on lui fait un procès pour ses activités révisionnistes en exil. A la fin, il passe un accord avec le procureur au terme duquel il est condamné à seulement deux ans et demi de cabane et il s'engage à abandonner le révisionnisme. Mais que vaut un accord obtenu dans de telles conditions ?

English : Lectures on the Holocaust
Controversial Issues Cross Examined
<pdf> 573 p. Chicago, 2005. Translated from German. Ill. 13,5 M

C'est un peu le chant d'adieu de Rudolf. Dans ces exposés, sous forme de conversations, il fait le point sur les acquis du révisionnisme, au début de 2005. Quelques mois plus tard, il est attrapé par les autorités américaines et vivement éjecté vers l'Allemagne, où il doit commencer par purger une ancienne condamnation à 14 mois de taule. Ensuite, on lui fait un procès pour ses activités révisionnistes en exil. A la fin, il passe un accord avec le procureur au terme duquel il est condamné à seulement deux ans et demi de cabane et il s'engage à abandonner le révisionnisme. Mais que vaut un accord obtenu dans de telles conditions ?

Since 1992, German scholar Germar Rudolf has been giving lectures to various mainstream audiences all over the world. His topic is very controversial: the Holocaust in the light of new forensic and historical fi ndings. Initially his listeners think they know exactly what "the Holocaust" is all about, but their world view is completely turned upside down after the evidence is
presented. Even though Rudolf presents nothing short of full-fl edged Holocaust revisionism, his arguments fall on fertile soil, because they are presented in a very pedagogically sensitive and scholarly way. This book is the literary version of Rudolf's lectures, enriched with the most recent fi ndings of historiography to a topic regulated by penal law in many countries. The book's style is as unique as its topic: It is a dialogue between the lecturer on the one hand and the reactions of actual audience members on the other. Germar Rudolf introduces the reader to the most important arguments and counter arguments of Holocaust revisionism. The audience reacts with supportive, skeptical, and also hostile comments, questions, and assertions. The Lectures read like a vivid and exciting real-life exchange between persons of various points of view.

Russki: Lektsia po kholokosty. Spornyie voprosi pod perekriestoim doprosom
<pdf > 465 p. traduction russe , 13 M

C'est le texte intégral des "leçons sur l'Holocauste" de Germar Rudolf, dernier écrit avant la prison, où il fait l'état des lieux. Nous avons ce texte en allemand et en anglais. Le voici en russe

 

Voir aussi VERBEKE

RÜGGELBERG, Dieter

Geheimpolitik, Der Fahrplan zur Weltherrschaft
Wuppertal, Rüggelberg, (1990) 5. Auflage 2000, 138 S. (pdf - 1,1 M)

Es ist zu hoffen, daß der Sturm der Wahrheit auch die Lügner und Heuchler im Westen aus ihren Sesseln fegen wird. Während ich in meinem obengenannten Buch, in dem hier
übernommenen Kapitel "Machtpolitik durch Religion und Magie", nur skizzenhaft auf bestimmte hinter den Kulissen der Weltgeschichte wirkende Pläne hingewiesen habe, will ich jetzt konkret auf die entsprechenden Texte eingehen, um meine Behauptungen durch eine entsprechende Beweisführung zu untermauern. Solche Anweisungen und Regeln, die gewissermaßen einen "Fahrplan zur Weltherrschaft" repräsentieren,
sind insbesondere enthalten in Schriften wie "Die zehn Regeln des Meisters Sun-Tsu", "Das Testament Peters des Großen" und den "Protokollen der Weisen von Zion". Während der normale Bürger diese Anleitungen vielleicht für die Ausgeburt einer wüsten Phantasie hält, wird in Wirklichkeit mit solchen Plänen exakte Machtpolitik betrieben, womit ich mich in diesen Ausführungen beschäftigen werde.

L'auteur de Politique secrète - Guide pour le domination du monde, constate qu'il existe certes des projets littéraires qui visent ce but, comme les "dix règles du maître Sun Tsu", le "testament de Pierre le Grand" ou les "Protocoles des sages de Sion", mais il existe aussi certaines réalités que l'on peut décrypter. Ce à quoi il s'emploie dans ce petit livre de 273 p. paru à compte d'auteur à Wuppertal en 2000.
Disponible ici en pages doubles, il fait 139 p. (pdf - 1,1 Mega)

 

RUSTIA Giorgio

Contro Operazione Foibe
<pdf> pag. 225, Lega Nazionale (Trieste), prefazione di Marcello Lorenzini, 15M

Avec un gros dossier de presse. Réponse à Claudia Cernigoi (voir plus haut). Mai 1945. Les partisans dommunistes de Tito prennent en main la Croatie d'où se retirent les Italiens. Les nettoyages politiques font des centaines de morts. Les corps sont simplement jetés dans des "fossés" (foibe) ou des trous dans le calvaire karstique. Les affrontements idéologiques n'ont pas cessé depuis lors.

 

SACK John

An Eye for an Eye -- The Story of Jews Who Sought Revenge For the Holocaust
<pdf> 2 M, 187 p. 1993, ici 4e éd., 2000.

Voici un livre extraordinaire. Ecrit par ce qu'il est convenu d'appeler un "grand journaliste" américain, il relate la façon dont certains juifs survivants du grand Zolocauste ont traité les Allemands, dans la Pologne de l'après-guerre. C'est-à-dire par les pires brutalités, les tortures et le massacre. Ceux d'Auschwitz, voulant se venger, ont traité ces Allemands, pris au hasard, comment ils avaient, dirent-ils, été eux-mêmes traités. C'est une leçon d'inhumanité, de perversion et de crime, racontée avec sang-froid par une journaliste new-yorkais, juif évidemment, lui aussi. Mais ce chercheur de vérité s'est vite heurté à une fantastique résistance de ceux qui voulaient, à tout prix, que cette histoire ne soit jamais racontée. Depuis sa mort en 2004, ses proches ont tout fait pour faire couler le livre dans l'oubli. Tel qu'il est, il garde toute sa puissance explosive. Quand on lit ces horreurs, on s'étonne moins de ce qui se passe en Palestine. Les juifs, en société, sont bien le pire ennemi du genre humain.

John Sack (1930-2004) was an American literary journalist. He was the only journalist to cover each American war over half a century. He was born to a Jewish family on 1930 March 24 in New York City. His work has appeared in such periodicals as Harper's, The Atlantic, Esquire (magazine) and The New Yorker. He has been a war correspondent in Korea, Vietnam, Iraq, and Yugoslavia.
He also wrote 10 books, including the controversial title, An Eye for an Eye. The book caused an uproar because Sack reported that at the end of World War II, a number of Jewish Holocaust survivors, like Salomon Morel, ran some Polish-Communist concentration camps and prisons, where they tortured and killed mostly German but also Polish civilians, including women and children. (Wikipedia)

 

SALETTA Cesare

Per il revisionismo storico contro Vidal-Naquet
(pdf - 72 p)

Ben altra profondità di intenti presenta invece l'opera di Cesare Saletta (comunista di stretta osservanza bordighista), a far data da quel "Note rassinieriane (con appendice sulla persecuzione giudiziaria di R.Faurisson)", che si può a ben diritto considerare il primo vagito del negazionismo marxista italiano.
Per Saletta c'è una diretta connessione fra una questione storica e una questione politica relativa alla Shoah. Quest'ultima ruota attorno al ruolo che gli ebrei giocano nella civiltà capitalista: "Sarebbe somma ipocrisia fingere di non vedere che, nella forma storica assunta dal capitalismo nel mondo euroamericano, questa porzione della élite [NDR: gli ebrei], integrata come forse nessun'altra nell'economia e al tempo stesso autosegregata socialmente in base ad un criterio di specificità culturale, ha acquisito un peso che non ammette sottovalutazioni: uno dei frutti avvelenati di cui ci gratifica il capitalismo sinistramente sopravvissuto alla fase storica nella quale il proletariato sembrò avviato a distruggerlo a breve o a medio termine è il riproporsi di una questione ebraica" .
Se a questo aggiungiamo che il sionismo per Saletta è la trionfante "soluzione reazionaria della questione ebraica", alla quale bisogna marxisticamente rispondere con una scelta di verità, dato per assunto che ci sia un importante "ruolo della menzogna nell'ordine sociale borghese", ecco già definiti i cardini fondamentali del perché Saletta sia un negazionista, pur non avendo svolto alcuna ricerca autonoma sulla Shoah. (Olocaustos, gruppo iper sionista)

La repressione legale del revisionismo olocaustico e l'emergere di una questione ebraica
(ZIP -60 K)

In visita in Germania, ho vissuto con grande emozione la discussione relativa ad «Olocausto». A quell'epoca sono riuscita a sfuggire all'inferno degli anni terribili. Il tempo che ho passato a Buchenwald e ad Auschwitz rimane impresso in maniera indelebile nella mia memoria. Nei miei tre anni di detenzione ho visto l'uomo al suo stadio primitivo: la dismisura di uomini che detenevano potere su uomini, fino alla brutalità folle; ma anche i tesori di tolleranza e la grande anima del mio popolo. Poiché la verità è indivisibile, debbo dire anche che in quei tempi difficili ho ricevuto aiuto e conforto da molti tedeschi e che non ho visto né inteso parlare di camere a gas, ma che ho saputo della loro esistenza solo dopo la mia liberazione. Su questi argomenti io sono come molti tedeschi e dunque comprendo il dubbio tanto espresso ora e trovo che sia importante che venga fatto un esame completo da persone che non abbiano partecipato assolutamente a quegli avvenimenti; perché solo la verità ci può aiutare a giungere ad un accordo, tra noi ­ adesso ­ e nelle generazioni future. (Ester Grossmann, Holton, Israele, Lettera alla «Westdeutsche Zeitung - Generalanzeiger», ed. di Wuppertal, 16 febbraio 1979)

Il caso Faurisson
(ZIP - 170 K)

SANNING Walter N.

Die Auflösung des osteuropäische Judentum
(PDF - 580 K)

Wo sind die Juden Osteuropas geblieben? Wie viele Juden wurden Opfer der nationalsozialistischen Judenverfolgung? Walter N. Sanning stützt sich auf die Ergebnisse von Volkszählungen und anderen Berichte, die er fast ausschließlich alliierten und jüdischen Quellen entnommen hat. In seiner Gesamtbilanz kommt er annähernd auf 750.000 jüdische Verschollene während der Zeit des Zweiten Weltkrieges...

It has been said of Sanning's work that "not one in a thousand undergraduates could find fault with it" and that "only a few more graduates would be competent to identify its flaws and to convincingly question its credibility." [1] If that be the case, I feel more or less obliged to comment. I have spent three decades working professionally with the same kind of demographic complexes and processes, and therefore I regard myself as one of the few who would be competent to identify at least the grosser flaws and mistakes in a work of this kind. After a careful reading of Sanning's book, however, I have found no mistake or misconstruction of a type that would change its conclusions to any appreciable degree. (Carl O. Nordling)


SCHEIDL DDDr. Franz J.

Das Unrecht an Deutschland
Geschichte der Verfemung Deutschlands, Band 6
<pdf> Dr.-Scheidl Verlag, Vienne, 1968, 333 S., 1 M

La Mise au ban de l'Allemagne, tome 6 : l'injustice faite à l'Allemagne.

Der Krieg der USA gegen Deutschland wurde von der amerikanischen Propaganda als "Kreuzzug für die Christenheit" aufgezogen.
Niemals wurde die Kreuzzugs-Idee und das Wort "Kreuzzug" ärger mißbraucht. Die USA führten den Krieg Schulter an Schulter mit den Bolschewiken, den größten Feinden des Christentums, ja jedes Gottglaubens überhaupt. Die USA belieferten die Bolschewiken kostenlos mit Kriegsmaterial im Wert von über zehn Milliarden Dollar amerikanischer Steuergelder. Diesen Krieg als christlichen "Kreuzzug" nach Europa zu bezeichnen, ist ein Sakrileg, eine Blasphemie, eine Gotteslästerung. Roosevelt und neben ihm Eisenhower, der sich selbst so gerne in der Rolle des "allerchristlichsten Feldherrn eines Kreuzzuges" sah, waren in Wahrheit nur Werkzeug und Führer eines Rachefeldzuges des Weltjudentums, vor allem des amerikanischen Judentums, gegen Deutschland und das deutsche Volk.
Was im Verlauf dieses Rachefeldzuges die USA selbst als Werkzeug der Morgenthau-Leute gegen das deutsche Volk, gegen das Christentum und die christliche Idee verbrachen und was mit ihrer Billigung und unter ihrem Schutz am deutschen Volk und am Christentum verbrochen wurde, dagegen verblassen alle wirklichen und erdichteten Verbrechen einiger Nationalsozialisten. Eine Rache gleich jener, wie sie am deutschen Volk geübt wurde, finden wir nicht in der ganzen Geschichte der zivilisierten Menschheit.

SCHIRMER Gerhart

Sachsenhausen - Workuta -- Zehn Jahre in den Fängen der Sowiets
Tübingen, Grabert Verlag, 1992
< pdf > 32 S., 13,1 M

Un soldat allemand, prisonnier des Soviétiques, après la guerre. Il y restera 10 ans. Il explique tranquillement comment il a participé avec sept autres détenus à la construction d'une chambre à gaz, en octobre-novembre 1945 (p.10) à Oranienburg, sous la direction de l'ingénieur Dörbeck; détails dans l'annexe 4, p. 49-50. En septembre 1950, il a été tranféré à Vorkouta... Pas de bol. De Vorkouta, dans les années 50, sont parvenues à l'Ouest des rumeurs faisant état de..."grèves" des prisonniers !!! Elles furent plus tard confirmées...

Le livre a été condamné et interdit par le tribunal de Tübingen et l'auteur, officier supérieur de la Bundeswehr à la retraite, soumis à une forte amende.

 

SCHULTZE-RHONHOF Gerd

1939, Der Krieg der viele Väter hatte Der lange Anlauf zum Zweiten Weltkrieg
2. Auflage, München, Olzog, 2003, gescannt von C0y0te, <pdf>, 566 S. 8,9M

Vor ein paar Jahren beschäftigte mich die Frage, welcher Teufel meine Vätergeneration geritten haben mag, als sie nach der Katastrophe des Ersten Weltkriegs einen neuen Krieg vorbereitet und begonnen hat. Ich dachte dabei anfangs nur an die deutschen Väter. Die Ergebnisse der Nürnberger Prozesse ließen das ja auch zunächst vermuten. Auf der Spurensuche stieß ich allerdings auf vieles, das mir so bis dato nicht bekannt gewesen war. Das war vor allem der Kontext des damaligen Weltgeschehens. Die übliche deutsche Geschichtsschreibung, vom gängigen Schulgeschichtsbuch bis zu den Standardwerken des Militärgeschichtlichen Forschungsamts, blendet diesen Kontext ­ aus welchem Grund auch immer ­ fast zur Gänze aus. Die Geschichte wird dort mit einem "Tunnelblick" betrachtet.

Cet ouvrage arrive à peu près à la limite que le révisionnisme historique peut atteindre en Allemagne sans mettre en mouvement les procès-guillotine que nous connaissons bien.

 

The Secret Relationship between Blacks and Jews (Le livre est retiré à la demande de l'éditeur américain)

Enfin, pour la première fois sur Internet ! Le travail pionnier des chercheurs de Nation of Islam

Le rôle des juifs dans la traite des Noirs. C'est pas triste !
<pdf> Chicago, 1991, 222 p. 1,8 M

Ce livre a déclenché des polémiques inouïes quand il est sorti aux Etats-Unis il y a quinze ans. En effet, il documente abondamment la place très importantes de certains juifs dans les rouages de la Traite. Le lobby, habitué à manipuler la cause noire, a réagi avec un extrême violence. Si l'on cherche une occasion de parler de "négationnisme", c'est bien là. Il n'y a qu'à se pencher pour lire les documents de l'époque. Comme toujours, ce n'est pas le fait historique qui est choquant ou scandaleux, c'est le refus de le voir en face.

 

SEIDL Rudolf

Fakta versus Fikce -- nové a utajované poznatky o holocaustu,
61 stranka. <pdf> 5,2 M

#

Jen málokdo si uvedomuje, ·e tzv. "politická kultura" západní Evropy, kterou si nasi politikové tak rádi berou za vzor a cíl, se od té nasí znechucující v podstate· nelisí. Ne politická kultura je, co nás od západní Evropy delilo, nybrz "political correctness ­ politická korektnost" (samocenzura) je tím, co meli a mají nasi politictí moralisté na mysli.

Auschwitz - Fakten versus Fiktion Der Holocaust und die Wissenschaft
<pdf> 56 S., Illustriert, 20M

Remarquable brochure en allemand. Elle résume très bien l'argumentation révisionniste, avec des illustrations parlantes. Produite à Anvers par des révisionnistes flamands, nous en avons déjà la version tchèque, signée Rudolf Seidl. (Sans date; vers 1996)

 

SHAHAK Israel,

Jewish History, Jewish Religion - The Weight of Three Thousand Years
Foreword by
Gore Vidal
<pdf> 110 p. 1 M.

This stunning, powerful work, with a foreword by Gore Vidal, is essential reading for anyone interested in the eternally vexing "Jewish question." Drawing on a masterly study of the Jewish Talmud and rabbinical laws, Shahak brilliantly traces the long Jewish record of vicious hostility toward non-Jews, and particularly against Christianity. He reveals the destructive role Jews have played throughout history on behalf of tyrannical rulers. Written by a Polish-born Jew and "Holocaust survivor" who spent his childhood in the wartime Warsaw ghetto and the Belsen concentration camp. After moving to Palestine in 1945, he worked for years as a Professor of Organic Chemistry. MIT professor Noam Chomsky calls Shahak "an outstanding scholar, with remarkable insight and depth of knowledge," and praises his work as "informed and penetrating, a contribution of great value." Deeply probing the roots of Jewish chauvinism and arrogant hostility toward non-Jews, Shahak shows how Jews are encouraged to regard non-Jews as spiritually and morally unclean subhumans. As a result, warns Shahak, "Israel as a Jewish state constitutes a danger not only to itself and its inhabitants, but all Jews, and to all other peoples and states in the Middle East and beyond."

Français : Histoire juive ­ religion juive, le poids de trois millénaires.
Préface de Gore Vidal. Avant-propos d'Edward Saïd. Traduction française par Denis Authier, publiée par La Vieille Taupe en 1996, 139 p. (pdf - 800 K)

C'est un essai d'évaluation de la religion juive. Plutôt voltairien, l'auteur (survivant des camps et émigré en Israël, aujourd'hui décédé) est scandalisé par les aspects inhumains et amoraux qu'il découvre en avançant dans sa recherche.
Voici le commentaire de Noam Chomsky: "Israel Shahak est un érudit exceptionnel don t la perspicacité, la profondeur de vue et l'ampleur des connaissances sont remarquables. Son travail est bien informé et pénétrant. Une contribution de grande valeur".

Deutsch : Jüdische Geschichte, Jüdische Religion, der Einfluß von 3000 Jahren
97 S. <pdf> 950 K

"Israel Shahak wurde in Israel wegen seiner grundsätzlichen Ausdauer berühmt, Wahrheiten zu äußern, welche die meisten Israelis nicht hören wollen. Dieses Buch bietet drei Grundtheorien ... (eine) davon ist, dass das Erbe des jüdischen Fanatismus, besonders im Bereich der jüdischen Verhaltensweisen gegenüber Nichtjuden, ein Stein des Anstoßes ist, der die Entwicklung zu einer säkularen und aufgeklärten jüdischen Zivilisation verhindert." Benyamin Beit-Hallami in Ha'aretz.

Während der muslimische Fundamentalismus im Westen verleumdet wird, breitet sich der jüdische Fundamentalismus weitgehend unbemerkt weiter aus. In diesem Werk läßt sich Professor Shahak in einer provokativen Studie darüber aus, in welchem Ausmaß der weltliche Staat Israel durch religiöse Orthodoxien von gehässiger und potentiell todbringender Natur umgestaltet worden ist. Aus seinem Studium des Talmud und der rabbinischen Gesetze zieht Shahak die Erkenntnis, dass die Wurzeln des jüdischen Chauvinismus, religiösen Fanatismus und Fundamentalismus mit seiner ausgrenzenden "jüdischen Ideologie" verstanden werden müssen, bevor es zu spät ist.

Israel Shahak schreibt ja in seinem berühmten Buch über den gierigen und grausamen jüdischen Fundamentalismus "Jüdische Geschichte, Jüdische Religion. Der Einfluss von 3000 Jahren", wie er geschockt war, als son scheiss Orthodoxer einen verletzten Nichtjuden einfach auf der Strasse hat sterben lassen, weil man das am Sabbat nicht macht...

Russe : Evreiskaya istoria, evreiskaya religia - Tiachtchest trekh toisiatcheletin
<pdf> 86 p. 6,5 M.

SHAMIR Israël Adam

The Galilee Flowers - The Collected Essays
(pdf - 2,3 Mb)

Last Wednesday one of our contributors, Brother Israel Shamir addressed the House of Lords of the British Parliament, Westminster, London. Brother Shamir presented the Galilee Flowers, a series of essays written in the old Palestinian port-town of Jaffa during the Second Intifada, or Intifada al-Aqsa between 2001 and 2002, but they are not limited to events in Palestine.
Brother Shamir spoke on the City of London and the Empire of "the City" which includes the United States, Canada, Australia and the other colonies of what most people believed was the British Empire but was always the Jewish Empire of "the City of London," a sovereign square mile of alien territory in by England like the Vatican City State and Washington DC surrounded by Italy and the United States of America respectively.

Our Lady of Sorrow - Spiritual Essays
(pdf - 900 K)

The title of Shamir's book alone suggests its contents will take the reader on a journey to the troubled Holy Land, and this means that for any reader of Shamir's book there will be lots of accompanying baggage of the prejudiced kind. Further, anyone on the Internet email service will feel some affinity with the author because he is not an unknown entity ­ who has not heard of Israel Adam Shamir, the Jewish Russian-Israeli who converted to Christianity, and now supports the One State solution to the Israel-Palestine conflict? (Frederick Töben)

La lluvia verde di Yasuf
Barcelona, Ed. Ojeda, 2004, 73 p. (pdf - 550 K)

De origen ruso, de nacionalidad israelí, Israel Shamir vive en Jaffa, en Israel. Acusado de antisemitismo, por aquellos que denuncia, no se deja intimidar. Sus ideas lanzan una luz relampagueante sobre el sistema racista de apartheid y de dominación que Israel ha puesto en lugar. Pero también sobre los peligros que corre el mundo si no se rebela contra esos agentes pro-israelíes que, en todo el mundo, apoyan lo indefendible y que no hacen otra cosa que exacerbar los conflictos.

Flores de Galilea
Ed. de l'AAARGH, mayo 2004, 214 p.(pdf - 1,5 M )

Ces deux ouvrages englobent la presque totalité des articles écrits par notre ami Israël Shamir et disponibles en version espagnole (mai 2004).
Le premier est paru à Barcelone cette année. Le second est une édition virtuelle de l'AAARGH qui recueille tous les textes qui ne se trouvent pas dans le volume édité par les Edicones Ojeda, pour lequel nous avons préféré des traductions proches du texte, qui diffèrent donc, parfois sensiblement, du livre-papier.

Le premier fait 74 pages et le second trois fois plus, 214 p. (pdf - 550 K et 1,5 M)

Pardes, a study in Cabbala

The original English version. <pdf> 210 K 58 p.

"Man is a multidimensional creature; he can be projected into a Mammonite-economic space or into the Christ-and-Church sphere, or into a piece of meat for a tiger, into a pint of blood for a vampire, etc. Thus, 'a man as a cell of Mammon' is a projection of Man, devoid of passion for God, Love, and Art. Being an evolutionarily low animal, Mammon-Oranus has no complicated desires; money is its blood, and as it craves more money movement, it develops a kind of nerve system, the 'advertising media'."

français Pardès Une étude de la Kabbale
pdf, 60 p., 2004

Nous commençons à comprendre le mystère suprême que représente l'unité duale de deux idées politiques, en apparence opposées : le sionisme et le libéralisme mammonite. Tandis que le Sionisme crée une base pour le Quartier Général du Nouvel Ordre Mondial, le
Libéralisme mammonite crée l'esclavage à l'échelle mondiale. Jabotinsky et Soros accomplissent deux tâches différentes, au service d'un même système ; le Mur de Fer et la Société Ouverte des marchés ne sont que deux dénominations différentes d'un seul et même
signifié. Quand les juifs affirment leur droit de faire passer leurs tanks là où bon leur semble, en Terre Sainte, de pourchasser leurs ennemis partout dans le monde, de privatiser les terres des Palestiniens et les usines d'aluminium des Russes, ils ne font que mettre en pratique le paradigme de la Société Ouverte. Lorsqu'ils construisent le Mur sur les terres des Palestiniens et obligent leurs esclaves chinois à signer des contrats « sans dieu ni sexe », ils ne font que se tourner vers l'hypostase du Mur de Fer.

español Pardes, Un estudio en la Cábala, Traducido por Germán Leyens <pdf> 55 p.

En 1973, mi gallarda unidad de los Boinas Rojas fue llevada en helicóptero al amarillo Desierto al Este de Egipto y aterrizó a unos 101 kilómetros de El Cairo. Nos dieron órdenes de bloquear la ruta de El Cairo a Suez, y durante dos días decisivos ocupamos unos pocos cerros pequeños frente a los imponentes riscos de Jabal Attaka, rechazando a tiros todo avance de los tanques y comandos egipcios. Éramos sólo unos cien hombres
pobremente equipados con anticuadas armas antitanque, pero los egipcios pensaron que teníamos por lo menos la dimensión de una división.

deutsch : Pardès Eine Studie der Kabbala
version allemande, 61 p. <pdf>

"Ich bin der tiefen Überzeugung, dass man sich aus freiem Willen entscheiden kann, ob man Jude sein will oder nicht."

Shamir hat inzwischen eine systematischere Darstellung der verschiedenen Ebenen des Judentums, von der spirituellen und kabbalistischen bis zur profanen der Banken und der Medien, in seinem längeren Text "Pardes - Eine Studie der Kabbala" unternommen, von der es sehr zu wünschen wäre, daß sie auch einen mutigen Verleger findet. "Blumen aus Galiläa", so schockierend es für viele Leser sein mag, ist gleichsam der noch relativ leicht verdauliche Einstieg in die finstere Wirklichkeit der israelischen Realität, der wir alle zunehmend ausgesetzt sind, wie das abschließende Kapitel "Sumud und Flux", das die jüdische Wurzel der Internationaliserungs- und Globalisierungstendenz zum Thema hat. Wer nämlich glaubt, daß der israelische Rassismus ein Problem der Palästinenser ist, das ihn nicht angeht, wird morgen merken, daß wir alle Palästinenser sind. Wie Israel Shamir in einem, hier leider nicht enthaltenen Text mit dem Titel "Kinder eines unbedeutenderen Gottes", schreibt: "Sie haben sich damit einverstanden erklärt, dass Ihr Blut billig ist. Seien Sie nicht überrascht, wenn es fliessen wird, sobald der Nachschub an Palästinensern fehlt."

arabe <pdf>, 42 p., 1 M

"Anyone who opposes the U.S. permanent war on the world must work together with everyone else who also opposes, no matter how much ideological or personal disagreement may exist. The other side is united and monolithic. ...If any of us survive we can work out our differences then."

Satanische Bilder
Eine Sammlung bei AAARGH <pdf> 135 S. 1,1 M

SHER Sacha

11 septembre : le grand bluff ?
201 p. <pdf>

Le travail que les journalistes n'osent pas faire

Trois ans après les événements que l'on sait, Sacha Sher, après un long parcours universitaire, a appliqué les méthodes de la recherche la plus courante pour faire le point de ce qu'on sait, ou ne sait pas, des étranges événements qui ont endeuillé l'Amérique et ont provoqué, ou accompagné, un tournant majeur de la politique d'établissement de l'hégémonie mondiale. L'auteur, qui a publié un livre remarqué sur la genèse du mouvement khmer rouge, n'a laissé aucun tiroir fermé. Il fait un bilan, qui est consternant: nous ne savons à peu près rien de ce qui s'est passé et nous ignorons qui a tiré les ficelles. Si vous acceptez la version officielle, c'est que vous n'avez pas renoncé à croire au Père Noël. Préparez vos petits souliers.

 

SHONFELD (Reb) Moshe

Documents and Testimonies on Jewish War Criminals
Part I, New York, Bnei Yeshivos, 1977, <pdf>, 127 p., 5,5 M. Traduction anglaise de Serutay ha Kivshonim Maashimim ("Les victimes de l'Holocauste accusent..." les sionistes)

Since the existence of Zionism, one constant trend of thought has been the direction of Weizmann, Greenbaum, Sharett, Ben Gurion, Ehrenpreisz, Kastner, Stephen Wise, the councils in the ghettoes and the rescue committees of the free world. The only yearning was for the State. The people as a whole, or a segment thereof, were merely for the realization of a "homeland". Whoever did not serve this purpose might as well have not been created.

La télévision a montré, à Téhéran, ce drôles de rabbins, avec leurs chapeaux ronds et leurs redingotes luisantes. Ils sont de Neturei Karta, une petite minorité de juifs orthodoxes qui démontrent sans peine que le sionisme est la pire des catastrophes qui se soient abattues sur le (toujours malheureux) peuple juif. Le rabbin Shonfeld a longtemps exposé le point de vue de ces dissidents, en rupture de ban depuis 1938.

 

SIMONS Chaim

A Historical Survey of Proposals to Transfer Arabs from Palestine, 1895-1947
Livre publié sur Internet, 1998-2003, par son auteur, en petit fragments <html>. L'éditeur, Gengis Khan publishers, l'a recompilé pour obtenir un volume maniable, avec les notes en bas de page, en 2004. (pdf - 2,1 M. 297 p.)

C'est l'histoire du plus monstrueux des projets politique du XIXe siècle. L'auteur, qui se dit rabbin, en est un farouche partisan, et milite dans les franges les plus droitières des sionistes, ceux qui sont convaincus que Sharon travaille pour les Arabes (!!). Il a compilé avec un soin extrême toutes les propositions, venant de tous les milieux politiques, visant à vider la Palestine de ses habitants, comme on vidait son pot de chambre par la fenêtre. On peut tirer deux conclusions essentielles de ce livre: les sionistes, tous les sionistes, n'ont eu et n'ont qu'un seule rêve, jeter les Arabes dehors, le mieux étant de les jeter en Iraq. Deuxièmement, s'ils n'y ont pas réussi, c'est uniquement à cause de la résistance des Palestiniens, qui se manifeste avec vigueur depuis 1936. Le sionisme est un crime, encore inachevé, qui ne cherche qu'une chose: détruire les autres. C'est le plus important projet génocidaire du siècle passé.

The rabbi tells the story of the most monstuous political project of the nineteenth century. The author is a devoted supporter of the rightist fringes of the Zionist movement, those who think that Sharon is sold to the Arabs ! He compiled with a great care all the proposals, coming from all political sides, to empty Palestine of its native population. It appears that all and every Zionist had one and only one dream: to kick the Arabs out, and preferably dump them in Iraq. It also appears that if Zionist could not achieve their goal, it was due to the resistance and the resilience of the Palestinians, who started to actively oppose Zionist projects in 1936. Zionism is, in its essence, a crime, but an unfinished crime. Its only goal is to destroy others, non-Jews. This is the most important genocidal project of the passed century.

 

Simon Wizenthal Center

facebook, youtube+
How social media outlets impact digital terrorism and hate

<pdf> 63 p. faits de reprises du Net. 9M (en anglais)

Une collection de premières pages de sites hostiles à la judéocratie, de toutes les opinions (y compris nos amis de Free Arab Voice) : les vrais terroristes, ce sont eux, les mollahs du centre Wizenthal qui réclament la censure et la mise en prison de leurs adversaires, au service de leurs coreligionnaires génocidaires en Palestine occupée. En attendant, on peut regarder ça pour se marrer.

 

SIZER Rev. Stephen

Christian Zionism : Its History, Theology and Politics, <pdf> 208 p. 1,8 M.

Why we republish this text : The rev. Stephen Sizer has done an immense service to mankind, and to the peoples of
the Middle East in particuler, in analyzing what is called, in the US, "Christian Zionism", a
purely American phenomenon, with a direct impact on the genocide practised in Palestine by the Israeli authorities.

"Stephen Sizer's Christian Zionism : Road Map to Armageddon? is essential reading for any western evangelical trying to understand the religious dimensions of American support for Israel. Sizer writes as an insider within the church, not as a critic watching from afar. And he shows with exacting clarity how evangelical eschatology has now embedded itself in a modern political ideology. One quick read of this book will change anyone's perspective on the Middle East permanently." Professor Gary M. Burge, Professor of New Testament, Wheaton College & Graduate School, Wheaton (author of Whose Land, Whose Promise? What Christians Are Not Being Told About Israel and the Palestinians).

"Stephen Sizer's work on Christian Zionism is the most important and comprehensive on the subject to date, and should be read by all students of the Middle East and by Christians concerned about a just resolution to the Palestinian-Israeli conflict. Christian Zionism raises vital theological and political challenges that must be addressed head-on by Christians in the West, particularly evangelicals. The impact of this terribly misguided movement is increasingly putting Christians in the Middle East at risk, and it seems a far cry from the witness and message of Jesus Christ." Professor Don Wagner, North Park University, Chicago (author of Anxious for Armageddon & Dying in the Land of Promise).

 

SOUIDIA Habib

Al Harb al qazra (La sale guerre)
édition arabe, <pdf> 215 p. Damas, 2003,<pdf> 11,3M

Un ancien militaire fait le procès de la guerre civile suscitée en Algérie par les attraits de la rente pétrolière. Les officiers généraux de l'armée algérienne en prennent pour leur grade.

 

SPAIGHT J. M. (James Molony )

Bombing Vindicated
(Justifier les bombardements) Londres, 1944, Geoffrey Bles, 157 p. (pdf - 600 K)

Le bombardier comme sauveur de la civilisation ! On a du mal à croire qu'on ait pu oser mettre ces arguments sur du papier. Comme le dit l'éditeur Corrêa en 1939: «Avant d'avoir quitté le service civil en 1937, il occupa différents postes importants au Ministère de l'Air; ses ouvrages sur les lois de la guerre ont établi sa réputation aussi bien auprès de l'élite que du grand public. Personne ne serait donc plus compétent que lui pour juger la situation sainement et contribuer à la solution de ce problème.»
En 1944, JM Spaight publie ce livre à la gloire des bombardeurs, au moment même où ils noient l'Europe sous un déluge de bombes, en expliquant, sans rire, que "le bombardier sauve la civilisation". Il le croit et il l'explique. On pourrait trouver ces propos comme le signe d'une arriération mentale. Pourtant, Reagan, Clinton, Mitterrand, Bernard Kouchner ont appelé et pratiqué des bombardements à longue distance destinés à affirmer la primauté de notre "civilisation". Le pathétique fiston Bush fait de même. Les forteresses volantes, comme on les appelait en 1944, étaient des B-29. Nous sommes passés aux B-52, et même aux B-1. C'est ça, le progrès. La "civilisation" qu'impose le bombardier géant, c'est celle du Coca-Cola et de la mélasse hollywoodienne. Elle est beaucoup moins raffinée et évoluée que celle de nos ancêtres néolithiques.

Another entry in the World War sweepstakes. See a British functionary (he was Principle Asst. Sec. of the Air Ministry) gleefully admit to the planned bombing of non-combatant targets, and how this was supposedly a wonderful advance in international conduct (it was supposed to "shorten the war" and allow him to look Russia in the face). It became a "splendid decision" (p. 74) to violate international law! He seems to be saying that it was OK as long as it was done in a cold, premeditated fashion. He also says this had been planned from the earliest stages of the war -- and how dare the Germans complain about it! Must be read to be believed.
This book may seem to have been written by a wild outcast. But it is the bible of modern bombers, Churchill, Reagon, Clinton, the Bushes, Mitterrand, Bernrad Kouchner and many others. All advocated or praticed heavy long-range bombings. The "civilization" those bombs are imposing is the Coca-Cola one, together with the Hollywood subculture, an achievement vastly inferior to the one attained by our Neolithic ancestors.

 

STÄGLICH Wilhelm

Der Auschwitz Mythos
version 2 corrigée (pdf - 2,1 Mb) 1976, Tübingen, Grabert Verlag

Der promovierte Jurist Wilhelm Stäglich hat als erster und bisher einziger sachverständiger Forscher die Nürnberger Tribunale und den Frankfurter Auschwitz-Prozeß einer kritisch-juristischen Analyse unterzogen. Seine Ergebnisse verschlagen dem Leser ein ums andere Mal den Atem angesichts der unvorstellbar skandalösen Art, mit der die alliierte Siegerjustiz und die bundesdeutschen Strafbehörden das Recht beugten und brachen, um zu politisch vorgegebenen Ergebnissen zu kommen.... Dr. Stäglich analysiert hier das Tabu unserer Zeit, die Frage, was um den Komplex des großen Industriereviers Auschwitz an der deutsch-polnischen
Grenze während des zweiten Weltkrieges nun wirklich geschehen ist bzw. nicht geschehen sein kann.

#

 
Während die "Bewältigungschronisten" ihre Darstellung von mehr oder weniger, meist fragwürdigen Zeugenaussagen aufgebaut haben, befaßt sich Dr. Stäglich mit den Widersprüchen, den technischen Unmöglichkeiten, wie auch mit den Aussagen von Leuten, die behaupteten, "Augenzeugen" oder "Erlebniszeugen" gewesen zu sein, sowie mit den "Dokumenten," die zur Unterstützung dieser Geschichten in der "wissenschaftlichen Aufarbeitungsliteratur" dargeboten sind.

<<Mitarbeiter der Zeitschrift Journal of Historical Review, 1972 Mitglied des NPD-Landesvorstands Hamburg, 1974 Richter, Disziplinarverfahren wegen seiner Veröffentlichungen in einer rechtsextremen Zeitschrift; 1975 aufgrund eines Urteils des Oberlandesgerichts Hamburg Versetzung in den Ruhestand unter befristeter Kürzung der Pension. Am 6.8.1977 soll er auf dem geplanten "Auschwitz-Kongreß" in Nürnberg als Referent auftreten; 1980 Beschlagnahme seines im Jahr zuvor erschienenen Buches "Der Auschwitz-Mythos" auf Anordnung des Landgerichts Stuttgart. 1981 Mitglied im redaktionellen Beirat des Journal of Historical Review. 1983 Bestätigung der Einziehung durch den Bundesgerichtshof; im gleichen Jahr Referent bei der 5. "Revisionisten"-Tagung des IHR.>> (Lexikon Rechtsextremismus)

Français : Le Mythe d'Auschwitz. Étude critique
La Vieille Taupe, Paris, 1986, 290 p. <pdf> 3,2 M

Le grand classique du révisionnisme allemand. Le phare qui a permis de guider les esprits égarés et de rendre à des masses d'Allemands le sens de la mesure et de la proportion, envers une histoire tragique et charcutée horriblement par les propagandes alliées. L'auteur, ancien officier d'artillerie dans la région d'Auschwitz, durant la guerre, est devenu juge après la guerre. Et c'est en magistrat qu'il soupèse les dossiers et qu'il examine le procès des gardiens d'Auschwitz qui s'est tenu à Francfort en 1963. Nous avions ici déjà le texte original, publié chez Grabert en 1979.

La traduction en français fut une affaire longue et compliquée. De nombreuses personnes y ont contribué, mais non, comme le veut une légende colportée par nos adversaires, un militant d'extrême-droite, nommé Michel Caignet, défiguré par un jet d'acide dû à de charmants "antifascistes". En fait, des sionistes qui s'enfuirent en Israël. Mais nous devons à la vérité de dire que Caignet ne faisait pas partie de l'équipe, trop nombreuse sans doute, qui s'était attelée à cette traduction; elle ne vit le jour qu'en 1986, à la Vieille Taupe. La malchance s'accumulant, sa numérisation n'a pas été non plus une chose simple. Nous sommes donc d'autant plus satisfaits de pouvoir offrir en étrennes à nos innombrables lecteurs, ce livre puissamment charpenté qui a marqué une époque.

English : Auschwitz. A Judge Looks at the Evidence
<pdf>, 304 p. Institute for Historical Review, 1986. 3 M

Auschwitz: A Judge Looks at the Evidence may be fairly said to be unique. Its author, Dr. Wilhelm Stäglich, brings the rare perspective of a wartime eyewitness, whose duties as a German anti-aircraft artillery officer took him to Auschwitz in 1944, and an experienced magistrate, who served for twenty years in the judiciary of the West German city of Hamburg.
Dr. Stäglich's special interest in the wartime history of Auschwitz, widely regarded today as a key center for the extermination of European Jews, stems from his own observations and experiences at the camp. His duties as an officer on the staff of the 12th Paratroop Anti-Aircraft Artillery Detachment, tasked with defending the industrial complex attached to Auschwitz, included several visits to the main camp during the summer of 1944.

Auschwitz: A Judge Looks at the Evidence, is a systematic, critical examination of the documents, testimonies, confessions, and personal accounts which represent Auschwitz as a center for programmatic extermination by gassing and other means. The fulminations of Hitler and Goebbels, the bureaucratic formulations of Himmler and Eichmann, the confessions of Auschwitz commandant Rudolf Höss, the accounts of Auschwitz inmates from Vrba and Nyiszli to Filip Müller and Primo Levi, the vast accumulation of expert testimony at the famous West German Auschwitz trial: Dr. Stäglich has sifted through all of them, evaluated all of them, and pronounced on their evidential value in establishing Auschwitz as an extermination center.

Dr. Staeglich paid dearly for his intrepid search for Holocaust truth:
"In the mid-twentieth century appeared a phenomenon which, we had come to believe, had vanished in the sixteenth century: the University of Goettingen withdrew the doctorate degree it had awarded to Dr. Wilhelm Staeglich in 1951. This was a logical consequence of the return to the stupidities of a distant past. Dr. Wilhelm Staeglich, German judge and historian, has defended the honor of Germany's judges and historians. He himself has lost almost everything, but not his honor." (Professor Robert Faurisson)

STOLZ, Sylvia

In der Strafsache Ernst Zündel
<pdf> 70 S. 1,3 M. Totalement inédit.

C'est le texte des conclusions préliminaires déposées par la défense le premier jour du procès Zündel à Mannheim, le 8 novembre 2005. Ce texte explose, littéralement, le tribunal et le système judiciaire qu'il représente. Il démontre que la Loi fondamentale de la République fédérale allemande n'a aucun caractèe constitutionnel, et que par conséquent l'article 130 du Code pénal (incitation) en vertu duquel on poursuit les révisionnistes et les autres dissidents, n'a aucune base légale. Cette démonstration, qui vaudra certainement plus pour l'opinion allemande que pour le tribunal, est le résusultat de dix ans d'analyse due à Horst Mahler et à l'équipe qui travaille avec lui. C'est le texte fondateur d'un nouvel ordre public en Allemagne. Déjà, de grands noms du prétoire réclament une réforme du Code pénal et un ajustement constitutionnel. Ces avocats ont fourni un travail remarquable qui leur permet de saper les murs de la forteresse construite par les Alliés au décours de la guerre. Dans le fond, on peut comparer avec l'Iraq: les Américains envahissent, bombardent à tout va et sur les ruines prétendent construire un système politique entièrement à leur main. Tout cela est bidon. L'Europe ne peut pas se faire avec, en son centre, un clone mou de l'horreur américaine. C'est cela que veut dire le procès Zündel, aujourd'hui, dans l'Allemagne qui parcouru 60 ans depuis la fin de la guerre.

Evidemment, le juge n'a trouvé qu'une parade : déconstituer les avocats et laisser Zündel sans défense. Mais le coup est porté.

»Die "Bundesrepublik Deutschland" ist kein Staat, sondern nur ein staatsähnliches Gebilde, durch welches das Deutsche Volk in völkerrechtswidriger Weise gehindert ist, seinen eigenen Willen zu bilden und durchzusetzen. Sie ist ­ wie sich der Staats- und Völkerrechtslehrer Prof. Dr. Carlo Schmidi in seiner Grundsatzrede vor dem Parlamentarischen Rat vom 8. September 1948 ausdrückte ­ nichts anderes, als die "Organisationsform einer Modalität der Fremdherrschaft".«

 

LE DOSSIER DU TERRORISME ISRAÉLIEN

Edition procurée par Serge Thion. Avec Moshe Sharett, Livia Rokach, Noam Chomsky, Israel Shahak, Oded Yinon, Ronald Bleier, Uri Avnery, ... Des textes essentiels, pour comprendre l'actualité.
(pdf, 104 p. en anglais)

Une édition italienne, préfacée par Serge Thion, est parue à Gènes, Italie, aux Editions Graphos : Sul Terrorismo israeliano, Documentazione raccolta da Serge Thion, 2004, 250 p.

STERN Kenneth,

Holocaust Denial
American Jewish Committee, 1993, <pdf>, 205 p., 5,6 M

Ce comité juif américain est l'un des piliers du Lobby juif aux Etats-Unis, et l'une des organisations les plus attachées à faire régner son ordre sur le monde médiatique. On n'en finirait pas de signaler toutes les intrusions de ces gros pleins-de-fric dans tout un tas de questions qui ne les regardent pas. Là, on voit qu'ils ont été parmi les premiers a lancer des campagnes contre nous. Seulement, voilà. Nous sommes toujours là...

 

STOLZ Sylvia

Schutzschrift (für Horst MAHLER)
<pdf> 85 S. 1M

C'est le mémoire en défense que va présenter Horst Mahler, devant le tribunal de Potsdam, en octobre 2008.

 

SUTTON Antony C. (1925-2002)

Wall Street and the Rise of Hitler
1976, Arlington House, 162 p. <pdf>

Since the early 1920s unsubstantiated reports have circulated to the effect that not only German industrialists, but also Wall Street financiers, had some role - possibly a substantial role - in the rise of Hitler and Naziism. This book presents previously unpublished evidence, a great deal from files of the Nuremburg Military Tribunals, to support this hypothesis.

The contribution made by American capitalism to German war preparations before 1940 can only be described as phenomenal. It was certainly crucial to German military capabilities. For instance, in 1934 Germany produced domestically only 300,000 tons of natural petroleum products and less than 800,000 tons of synthetic gasoline; the balance was imported. Yet, ten years later in World War II, after transfer of the Standard Oil of New Jersey hydrogenation patents and technology to I. G. Farben (used to produce synthetic gasoline from coal), Germany produced about 6 1/2 million tons of oil - of which 85 percent (5 1/2 million tons) was synthetic oil using the Standard Oil hydrogenation process.

Interview (July 1999) : KM - What do you see for the future?
Antony Sutton - Chaos, confusion and ultimately a battle between the individual and the State. The individual is the stronger; and will win. The state is a fiction sanctified by Hegel and his followers to CONTROL the individual. Sooner or later people will wake up. First we have to dump the trap of right and left, this is a Hegelian trap to divide and control. The battle is not between right and left; it is between us and them.

En 1976, A. Sutton concluait avec son remarquable Wall Street and The Rise of Hitler.
Ce furent les financiers américains qui procurèrent à Hitler l'argent et le matériel destinés à provoquer la Deuxième Guerre Mondiale. Trente ans d'erreurs, de mensonges, de duplicités pulvérisés en un ouvrage de 220 pages bourrées de documents et de références indiscutables.
<http://www.barruel.com/antony-sutton.html>

 

America's Secret Establishment
An Introduction to the Order of Skull & Bones

Trine Day reprint 2002 (1983), scanned by NWOKiller, 219 p., <pdf> 11M en anglais

These volumes will explain why the West built the Soviets and Hitler; why we go to war, to lose; why Wall Street loves Marxists and Nazis; why the kids can't read; why the Churches have become propaganda founts; why historical facts are suppressed, why politicians lie and a hundred other whys. If I have a magnum opus, this is it.

We are going to argue and present detailed precise evidence (including names, dates and places) that the only reasonable explanation for recent history in the United States is that there exists a conspiracy to use political power for ends which are inconsistent with the Constitution. This is known by the official historians as the "devil theory of history," which again is a quick, cheap device for brushing facts under the rug. However, these critics ignore, for example, the Sherman Act, i.e., the anti-trust laws where conspiracy is the basic accepted theory. If there can be a conspiracy in the market place, then why not in the political arena? Are politicians any purer than businessmen? Following the antitrust laws
we know that conspiracy can only be proven in a specific manner. A similar pattern of market actions is not proof of conspiracy. Just because something looks like a duck, walks like a duck, and all the ducks act similarly, does not make it a duck - or a conspiracy. Under the Sherman Act a similar pattern of prices, where all prices are the same, is not proof of conspiracy. Similarity of prices can occur in a purely competitive market. Neither is similar political action necessarily a conspiracy.
Proof of conspiracy requires specific types of evidence, i.e.,: (a) there must be secret meetings of the participants and efforts made to conceal joint actions, (b) those meetings must jointly agree to take a course of action, (c) and this action must be illegal.

 

Wall Street and the Bolchevik Revolution
1974, <pdf> 165 p., 600K, numérisé par Studies in Reformed Theology

En 1917, avant l'éclatement de la révolution bolchevique en Russie, des entreprises de Wall Street notamment, ont mis en place des opérations visant à permettre l'avènement de cette révolution. Tout d'abord Trotsky a été financièrement soutenu pendant son séjour aux États-Unis, avec l'accord du président de l'époque Woodrow Wilson qui lui fournit son droit d'asile tout en sachant qu'il prévoyait de poursuivre la révolution et de l'amener à son terme. L'auteur note également, d'après les travaux d'autres auteurs, le fait que Lénine a été financièrement soutenu par le gouvernement allemand, et que les partis bolchéviques et menchéviques ont également été financés et organisés par ce gouvernement. Le gouvernement allemand avait pour objectif de sortir la Russie de la guerre, et de contrôler le marché russe d'après guerre.

 

The Best Enemy Money Can Buy
<pdf> 158 p.


Tales of the HOLOHOAX

A Journal of Satire
<pdf> 16 p. Cette bande dessinée relève de la bombe atomique.... On fait le tour d'un certain nombre de miracles qui se seraient produits pendant la seconde guerre. C'est hilarant au possible. On emprunte à Alice au Pays des Merveilles et au Magicien d'Oz... Dessin de A. W. Mann, texte (anglais) de Michael Hoffman, comprenant un tas de citations authentiques, édité en 1989 par Wiswell Ruffin House à Tamacula (Californie), "imprimé aux Etats-Unis en vertu du droit souverain inscrit dans le Premier Amendement à la Constitution sans demander rien à personne", dédié à Ernst Zündel, 4,8 M

Enfin l'Holocauste facile, à portée de tous, pour rire en famille le samedi soir !

 

TARPLEY Webster Griffin

9/11 Synthetic Terrorism / Made in USA
2004. Il y a une version française, un peu plus complète, mais la dernière version est l'italienne, La Fabbrica del Terrore parue fin 2007 chez Arianna, à Bologne. Tarpley passe tout le dossier en revue. On n'oubliera pas cependant, qu'il a longtemps été cadre chez Lyndon LaRouche que nous appellerons, gentiment, un bâton merdeux. <pdf> 2,3M, 405 p.

This book would not have been possible without the efforts of the 9/11 truth movement, a true planetary cooperation by citizens of the world, which was called into being by the crimes of September 11, 2001 and the subsequent coverup. I am indebted for many insights to numerous authors of print and internet studies of 9/11; the extent of this indebtedness and the names of the individual researchers are acknowledged in the text and the bibliography. The 9/11 truth movement, its activists, organizers, filmmakers and demonstrators, has had the immense historical merit of opposing those who have sought to incarcerate the intellectual life of the world in a grim new prison house of the human spirit, the monstrous 9/11 myth.

 

Français : La Terreur fabriquée : Made in USA - 11 septembre : le mythe du XXIe siècle
<pdf> Paris, Editions Demi-Lunbe, 2006, traduit par Tatian Pruzan et Benoît Kremer, 592 p., 2M Français

Tout d'abord, quelques mots de notre méthode. Ce livre défend la thèse selon laquelle les événements ont été délibérément déclenchés par un réseau putschiste. En d'autres termes, son analyse considère les événements du 11 septembre 2001 comme une provocation délibérée fabriquée par un réseau putschiste de hauts responsables qui infeste l'appareil militaire et sécuritaire étasunien et britannique, et qui est en fin de compte dominé par les financiers de Wall Street et de la City de Londres.

 

THEIL Georges alias Gilbert Dubreuil

Un cas d'insoumission - Comment on devient révisionniste.
Samizdat, 2002. <pdf> 65 p.

#

Nous n'aurions sans doute pas songé à mettre en ligne cette naïve bluette s'il ne s'était trouvé un juge de Limoges, un de ces rhadamantes de province, aussi borné qu'un nain de jardin, nommé François Casassus-Buihle, qui, dans une désinvolte de matamore, a, le 7 octobre 2005, condamné l'auteur de ces pages, un Gilbert Theil, à six mois de prison ferme, plus 40.000 euros d'amendes, pour déviance de la pensée. Alors, à la face de ce juge imbécile, nous jetons ce livre pour qu'il soit lu par l'immense jury des honnêtes gens. Que le juge de Limoges, condamné par acclamation, retourne à ses enfers et à leur néant !

Ce livre n'a jamais été mis en vente et il n'a circulé que dans un cercle très restreint. Nous n'avons pas cru bon de demander à l'auteur la permission de le mettre à la disposition des internautes puisque la loi française, dite Gayssot, du nom d'un stalinien attardé, lui retire la liberté de consentir.

English : Heresy in Twenty-First Century France
A case of insubmission to the "Holocaust" dogma

Historical Review Press, Sussex, England, 2006 <pdf> 1,4 M, 90 p.

Georges Theil est l'homme qui a reçu, en France, les plus lourdes condamnations pour révisionnisme, aux mains de juges de province d'une rare incompétence et d'une stupidité sans égale. (Voir l'hilarant jugement de Fernand Schir à Lyon, le 3 janvier 2006). Grâce à eux, son livre se diffuse maintenant comme une traînée de poudre. Que le Grand Cric les croque !

 

THION Serge

Vérité historique ou vérité politique ?
Le dossier de l'affaire Faurisson -- La question des chambres à gaz
<pdf> Paris, La Vieille Taupe, 1980, 351 p. 3,1 M illustrations

C'est la version complète du livre de 1980, avec les textes du professeur Faurisson, et les illustrations. Il avait, à l'époque, littéralement effrayé les gardiens de tous les temples. Il a ouvert beaucoup de portes, parfois avec effraction. Et pourtant, il n'a jamais été poursuivi ! Ce livre est un classique !

C'est le livre qui a frayé la voie au révisionnisme, succédant à celui de Paul Rassinier. Il fait la chronique des débuts de l'affaire Faurisson, montre sur quoi s'appuyait ce travail de pionnier et propose une légitimation du questionnement historique, au delà des positions politiques des uns et des autres, et au delà des passions "identitaires" ou "mémorielles" qui cachent souvent des intérêts corporatifs. La question centrale du révisionnisme est là: a-t-on le droit de se poser des questions et de chercher des réponses ? Onze ans plus tard, en 1991, la loi y répondait non. Depuis, nous menons la bataille, sans répit.

#

Deutsch: Historische Wahrheit oder Politische Wahrheit
(208 S. - pdf -1 M)

Serge Thion ist Mitarbeiter des Pariser Verlags La Vieille Taupe. Anfangs eine marxistische Zeitschrift mit angeschlossener Buchhandlung, hat sich La Vieille Taupe mittlerweile zum führenden französischen Verleger der Holocaust-Leugner entwickelt, die sich selbst als "Revisionisten" bezeichnen. 1980 veröffentlichte Thion in Frankreich "Vérité historique ou vérité politique", das der Verlag der Freunde 1984 in einer erweiterten Fassung unter dem Titel "Historische Wahrheit oder Politische Wahrheit. Die Macht der Medien. Der Fall Faurisson" publizierte. Seit 1995 schreibt Thion für Sleipnir.

English: Historical Truth or Political Truth ?
134 p. - <pdf> - 900 K

Faurisson became, once again, the center of public  debate. In April 1980 the so-called Faurisson Affair was given new life with the publication of Serge  Thion's massive, 350-page long book Vérité historique ou vérité politique? Le dossier de l'affaire  Faurisson. La question des chambres à gaz (Historical Truth or Political Truth? The File of the Faurisson  Affair. The Question of the Gas Chambers). With the strong declaration of the 35 French historians,  published in Le Monde on February 21, 1979, Faurisson had become the underdog opposed by the  defenders of the status quo, and as such for the champions of the radical left, in search for a new  cause to unmask the hypocrisy of the bourgeoisie, Faurisson became their hero, and they began to  fashion, in imitation of the "Dreyfus Affair," a so--called "Faurisson Affair." Thion, a left-wing  radical, rallied to Faurisson's case, and presented this as the logical consequence of his commitment  to the principles of freedom of thought. Yet it still remains baffling, however, to see with what ease  Thion was willing to assimilate Faurisson's point of view, and categorically dismiss the great  abundance of evidence that attests to the historical reality of the Holocaust.
 What is thus most incredible for anyone preoccupied with this question is -- given the  enormity of the facts and the generality of their representation -- the narrowness of the  sources, once one is willing to eliminate the crowd of hearsay witness who in fact did not see.  It is literally stupefying to observe that the centerpiece is the set of confessions before Allied  tribunals by the heads of the German camps. Once one is prepared to imagine the situation  of those defeated men, gambling with their own lives between the hands of their jailers, a  paltry game in which truths and lies are the basic tokens in a tactic of survival, one will not  be prepared to accept all their declarations as valid currency.
 A true defender of the underdog, be it the Algerian in his battle with the French Republic, the  Vietnamese in their battle with the United States, Faurisson in his battle with the establishment,  Thion even had no difficulty feeling sympathy for men like Höss or Frank when they were in the  dock. To Thion, the Nuremberg war crimes tribunals had been not much different from the Stalinist  show trials, and therefore they had no evidentiary value. (Robert Jan van Pelt, 1999).

Russe : Istoritcheskaïa pravda ili polititcheskaïa pravda ?
Delo professora Forisona. Spor o gazovikh kamerakh
<pdf> 1,4 M 155 st. Il existe une version <html>. Voir la page russe.

Arabe : Traduction publiée en 2005 à Damas par les éditions Dar Tlass. En <pdf>. En quatre parties. Voir la page arabe.


Une Allumette sur la banquise.
Ecrits de combat (1980-1992)
<pdf> - 315 p. 2 M. Edition privée hors-commerce, 1993

Ce livre fournit une chronique des événements qui ont suivi l'éclatement de l'affaire Faurisson en 1979. De grands procès ont amené la déconfiture des "organisations" qui prétendent représenter la "douleur juive". Toutes sortes d'intellectuels auto-patentés ont prétendu résoudre les questions qui se posaient, avant de disparaître comme par enchantement. On a pu assister aux man

English : A Matchstick on an ice flow
(partial translation) (117 p. - <pdf> - 800 K)

The war ended in 1945. Rassinier wrote in the fifties and sixties. We are in the eighties. Perspectives have changed. Nobody thinks any longer that the world war was to give birth to universal peace. All the great powers are actively preparing for the next, which promises to be bloodier. While the image of Nazism became darker, the horror grew and proliferated in colonial wars, particularly ours, but also those of the British, the Portuguese, the Americans. We have seen Korea, Vietnam, Cambodia, Cyprus, Biafra, Rhodesia, Bangladesh, the Horn of Africa, Timor, the convoy of bloody dictatorships blessed on all continents, the flourishing of apartheid, Budapest and Poznan in 1956, the almost immediate halt of destalinization, the supposed cultural revolution in China, the massacres of Pol Pot, the famines of the Sahil and elsewhere, largely provoked by the extension of our modes of production and the irruption of wages in the most backward corners of the planet. We are a few who have not lived through the Spanish War and the resistance, and for a good reason, but we were to be sent to Algeria to do exactly what the Germans did in Europe: to occupy it. We refused.

 

Le terrorisme sioniste, né du ventre déjà fécond...
16 p. <pdf> - 300 K

Un texte qui sert d'introduction à un recueil, paru en Italie, sur le terrorisme israélien (voir plus haut la version anglaise de ce recueil: LE DOSSIER DU TERRORISME ISRAÉLIEN )

GUILLAUME Pierre / THION Serge

Revisionismus von ultralinks Die anti-imperialistische Avantgarde
Berlin, eigner Verlag, 359 S., 900 K. 2006. Herausgegeben, mit einem Vorwort versehen, und aus dem Französischen übesetzt von Peter Töpfer

Es geht nicht um geschichtliche Ereignisse oder darum, ob sie stattgefunden haben oder nicht. Es geht darum, daß jeder was auch immer zu einer res publica machen kann, sofern er jemanden findet, der sich für diese Sache interessiert. Diese Sache darf keine Sache für Staatsanwälte und Richter sein. Ich bitte die in Deutschland angeklagten Revisionisten, sich nicht länger auf Streitereien mit Richtern über historische Sachen einzulassen, weil wir uns dann an den Gedanken gewöhnen, historische Sachen gehörten vor ein Strafgericht. Dieser Gedanke schadet sehr unserer Freiheit. Mögen die Revisionisten und deren Rechtsanwälte bei ihrer Verteidigung die Grundrechte heranziehen und sich für die Geltung der Grundrechte engagieren und
dann in deren Schutze frei über ihre historischen Sachen diskutieren. Mögen sich Richter und Staatsanwälte davon überzeugen lassen und ihre Ängstlichkeit überwinden
.


Voir aussi CHOMSKY, FAURISSON, VERBEKE


LE LIVRE RETIRÉ DES LIBRAIRIES !!!

TOAFF Ariel

Pasque di Sangue -- Ebrei d'Europa e omicidi rituali
<pdf> 3,7 M, pag. 242, Bologna, Il Mulino, Febbraio 2007
Les images sont dans un fichier à part. 1,6 M

#

« Malgré son titre de thriller, Pasque di sangue est un austère essai historique consacré aux accusations de meurtres rituels portées contre les juifs d'Europe au Moyen Age. Rien ne promettait à cette étude universitaire de 360 pages un destin de best-seller sulfureux. Plus que l'ouvrage d'ailleurs - que peu de monde avait encore lu -, c'est la présentation qui en a été faite dans la presse italienne qui a déclenché la polémique.
Convoqué le 14 février à son retour d'Italie par le président de l'université Bar Ilan, Ariel Toaff s'est vu imposer un communiqué annonçant le retrait de son ouvrage, et s'excusant "auprès de tous ceux qui ont été offensés par les articles et par les faits déformés qui m'ont été attribués ainsi qu'à mon livre" ». (Le Monde, 23 février 2007) Il y a tout lieu de penser que ce communiqué rédigé par d'autres que Toaff.

C'est un étrange livre, écrit avec précaution par un historien officiel. Il pratique une brèche dans les fortifications qui protègent l'ensemble des privilège dont jouissent les juifs dans nos sociétés. La réaction d'une extrême violence des institutions juives, aussi bien en Israël qu'au dehors, est symptomatique. La presse présente l'auteur comme repentant. C'est une erreur complète : il ne renie rien de son livre et proteste contre les déformations d'une meute de journalistes qui n'ont pas lu le livre. Ils vont jusqu'à lui reprocher de l'avoir écrit en italien, lui, le fils du grand rabbin de Rome (1951-2001). C'est une affaire qui ne fait que commencer. Mais d'abord, nous sauvons le livre, désormais introuvable.

Ariel Toaff, a professor of medieval and Renaissance history at Israel's Bar Ilan University, said in a February 14 statement that, while he stands by his research, he is recalling the book, "Pasque di Sangue" ("Bloody Passovers"), in order to reframe those sections of it that he feels have been misunderstood by readers and mischaracterized in the press. To further allay criticism, Toaff was made to donate any money he may have earned from book's early sales to the Anti-Defamation League, which only days before had condemned the scholar, whithout having read it, of course.

Gerusalemme, 26 feb. (Adnkronos) - Lo storico Ariel Toaff, autore del controverso libro "Pasqua di sangue", intende chiarire la sua posizione su una rivista scientifica, scrive oggi il quotidiano israeliano Haaretz, senza tuttavia specificare il nome della pubblicazione. Il libro verte su un processo intentato nel XV secolo contro ebrei di Trento accusati di aver usato nei riti pasquali il sangue di un bambino cristiano. Toaff, che dieci giorni fa ha ordinato la sospensione della distribuzione del libro in seguito alle polemiche, vuole ora chiarire che gli ebrei di Trento non uccisero il piccolo Simonino o altri bambini cristiani, ne' usarono il sangue di cristiani morti. All'epoca veniva infatti infatti venduto del sangue, cavato da donatori viventi. Lo storico vuole anche sottolineare che la vicenda coinvolse elementi estremisti di una piccola comunita' askenazita. [Articolo scritto dalla polizia del pensiero]

Non ho letto il libro di Ariel Toaff Pasque di Sangue, appena uscito per il Mulino, che afferma sia vero il mito del blood libel, ovvero gli omicidi e l'uso rituale del sangue da parte degli ebrei qualche centinaio di anni fa. Ma ne ho letti molti di commenti da parte di altri storici, e ho consultato testi sull'argomento, tanto da essermene formata un'opinione. Raramente una più superficiale concezione delle parole «verità» e «coraggio» è stata applicata a un caso di studio e soprattutto a una questione politica e contemporanea così scottante come quella che solleva il libro di Toaff. Fiamma Nirenstein (Il Giornale)

Italiano, ma da anni docente di storia medievale in Israele, Ariel Toaff manda in libreria per il Mulino un volume forte e grave sin dal titolo, Pasque di sangue. Magnifico libro di storia, questo è uno studio troppo serio e meritorio perché se ne strillino le qualità come a una bancarella del mercato. Sergio Luzzatto (Corriere della Sera)

Dal Mulino non giungono reazioni ufficiali alla decisione di Ariel Toaff, che ha preferito ritirare il suo libro per riformularne alcuni passaggi. Dal canto suo Paolo Prodi, docente di Storia moderna e membro del comitato direttivo dell' associazione Il Mulino, invita a "fermarsi e rispettare la volontà espressa da Toaff, nella speranza che la discussione possa rientrare nell' alveo della critica e del confronto scientifico". Ma trae dalla vicenda anche ulteriori riflessioni: "È emerso un problema che investe la natura del mestiere di storico. Si è visto quale importanza e delicatezza possa assumere l' elaborazione storiografica, quando viene a interferire in qualche modo con i conflitti dell' attualità politica. Il lavoro di Toaff è stato aspramente attaccato ancora prima dell' uscita del volume, per il timore che potesse dare fiato a posizioni revisioniste o negazioniste in fatto di antisemitismo. Capisco le preoccupazioni, ma credo che la ricerca debba avere la possibilità di svolgersi in piena autonomia, senza subire il peso di pressioni esterne". Paolo Prodi Il Corriere della Sera

Un dossier de presse italien sur ce qui désormais est l'affaire Toaff

Raccolta di articoli della stampa italiana sul caso Toaff
pag. 87, <pdf> 800K Marzo 2007, Un. degli Studi di Teramo

English : Blood Passover
<pdf> 150 p., translation in English of the fast disappeared book on one famous Jewish "blood libel", by Gian Marco Lucchese and Pietro Gianetti. With preliminary remarks by aaargh.

Very useful work which extends the access to this remarkable book. A second edition in Italian, with a new preface by the author, is expected by the end of the year.

 

TWAIN Mark

King Leopold's Soliloquy : A Defense of His Congo Rule
Boston, Warren, 1905, 31 p., <pdf> 800K, en yankee

[Throws down pamphlets which he has been reading. Excitedly combs his flowing spread of whiskers with his fingers; pounds the table with his fists; lets off brisk volleys of unsanctified language at brief intervals, repentantly drooping his head, between volleys, and kissing the Louis XI crucifix hanging from his neck, accompanying the kisses with mumbled apologies; presently rises, flushed and perspiring, and walks the floor, gesticulating]
---- ----!! ---- ----!! If I had them by the throat! [Hastily kisses the crucifix, and mumbles] In these twenty years I have spent millions to keep the press of the two hemispheres quiet, and still these leaks keep on occurring.

 

TOUKAN Abdullah & CORDESMAN Anthony H.

Study on a Possible Israeli Strike on Iran's Nuclear Development Facilities
Center for Strategic & International Studies, Washington, March 14, 2009
<pdf> 114 p., 3,6M
en americanese

Based on these estimates the study addresses the possibility of an Israeli strike against the Iranian nuclear facilities, with the objective of either destroying the program or delaying it for some years. The success of the Strike Mission will be measured by how much of the Enrichment program it has destroyed, or the number of years it has delayed Iranian acquisition of enough Uranium, or Plutonium produced from the Arak reactor, to build a nuclear bomb. [...]
·The Israeli time frame as to when Iran will have a Nuclear Weapon is between 2009 and 2012, whereas the U.S. time frame is after 2013. Israel states that Iran should not be allowed to obtain any nuclear capabilities that could eventually allow it to produce nuclear weapons. Israel views Iran as an Existential Threat and must be dealt with in the immediate future.
· New US policy, under Obama Administration, is to leave all options on the table, and presently favors diplomacy against any military strikes. Containment could be the future course of U.S. Policy if Diplomatic Engagement does not work, and after all other options have been exhausted.

 

Tribunal canadien des droits de la personne

DÉCISION
RICHARD WARMAN et les organisations juives canadiennes attachées à la suppression de la liberté d'expression contre Marc LEMIRE,
révisionniste et militant de la liberté d'expression
<pdf>, 107 pages, 350 K

Après dix ans de bataille contre ce pseudo-tribunal, créé exprès pour faire taire tous ceux qui ne sont pas agenouillés devant la dictature hébraïque, le tribunal en question est contraint de reconnaître qu'il attente à la liberté d'expression, qu'il viole par conséquent la Charte constitutionnelle et que les Zébreux ont tort. C'est la fête au Canada ! Dans le jargon juridique local, ça donne ceci:

« I have determined that Mr. Lemire contravened s. 13 of the Act in only one of the instances alleged by Mr. Warman, namely the AIDS Secrets article. However, I have also concluded that s. 13(1) in conjunction with ss. 54(1) and (1.1) are inconsistent with s. 2(b) of the Charter, which guarantees the freedom of thought, belief, opinion and expression. The restriction imposed by these provisions is not a reasonable limit within the meaning of s. 1 of the Charter. Since a formal declaration of invalidity is not a remedy available to the Tribunal (see Cuddy Chicks Ltd. V. Ontario (Labour Relations Board), [1991] 2 S.C.R. 5), I will simply refuse to apply these provisions for the purposes of the complaint against Mr. Lemire and I will not issue any remedial order against him. »

 

TRUCHE Pierre, et alii, Colloque La lutte contre le négationnisme - Bilan et perspectives de la loi du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe
Vendredi 5 juillet 2002 - Cour d'Appel de Paris - Première chambre
Palais de Justice - 2-4 Boulevard du Palais - 75001 Paris. <pdf> 450 K, 122 p

Avec Pierre Truche, prestidigitateur, Nadine fresco, contorsionniste, une tapée de juges et une brochette d'avocats, tous de première bourre, acharnés à piétiner les libertés. Encore mieux que le Grand-Guignol. Tout se termine sur la paille humide des cachots, après l'enterrement de la loi sur la presse. Plein de fourberies et d'empoisonnements, c'est un vrai roman médiéval.

 

UNION EUROPÉENNE

Framework Decision on Combatting racism and xenophobia
Council of European Union, Brussels, 17 April 2007
(english original, français, deutsch) <pdf> 55p. 700K

Each Member State shall take the measures necessary to ensure that the following intentional conduct is punishable: a) b) c)
d) publicly condoning, denying or grossly trivialising the crimes defined in Article 6 of the Charter of the International Military Tribunal appended to the London Agreement of 8 August 1945, directed against a group of persons or a member of such a group defined by reference to race, colour, religion, descent or national or ethnic origin when the conduct is carried out in a manner likely to incite to violence or hatred against such a group or a member of such a group.

 

UNODC (Un. Nations Office on Drugs and Crime - Vienna)

Addiction, Crime and Insurgency
The transnational threat of Afghan Opium

< pdf > 7,8M, 152 p. 2009

The world consumes some 3,700 tons of illicit opium per year (1/3 raw and 2/3 processed into heroin) and seizes 1,000 tons. Illicit opiate trade flows have never been previously known: this report breaks new ground by estimating them by country (and regions). Every year, the equivalent of some 3,500 tons of opium flow from Afghanistan to the rest of the world, via its immediate neighbours. The main opiate consumer market is Europe (about 19 per cent of global consumption, with a market value of US$ 20 billion), the Russian Federation (15 per cent), ... and the Americas (6 per cent).

L'opium afghan a une productivité cinq fois supérieure à celle de l'opium du Triangle d'Or (surtout la Birmanie, détrônée). La culture de l'opium à grande échelle est un sous-produit direct de l'invasion militaire américaine. On se souvient que l'armée et les avions de l'Air Force américaine étaient des élément essentiels du trafic mondial, un système initié par les services français du temps de la première guerre d'Indochine (la "french Connection") (Voir les travaux d'Alfred McCoy. Son livre, The Politics of Heroin in SEA, est lisible sur le net : http://www.drugtext.org/library/books/McCoy/default.htm )
Mais, surtout, la présence américaine en Afghanistan a ruiné les efforts que faisaient les Taliban pour réduire la production de pavot, efforts qui avaient eu beaucoup de succès. Ensuite, il a fallu financer la résistance aux envahisseurs, de plus en plus nombreux et de mieux en mieux armés -- et la culture du pavot a été ainsi relancée. Le rapport des Nations unies, ici présenté, fournit beaucoup de données inédites, même s'il ne dit pas tout.
L'héroïne tue 5 à 8000 jeunes cons par an en Europe, et plusieurs fois ce chiffre en Russie.

 

US FORCES LES CHIENS DE L'IMPÉRIALISME

LES ASSASSINS EN UNIFORME : LES FORCES SPÉCIALES

US SPECIAL FORCE COMMAND HISTORY
Washington, 2007, <pdf> 32,4M, 143 p. en jargon militaire étatsunien

Le mythe des "ennemis" de l'Amérique, entretenu par les Bush et Cie, la réorganisation de ces bandes de routiers qui ont la liberté de massacrer. Cette brochure glorifie leurs exploits sanglants. Des clowns qui descendent de leurs grosses machines volantes. Il faudra bien un jour supprimer ces bandes sanguinaires qui font du président des Etats-Unis le pire dictateur que notre planète ait porté. Attila, à côté, n'était qu'un amateur...

 

FINNEY Capitaine Nathan (de l'Armée de terre US)
chef de l'équipe de développement de la doctrine du Terrain Humain

Human Terrain Team Handbook
Fort Leavenworth, Kansas, 2008, 122 p. <pdf> 1,4M en jargon militaire étatsunien

Human Terrain Teams (HTTs) are five- to nine-person teams deployed by the Human Terrain System (HTS) to support field commanders by filling their cultural knowledge gap in the current operating environment and providing cultural interpretations of events occurring within their area of operations. The team is composed of individuals with social science and operational backgrounds that are deployed with tactical and operational military units to assist in bringing knowledge about the local population into a coherent analytic framework and build relationships with the local power-brokers in order to provide advice and opportunities to Commanders and staffs in the field.

On recrute des anthropologes, des sociologues, des psychologogues pour améliorer les techniques de massacre, de déstructuration sociale et de pénétration des société locales par des imbéciles armés venus du ... Kansas !

 

UTLEY Freda,

The High Cost of Vengeance
Publié chez Henry Regnery, à Chicago, en 1949. 317 p. (pdf - 850)

Freda (Winifred) Utley a été une femme extraordinaire. Anglaise ayant fait de brillantes études d'histoire, elle s'est d'abord occupée de la concurrence asiatique aux filatures anglaises de cotonnades dans le Lancashire. Elle visita le Japon et l'Orient, et se maria en 1928 avec un citoyen soviétique. Elle véut six ans à Moscou en communiste gagnées peu à peu par la désillusion. Après l'arrestation de son mari et son envoi au Gulag, elle quitta l'URSS avec son bébé. Elle publia ensuite divers études et reportages sur la Chine et le Japon qui se révélèrent prémonitoires. Elle soutint McCarthy. En 1948 un séjour en Allemagne, pour le compte du Readers' Digest lui ouvrit les yeux sur l'imbécilité de la politique alliée dans l'Allemagne vaincue. Il en sortit un livre dont le titre peut se traduire par "Le haut prix de la vengeance". On peut le ranger parmi les premiers ouvrages de caractère révisionniste sur la seconde guerre mondiale. A noter qu'elle est sans doute l'une des premières à utiliser le terme de "génocide" pour caractériser la politique des Polonais et des Tchèques à l'égard des Allemands, après-guerre. Elle dénonce aussi les piullages et les crimes commis par les forces françaises d'occupation. C'est un chapitre complètement inconnu des Français. On se demande bien pourquoi.

Quote: «Were the German gas chambers really a greater crime against humanity than our attacks on such nonmilitary objectives as Dresden, where we inflicted the most horrible death imaginable on a quarter of a million people in one night, by dropping phosphorus bombs on this undefended cultural center crowded with refugees fleeing west before the Russian advance? This atrocity was among our greatest war crimes, since we demonstrated that our objective was the murder of civilians. We even machine-gunned from the air the women and children fleeing into the countryside from the burning city.»

Deutsch: Kostspielige Rache
Aus dem amerikanischen übertragen von Rudolf Andersch, Im Verlag Fritz Schlichtenmeyer, Tübingen am Neckar, 1962, 315 S. (pdf - 850 K)

"Es kam aber auch vor, daß die Franzosen Razzien in Dörfern ansetzten und das gesamte Bargeld der Bewohner beschlagnahmten."
"Einige meiner Leser mögen vielleicht denken, daß ich dem deutschen Standpunkt zu viel Gewicht beigemessen habe. Wenn dies wahr ist, dann stellt mein Beitrag nur einen Tropfen im Ozean dar, verglichen mit der nicht aufhörenden und in mancher Beziehung monotonen Flut von Büchern, Artikeln, Zeitungs-reportagen und Radiokommentaren, die allesamt eine von jedermann akzeptierte Legende begründet haben."

VALABREGA Guido

Ebrei, fascismo, sionismo
Urbino, Argalia Editore, 1974, pag. 289, <pdf> 2,4M

Guido Valabrega è un esempio raro in un panorama intellettuale segnato dalla propensione al compromesso e alla sudditanza. Altri, meglio di me, potranno ricordarne la cultura, il rigore dello studioso, il valore dello storico. Per me, amo ricordare di questo uomo schivo la grande umanità e modestia, la straordinaria disponibilità, il coraggio, il rigore inflessibile del giusto. Nato a Torino nel 1931, conobbe la persecuzione antisemita. Fu tra coloro che scelsero la via della Palestina. In Israele si formò e portò a maturazione la conoscenza profonda e umanamente attenta del Vicino Oriente e della sua tragedia. Sperimentata La vita dei kibbutzim, avvertì subito, a contatto con le contraddizioni della nascita d'lsraele, la necessità di rompere con un progetto che, mentre si concretava, tradiva quegli ideali di libertà e di rinascita umana che lo avevano infiammato.
Tornato in Italia, militante a Milano del Pci, direttore della Casa della Cultura, conobbe come molti la tempesta del 1956, ma fu tra i pochi, come Lelio Basso che da quella vicenda seppero uscire con una più calda consapevalezza critica e comunista.
Sulla fine degli anni '70, mentre il Pci assumeva orientamenti che, legittimando il sionismo, relegavano la tragedia palestinese sullo sfondo, egli costituiva il Grmoc, Gruppo di Ricerca sul Medio Oriente Contemporaneo, un'associazione che seppe mantenere Viva l'attenzione sui nodi irrisolti del Vicino Oriente. Fu Guido infatti uno dei maggiori studiosi italiani della storia di questa regione strategica, autore di contributi fondamentali, docente di Storia dei Paesi afro-asiatici presso l'Università degli Studi di Bologna. (Fabio Uncini)

C'est à la demande de plusieurs de nos amis lecteurs italiens que nous reproduisons le gros recueil d'articles de Guido Valabrega, (1931-2000) historien, juif turinois et communiste. Il a laissé le souvenir d'un analyste lucide qui n'était pas dans l'orbite de la communauté qui avait été longtemps proche du régime fasciste. Cette liberté de ton était néanmoins toute relative. Valabrega n'échappait pas complètement aux mythes d'une histoire juive qui occultait gravement son rôle colonial en Palestine. Certes, il s'était échappé du kibboutz pour revenir faire carrière en Italie. Nous invitons nos lecteurs à lire ou à relire Valabrega comme témoin des années 60-70 et comme un commentateur qui n'est pas exempt de certaines crédulités et d'une incurable naïveté devant tous les poncifs de l'antifascisme "de gauche". Une telle absence d'esprit critique chez un pratiquant de «l'analyse marxiste» ne surprendra personne, aujourd'hui. Le dogmatisme d'un côté, la révérence judéolâtrique de l'autre se combinent pour valider la propagande sioniste, bien que Valabrega, comme personne, fût clairement opposé au sionisme. On voit bien qu'il ne suffit pas de s'opposer politiquement au sionisme, il faut, pour ne pas faire son jeu, le déraciner, le désosser et exposer ses multiples mensonges historiques. Cette tâche était au dessus des forces de Valabrega et de sa génération, confite dans la vénération des mythes de la Résistance. Il lui manquait de se confronter au révisionnisme.

VAN DEN BERGHE Gie

Die Uitbuiting van de Holocaust
Anthos, Amsterdam, 2001, 96 p. <pdf> 1,5M (le grand livres antirévisionniste en flamand)

Holocaust is vanuit wetenschappelijk oogpunt een ongelukkige term. Het is geen objectieve maar een sacrale benaming, een mystiek begrip van bijbelse oorsprong (brandoffer opgedragen aan god). Holocaust verwijst naar slachtoffers, niet naar daders. De term verraadt het perspectief van slachtoffers en hun onvermogen om het gebeurde Gie van den Berghe : Die Uitbuiting van de holocaust te begrijpen. [...] Om redenen die ik verderop uiteen zal zetten zal ik het begrip revisionisme niet gebruiken als benaming voor de ontkenning van de jodenuitroeiing door de nazi's, maar vervangen door ontkenning of negationisme (afgeleid van negatie). Tenzij anders aangeduid verwijs ik met gaskamers naar gaskamers die gebruikt werden om mensen te vermoorden, niet die waarin ontluisd werd. [...] Een laatste opmerking betreft de evolutie van mijn denken over de judeocide. Zoals het ontkenners betaamt insinueren de Vlaamse negationisten dat die evolutie te wijten zou zijn aan omkoperij, aan de kansen die mij worden geboden. Dat zij niet begrijpen dat iemands denken evolueert, begrijp ik, dat is inderdaad geen kenmerk van starre doctrines zoals het negationisme.

 

VAN PELT Jan-Robert

The van Pelt Report (PDF - 1,5 M)

 

VARELA Pedro

JUZGADO DE LO PENAL NUMERO ONCE DE BARCELONA

SENTENCIA Contra el accusado Pedro Varela Geiss
Siendo parte accusadora el Ministerio Fiscal y la Comunidad israelita de Barcelona
5 de marzo de 2010
pag. 26, <pdf> 2,3M,
en castillan

Por parte la acusacion particular califico en su escrito de calificacion provisional los hechos como constituvos de un delito que justifica el genocidio del articulo 607.2 del Codigo penal y un delito de provocacion a la discriminacion, al odio y a la violenca contro grupos previsto y penado en al articulo 510.1 del mismo texto penal, siendo el autor el acusado, concurriendo la agravante de reincidencia, solicitando la pena, por el primer delito la pena de dos años, y por el segundo la pena de dos años de prision y multa de ocho meses con una cuota diaria de veinte euros.


VEALE Frederick John Partington (1897-1976)

Advance to Barbarism
The Development of Total Warfare from Serajevo to Hiroshima
New York, Devin-Adair, 1968 (1e éd.: Londres, 1948. 2e éd.: Nelson, USA, 1953) 3e edition, augmentée, 254 p. <pdf> 1,3M

Advance to Barbarism was first published in England in 1948. It was a noteworthy little book because it dealt for the first time with such then recent innovations as the indiscriminate bombing of civilian populations and the trial of prisoners of war by their captors as symptoms of a world-wide development which had begun in 1914. At the time of its publication this point of view was considered so wilfully perverse that no British newspaper with a national circulation would review this book. (Lord Hankey)

This eloquent work traces the evolution of warfare from primitive savagery to the rise of a "civilized" code of armed conflict that was first threatened in the US civil war, and again in the First World War, and was finally shattered during the Second World War. The ensuing "War Crimes Trials" at Nuremberg and Tokyo, and their more numerous and barbaric imitations in Communist-controlled eastern Europe, Veale argues, established the perilous principle that "the most serious war crime is to be on the losing side."

 

VERBEKE, Herbert, ed.

Auschwitz: Plain Facts A response to Jean-Claude Pressac
Contributions by Robert Faurisson, Manfed Köhler, (translated by Michel Humphrey), Carlo Mattogno (translated by Anne Sharp), Serge Thion. Preface by Ernst Gauss, Anvers, 1995, VHO, 178 p.

Cet ouvrage rassemble plusieurs réponses au livre de Pressac sur "les crématoires d'Auschwitz" qui avait paru, à certains auteurs de libelles anti-révisionniste, comme le surgissement miraculeux de la panacée. A ces lecteurs désinvoltes, Pressac apportait la certitude qu'ils désiraient sans oser se l'avouer. Hélas, les révisionnistes allaient mettre en pièce le château de cartes péniblement bâti par ce faux croyant, récemment disparu. La créance de Pressac allait s'éteindre rapidement et ceux qui l'avaient encensé en 1993 ne se souviennent plus de rien. Négationnisme ou amnésie ?

This book is a collection of essays written in reply to Pressac's book on the crematories in Auschwitz. (It was translated in German but in English, only a shortened version was published in a collective book, under the control of van Pelt and Berenbaum). Some anti-revisionnists writers acclaimed the book as the definitive answer to the revisionist query. But, unfortunately, the revisionists, as the book shows, teared Pressac's opus into small pieces and his fame declined rapidly. Those who lauded the book in 1993 do not remember having done so. Denial or amnesy ?


DIE VERBOTEN WAHRHEIT
Betrachtungen zu einer Vergangenheit, die nicht vergehen will Fragen zu einer Offenkundigkeit, die weder offen noch kundig ist

Drei Generationen nach Kriegsende beherrscht ein Kapitel der Geschichte, das seit 1979 Holocaust genannt wird, die öffentliche Berichterstattung mehr als je zuvor. Seit Jahrzehnten vergeht kaum ein Tag ohne rituelle Betroffenheitsbekundungen in Presse, Funk und Fernsehen. Doch im Schatten der beispiellosen Instrumentalisierung des Holocaust hat sich die als offenkundig geltende Geschichtswahrheit immer weiter von den objektiven historischen Fakten entfernt. Gleichzeitig werden berechtigte Fragen zu den zahllosen Unstimmigkeiten und Widersprüchen durch ein strafrechtlich
diktiertes Dogma unterbunden.

La vérité interdite - Observations sur un passé qui n'en finit pas de passer
Enquête sur une notoritété qui, souvent, n'est pas tellement notoire
(PDF - 650 K. 34 p., illustré) Depuis trois générations règne une version de l'histoire qui, depuis 1979, porte le nom d'Holocauste. Il ne se passe pas un jour sans que des condamnations purement rituelles n'occupent le devant de la scène médiatique. Mais dans l'ombre de cette instrumentalisation de l'Holocauste, les fragments de vérité historique ont montré l'écart grandissant entre les faits avérés et la version officielle, assénée à coup de condamnations judiciaires. Il faudra bien rendre compte de cette béance entre deux ordres de réalité, histoire et justice.

Cette brochure est une excellente introdution.

VERDADE PROIBIDA
Considerações sobre um passado que não quer passar
Perguntas sobre uma notoriedade, a qual não é evidente nem publica.
<pdf> 31 p. 800 K

 

VÉRITÉ & JUSTICE. Les bulletins et publications de l'association suisse "Vérité & Justice" (232 p. - PDF - 2,7 M)

VIDAL-NAQUET Pierre,

"Un Eichmann de papier" Et autres textes sur le révisionnisme (1980)
71 p. <pdf>

C'est derrière ce médiocre helléniste, d'une époustouflante mauvaise foi, que toute l'intelligentsia française, au premier rang de laquelle se trouvait Raymond Aron, très encensé ces temps-ci, allait se cacher, en 1980. Aucun d'entre eux n'allait se pencher sur les étranges faiblesses des raisonnements de Vidal-Naquet, emporté par ses sentiments de haine et de jalousie. Les révisionnistes ont mis un soin particulier à disséquer ces analyses aussi superficielles que mondaines.

English : A Paper Eichmann. Anatomy of a Lie
53 p. <pdf> 400 K

This article has been translated by Jeffrey Mehlman in Assassins of Memory (NY: Columbia University Press, 1992).

 

VIGNOLI Giulio, voir GIACHETTI BOICI Giulia

 

VOLINE

La Révolution inconnue Russie 1917 - 1921
Paris, 1947 (les amis de Voline) rééd. 1969: Belfond 458 p. <pdf> 1,3 M

Voline, (Vsevolod Mikhailovitch Eichenbaum, 1882-1945) révolutionnaire russe participe à l'insurrection de 1905, et est emprisonné par la police tsariste. Il s'enfuit en France, puis aux Etats-Unis. Il rejoint la Russie dès 1917, participe à la révolution aux côtés de bolchéviques divisés entre un courant libertaire et un autre, étatiste, inspiré du marxisme germanique. Voline rejoint ensuite la Commune libre de Makhno. Emprisonné par la Tchéka, il n'échappe à la mort que par l'intervention des délégués occidentaux à l'Internationale. Réfugié en Allemagne, il publie une première brochure, se replie en France. Durant l'occupation, cet anti-nazi, russe, juif et anarchiste réussit à déjouer la Gestapo mais succombe aux privations.

 

VOLTAIRE

Dictionnaire philosophique
Article sur les juifs, souvent censuré ou caviardé dans les publications contemporaines.
(<pdf> - 150 K)

Le dictionnaire philosophique est une oeuvre de Voltaire, écrite en 1764.
Cet essai est un ensemble d'articles, aussi bien philosophiques que de défense des droits.
Certains articles témoignent de l'antisémitisme de l'auteur: ainsi les articles Antropophages et Juifs. (Wikipedia)

 

VON BRUNN James W.
(le tireur fou du Musée de l'Holocauste, à Washington)

"Kill the best gentiles" or "Tob shebbe goyim harog!"
The Racialist Guide for the Preservation of the White Gene Pool

site Holy Western Empire, version complète, 404 p. <pdf> 2,2M

C'est l'homme qui a tiré sur un garde, un jeune Noir, à l'entrée du monstrueux USHMM et l'a tué. Von Brunn était un révisionniste de l'espèce raciste qui se croyait investi de la mission de sauver la race blanche. Un affaire qui n'intéresse pas la grande majorité des révisionnistes mais qui obsède de nombreux Américains qui vivent, nous le maintenons, dans la société la plus raciste de notre planète. Agé de 84 ans, von Brunn était malade et presque sans ressources. Dans un dernier mail qu'il nous avait adressé, il se reprochait de ne pas être en mesure de nous envoyer 5 dollars ! La vie aux Etats-Unis pour un gars pauvre et malade est un cauchemar. Il y a voulu y mettre fin de façon spectaculaire. Les autres gardes du musée l'ont abattu comme un chien. Il est sur un lit d'hôpital avec une balle dans la tête et les magistrats viennent de l'inculper de meurtre. Il risque la chaise (on a fermé les chambres à gaz...). Son site a été supprimé le soir même. Son crime ne justifie pas la censure. Nous donnons son livre à titre indicatif, en déplorant cette violence inutile. Personne n'a la droit de prendre la vie d'autrui. Il n'existe rien qui puisse le justifier.

 

VRBA Rudolf

His verbatim testimony
at the Zundel Trial (January 1985) (ZIP - 200 K)

WAYSBORD-LOING Hélène et al.

Mémoire et histoire de la Shoah
Ressources pour faire la classe

et bourrer le crâne des infortunés élèves

Ministère de la crétinisation nationale
Centre national de documentation pornopédagogique
<pdf> 39 p. 3M
en français approximatif

C'est dès le CM2 qu'il faut abrutir les petits enfants ! Les claques qui se perdent : Une mention particulière sera faite de ceux qui se sont impliqués dans la rédaction finale : Benoît Falaize de l'INRP, Philippe Joutard, historien et conseiller de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Anne Rothschild, responsable pédagogique au musée d'art et d'histoire du judaïsme, les inspecteurs généraux d'histoire, Philippe Claus et Joëlle Dusseau, et leur collègue inspecteur pédagogique de Paris, Jean-Pierre Lauby. Si vous les rencontrez, filez-leur une bonne taloche !

La dame Waysbord écrit un français lourd et fautif: "sans confronter les enfants à une vision totalement négative de
barbarie", "Dans le temps limité qui est accordé pour traiter la question au CM2, les
enseignants y puiseront..."
Elle vient d'Izieu... une belle fabrique de crétins...

 

WALENDY Udo

Wahrheit für Deutschland
1965, Vlotho sur la Weser, Verlag für Volktsurm und Zeitgeschichtsforschung, 370 pages. (PDF - 2,7 M)

Ce livre a connu des tribulations violentes. L'auteur a été condamné à maintes reprises par les tribunaux allemands qui l'ont mis en prison pendant plusieurs années, pour finir, au bout de vingt ans, par reconnaître qu'il n'y avait tien à lui reprocher et qu'il pouvait diffuser le livre librement. Une victoire à l'arraché.
Quelle était l'ambition de ce livre ? Il voulait établir soigneusement, sur la base des faits et des documents vérifiés, les responsabilités du déclenchement de la seconde guerre mondiale, pour en empêcher une troisième. Il prenait donc à rebours toute l'énorme machine de propagande qui s'appelle "Procès de Nuremberg" dont le but était d'attribuer aux seuls Allemands la responsabilité de la guerre et des crimes qu'elle avait entraînés.

Die "Bundesprüfstelle für jugendgefährdende Schriften" (BPjS), eine Abteilung des Innenministeriums, verfolgt Udo Walendy nunmehr seit 1985. Es geht um dieses, auf dieser Website nunmehr für alle Welt einsehbare Buch Wahrheit für Deutschland. Die BPjS verlangt die Einziehung und Verbrennung dieses Buches, da die historischen Fakten von Walendys Werk nicht zu widerlegen sind. In seinem
Schriftsatz vom 10. März 1997 an das Oberverwaltungsgericht Köln (Aktenzeichen 17 L 463/95 und 20 A 978/97) mußte das Bundesinnenministerium, vertreten durch die BPjS, amtlich eingestehen, daß kein anderes Geschichtswerk "so akribisch mit Einzeldetails umgeht, wie Walendys Buch angelegt ist":

Passage aus dem Schriftsatz an das Oberverwaltungsgericht Köln
(Aktenzeichen 17 L 463/95 und 20 A 978/97): "Die einzelnen Darstellungen sind mit Zitaten und Quellen reichlich versehen. Sie lassen sich nicht ohne weiteres als falsch entlarven. In vielen Teilen dürften diese Details sogar richtig sein ... Selbst wenn ein Jugendlicher ein zweites Geschichtsbuch hinzuziehen würde, würde dieses Buch vermutlich kaum helfen.
Denn so akribisch, wie Walendy in seinem Werk mit Einzeldetails umgeht, ist kein anderes Geschichtsbuch angelegt. Deshalb würde im Zweifelsfall ein anderes Buch seine Thesen nicht widerlegen, sondern ihnen nur widersprechen."

English : Truth for Germany
The Guilt Question of the Second World War
New translation from German. 2008, Historical Review Press (GB) <pdf> 533 p., 16M

The hypothesis of Germany's Guilt for the Second World War is refuted. Future historical research could, if need be, amplify the facts compiled in this book, but it can no longer prove them non-existent. There is available to the public today a considerable number of documents, both from home and abroad, on the foreign policies of the Great Powers before September 1939, as well as a wealth of literature in the memoirs-field of the persons directly involved in the decisions that would lead to the outbreak of the War. Together, they make possible a mocaic-like reconstruction of the events before the outbreak of the War in 1939.

This book has been published only after an intensive study of sources, taking the greatest care to avoid all guesswork interpretations. It serves not any one particular party, nor is it meant solely for the German people ; the aim, rather, is to contribute towards new understandings and cognizance for mankind.

C'est une nouvelle traduction du maître ouvrage de l'historien allemand U. Walendy, dont l'original en allemand est en ligne ici depuis bientôt cinq ans. Rappelons qu'il a payé l'édition allemande de plusieurs années de prison. La "Justice" fédérale a fini par reconnaître piteusement qu'il n'y avait rien à lui reprocher !!!

Français : Vérité pour l'Allemagne
La question des responsabilités de la seconde guerre mondiale
2e édition française, traduction revue en conformité avec le texte allemand original (1965) par R. Neuville. 2008, publié par Historical Review Press, G.-B., 585 p., cartes, 11,5M

La propagande de guerre des alliés de la première guerre mondiale, qui consistait la plupart du temps à répandre la haine par le mensonge, a fini par devenir le fondement spirituel des peuples, du fait que les hommes politiques et les hommes d'affaires qui en furent les initiateurs sont restés en poste après la guerre et ont continué d'exercer leur influence sur l'opinion publique. Ce processus s'est répété dans les mêmes conditions lors de la seconde guerre mondiale, mais les alliés victorieux ont perfectionné leur tactique. ,Les thèses développées dans leur propagande sont devenues par leur soin les bases «historiques» du comportement de «tous» les peuples civilisés. Quoi d'étonnant à ce que nous soyons confrontés à des crises mondiales de plus en plus graves ?

Seul celui qui sait apprécier également la pratique politique et militaire des deux parties en présence et a conscience que les actes des responsables
de la politique et des peuples ne sont pas uniquement le fruit du libre-arbitre, d'un calcul prémedité et de bonnes ou de mauvaises intentions, peut
comprendre les événements tragiques de la seconde guerre mondiale. On ne peut porter de jugement sur cette époque que si l'on s'est efforcé de considérer objectivement la question des responsabilités de la guerre. Aucune tentative de cet ordre n'a jamais été entreprise officiellement jusqu'ici. Dans cette enquête, l'auteur s'est efforcé de rassembler des documents sur un certain nombre de faits historiques et d'en faire une présentation qui sera utile pour l'avenir. Pour pouvoir comprendre l'histoire, il faut savoir et admettre que la politique est inséparable du pouvoir et que les moyens et les méthodes employés par tout homme politique, fût-il allemand, fût-il Adolf Hitler, lui sont en grande partie dictés par l'adversaire. Sous peine de succomber, Hitler a dû employer les mêmes armes que son adversaire; il serait donc injuste de ne reprocher qu'à lui seul l'usage des moyens et des méthodes en question.

 

Russia and the Jews
The first sizeable review of Solzhenitsyn's 200 Years Together in English.

No publisher dares to touch the book, even with a long pole, believe it or not.
The Barnes Review, XIV, 5, Sep.Oct. 2008,
translated from German into American, <pdf> 73 p., 4,1M

How could such a book escape publication in the United States? For that matter, why has no one ever translated the book into English? The title should help us understand why this book has been banned and suppressed since the day it was completed. The title of the volume we are reviewing is, simply, The Jews in the Soviet Union. This volume is part two of Solzhenitsyn's massive two-book series 200 Years Together.
Pressure from extremely powerful Zionist sources, as you have already figured out by the title, has kept this valuable work from reaching readers in the West. And the reason for that will become obvious once you dive into this issue of The Barnes Review. It details, with great precision, the Jewish involvement in the creation of Bolshevism and communism and the willing participation of Jews in perpetrating the worst mass murders of the 20th century-crimes which dwarf claims about the so-called "holocaust." (Paul T. Angel)

WECKERT Ingrid

Feurzeichen -- Die "Reichskristallnacht" / Anstifter und Brandstifter -- Opfer und Nutznießer
<pdf> Grabert, 1981, Tübingen, 1989 (Dritte Auflage) Mit einem Nachtrag aus dem Jahre 1997, 185 p. 1,1 M

(Signes de feu - La "nuit de cristal") Enfin, une étude complère de ce qui s'est passé au cours de cette fameuse nuit.

Jewish Emigration from the Third Reich
Translated by F. Töben, Chicago, 2004, These & Dissertation Press, 73 p., <pdf> 700K

The truth is that the emigration was welcomed by the German authorities, and frequently occurred under a constantly increasing pressure. The anti-Semitic legislation of the Third Reich is an undisputed fact in this emigration story. Likewise, the psychological pressure that Jews in Germany came to experience after 1933 is not trivialized here; [...] The purpose of this work is to elucidate the emigration process in law and policy, thereby augmenting the traditionally received picture of Jewish emigration from Germany. German and Jewish authorities worked closely together on this emigration. Jews interested in emigrating received detailed advice and offers of help from both sides. The accounts of Jews fleeing Germany in secret by night across some border are untenable. On the contrary, the German government was interested in getting rid of its Jews. It would have been senseless to prevent such an emigration.

 

WEIDINGER Otto

Tulle und Oradour, eine deutsch-französische Tragödie
(ZIP - 56 K)

Unter der Adresse www.zvab.com, der Suchmaschiche für Antiquarischer Bücher finden sich unter Angabe des Suchbegriffes 'Otto Weidinger' alle wichtigen Werke zu diesem Thema: Die mehrbändige Divisionsgeschichte
Die Regimentsgeschichte mit dem Titel 'Kameraden bis zum Ende' und eine spezielle Darstellung der Vorgänge rund um Oradour: 'Tulle und Oradour - Eine deutsch-französische Tragödie'. Ob es sich bei den Büchern um eine Schönfärberei der Wahrheit oder um eine reale Darstellung der Vorgänge handelt, kann ich nicht beurteilen, dazu fehlt mir das Hintergrundwissen.

Français: Tulle et Oradour, tragédie franco-allemande
(ZIP - 57 K)

WEISSKIRCHEN Gert
Personal Representative of the Chairman of the OSCE on Combating Antisemitism

Best Practices in Combating Antisemitism (Expert Meeting)
Berlin, 21 November 2006, <pdf> 101p. 900K

Un fonctionnaire obtus de la SPD, nommé "blanchéglises", complètement illuminé. Lui et ses primates nous racontent tout sur les LEOP (Law Enforcement Officers Programme) qui opèrent dans le cadre des unité de CHC (Combating Hate Crime). Ces gens là font des enquêtes, pas des vraies, des enquêtes statistiques. Voir par exemple le tableau 3, p. 75 qui porte le titre suivant : "Multifactor Logistic Model Predicting the Probability a Repondent Reports an Anti-Semitic Index Exceeding 5 from the Anti-Israel Index."

Tant qu'ils jouent à ça, les antisémites, s'il y en a, peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Mais ils s'aventurent plus loin: « If antisemitism is, as some have described it, a virus that attacks society, then it is a virus that mutates with the times. The remedies of the past are not necessarily the remedies that will work today. Any plan that does not factor in the influence of the new technology (including satellite TV) is simply not going to be effective. So what can we do ? For on thing, I would suggest not getting bogged down in a useless debate over the US' First Amendment. That provides a convenient excuse for doing nothing. [...] 3. We must make people aware of the misinformation and techniques used by extremists. This requires teaching critical reading skills from an early age to get away from the syndrome of if something is in print, then it must be true. Est-ce que les bambins des nouvelles générations lisent l'AAARGH ?

 

WHEN VICTIMS RULE, par la Jewish Tribal Review, 1992 pages (13,1 M)

C'est une gigantesque compilation faite aux USA sur divers aspects de la question juive.

WILKOMIRSKI Binjamin (alias)

Bruchstrücke Aus einer Kindheit 1939-1948
Suhrkamp, 1995, <pdf> 145 S., 800K

A une époque où n'importe quelle grognasse peut faire croire au monde qu'elle a été adoptée par des loups (!), où un gamin rachitique dont le père a bénéficié d'excellents soins à l'hôpital d'Auschwitz fait croire qu'il a vécu l'enfer, où de hasardeux "survivants" copient des "témoignages" au kilomètre, on a vu le succès international d'un autre imposteur, auteur d'une oeuvre poètique en "fragments"... tous ces gens se foutent de la gueule du monde, exploitent la crédulité publique et ne méritent qu'une chose : les mines de sel.

Aufgewachsen in deutschen konzentrationslagern: Binjamin Wilkomiski blickt als erwachsener auf eine zerstörte Kindheit zurück, Bruchstücke einzelner Erinnerungsbilder und Geshehnisse

»Dieses fesselnde Buch belehrt auch jene, die mit der Literatur über den Holocaust vertraut sind. Es wird jeden tief bewegen.« Daniel Goldhagen, immer komisch !

 

WOOLFOLK L. B.

The Great Red Dragon or London Money Power
Cincinnati, 1890, <pdf> 88p. 600K

As no history of the London Money Power has ever been written, the Author has been under the necessity of gathering his facts from newspaper items, and from the statements of individuals whose reliability is above question. His store of facts has been constantly increasing down to the present time. Some important facts he has learned since the publication of this work began; other facts he learned too late for them to appear in the present edition.-No doubt, in every community facts are known which illustrate the course of the Money Power in this country. These facts will doubtless soon be published; and it is hoped that ere long a full and connected history of the Rise of the Money Power may be given to the world

 

WRIGHT, Edwin E.

The Great Zionist Cover-Up -- A Study and Interpretation
Publié en 1975, à Cleveland, dans l'Ohio, par une petite société ad hoc, en anglais, 142 p. (pdf - 1,3 M)

L'auteur a été vingt ans au Département d'Etat et a suivi les affaires du Moyen-Orient de très près. Il chronique ici les réticences de Truman et le jeu des incroyables pressions qui se sont exercées sur lui pour qu'il se décide à soutenir la création de ce monstre qu'est l'Etat d'Israël. Il décrit les tactiques et les coups bas du lobby sioniste à Washington. On croyait tout savoir sur l'art de l'intrigue, du mensonge et de la corruption. On ne savait rien.

The author has been working at the State Department for twenty years. He has followed closely the Middle East developments. He describes here a reticent president Wilson et the whole set of pressures on him, until he broke down and accepted to support the creation of the Jewish State. The book describes the tactics and the base tricks which prevail in Washington. Perhaps one thought to know everything about intrigues, lies and bribery. One knew nothing.

 

YAHYA Harun,

Soykirim Vahseti
NAZILER, MILYONLARCA YAHUDIYI, ÇINGENEYI VE ÖZÜRLÜYÜ NASIL KATLETTI?
NAZIZM VE RADIKAL SIYONIZM ARASINDAKÐ GIZLI ANLASMA NEYDI?
Istanbul, 2005, 242 p. Harun Yahya, <pdf> 3,6 M

C'est un livre assez hypocrite qui essaie de camoufler l'abandon du révisionnisme. Mais il comporte des informations importantes pour l'opinion turque. Le nom de l'auteur est un nom de plume qui recouvre diverses équipes, qui ont produit près de 200 volumes, aujourd'hui engagées surtout dans le créationnisme et le rejet de la pensée de Darwin. Cette doctrine nous paraît parfaitement imbécile. Et le personnage qui incarne Harun Yahya, se nomme Adnan Oktar; c'est un imposteur.

Harun Yahya müstear ismini kullanan yazar Adnan Oktar, 1956 yilinda Ankara'da dogdu. Ilk, orta ve lise ögrenimini Ankara'da tamamladi. Daha sonra Istanbul Mimar Sinan Üniversitesi Güzel Sanatlar Fakültesi'nde ve Istanbul Üniversitesi Felsefe Bölümü'nde ögrenim gördü. 1980'li yillardan bu yana, imani, bilimsel ve siyasi konularda pek çok eser hazirladi.

 

YEADON Glen

The Nazi Hydra in America
How America's right wing politicians are plunging the country into a fascist police state.

<pdf> by aaargh, 4,5 M, Internet publication (not yet complete) 2003-2008, 545 p.

From the Introduction : The Nazi Hydra was conceived to fill a gap in the literature by providing a detailed overview of the influence of fascism within the United States. The intent and motivation for such a project was twofold: to sound an ominous warning as to the direction this country is taking at the hands of the right wing and to provide a convenient all encompassing source on fascism in the United States for the reader. In this regards the chapters are heavily documented. And I urge the reader here and throughout the book to read the sources cited for further details. [...] Some readers will undoubtedly find the Nazi Hydra disturbing. They shudder at reports of another Nazi war criminal being deported and the crimes against humanity that he inflicted onto others. They fear to ask the question how such a person could slip into the country or how many more are present. Others may be livid with anger as the Nazi Hydra details the associations of the Republican Party and past presidents: Nixon, Ford, Bush and Reagan with Nazi war criminals. But history cannot be rewritten and it's a story that must be told. Those that aided Nazi war criminals are no less guilty of crimes against humanity than any of the Nazi war criminals and need be held fully accountable at the end of a hangman's rope at Nuremberg.

Ce travail, encore inachevé, cherche les racines de la politique ultra conservatrice des milieux dirigeants américains et de leur profonde connivence avec les régimes autoritaires en général et les régimes dits fascistes en particulier. L'auteur laboure large, remuant les questions sociales, l'histoire des grandes entreprises, des milieux financiers, pour exposer les entrailles de la politique américaine, souvent cachée par un brouillard, celui de la démocratie bidon qui trompe les citoyens américains comme les étrangers. Ce travail est brut de coffrage mais il est indispensable, surtout à l'heure où l'on nous refile en douce des personnages bien opaques comme d'éventuels "présidents". On connaît déjà cette longue lignée de guignols, merci.

 

#ZÜNDEL Ernst

Documents ZÜNDEL

 

(LES DOCUMENTS ZÜNDEL -- POUR DESSINER LES TRAITS D'UN COMBATTANT PACIFISTE ET PACIFIQUE, VICTIME DE LA VENGEANCE JUIVE)

 

ZÜNDEL À MANNHEIM
<pdf> 71 p., 1 M - AAARGH REPRINTS (April 2006)

Les principaux articles extraits du flot de la presse allemande, complétés par des articles français, anglo-saxons et autres. Textes des révisionnistes Mahler, Töben, Hoffman avec deux lettres de Zündel.

Anklageschrift in der Strafsache gegen Ernst Zündel
<pdf> 25 S. 120 K
bei Staatsanwaltschaft Mannheim Bundeslächerlik Deutschland !

Background and Detailed Chronology of Ernst Zundel Persecution
<pdf> 93 p. 250 K

Au moment où Ernst Zündel, après deux ans passés en prison au Canada, où rien n'a pu lui être reproché devant les tribunaux, est déporté en Allemagne, où l'attendent de longues années de prison pour ses activités révisionnistes, nous reproduisons une chronologie de ses affaires, arrêtée en 1996, publiée sur le "zundelsite", et le rapport du juge Blais, qui a pris la décisions inique de déclarer le pacifique Zündel "un danger pour la sécurité du Canada", en anglais et en français.

Decision of Judge Blais
<pdf> 63 p. 130 K

Décision du juge Blais
<pdf> 68 p. 140 K

The West, War and Islam (1980) <pdf>

La première tentative pour faire comprendre aux gens du Moyen-Orient que le révisionnisme était une arme qui aurait plus d'efficacité et coûterait moins cher que des armes de destruction massive. On peut dire que sur le moment, cette tentative a échoué, mais aujourd'hui le révisionnisme domine entièrement le Moyen -Orient, comme en témoigne la brochure de l'ADL (voir plus haut).

Voir STOLZ Sylvia#

LE RÉVISIONNISME CANADIEN

HAS CANADA A CONSTITUTION ?

 

ARCAND Adrien (1899-1967)

A bas la haine !
Canada, 1965, <pdf> 63 p. 900 K

Nous publions cet opuscule le 8 novembre 2005, jour de l'ouverture du procès de Ernst Zündel, éditeur révisionniste, à Mannheim, Allemagne. Il est arrivé en Allemagne au début de 2005, apeès avoir été kidnappé par des services américains, et illégalement envoyé au Canada, où une parodie de procès l'a tenu deux ans à l'isolement, dans des conditions indignes. Zündel, jeune paysan souabe, a débarqué au Canada en 1958. Quelques temps après, il a rencontré Arcand (1899-1967) qui fut son mentor ; il lui montra ce qu'avait été l'histoire et la politique de l'Allemagne depuis les années 30. Zündel a toujours été reconnaissant à Arcand pour l'avoir éduqué politiquement. Arcand était incontestablement un proche du parti nazi et avait été interné administrativement pendant la guerre. Nous ne partageons certainement aucune des idées d'Adrien Arcand, catholique ultra, royaliste, pro-nazi, mais nous constatons que la répression des idées et la chasse aux sorcières exercée par les soi-disant démocraties relèvent très exactement de ces fascismes qu'elles prétendent combattre et qu'en fait elles imitent en y rajoutant une large dose d'hypocrisie. Zündel est un homme libre qui devrait être libre, c'est-à-dire hors de la prison, si le pays qui l'héberge était lui-même libre. Il y a davantage de livres interdits et de poursuites pour crimes de la pensée dans l'actuelle République fédérale allemande que dans le Troisième Reich.

Du Communisme au Mondialisme
<pdf> 77 p. 550 K

... C'est donc sur la définition de l'être humain que devra reposer le monde nouveau de demain, lorsque le monde d'aujourd'hui aura été «liquidé» dans l'effondrement de ses propres erreurs. Et il faudra que cette définition de l'homme soit juste, qu'elle soit la bonne, sans quoi le nouvel édifice social croulera encore plus vite que son prédécesseur...

La Clé du mystère
1936, brochure de 32 p. du Parti de l'Unité Nationale, basé à Toronto et Montréal, <pdf> 5,6M

"Les Juifs salissent, corrompent, pourrissent, corrodent, avilissent, rabaissent tout ce qu'ils touchent... La révolution destructrice est à nos portes. L'ennemi est dans nos murs. Le poison circule dans le corps national. Sur le Canada plane la même menace que sur la Russie, la Chine, l'Espagne, le Mexique!

Que faut-il faire ?
Arracher la masque des forces ennemies, faire tomber le bandeau des yeux des aveugles, répandre la vérité. NOMMER LE DANGER PAR SON NOM, à l'instar de Disraeli, Levy, Lazare, Nossig, Munzer, etc.; puis se préparer, s'organiser avec autant de vigilance que l'ennemi et offrir aux coups qu'il prépare une résistance inébranlable et une contre-offensive triomphante, libératrice."

« Adrien Arcand, führer canadien »
Compte rendu du livre de Jean-François Nadeau, paru récemment à Montréal,
chez Lux, 408 p., dans Le Devoir de Montréal, 12 avril 2010.
En français du Canada

Québécois, journaliste, activiste, Arcand est peu connu en France, et sans doute aussi au Canada. Il fait de l'agitation sous la bannière de Hitler dès 1932. La grande démocratie anglo-saxonne montrera son attachement aux libertés en l'internant de 1940 à 1945, sans jugement. Il n'était pas le seul. Arcand passe pour l'initiateur politique de Zündel. Nadeau dit que "le jeune paysan souabe", débarqué en 1958, n'a rencontré Arcand que "pendant trois heures et demie" (p. 326), ce qui paraît bien court pour la transmission d'un héritage politique. Mais le discours d'Arcand sur l'Allemagne et ses responsabilité peut bien avoir été une révélation pour le jeune Teuton. Il y a ceux qui comprennent vite, et les autres.
Ce livre est écrit par un con-conformiste et le compte rendu du Devoir aplatit tout ce qui dépasserait. Mais Arcand était une figure, parfois pathétique. Céline, de passage au Québec en 1938, lui a rendu visite.

 

LAMBERT Gabriel

Comment en sortir ?
Montreal, Ed. Serge Brousseau, 1947, <pdf> 112 p., 1M

Ce livre s'adresse à tous les Canadiens français. Il contient l'essentiel de ce que leur devoir leur impose de savoir et de faire dans les circonstances actuelles : Il faut nous mettre à l'uvre, tout de suite, sinon nous n'échapperons pas au socialisme bolchévisant qui s'installe chez nous, rapidement. Il faut donc agir, sans tarder, dans l'ordre et dans la paix. Nous en avons assez des partis politiques et de leurs politiciens. C'était leur devoir de protéger le peuple ; ils n'ont essayé d'améliorer que leur prestige et leurs intérêts personnels. C'est fini !

 

SMITH Russell Rogers (Chief Wapanatak)

Inside Canada
Dedicated to Canada New Democracy
Ottawa, 1939, 49 p. <pdf> 510 K

This booklet was published for the sole purpose of giving to Canadians the true position of Canada's constitutionality. The writer was a Canadian of the third generation, had no political axe to grind as he had no party affiliations, nor was he an advocate of any " ism ". His efforts were dedicated to the best interests of the Canadian people, and the complete and effective unity of all the Canadian Provinces, as a Commonwealth within the British Empire.

Alberta has the Sovereign Right to Issue and Use its Own Credit
A Factual Examination of the Constitutional Problem
<pdf> Ottawa, 1937, 20 p., 200 K

From 1937 until 2007, seventy years have elapsed before this pamphlet was digitized, and more years are bound to pass ; the only explanation for this lack of consideration towards the information therein offered and the appropriate response stems mostly from
the teachings of our historians and the media organisations. What is broadcasted about agreements to be reached between provincials rests mostly on languages, when a Federal Union calls upon territorial owners, not languages. J-P Rhéaume

Ho, Canada !
<pdf> 120 p. 800K, New York, Vantage Press, 1965. Réédité en 1996 par Jean-Paul Rhéaume, québécois.

Canada is merely a geographical expression, not a political entity, says R. Rogers Smith, long-time battler for the right of Canadians to vote as Canadians, a right he claims they have never possessed. In his final chapter the author proposes a " do-it-yourself " method whereby the individual Canadian can assert this right. Writing often in a style, which has brought consternation to officialdom, R. Rogers Smith blends a scholar's knowledge of Canada's political history with a formidable array of facts, which cannot be disputed.

Doit-on s'unir ?
<pdf> Montréal, sept. 1942, 35 cents, 500K

 

#

La Gazette du Golfe et des banlieues (PDF)
et les documents liés

Voir l'index de la Gazette

Conseils de révision (PDF) Tous les numéros (2001-2003)

Voir l'index de Conseils de révision

Voir les index de nos publications trimestrielles

Il resto del Siclo (italien)

Das kausale Nexusblatt (allemand)

The Revisionist Clarion (anglais)

El Paso de l'Ebro (castillan)

O revisionismo em lengua português (portuguais)

Arménichantage

 

L'année révisionniste

L'année révisionniste 1998 (PDF - 200 K)

L'année révisionniste 1999 (PDF - 750 K)

L'année révisionniste 2000 (PDF - 3,7 M)

 

#

LES CLASSIQUES DE L'ANTISÉMITISME

ET DE LA "QUESTION JUIVE"

 

Ils nous accusent depuis vingt ans d'antisémitisme. Alors, finalement, que disent les antisémites ?
Pourquoi nous interdit-on de le savoir ? Est-ce qu'il y aurait quelque chose à cacher ?
(excellent jeu de mot...)
Allez-y voir:
Lisez si vous l'osez

Cette collection d'ouvrages, enrichie de multiples bonus, se trouve désormais sur le site de l'UUURGH

http://uuurgh.net

Nous ouvrons un page "histoires de crimes rituels"

 

ACELDAMA ossia PROCESSO CELEBRE istruito contro gli ebrei di Damasco nell'anno 1840
in seguito al doppio assassinio rituale da loro consumato nella persona del Padre TOMMASO DALLA SARDEGNA, missionario cappucino ed in quella del suo garzoncello cristiano Ebrahim Amarah all'unico scopo di avere il loro sangue
Con documenti relativi ed appendice storica
Cagliari-Sassari, Tip. G.Dessi, 1896, <pdf> pag. 150, 12,3M

« Finalmente il Processo di Damasco rivede la luce sotto gli auspici d'un degnissimo Religioso, il quale sempre sollecito nell'accorrer dove spunta l'occasione di far bene, e mal tollerando che sulla memoria del suo confratello e conterraneo P. Tommaso il tempo vada addossando il denso velo dell'oblio, non peritossi di farsi avanti col seno e con l'opera onde che all'ordine cappucino, alla Sardegna e a la sua patria nativa non venga menomata la gloria d'aver dato un illustre martire della classa speciale di quei tanti che, in odio di Cristo, furono svenati dal coltello talmudico, per ordine della Singoga, allo scopo di averne il sangue da mangiarsi e beversi dai Giudei. »

C'est l'affaire de Damas, en 1840. Les documents du procès sont traduits en italien, sans doute en vue d'établir les faits comme préalables d'un procès en béatification qui n'a finalement pas eu lieu.

Aceldama est le nom d'un champ proche de la Ville, qui aurait été acheté par Judas iscariote avec ses trente deniers. Il y serait mort. Au cours des siècles récents, il a été utilisé comme cimetière des étrangers.

 

ABRAHAMS B. L.

The Expulsion of the Jews from England in 1290
Oxford, Blackwell, 1895, saisi par Microsoft pour l'université de Toronto, 96 p., 4,8M,

How was it that, at a time when trade and the need for capital were growing, the Jews, who were reputed to be among the great capitalists of Europe, were expelled from England ? How did Edward, a king who was in debt from the moment he began to reign till the end, bring himself to give up he revenue that his father and grandfather had derived from the Jews ? How could he, as an honourable king, drive out subjects who were protected by a Charter that one of his predecessors had granted, and another had solemnly confirmed ?

 

AGOBARD de Lyon

De l'insolence des Juifs
Lettre à l'empereur d'Occident, écrite en 826
<pdf>, 22 p. 300 K. Traduit du latin pour l'aaargh.


par l'archevêque de Lyon qui voyait comment les juifs essayaien de subvertir l'Eglise et l'Empire et qui cherchait les moyens de s'y opposer.
Avec les commentaires de Blumenkranz.

 

AMÉLINEAU Émile Clément (1850-1915)

Les Gnostiques
Simon le Mage, Ménandre, Satornilus, Basilide et Carpocrate
Genève, Arbre d'or, 2006, <pdf>, 114 p. 700K

Simon était un juif de Samarie, contemporain et "rival" de saint Pierre. C'est aussi le premier "marrane", juif baptisé mais promoteur d'une série d'hérésies majeures. « Toutes les hérésies se trouvent en germe dans le système de Simon, c'est-à-dire toutes les hérésies qui, pendant les premiers siècles de notre ère, mirent en danger le développement et l'établissement de la religion chrétienne... C'est pourquoi les Pères de l'Église lui ont fait une part dominante dans leurs écrits comme dans leur exécration. » Voir, pour le développment du contexte, l'ouvrage de Maurice Pinay, ci-dessous.

 

ANDERSEN Hanns, voir KELLER J.

 

ARON Maurice, rabbin

Histoire de l'excommunication juive
Nîmes, Catélan, 1882, <pdf> 176 p., 5,8M

Ce livre est extrêmement intéressant. C'est un survol de l'histoire juive vu sous l'angle de la définition et de l'application des sentences d'anathème, formulées par les rabbins, "gardiens de la Loi" où se révèle la nature contradictoire, polémique et conflictuelle des communautés juives entre elles. Ce brave rabbin est évidemment un "illuministe", un partisan des "lumières" qui ne fait pas mystère de l'influence intellectuelle des milieux environnants sur les communautés fermées sur elle-mêmes. C'est un partisan, et non pas un historien objectif. On le voit à sa façon de traiter le cas de Maïmonide, présenté ici comme un rationaliste, mais rejeté par les communautés européennes, obligeant celui qui est rétrospectivement présenté comme le plus grand réformateur juif, à se réfugier au Caire, sous la protection des sultans.
C'est un document de premier plan sur l'intolérance, l'étroitesse d'esprit, le recours à la magie et, il faut bien le dire, la crédulité et la stupidité des juifs enfermés, par eux-mêmes, dans leurs ghettos. L'excommuncation (harem !) est moins pratiquée de nos jours, mais elle existe encore dans certains milieux orthodoxes.

« L'histoire de l'excommnication est un élément nécessaire à la reconstitution d'un passé de plus de deux mille ans [...] Montrer ce qu'était l'excommunication juive, à sa naissance, ce qu'elle est devenue plus tard ; étudier ses phases diverses, ses métamorphoses, rapporter ses principales applications, présenter enfin les arguments allégués en sa faveur, et les objections que l'on a formulées et que l'on formule encore contre elle, telle est en quelques mots, l'essence de ce livre. »

 

BANKBERGER Dr. Hilarius

Die Juden im deutschen Staats- und Volksleben
Vierte erheblich vermehrte und verbesserte Auflage, Frankfurt/Main, 1879, Verlag der "Deutschen Reichs-Post", < pdf > 70S., 350K, quatrième édition, allongée et corrigée.

"Jede Diskussion der Judenfrage" ­ sagte kürzlich das leitende jüdische Organ in Deutschland ­ "gleichviel in welchem Tone, ist Wahnsinn oder Raub"! Immerhin existiert die Frage nicht nur, sondern sie ist sogar schon uralt und wird seit vielen Jahrhunderten diskutiert. In neuester Zeit scheint die "Judenfrage" die Gemüter wieder lebhafter beschäftigen zu wollen. Die nächste Veranlassung dazu dürfte in ganz derselben Tatsache zu finden sein, welche auch in den früheren Jahrhunderten schon die literarische und tätliche Beschäftigung mit dieser Frage immer von neuem provozierten.

 

BAUER Elvira

Trau kein Fuchs auf grüner Heid und keinem Jud bei seinem Eid
Ein Bilderbuch für Groß und Klein
Stürmer-Verlag, Nürnberg, 1936, <pdf> 46 S. 9M

Der Vater des Juden ist der Teufel.
Der ewige Jude...
Jud bleibt Jud
Der Viehjude usw..
.

Un petit livre illustré pour mettre en garde les enfants allemands contre les juifs, ici caricaturés à grands traits. Comme quoi l'antisémitisme peut être marrant...

 

BELLOC Hilaire (1870-1953)

The Jews
Londres, Constable, 1922, <pdf>, saisi par Internet Archive (Un. de Toronto) pour Microsoft en 2007, 334 p. 10M. En anglais oxonien

THE THESIS OP THIS BOOK: The Jews are an alien body within the society they inhabit hence irritation and friction a problem is presented by the strains thus set up the solution of that problem is urgently necessary. An alien body in any organism is disposed of in one of two ways : elimination and segregation. Elimination may be by destruction, by excretion or by absorption in the case of the Jews the first is abominable and, further, has failed the second means exile : it has also failed the third, absorption, the most probable and most moral, has failed throughout the past, though having everything in its favour. There remains segregation, which may be of two forms : hostile to, or careless of, the alien body, or friendly to it and careful of its good in this latter form it may best be called Recognition. The first kind of segregation
has often been attempted in history it has been partially successful over long periods but has always left behind it a sense of injustice and has not really solved the problem also it has always failed in the end. The true solution is in the second kind of segregation, that is, recognition on both sides of a separate Jewish nationality.

Journaliste et écrivain anglais (de père français), correspondant de guerre (14-18), il était sur des positions conservatrices. Son succès vient de l'acuité de son regard sur les gens et sur les choses, et de sa drôlerie, parfois abrupte.

 

BELLUCCI Dagoberto Huseyn

Il Governo mondiale ebraico
ed. <pdf> completa in 18 capitoli, a cura di TerraSantaLibera, pag. 233, 1,1M en italien.

La storia dei popoli che ci viene spesso presentata come un insieme scostante e distinto di eventi epocali fautori della nascita di distinte civiltà , accavallatesi l'una dietro l'altra , creatrici di tradizioni, racconti epici , religioni, riti, progressi tecnici e artistici molte volte non ha saputo scavare nelle reali origini di questi Miti fondatori.
Le necessità di considerare alcuni aspetti fondamentali delle civilizzazioni dell'uomo sono state inquadrate da storici e ricercatori entro categorie quali l'eugenetica , l'antropologia, la scienza e la stessa teologia tutte branche specifiche di un insieme che comunque risulta assai più vasto e complesso.

 

BOLTON K. R.

A Report on the Symbiosis Between Anti-Semitism & Zionism
Renaissance Press, 2006, New Zealand, <pdf> by aaargh, 46 p. 400K en anglais de Nouvelle-Zélande

Therefore, if this assimilationist attitude was to be replaced by a revival of Jewish separatism, anti-Semitism would have to be welcomed, even promoted, by Zionism as confirming its dogma and reversing the process of assimilation.
Zionists from the beginning welcomed anti-Semitism as a means of undermining what Zionists believed was the sense of false security of Jews in western, liberal societies, and as the means by which Jews would be kept in a permanent state of neurosis. Large and powerful organisations such as the US-based Anti-Defamation League of B'Nai B'rith exist mainly for the purpose of exaggerating the extent of anti-Semitism in order to keep Jews under the Zionist heel and keep the coffers for Israeli causes filled
.

 

BRAFMAN Jacob (Alexandrovitch)

Das Buch vom Kahal
(1) Materialien zur Erforschung der jüdischen Sitten
<pdf> Première publication en russe: Vilnius, 1869. Basé sur les archives du conseil juif de Minsk. 292 S., 1,2 M Ers t e r Band: Materialien zur Erforschung der jüdischen Sitten. Traduit du russe en allemand par le Dr. Siegfried Passarge, professeur de géographie à l'Université de Hambourg, Leipzig, Hammer Verlag, 1928

Es hat zu allen Zeiten vereinzelte Juden gegeben, die jüdische Lehren und Anschauungen offen kritisierten. Zu diesem Personenkreis gehörten beispielsweise Jacob Brafmann, ein getaufter russischer Jude, der 1869 "Das Buch vom Kahal" über die jüdische Gemeindeorganisation herausgab. Dieses kritische Buch ereilte das typische Schicksal; es wurde von Juden aufgekauft und so in der Verbreitung unterdrückt. Erhalten sind jedoch noch diverse Exemplare des Nachdrucks des Hamburger Professors Dr. Siegfried Passarge aus dem Jahre 1928.

Quand ce livre qui décrit l'organisation interne des communautés juives dans l'empire russe est sorti en 1869, les juifs de Vilnius ont acheté tous les exemplaires. C'est classique. Avec Internet, ce sera plus difficile.

Das Buch vom Kahal
Zweiter Band : Das Buch von der Verwaltung des jüdischen Gemeinde
Leipzig, 1928, Hammer Verlag, pdf, 401 S., 36,7 M (Gotische Schrift)
Auf Grund einer neuen Verdeutschung des russischen Original herausgegeben von Dr. Siegfried Passarge, o. ö. Professor des Geographie an der Universität Hamburg

 

BRESCIANI, Antonio sj (=jésuite) (1798-1862)

Le juif de Vérone ou Les société secrètes en Italie
Tournai, Vve Casterman, éditeur pontifical, 1882, tome premier, 395 p. traduit de l'italien en français. Ed originale: 1850

C'est un roman d'aventures à la Dumas dans l'Italie du Risorgimento.

 

BURTON Sir Richard F.

The Jew The Gypsy and El Islam
<pdf> 205 p., 2,9 M, edited by W. H. Wilkins, Chicago, 1898.

Polyglotte, grand voyageur, traducteur des Mille et une nuits, Richard Burton, diplomate et fouilleur, pratiquait l'ethnographie participante. Son éditeur américain en dit ceci : The first part -The Jew - has a somewhat curious history. Burton collected most of the materials for writing it from1869 to1871, when he was Consul at Damascus. His intimate knowledge of Eastern races and languages, and his sympathy with Oriental habits and lines of thought, gave him exceptional facilities for ethnological studies of this kind. Disguised as a native, and unknown to any livingsoul except his wife, the British Consul mingled freely with the motley populations of Damascus, and inspected everyquarter of the city-Muslim, Christian, and Jewish. His inquiries bore fruit in material, not only for this general essay on the Jew, but for an Appendix dealing with the alleged rite of Human Sacrifice among the Sephardím or Eastern Jews, and more especially the mysterious murder of Padre Tomaso at Damascus in1840. There is little doubt that his inquiry into these subjects was one of the reasons which aroused the hostility of the Damascus Jews against him;and that hostility was a powerful factor, though by no means the only one, in his recall by Lord Granville in 1871.

 

CARAN D'ACHE

Carnet de chèques
Histoire dessinée, 1892, 32 p. <pdf> 14M

inspirée du scandale de Panama. C'est là que le beau linge a perdu des plumes. Clemenceau dans les choux. Les corrupteurs et les profiteurs se sont revanchés en sautant sur l'affaire Dreyfus. Les conséquences d'une victoire des groupes juifs sont beauoup moins graves que celles d'une défaite de ces mêmes groupes. Ils ne respirent que revanche et vengeance. Ils ne sont pas normaux, c'est-à-dire ils ne sont pas chrétiens.

 

CARO RODRIGUEZ José Maria, Cardenal Arzobispo de Santiago de Chile (1866-1958)

El Misterio de la Masoneria
CD coleccion "Hoy" n°49, Buenos Aires, 1951, 369 pag., <pdf> 13M. en castillan

Originally published in 1925, this book remains the best summary and reference book on the deceits and evils of Masonry. Exposes the worldwide plans for the destruction of the Christian order, as well as its anti-Catholic fury throughout the world.

Covers all aspects of Masonry, Satanic societies, the use of Masonry as an Instrument of Judaism and a resume of condemnations of Masonry by the Church. Focuses on principles not conspiracy theories. Highly recommended by Cardinals Benlloch and Billot. Many references. This is a classic!

Cardinal Caro y Rodriguez challenges us to put his book to the test:

"It is preferable to allow each reader to substantiate for himself his observations of people and their actions that come within the circle of his own experience, never forgetting... that in Masonry there are serious and sincere persons who are unaware of its objectives or of its works and who are not regulating their lives according to the influence of the Masonic doctrine and spirit.

"Readers will say whether there is sufficient proof of the general affirmation, which is here made concerning the universal deception through which Masonry gains and holds its initiates, and indoctrinates deeply and at times forcibly regarding their real plans for the destruction of the Christian order, and the banishment of the very name of Christ, and even of God, all of which is proposed either openly or covertly, according to circumstances. The readers will also tell whether or not what they see and know of Masonry and its works corroborates my statements."

 

COUSTEAU Pierre-Antoine

L'Amérique juive
Paris, Editions de France, 1942. Sur le net: éditions du Pilon, 2007, 72 p. <pdf> 700K

PAC, comme il était appelé, était sûrement, parmi les collaborateurs de Je suis partout, l'un des auteurs de pièces antisémites les plus mariolles et les plus gonflées. Avec un talent de plume et une connaissance avérée de l'Amérique et de son cinéma, PAC écrivait comme on tire à la mitrailleuse lourde. Il a payé, après la guerre, par un long temps de prison qui ne l'a pas amené à résipiscence. C'était un mauvais coucheur.

« Si l'Amérique a jadis symbolisé l'ordre nouveau, si elle a été pendant longtemps un refuge et un exemple, si ses institutions et sa prospérité se sont identifiées avec la notion de progrès, tout ceci a cessé d'être vrai. L'Amérique n'est plus aujourd'hui qu'une nation réactionnaire où se perpétuent des valeurs périmées, le taylorisme quarante-huitard des bagnes industriels et le verbiage quarante-huitard des tréteaux démocratiques. Elle est comme ces enfants prodiges qui stupéfient leur famille avant de savoir écrire et dont le développement se fige brusquement à l'âge de la puberté. En plein XXe siècle, avec ses maisons géantes, ses locomotives aérodynamiques et ses millions de moteurs, l'Amérique est aussi archaïque qu'un discours de Jefferson. Elle s'est laissée dépasser par les événements. Comme l'ancienne monarchie autrichienne, comme la Turquie des sultans, elle a cessé de marcher au rythme du siècle, elle est perpétuellement en retard d'une idée ou d'une armée : une brillante façade sillonnée d'énormes lézardes qui ne dissimule même plus le bric-à-brac désuet des illusions mortes. »

 

DAL (ou DAHL) Vladimir Ivanovitch

Rozysaknie o ubienii evreïami khristianskikh mladentsev i upotreblenii krovi ikh
[Enquête sur le meurtre d'enfants chrétiens par les juifs et sur l'utilisation de leur sang]
Saint Petersburg, en russe, 1844 <pdf> 172 p. 1,4M

Connu comme l'auteur du plus important dictionnaire russe du XIXe siècle, <http://vidahl.agava.ru/ > Dal fut un précoce flokloriste. Il fut chargé par le ministère de l'intérieur de faire un rapport sur les affaires de crimes rituels imputés aux juifs (1844). Imprimé à quelques exemplaires, ce texte sembla disparaître à maintes reprises. Nous en avons une version imprimée avant la Révolution, utilisant l'ancien alphabet.

#

Dahl, par Vassili Perov (1834-1882)

C'est une étude froide, érudite, qui enregistre les faits, sans fioritures et sans passion. Dal montre très bien le mécanisme de la dénégation des petits groupes de criminels qui sont couverts par la communauté. Pour éviter le retour du bâton, elle soudoit les autorités, quel qu'en soit le prix. Dal n'avait rien d'un antisémite, même si cet ouvrage est souvent absent de la liste de ses travaux. L'UNESCO avait décrété l'année 2000 comme «année Vladimir Dahl».

 

DESPORTES Henri

Le Mystère du Sang chez les juifs de tous les temps
Préface d'Edouard Drumont
Paris, Savine, 1890, 409 p. <pdf> 1,6 M

Littérateur. - Professeur de mathématiques à l'école de la Providence à Amiens, puis à Lille et Asnières (en 1895). - N'a jamais reçu les ordres (quoiqu'il signe souvent Abbé Desportes). - Il lance un mensuel "l'Alliance antijuive" (1890-1892) puis "La Terre de France" (1894-1895) ; il dirige également les "Annales de la philosophie" et fonde en octobre 1895 : "La France nouvelle". - Nom réel : Henri Déporte. - Né à Yébleron, Seine-Inférieure.

 

DIKY Andrey Iv.

Jews in Russia and in the USSR
version anglaise, 1967, 336 p. <pdf> 1,4M. printed in Spain. Trad. et publié par L. Volvlikoff, Ottawa.

In the course of this account there is some indirect mention of the causes of discord in the Russian-Jewish relationship that can neither be denied nor ignored. This discord, or mutual distrust, and the subsequent repulsion of both parties by each other, began with the first appearance of the Jews in Russia. All three major branches of the Russian people, the Great Russians, the Malorussian-Ukrainians and the Byelorussians are implicated in this "Judaeophobia", but not without cause. This discord in its broadest sense existed not only between the Russians and the Jewish ethnic group but also between the entire population of the USSR and the Jews, throughout the country.

 

DILLING Elizabeth

The Jewish Religion. Its Influence Today.
254 p. 1963 (
1,5 Mega)

Rêveuse bourgeoise de Chicago, Elizabeth Dilling fit un malencontreux voyage en URSS en 1931, qui la transforma en anticomministe militante. Articles, livres, conférences, à partir de 1934, amenèrent de surprenantes accusations d'antisémitisme. Intriguée, ED tourna son microscope vers le monde grouillant des organisations juives et elle tomba sur le B'nai Brith'. (The Octopus, 1940, sous le nom de Frank Woodruff Johnson). Elle allait poursuivre son enquête sur le système des croyances juives. Après plusieurs éditions, sous divers titres, elle en arriva au texte que nous présentons ici et qui est impitoyable.

Being just an ordinary bourgeois wife in Chicago, E. Dilling had the misfortune to visit USSR in 1931 and she was appalled. This triggered a spate of anticommunist activities which gained her an unexpected reputation of "antisemite". Shen then turned her attention on the swarming world of Jewish organizations and, sure enough, she hit the B'nai Brith'. (The Octopus, published in 1940 under the pen name of F. W. Johnson). She then deepened her interest in researching the Jewish beliefs. After several editions, under various titles, she achieved the text we are presenting here, and which is pitiless.


Dommergue POLACCO DE MENASCE
Roger

Vérité et Synthèse
La fin des impostures -- Ce que des Juifs importants ont affirmé au sujet des Juifs -- Ce que des Goyim célèbres ont confirmé
<pdf> par Lenculus, 2009, 149 p., 1,2M

De Marek Halter à Elie Wiesel, le juif rêve chez nous, d'immigration, de métissage, d'ouverture sur le monde, d'accueil de l'Autre - avec un A majuscule. Le moteur de cette obsession est la vengeance. Le peuple juif veut nous faire payer les représailles, selon lui injustes, qu'il a subi durant toute l'histoire de notre pays. Le peuple juif nous rappel constamment à son devoir de mémoire. Au mieux pour nous soutirer de l'argent, au pire pour nous faire accepter l'inacceptable : le remplacement d'une population française d'origine européenne par une autre d'origine africaine. La mise en scène de l'holocauste et son exploitation politique nous interdisent toutes mesures de salut national. Les plus enragés partisans des sans papiers appartiennent à la race de Judas : la bête juive Emmanuelle Béart, la bête juive Stéphane Hessel, la bête juive Alain Krivine, la bête juive Patrick Gaubert, la bête juive Mathieu Kassovitz, la bête juive Arno Klarsfeld. Pendant 30 ans le peuple juif a soutenu l'arabisation et l'islamisation de la France.

 

Auschwitz, el silencio de Heidegger y otros pequeños detalles...
< pdf > 28 p. 500K En español

Los toques científicos de su exposición -es especialista en naturopatía, medicina natural, psicología y director del instituto Alexis Carrel de París- daban aún mayor seriedad a su teoría, que escuchábamos incrédulos, en parte por lo desconocido del tema (referente a la importancia de la circuncisión judía en el octavo día del nacimiento sobre la psicología del "pueblo elegido") para nosotros absolutamente nuevo y en parte por proceder de quien procedía, pues no en vano hemos heredado dos mil años de desconfianza hacia sus congéneres. Nuestra memoria genética estaba en guardia. Pero pronto recordamos otros judíos que como el señor Dommergue, habían roto una lanza contra la mentira del "Holocausto" y por tanto, se quiera o no, estaban en favor de Hitler.
Aldo Dami fue uno de los primeros con su libro Le dernier des Gibelins (El último de los Gibelinos) [Genève, 1960]. Este judío francés [suicio, segun nosotros - quarto de judio, segun él] fue seguido por otro judío alemán, Josef F. Burg Schuld und Schicksal (Culpa y destino), luno de los numerosos libros que dedicó a desenmascarar a sus congéneres del sionismo mundialista, hasta su reciente fallecimiento en 1990, después de vivir durante años escondido en asilos de Munich para evitar la venganza del Mossad que seguía sus pasos.

 

DOSTOIEVSKI Feodor

Journal d'un écrivain
(extrait : La question juive) en français, 1877, 18 p. <pdf>

Assailli de lettre de lecteurs juifs, Dostoievski, dans son Journal, décide de répondre, de clarifier ses positions. L'un d'eux écrit : "Malheureusement vous ignorez, je le sens, l'histoire du peuple juif pendant quarante siècles". Voilà le Grand Boniment. Il n'y a pas de "peuple "juif, il y a des corporation de fripiers, tout au plus, et quarante siècles ? Les archéologues disent niet. Rien avant le VIe siècle avant et l'exil à Babylone. Il faut lire ce texte, plein d'humanité et l'humanité, dans ce cas, disons-le, est surtout chrétienne. C'est comme ça.

 

DRAULT Jean

L'Assassinat du P. Thomas et le Talmud
Edition de La Vieille France, Paris, 1922, 70 p. <pdf> 7M

Excellent résumé de l'affaire de Damas, en 1840, qui est le point de départ de l'expansion publique du pouvoir juif en Europe et, accessoirement, au Proche Orient. Si on saisit bien ce qui s'est passé à ce moment-là, entre Le Caire, Damas, Paris, Londres et Vienne, on comprend toute la suite jusqu'à Berlin, Auschwitz, Tel-Aviv et Washington. C'est linéaire.

 

DRUMONT Édouard

La France Juive (I)
Paris, 1885, Marpon et Flammarion, <pdf> 2,1 M, 329 p. C'est la première partie.

La France Juive (II)
Paris, 1886, Marpon et Flammarion, <pdf> 1,8 M, 308 p. C'est la seconde partie.

Ces deux ouvrage ont été délocalisés (décembre 07). Vous les retrouverez sur le site UUURGH.net

La France juive devant l'opinion
<pdf> iMarpon & Flammarion, 1886. 182 p. deuxième édition corrigée, allégée, 2,1 M

C'est en somme le troisième tome de la France juive, qui se veut une "introduction" aux deux autres volumes : "La France juive et la critique - La conquête juive - Le système juif et la question sociale - L'escrime sémitique - Ce qu'on voit dans un tribunal".

"Je me vois encore, par une maussade après-midi d'avril, en face du premier exemplaire de La France juive. La joie de la création, l'enfantin plaisir de l'écrivain qui se corrige sur les épreuves et se sourit complaisamment aux bons endroits, n'était plus là pour me soutenir. J'éprouvais seulement cette impression de froid dans les os qui saisit l'homme loin de chez lui, en pleine rue, par une pluie glaciale.... Quelle apparence que ce livre pût réussir ? Il heurtait tout le monde ; il s'attaquait, sans s'appuyer sur personne, à cette formidable puissance de l'agent, devant laquelle les rois eux-mêmes capitulent ; il traitait en outre de sujets peu faits pour intéresser les lecteurs de Nana. Et puis... deux volumes..., 1200 pages ! Cet excellent Marpon avait une façon funèbre de prononcer : « Deux volumes ! » Il demandait ce qui allait nous arriver et il insistait d'un air inquiet : « Vous répondez des procès, n'est-ce pas ? »
Je répondais de tout et je regardais ces pauvres bibelots qui, dans la vie d'un artiste, ont une importance exceptionnelle, ces plats
curieux, ces vieux meubles achetés aux vacances, en courant la campagne avec ma femme, au temps où nous étions jeunes tous les deux et où elle était tout heureuse d'avoir découvert chez un paysan quelque chose qui flattât ma manie. C'était tout cela qui devait payer les amendes et j'apercevais déjà un huissier pénétrant dans cette demeure si longtemps tranquille et y saisissant, selon l'expression de ces messieurs, jusqu'à la cendre du foyer...."

ESPAGNOL (abrégé) : La Franca judia
Por Eduardo Drumont, Edición Popular, Traducida de la novena edición francesa. Por
D. Rafael Pijoán, Pbro. Con censura Eclesiástica J.M.J. Barcelona, Imprenta y librería de la inmaculada concepción 13. Buensuceso, 13, 1889 <pdf> 29 p. 200K

Les Juifs contre la France
Une nouvelle Pologne
<pdf> 37 p. 800K, Paris, 1886, Librairie antisémite

« Pourquoi me suis-je déterminé à rassembler en une mince brochure ces derniers articles consacrés à l'affaire Dreyfus ! Je le dis franchement à mes lecteurs, c'est parce qu'ils me paraissent exprimer des pensées sur lesquelles d'autres peuvent penser à leur tour, offrir, moins une occasion de lecture agréable qu'un thème à réflexions utiles. Autant qu'il est possible de se juger soi-même, ces articles sont d'une note plus grise, d'un accent moins précis, et moins net que ce que j'écris d'ordinaire, et c'est précisément pourquoi ils me semblent traduire exactement la phase présente qui est particulièrement confuse et trouble. Cette phase, en réalité, est une des plus critiques de notre histoire. »

La fin d'un monde
<pdf> 458 p., Paris, Albert Savine, 1889

Peut-être le plus beau, le plus touchant des livres de Drumont : "Un puissant anathème lancé contre la bourgeoisie décadente". L'auteur comprend que le capitalisme écrase tout, fait disparaître le monde où il est né. Les juifs poussent à la roue, c'est évident (ce monde là ils s'en foutent) mais le mouvement, dont ils profitent, est plus fort qu'eux : c'est la capitalisme dans toute son horreur mécanique.

« Son biographe (2008) Grégoire Kaufman montre très bien le désordre des esprits provoqué par cette France en profond bouleversement. Et quand Drumont pleure la Fin d'un monde (titre d'un de ses livres) Kauffmann peut écrire que, en effet, la France des années 1880-1900 vivait la fin d'un monde. La fin de la ruralité stable, de la religion unificatrice. Et qu'il a en quelque sorte fallu plus de cent ans à une partie de la France pour accepter la Révolution.

Catholique, Drumont ? Ni au début, ni à la fin. Mais, entre les deux, clairement affiché après sa conversion de 1879 grâce à l'influence d'un jésuite, le P. Stanislas Du Lac de Fugères. Mais un catholique socio-politique, si l'on peut dire, plus qu'un catholique de foi ou d'intériorité. Et si peu charitable, quand même, que le confesseur-convertisseur finit par le « lâcher » et lui écrira, en 1894 : « Vous dépassez toute mesure et je demande au Bon Dieu qu'Il vous fasse rentrer en vous-même. Il doit y avoir quelque chose de dérangé dans votre vie. » Dérangé, toujours le mot qui frôle l'analyse psychologique. » (commentaire d'un thala)

Un terrible réquisitoire contre les profiteurs de la révolution française qui dominent aujourd'hui la société grâce aux rapines de leurs ancêtres...

Extraits du sommaire: Le règne de la bourgeoisie/ les Monopoles/ L'idée socialiste à travers le XIXème siècle/ Le socialisme actuel. Les Partis/ Le socialisme catholique/ Le Monde politique etc. L'ouvrage est truffé de de coupures de presse de l'époque dont certaines concernent des poursuites éventuelles contre le livre.

«Le cadavre social est naturellement plus récalcitrant et moins aisé à enterrer que le cadavre humain. Le cadavre humain va pourrir seul au ventre du cercueil, image régressive de la gestation. Le cadavre social continue à marcher sans qu'on s'aperçoive qu'il est cadavre, jusqu'au soir où le plus léger heurt brise cette survivance factice et montre la cendre au lieu du sang. L'union des hommes crée le mensonge et l'entretient : une société peut cacher longtemps ses lésions mortelles, masquer son agonie, faire croire qu'elle est vivante encore alors qu'elle est morte déjà et qu'il ne reste plus qu'à l'inhumer...».

« Pour ce qui est de La Fin d'un monde, il faut encore se résoudre à devoir chercher ce livre chez les bouquinistes [80 ¤ pièce !] ou bien, comme je l'ai fait, à se procurer quelque édition (libanaise !) de contrebande, truffée de fautes de frappe et de typographie. » Ce temps est fini, grâce au site de l'aaargh...

La Fin d'un Monde -- Etude psychologique et sociale (version image, supprimée)
Paris, Albert Savine, 1889, <pdf> 466 p., 3,1M

 

FEUCHTWANGER Lion (1884-1958)

Jud Süss
Historischer Roman

1923, 405 S. <pdf> 1M, en allemand

En France, la traduction avait été publiée en 1929 par Maurice Rémon aux éditions Albin Michel. La plus récente traduction est celle de Serge Niémetz publié chez Belfond en 1999. Ce roman est une entreprise d'exaltation et d'admiration pour les juifs, et en particulier les juifs de cour. Il n'a acquis sa "mauvaise réputation" qu'en raison du film de Veit Harlan (1940) qui a retourné l'argument comme un gant: le bon, l'excellent juif (aux yeux des juifs) devient mauvais aux yeux des exploités, les non-juifs. On peut voir ce film intéressant et bien fait sur l'internet... (en ce moment circule une version doublée en ... magyar) Les implications politiques, chacun les trouvera où il veut. C'était un film de propagande, c'est certain, mais Hollywood allait vite s'y mettre aussi... Le cinéma tète la propagande comme le veau sa mère.

Der Erfolg war gigantisch: Mehr als 20 Millionen Zuschauer sahen "Jud Süß". Und auch die ideologische Botschaft kam offenbar an. Das bestätigt auch der Schriftsteller Ralph Giordano, der den Film als Kind im Kino sah. In seiner Autobiografie erinnert er sich, dass nach dem Ende der Vorführung "die mörderische Wirkung des Films überwältigend präsent" gewesen sei. In manchen Städten kam es nach Vorstellungen zu anti-jüdischen Ausschreitungen.

Il y a une version originale du film en ligne mais la connexion saute au bout de quelques secondes... Pourquoi ? Qui sont les vilains armés de sécateurs ???? http://www.youtube.com/watch?v=SfqBTc-nr70

 

FORD Henry

The International Jew -- The World's Foremost Problem (This book has been transfered to:
http://uuurgh.netFORDjuifinter/FORDjuifinter.html )

 

Français: Le juif international (voir : http://uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
(pdf - 1 M) Traduction partielle.

Deutsch Der internationale Jude (Seh. http://uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
<pdf> 553 p. 1 M.

Magyar A Nemzetközi zsido (-->http://uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
<pdf> 102 p. 650 K

Polski : Miedzynarodowy Zyd

Tchèque et slovaque (Cesky a Slovensly) : Mezinarodni Zid, (-->http://uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html ) 1920, 159 stranka

 

FREEDMAN Benjamin H.

Les Khazars
Histoire occultée des faux Hébreux
Traduit de l'anglais. <pdf> 91 p. 1 M. Présenté par Roch Richer

FRITSCH Theodor

Urteile Berühmte Männer über das Judentum
Von Tacitus bis Bismarck
Leipzig, Hammer-Verlag, 1923, 32 S. Auf deutsch/Fraktur. En gothique allemand

Jugements portés par des personnalités connues sur le judaïsme.

 

GARROT Henri

Les juifs algériens. Leurs origines
Relin, Alger, 1899, fac-simile, <pdf> 70 p. 2,7 M

 

GÉRARD

Le Juif, ce qu'il est.. Ce qu'il veut... Ce qu'il a fait
Union française pour la défense de la race, Paris, (1937) 1943, transcrit pas Phenix (des nationaux-socialistes français), <pdf> 80 p., 400K

Cette brochure insiste beaucoup pour affirmer que les Juifs sont "une nation", et non pas une race ou une religion. Elle décrète l'assimilation impossible. Elle fait le bilan de la domination juive. Ces choses sont impubliables de nos jours...

 

GOHIER Urbain


Isaac BLÜMCHEN (alias d'Urbain GOHIER)
À nous la France

Parodie prétendument éditée à Cracovie en 1913. <pdf> 91 p. 1,2 M

« Mais que ferions-nous, par Jéovah! de la France sans son bon peuple, bétail facile à tondre, docile au fouet,. laborieux, économe,
humble devant ses maîtres, productif au-delà de ce qu'on pouvait espérer de la Terre promise?
Nous aimons les indigènes de France comme nous aimons la France ; ils sont le cheptel de notre ferme.
Le tout était de les mater. C'est fait, et bien fait.
Non seulement dans les assemblées, dans les cafés, dans les lieux publics, mais dans les salles de rédaction, chez eux, à leur propre table, 'les indigènes baissent la voix quand ils parlent de nous : comme faisaient les Italiens à Milan, sous la terreur autrichienne. Ils murmurent quelquefois contre nous, en jetant alentour un regard inquiet ; mais si quelque insensé les excite à l'action, ils se hâtent de répondre: « Je ne peux pas ; j'ai de la famille ; j'ai besoin de gagner ma vie ; ILS tiennent tout. » (p. 15)

Certains pourraient croire qu'Urbain Gohier, célèbre polémiste de la première moitié du XXe siècle, était un homme de droite. Que nenni: c'était un partisan de la gauche qui avait identifié les juifs comme un élément principal d'oppression. Ah ! la vie est compliquée...

Disponible sur le site uuurgh.net

La Terreur Juive
Après l'armée de Condé, la tribu de Lévi -- Le socialisme juif -- Sera-t-il permis à un Français de n'être ni JÉSUITE ni JUIF ?
Paris, chez l'auteur, 64 rue Claude Bernard, 1905, 34 P. <pdf> 4,6M

Urbain Gohier (1862-1951) était un antisémite DE GAUCHE. C'est pourquoi il est complètement scotomisé de nos jours. Militant, dreyfusard, socialiste, anticolonialiste, pamphlétaire, antimilitariste, contre Jaurès et Maurras, antisémite, il a écrit beaucoup de textes formidables, comme L'Armée contre la nation. Voir son impressionante bibliographie sur Wikipedia. Un homme à redécouvrir d'urgence.


Histoire d'une trahison
1899-1903 Heures d'Espoir -- La bande Jaurès -- Le Pacte -- La Curée -- La Boue -- Socialisme ?
Société parisienne d'édition, 1903, <pdf> 252 p. 18,1M

Écrit au vitriol. L'auteur, antisémite de gauche, un vrai, dénonce la Ligue des Droits de l'Homme et ses compromissions dans maintes affaires louches. En 1899, la France est en crise. Certains voient se profiler une nouvelle révolution. La bourgeoisie, prise en le césarisme et la sociale, joue l'un contre l'autre et inversement. L'artisan, c'est Waldeck-Rousseau qui sauve la république des rentiers. Gohier tire à boulets rouges, mais que peut le publiciste isolé ? Crever la panse à Jaurès et à toutes les Madeleine Reberioux qui l'ont adulé... Gohier est sans pitié: il retire la plaque d'égoût qui est au dessous du flot des sibsides et des politiques: il en sort une odeur fétide qui nous fait regretter que notre époque n'ait pas un Gohier pour faire le même ouvrage, avec les mêmes résultats.

 

GOUGENOT DES MOUSSEAUX Roger

Le juif -- Le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens
Paris, Plon, 1869, 613 p. <pdf> fac-similé. ATTENTION : 20 M

Un grand classique de ce qu'ils appellent l'antisémitisme mais qui relève plutôt de la "critique du judaïsme" que nous tenons pour parfaitement légitime. Ils crient tous contre ce livre, mais ils ne l'ont pas lu. C'est un grand inédit sur internet.

Pourquoi ce livre a-t-il été écrit ? En juin 1869, Maxime du Camp écrivait dans La Revue des deux mondes un article qui déplut à certains lecteurs. Aussitôt le consistoire israélite de Nancy écrivit au gouvernement : Nous espérons que "grâce à votre intervention auprès de l'autorité, une répression judiciaire mettra fin à des abus qui ne tendent à rien moins qu'à entretenir dans les populations ces odieux préjugés dont nous avons tant souffert dans le passé, et dont il faut, à tout prix, empêcher le retour dans l'intérêt de la paix publique et de la civilisation". (Archives israélites, 1969, xiv, p. 431).

On voit donc que, depuis plus de 150 ans, ce sont toujours les mêmes qui se plaignent de souffrances plus ou moins imaginaires et qui se cramponnent aux genoux des "autorités" pour obtenir la mise en place d'une censure qui agirait comme un mur virtuel, cachant la "communauté" aux yeux de la foule des passants, et assurant ainsi son impunité. C'est l'époque où les portes de ghettos lâchent sous la pression des Lumières. Un flot en sort qui envahit tout. Voyez, dans l'opuscule de Wilhelm Marr (ci-dessous), comment vingt ans après l'émancipation, en Allemagne, les juifs ont pris le contrôle des organes essentiels, presse, politique, banques, etc. Ce qu'on appelle l'antisémitisme au XIXe siècle est la réaction de surprise, d'étonnement et de refus impuissant devant cette marée montante. Cette réaction est celle de toutes les couches sociales, touchées très tôt par la destruction capitalistique et donc en grande partie juive, de leurs fondements économiques. Il est somme toute étonnant qu'elle n'ait pas été plus violente.

 

GRAETZ Heinrich

Histoire des Juifs (vol. 1)
Traduit de l'allemand par MM. Wogue et Bloch, Paris, A. Lévy, 1882, numérisé par François-Dominique Fournier (2004), <pdf> 618 p., 4,7M

C'est le classique des classiques. Nous avons ramassé les cinq volumes de l'édition de 1882 en deux ! L'original allemand fait 11 volumes, c'est donc un résumé ! Pourtant, c'est une histoire complètement fabriquée ! qui historise et valide un sac énorme de fables, de légendes, de racontars, de jérémiades en tous genre, qui est, à la fin, le socle du sionisme. Avant de le passer au marteau-piqueur, il fallait le présenter aux lecteurs de l'AAARGH, qui sont, comme chacun sait, une sacrée bande d'incrédules...

Il ne se mouche pas du pied : "Quelle est donc l'origine de cette civilisation dont se vantent les nations éclairées de nos jours ? Elles ne l'ont pas créée elles-mêmes, elles ne sont que les heureuses héritières d'un passé dont elles ont fait valoir et augmenté l'héritage. Deux races créatrices ont fondé cette noble civilisation qui a affranchi les hommes de leur barbarie première : la race hellénique et la race israélite, il n'y en a pas d'autre. La race latine n'a produit et donné au monde qu'une police bien organisée et une bonne tactique. Seuls, les Grecs et les Hébreux ont fondé la véritable civilisation."

Histoire des Juifs (vol. 2)
Traduit de l'allemand par MM. Wogue et Bloch, Paris, A. Lévy, 1882, numérisé par François-Dominique Fournier (2004), <pdf> 599 p., 4,6M

 

GRÉGOIRE Fernand

La Juiverie algérienne
Alger, Impr. de Torrent, 1888, <pdf> 143 p. 500K

Je fais appel à tous mes concitoyens « véritablement » français, pour me soutenir dans cette lutte contre
l'ennemi commun. Il ne s'agit point de haine de race ou de haine religieuse....Non ! le but est d'obtenir le retrait du décret Crémieux,
qui a donné tout l'opposé des résultats attendus. En effet : On voulait franciser les juifs, et les juifs se sont plus que jamais éloignés de nous. Entre nos familles et les leurs s'élève toujours le rempart infranchissable de la religion : comme toujours leur race ne se mêle à aucune autre race ; ils ne s'allient qu'entre eux ; ils constituent un État dans l'État, ayant son gouvernement, ses institutions, ses finances, ses impôts que perçoit le Consistoire. Ils ont leur cimetière dont ils vendent les parcelles arbitrairement ; ils ont leurs moeurs a eux et pas de patrie ; ils ont des coreligionnaires et pas de concitoyens.

 

HERRMAN Curt

Der Jude und der deutsche Mensch -- Schriften zu Deutschlands Erneurung
Was jedermann im dritten reich von Judentum wissen müßte
(Ce que chacun, dans le troisième Reich, devrait savoir sur le monde juif)
Heinrich Handels Verlag, Breslau, 1936, 18 Pfennig. <pdf> 23S., 200K, repub. Zeitgeschichte, 2003, en allemand

Jetzt ist erfüllt, was der große deutsche Denker Lagarde einmal schrieb: "Wird Deutschland so voll von Deutschen
sein, wie ein Ei voll ist von seinem Inhalt, so wird sich für das Judentum kein Platz mehr darinnen finden." Aber Deutschland ist nicht die Welt. In Frankreich, Amerika, Rußland ist Judas Macht noch ungebrochen. Wieviel Zeit wird noch vergehen, bis auch diese Länder die goldenen Fesseln brechen?

 

HIEMER Ernst (texte) et FIPS (dessins)

The Poisonous Mushroom
Der Giftgilz, traduit de l'allemand (gothique) en anglais.
Petit manuel de lutte contre le judaïsme. 18 p. <pdf> 1M.

Allemagne Années 40. Vaut son pesant de cacahuètes.

 

HOFFMAN II Michael A.

Judaism's Strange Gods
<pdf> Notes, glossary, bibliography, index, 135 p. 650K, 2000, Independent History and Research Company, Coeur d'Alène, Idaho

In this scholarly and deeply considered work, the author documents his provocative thesis that Judaism is not the religion of the Old Testament, but the newly formalized belief system of the Pharisees, which arose in Babylon with comitment of the formerly oral "tradition of the elders" to writing, in the wake of the crucifixion of Israel's Messiah and the destruction of the Temple. Basing his findings on authoritative Judaic sources, Hoffman demonstrates that Judaism is a man-made religion of tradition and superstition, which represents the institutionalized nullification of Biblical law and doctrine.

Le même auteur vient de publier un formidable Judaism Discovered, de 1100 pages ! A commander d'urgence (Independent History and Research, Box 849, Coeur d'Alène, Idaho 83816 USA.)

 

JOUHANDEAU Marcel

Le Péril juif
32 p. 1972, édition posthume, <pdf>

«J'ai bien recommandé de ne diffuser ces ultima verba que longtemps après ma mort. Dans mon petit cimetière, je suis maintenant à l'abri de la Loi Marchandeau, de la LICA et des tueurs des services secrets israéliens. Mais vous, Français d'aujourd'hui, vos jours sont comptés. Ces jours français s'amenuisent constament, bientôt ce pays qui est le mien, qui fut le vôtre, entrera dans le cub du Tiers-Monde. C'est une question de temps... c'est une questions de Juifs ou pas.»

 

KARO Rabbin Joseph, et beaucoup d'autres

Das Buch vom Schulchan aruch
mit Anmerkungen und Anhängen von Dr. Erich Bischoff
<pdf> 700 K, Vierte Auflage, Hammer Verlag, Leipzig, 1929, digital edition: Zeitgeschichte 2003

Ce livre est le compendium du Talmud qui a été le plus utilisé dans les communautés achkénazes, depuis sa première publication à Venise en 1565.

Als Schulchan Aruch (d.h. "gedeckter Tisch") wird im Judentum eine im 16. Jahrhundert von Rabbiner Josef Karo verfasste und im Folgenden von mehreren Rabbinergenerationen überarbeitete Zusammenfassung religiöser Vorschriften (hebr. Halacha) bezeichnet. Alle für den Alltagsgebrauch im Allgemeinen ausreichend detailliert beschriebenen Gebote und Verbote beruhen auf der Thora, auf zugehörigen Midraschim und besonders auf dem babylonischen Talmud. Die Absicht des Verfassers und der Redaktoren war eine übersichtliche Hilfestellung für den (jüdischen) Laien im sich (auf Grund seiner Komplexität) letztlich nur dem Gelehrten erschließenden Regelwerk des religiösen jüdischen Lebens.
Weitere ältere Werke bilden auch Quellen des jüdischen Rechts, Nebenquellen später wurden Tosefta (Zusätze zur Mischna), Siphra (Kommentar zu Leviticus), Siphre (Kommentar zu Numeri und Deuteronomium). Der Schulchan Aruch bildet somit eine für den täglichen Gebrauch weltweit bei allen Juden anerkannte schriftliche Rechtsvorschrift, bei der in ihrer Entstehung (Genese) auch kleinere Varianten (siehe Wilnaer Ausgabe) auftraten, was aber neuerdings nicht mehr stattfindet.

 

KASZONI Daniel

Solymosi eszter a Tisza-Eszlari veraldozat
<pdf>, 105 p. 700K, Budapest, 1882, en magyar

Le crime rituel de Tisza Eslar en 1882 et le procès l'année suivante.

On April 1, 1882, Eszter Solymosi, a 14-year-old Christian peasant girl who was a servant in the home of András Huri in Tiszaeszlár, a Hungarian village situated on the Tisza river, was sent on an errand from which she did not return. After a fruitless search, a rumor was circulated that the girl had become a victim of Jewish religious fanaticism. Hungarian agitators, whose leaders, Géza Ónody, representative of Tiszaeszlár in the Hungarian Parliament, and Gyozo Istóczy, MP, proposed the expulsion of the Jews in the House of Deputies, excited the public against the local Jews, resulting in a number of violent acts and pogroms. They spread the charge that the Jews killed the girl in order to use her blood at the approaching Passover (April 4). On May 4 her mother accused the Jews before the local judge of having murdered her daughter, and urged him to make an investigation. Voir la suite sur Wikipedia English, Tiszaeszlar blood libel.

 

KELLER J. and ANDERSEN Hanns

The Jew as Criminal
English translation of Der Jude als Verbrecher, Leipzig, 1937, by R. Belser (USA, 2002)
Note introductive de Julius Streicher (assassiné à Nuremberg)
<pdf> 550K, 213 p
.

The Jew is fundamentally and basically criminal. Crime is, for him, the form of existence inherent in him. He is continuously and inescapably on the attack against the natural laws of order of the Volksgemeinschaft [= ethnic community] and the communal life of the various peoples. It is by no means money per se for which he strives. This view is a dangerous prejudice, which is apt to divert the gaze of the investigator and the politician from the essence. Money is for the Jew only a means to an end, the end goal is, for him, always the conquest of power, the usurpation of unlimited power over people. The entire content of the socalled 'religion' of Judaism and its Chosen status is a mere monstrosity of its morbid greed for power.

 

LABROUE Henri

Voltaire antijuif
Paris, 1942, Les documents contemporains, <pdf> 111 p. 1,1M

Difficile à dégotter, celui-ci. L'auteur, ex-député, ex-professeur, ex-franc maçon, ne réussissait pas à se faire éditer à Paris, tellement on trouvait, même sous l'Occupation, qu'il sentait mauvais. Finalement, c'est une boîte allemande qui l'a publié à Paris, 55 Champs Elysées. Quand à force d'intrigues, il parvint à obtenir que l'on crée pour lui une chaire à la Sorbonne pour enseigner l'histoire du judaïsme (pour une fois racontée par un goy) les communistes vinrent le chahuter lors de sa leçon inaugurale. Les étudiants se raréfièrent. A la Libération, il a été arrêté. Ensuite il a fait huit ans de cabane. Tout cela se trouve dans un petit recueil qui s'intitule :

Autour du Voltaire antijuif de Labroue
<pdf> textes de Pascale Pellerin, Claude Singer -- avec nos commentaires, 19 p. 1,1M

Ce sont évidemment des farouches ennemis de Labroue, qui, en plus, nous paraît un type assez déplaisant. La Pellerin, forte des stupidités de sa bonne conscience, montre qu'il a tripoté les textes. Singer montre que même aux pires moments de l'Occupation, les antisémites n'avaient pratiquement pas droit à la parole et que les cocos, avec leurs méthode kagébiques tenaient le haut du pavé. Ce pauvre gonze ne voit même pas qu'il démontre le contraire de ce qu'il croit dire...

 

LAMBELIN Roger

Le péril juif
Le règne d'Israël chez les Anglo-Saxons

Paris, Bernard Grasset, 1921, 277 p. <pdf>, 8,2M

Royaliste, polygraphe, Lambelin dédie ce livre, "où sont exposés divers aspects de l'IMPÉRIALISME de la Race Internationale", à Maurras. « Par la suite, après la Première Guerre mondiale, il se consacre à la publication d'ouvrages antisémites où il dénonce des complots judéo-maçonniques, craignant que la constitution d'un état juif ne se fasse aux dépens des arabes et embrase la région, entraînant les occidentaux dans un futur volcan » (Wikip.) Pas mal vu, en 1921, non ? C'était donc parfaitement prévisible.

 

LEESE Arnold

The Jewish War of Survival
Privately printed in the UK, 1945, 86 p.

Dès 1940 Leese s'élève contre la guerre qui vient et le gouvernement le met en prison par lettre de cachet (Regulation 18b) En 1945, il écrit cet extraordinaire petit pamphlet où il montre que le conflit qui vient de s'achever était une guerre juive, pour les juifs, et que les juifs ont gagné. (pdf. - 520 K) Pour la première fois sur Internet.

This extraordinary booklet was written in 1945 while WW II was dwindling to its end. With an astonishing lucidity, Arnold Leese explains and demonstrate that this war was a Jewish war, fought by non-Jews for the survival and the benefit of the Jews. This has become the standard official view now, fifty years later: the constant rewriting of history by Judeolatrists reaches the same result. (pdf - 520 K).

Arnold Leese was the consummate gadfly on the back of the British establishment. Due to his insistence that Britain not engage in war with Germany, and thus save millions of lives as well as the British Empire, against the wishes of the Jews, he was imprisoned without charges or trial under Reg. 18b. One of the great hidden facts about WW II is that the "democratic" powers ("Allies") imprisoned people for political speech in a way little different from those of the "Axis" powers. So what's the difference? "Cui bono, cui bono . . ."

Asesinato ritual judio
Londres, 1938, 68 p. <pdf> 400 K

Arnold Leese est un célèbre antisémite britannique que Sa Gracieuse Majesty a gardé au chaud dans un de ses donjons pendant la seconde guerre mondiale. Il fait ici le bilan de la littérature concernant le fameux "crime rituel". Fantasme ? Réalité ? Le lecteur choisira.

El doctor Arnold Spencer-Leese (1877-1956) era veterinario conocido, un anti-Semite y político fascista. El hizo un experto en el camello. Hizo implicado con los grupos fascistas, comenzando en 1924. Como eligieron a un miembro de los fascistas británicos él a un consejo local que año, junto con el Henrio Simpson.
Él fundó a liga fascista imperial fracasada en 1929, encontrando su movimiento alcanzado por Oswald Mosley y la unión británica de fascistas. Él volvió a enviar grandemente a Mosley y lo dobló un "fascista kosher". El anti-Semitism de Leese le ganó un encanto en la prisión en 1936 para crear una travesura pública. Él era uno de los líderes pasados del movimiento fascista que se internará en el Reino Unido al principio de la guerra mundial II. reputado, él encontró a policía el inclinarse sobre un cajón en su dormitorio cuando él volvió a casa. El no poder resistir la tentación, Leese golpeó a policía con el pie en las nalgas.
"

 

My Irrelevant Defence -- being Meditations Inside Gaol and Out on Jewish Ritual Murder
<pdf> 66 p., 450 K, London, 1938, edition Imperial Fascist League.

Arnold Leese fut un antisémite anglais conséquent, cultivé, drôle, que la "démocratie" anglaise, pour bien le pénétrer de ses vertus, a mis en prison à plusieurs reprises pour ses opinions. Il reprend le dossier des crimes rituels et trouve qu'il fourmille de raisons de méditer.

"I challenge and defy the Judæo-Masonic Power, which rules this country, by publishing the present work in 1938, not only in my own defence, but in the public interest to break the attack on Free Speech that is rapidly developing wherever any criticism of the past or present conduct of Jews is concerned, an attack which relies for its success upon the ridiculous charge that a breach of the peace is likely if the truth about them is spoken!"

Gentile Folly: the Rothschilds
Booklet dated feb. 1940. <pdf> 68 p. 500K

I am not concerned with anecdotes about the Rothschilds, nor with registering their "wise-cracks," nor with their "charity." I take no interest in the Rothschilds as men or robots, but only as Jews; this book, which has been condensed so as to be within the reach of any working-man or woman, deals with the principal aspects of control over the Gentile by sheer weight of money-power, a control used for purposes not Gentile. Dealing, as it does, with the last 150 years which have been so full of world-shaking events, it has been no easy task to squeeze what I have to say within the compass of a one-shilling publication. To enable those who have either forgotten their history or (let us be honest) never learned it, to follow the narrative more easily, a calendar of some of the principal historical events of the period follows this preface, and I would advise the reader to have within reach, when reading the book, an ordinary school history-book for occasional reference.

Pamphlets
<pdf> 169 p. 1M.

Contains all sorts of writings by a talented professional antisemite: "Race and Politics - A Counter-blast to the masonic Teaching of Universal Brotherhood", " The legalised cruelty of Shechita : the Jewish method of cattle-slaughtering", "Disraeli the Destroyer", critique of Freemasonry, etc.

LÉMANN L'abbé Joseph

Les Juifs dans la Révolution française
Paris, Victor Lecoffre, 1889, <pdf> 143 p. 550 K

Napoléon et les juifs
<pdf> 800 K, 182 p. 1891  Napoléon Ier et les Israélites. La prépondérance juive. 2e partie : son organisation (1806-1815)  Paris : V. Lecoffre, 1894, III-362 p. Republié en 1928, et en 1989, sous un titre modifié, par Avalon (un groupe de païens d'extrême-droite)

Ce nouveau volume vient mettre en lumière, et montrer dans les détails, l'organisation de la prépondérance juive: Un pareil état de choses s'explique difficilement si l'on ne prend la peine de remonter jusqu'à l'Empire, continuateur de la Révolution française. A l'Assemblée constituante, de 1789 à
1791, la prépondérance juive fut redevable de son origine; à Napoléon, de 1806 à 1815, elle est redevable de son organisation. Ce vaste génie, aux intentions conservatrices et généreuses, a fait en grande partie fausse route dans ses mesures vis-à-vis du peuple juif. Il a voulu emporter d'assaut la fusion de ce
peuple avec les autres peuples, et le résultat n'est pas un vrai succès. Il a cru, par ses lois et ses institutions, fortifier la société et dissoudre les hébreux, et c'est le contraire qui devait se produire. Enfin, lorsque la lutte s'est engagée entre le puissant Empereur et les débris vivants du Sinaï, ce sont les débris qui ont résisté, et triomphé.

L'Entrée des Israélites dans la société française
Paris, V. Lecoffre, 1886 (rééd. Avalon, 1987), 256 p. "texte intégral"<pdf> 900K

Rien n'a été négligé de notre part pour être en mesure de dire la vérité. Nous sommes allé aux sources. La divine providence nous a fait découvrir des documents précieux, originaux, complètement inédits. Vingt ans ont été consacrés à les rassembler, et à les étudier en eux-mêmes et à la clarté des événements contemporains. En livrant ces pages au public, nous apprendrons aux israélites eux-mêmes comment s'est accomplie leur entrée dans la société française et universelle.
Exposé de la vérité historique, ce livre aura, par cela même, pour fin première d'être un tribut de reconnaissance. Les israélites, aujourd'hui libres, paisibles et honorés, ne savent pas toute l'étendue des bienfaits dont ils sont redevables au bon roi Louis XVI qui, le premier, a préparé leur émancipation civile. Il nous est doux de penser que beaucoup de nobles coeurs parmi eux accueilleront avec surprise et bonheur la révélation des bienfaits du Roi.

 

LINA Jüri

Under the Sign of the Scorpio Bajo el Signo del Escorpion
<pdf> janvier 2002, 421 p.

Toute la salade habituelle, les illuminati, Lénine franc-mac, enfin, faites votre choix. Ce n'est pas du travail sérieux. Ce genre de livre économise les efforts de ceux qui veulent vraiment comprendre l'histoire contemporaine. C'est un truc nul pour les nuls. Nous le publions seulement parce que nous sommes hostiles aux censures.

Bajo el Signo del Escorpion
Stockholm, 2002. Traduit du suédois en espagnol.

C'est l'habituelle litanie, depuis les Illuminati, qui servent à toutes les sauces, jusqu'aux juifs et francs-maçons infiltrés dans les rangs de la révolution socialiste. L'auteur est un Esthonien qui a eu maille à partir avec le KGB. Ceci explique un peu cela. Tout en recyclant un certain nombre de légendes qui courrent à droite, ce live est assez bien fait et ressort plein d'histoires amusantes de l'intérieur du PC soviétique. Exotisme garanti.

L'auteur, esthonien réfugié à Stockholm, de ce très mauvais bouquin réclame des sommes d'argent extravagantes que rien ne justifie. Nous avons décidé de jeter le bouquin de ce rapiat. Il ne savait même pas que le livre était traduit en espagnol et s'apprête à en exiger un tas de pésètes...

 

LUTHER Martin

On the Jews and their Lies
Wittemberg, 1543, tr. in English by Martin H. Bertram, who covers his ass pretty quickly, 77 p. <pdf> 1M

I have published this little book, so that I might be found among those who opposed such poisonous activities of the Jews and who warned the Christians to be on their guard against them. I would not have believed that a Christian could be duped by the Jews into taking their exile and wretchedness upon himself. However, the devil is the god of the world, and wherever God's word is absent he has an easy task, not only with the weak but also with the strong. May God help us. Amen.

 

MARR Wilhelm

Der Sieg des Judenthums über das Germanenthum
Bern, Rudolph Costenoble, 1879, achte Auflage, 49 S. <pdf> 1,6 M

W. Marr, 1819-1904, est supposé être l'auteur, dans ce texte-là, de l'expression "antisémitisme". Nous sommes peut-être bigleux, mais nous n'y avons pas trouvé l'expression en question. En revanche, il parle des "Sémites" et en fait un synonyme de "juifs". Marr était un journaliste politique démocrate de gauche, polémiste, engagé dans l'action ouvrière. Ce n'est pas de sa faute s'il a été le témoin, involontaire, de la rupture des portes des ghettos et de l'invasion juive qui s'en est suivie partout en Europe centrale. Ce n'est pas un hasard si la littérature typique de l'antisémitisme fleurit dans les années 1880-1900. Elle enregistre un phénomène : l'arrivée au pouvoir des juifs, annoncée depuis deux générations. Qu'y a-t-il de changé depuis ? Rien. Nous sommes habitués et il y a des lois muselières pour nous faire taire, si nous avions le mauvais goût de protester là-contre.

Mit der von ihm 1879 gegründeten kurzlebigen und politisch wenig wirksamen »Antisemitenliga«, deren Sprachrohr »Die deutsche Wacht« er bis März 1880 herausgab, führte Marr den Begriff »Antisemitismus« in das politische Vokabular ein. Marr hatte seine antisemitische Einstellung jedoch bereits spätestens seit 1862 in der Auseinandersetzung mit dem jüdischen Liberalen Gabriel Riesser wie auch in der in Hamburg virulenten Frage der Judenemanzipation ausgebildet und in der 1862 erschienenen Schmähschrift »Der Judenspiegel« dokumentiert, in der er rassenideologisch argumentiert, um soziale und ethnische Mängel des Judentums nachzuweisen, die wiederum aus dessen Geschichte und Tradition abgeleitet werden. Trotz zahlreicher Auflagen seiner antisemitischen Pamphlete und ihrer vielfältigen Resonanz gelang es Marr nicht, parteipolitische Bedeutung zu erlangen. Marr, der sich um 1890 ins Privatleben zurückzog, brach 1893 mit den Antisemiten um seinen Schüler Theodor Fritsch, deren von ihm als »Geschäftsantisemitismus« bezeichnete Methoden und personale Zusammensetzung er ablehnte. Der ehrgeizige und geltungssüchtige Marr vollzog eine wechselvolle ideologische Entwicklung: Anfangs liberaler Demokrat, unter Weitlings Einfluß Kommunist, dann Anarchist wandelte Marr sich schließlich zum radikalen Demokraten und daraus resultierend am Ende, als Reaktion auf den von ihm verhaßten, die gesetzlichen Grundlagen der Judenemanzipation garantierenden Liberalismus, zum Antisemiten.

 

English : The Victory of Judaism over Germanism
<pdf> 38 p., traduction de l'allemand en anglais, en 2009, de Gerhard Rohringer, 1,3M

Enfin une traduction (anglaise) du célèbre brûlot du pamphlétaire Marr (1879) - dont nous avons la version originale (il resterait 29 exemplaires dans les bibliothèques du monde entier) et qui est souvent donné comme le lieu d'origine du concept d'antisémitisme, une des grandes âneries de notre époque. (Le mot, d'ailleurs, ne s'y trouve pas). Ne peuvent, à la rigueur, être dites "sémitiques" que des populations qui parlent des langues de la famille sémitique, ce qui exclue la quasi totalité des juifs (qui parlaient qui le yiddish germanique, qui l'arabo-berbère, qui le ladino,...) mais comprend les habitants de l'île de Socotra, et quelques millions de grands diables noirs de l'Abyssinie profonde, et une énorme quantité d'Arabes et d'arabisés... Ce genre de concept est fondé sur l'ignorance et la stupidité.

 

 

MARTIN Willie

The History of Jewish Human Sacrifice
<pdf> 89 p. 6,8 M

The Law of Human Sacrifice: For a long time the newspaper Der Sturmer endeavored to find the actual law of ritual murder, the law of human sacrifice. It finally succeeded in doing so. In a trial in which Julius Streicher and Karl Holz were being tried (because of "offending the Jewish Religious Society") it was proposed that they call as witness Dr. Erich Bischoff. Dr. Bischoff appeared. He was the leading German expert on the laws of the Talmud. He had dedicated his entire life to the study of the Jewish law books. Dr. Bischoff brought with him a translation of a secret Jewish law, which clarified with one stroke the question of ritual murder. It comes from the book of Sohar.[=Zohar] This book is considered to be holy by the Jews.

The knowledge of Jewish ritual murder is thousands of years old. It is as old as the Jews themselves. Non-Jews have passed the knowledge of it from generation to generation, and it has been passed down to us thorough writings. It is known of throughout the nation. Knowledge of ritual murder can be found in even the most secluded rural villages. The grand-father told his grand children, who passed it on to his children, and his children's children, until we have inherited the knowledge today from them.

 

MATHEZ Dr J.-A.

Le passé, les temps présents et la question juive TOME I,
Vevey, chez l'auteur, 318 p., 1965

TOME II
Complément, abrégé, index, bibliographie, 72 p.

TOME III
English Summary, 53 p.The is the summary written by Swiss author Dr Mathez (MD) who wrote an enormous antisemitic book, which has been burned by the Swiss courts. We revive it just to damn the Swiss "Justice" for its intolerance and narrow bigotry.

Le Docteur J.-A. Mathez, citoyen suisse, est né en 1897. Il cessa de pratiquer la médecine en 1946. Il est mort en 1974. Il écrivit le présent livre vers 1963-64 et le fit paraître, à ses frais, en 1965. Ce livre n'était pas fait pour plaire à tout le monde. Il y attaque les juifs, c'est incontestable. On peut à bon droit dire qu'il s'agit là d'un livre explicitement et ouvertement antisémite. Il revendique le droit d'être antisémite. Il explique pourquoi. Ce qui devait arriver arriva. Le livre a été condamné et brûlé par les autorités suisses.
Nous republions ce livre surtout pour montrer aux autorités suisses qu'elles se couvrent de ridicule en interdisant des livres. Les livres survivront (personne n'est obligé de les lire) et la justice suisse crévera.


MATTIOLI Vitaliano

Gli Ebrei e la Chiesa
1933-1945
Milan, Mursia, 1997, pag. 103, <pdf> 1,6M, en italien. Pubblicato nel 1997 e inspiegabilmente ritirato dal commercio nel 1998, forse perché non gradito a qualcuno ?

L'autore è attualmente professore presso il Pontificio Istituto S. Apollinare e la Pontificia Università Urbaniana. In data 26 febbraio 2005 sono apparse nel sito indymedia alcune pagine di un libro uscito nel 1997, ritirato dal commercio nel 1998 e perennemente censurato: Gli Ebrei e la Chiesa. Ma, nel giro di poche ore, sono state oscurate anche da indymedia...
Il presente studio esamina una situazione specifica: lo sterminio degli ebrei; la presunta colpevolezza della Chiesa cattolica e le responsabilità degli Alleati oltre che degli stessi ebrei. Tre sono i luoghi comuni che ogni tanto emergono nella storiografia: 1) spesso si ritiene che lo sterminio degli ebrei avvenne per colpire la religione ebraica; 2) che fu una persecuzione architettata dalla ideologia cristiana in odio agli ebrei; 3) che la Chiesa ha aiutato gli ebrei con una molteplicità di iniziative mentre Pio XII come capo della cattolicità non ha fatto tutto il possibile per evitare la catastrofe, facendo prevalere la ragia n di Stato.
Queste tre tesi saranno affrontate e chiarite in altrettanti capitoli; si vedrà che sono frutto di menti prevenute, che non hanno ben analizzato il contesto storico e sono molto superficiali nello stilare giudizi. Infine il quarto capitolo riguarderà le responsabilità degli stessi ebrei e degli Alleati.

 

MEDICI Dott. Paolo (1671-1738)

Riti e costumi degli Ebrei -- spiegati, commentati e confutati dall'ebreo convertito
Torino, 1874, scritto verso 1736-37, sesta ed., emp. di Felice Borri, <pdf> 3,2M , 144 pag.

« Diletto, nel rappresentarvi con ogni fedeltà, gli strani riti che pratica al presente la misera Sinagoga, priva della cognizione di Dio, e da lui, in pena del Deicidio, abbandonata e riprovata. Tanto più volentieri ho stabilito di intraprendere una somigliante fatica, quanto che Leone da Modena, rabbino ebreo in Venezia, alcuni anni sono ha dato alla luce un librettino inti tolandolo: Riti degli ebrei, nel quale tace maliziosamente buona parte delle cerimonie che pratica l'ebraismo, per isfuggire lo scorno e la confusione che alla nazione giudaica avvenir ne potrebbe, essendo letti da uomini di senno forniti e di ragione. Alcuni altri li narra, è vero, ma gl'inorpella, mostrando che sia cosa lodevole molto quello che in verità altro non è che mera superstizione. Caro amico lettore, vi prego a rattenere le risa che in leggendo cose così stravaganti potrebbero per avventura in voi risvegliarsi.
Eccitatevi piuttosto a pianto, considerando a qual grado di miseria ridotta sia la infelicissima Sinagoga. »

Un libro che conobbe in Europa una fortuna straordinaria: I riti e costumi degli Ebrei confutati, di Paolo Sebastiano Medici. Paolo Sebastiano Medici (il suo nome da Ebreo era Mosé), era nato a Livorno il 23 del mese di Av del 5431, corrispondente al 30 luglio 1671, da Alessandro "Leone" di Ancona sposato con una certa Rosa (o Rossa). Fu battezzato nel giugno del 1688, alla vigilia del suo diciassettesimo compleanno nella Collegiata di Livorno. Fu predicatore itinerante nel Granducato di Toscana, e in alcune
circostanze anche negli Stati della Chiesa, attivo nei luoghi dove si trovavano comunità ebraiche. Dal 1692 insegnò l'ebraico nello Studio fiorentino e dal 1718 fu professore di Sacra Scrittura. Autore di numerosi libri, sia di lingua ebraica che di esegesi biblica, si segnalò per la particolare veemenza e asprezza delle sue prediche, per lo più a Livorno, Pisa e Firenze, dove fissò la sua residenza. Secondo un odioso costume, gli Ebrei erano costretti ad assistere il sabato a prediche mirate alla loro 'salvezza' spirituale. Le
comunità ebraiche protestarono contro la violenza 'fondamentalista' del predicatore, sia a Borgo San Sepolcro che a Roma.

C'est un livre fondamental, qui expose la réalité des rites hébraïques, et des idées cachées, au milieu du XVIIIe s. Ecrit par un ancien rabbin, il a été constament réédité, même s'il ne plaît pas à tout le monde.

 

MEINVIELLE Padre Julio

El judio en el misterio de la historia
Buenos Aires, ediciones Theoria, 1936, <pdf> 145 pag., 700K

¿Dónde no domina el judío? Aquí, en nuestro país, ¿qué punto vital hay de nuestra zona donde el judío no se esté beneficiando con lo mejor de nuestra riqueza al mismo tiempo que está envenenando nuestro pueblo con lo más nefasto de las ideas y diversiones? Buenos Aires, esta gran Babilonia, nos ofrece un ejemplo típico. Cada día es mayor su progreso, cada día es mayor también en ella el poder judaico. Los judíos controlan aquí nuestro dinero, nuestro trigo, nuestro maíz, nuestro lino, nuestras carnes, nuestro pan, nuestra le che, nuestras incipientes industrias, todo cuanto puede re portar utilidad, y al mismo tiempo son ellos quienes siembran y fomentan las ideas disolventes contra nuestra Religión, contra nuestra Patria y contra nuestros Hogares; son ellos quienes fomentan el odio entre patrones y obreros cristianos, entre burgueses y proletarios; son ellos los más apasionados agentes del socialismo y comunismo; son ellos los más poderosos capitalistas de cuanto dáncing y cabaret infecta la ciudad.

« Les juifs, s'ils veulent la disparition du christianisme, doivent aussi travailler à la destruction des États chrétiens, et c'est ainsi que nous les voyons à toute époque, occupés à la tâche de conspirer contre l'État qui leur donne l'hospitalité. Jamais on ne les a vus s'assimiler au pays qui les a accueillis; au contraire, ils forment en son sein un foyer permanent d'espionnage, disposés à le remettre au premier ennemi qui se présentera. »

 

Influsso dello gnosticismo ebraico in ambiante cristiano
pag. 277, edizione integrata a cura di Ennio Innocenti (fuori commerzio), 1995 (prima ed.: 1988)

Tutte le illuzioni filoebraiche che nutriscono i cattolici....

MONTANDON Dr. Georges, QUERRIOUX Dr. Fernand, PEMJEAN Lucien, REBATET Lucien

Les juifs en France 1941

Quatre livre publiés par les Nouvelles Editions Françaises, créées par Robert Denoël en 1940, sous l'Occupation. Saluons ici l'admirable travail de reprise par le scanner, exacte et minutieuse de l'ami Lenculus, pour les éditions du Pilon. Il réunit les quatre minces volumes dans un seul <pdf> de 294 p., soit 17M. Avec une introduction circonstanciée sur l'histoire de cette édition due à la plume experte du bibliophile belge Henri Thyssens. Il n'y a pas de meilleur connaisseur en la matière ! Voir http://thyssens.com/index.php

 

MYERSON Dr. Abraham

The Terrible Jews
By One of Them

Boston, 1922, Jewish Advocate Publishing Co, 72 p. <pdf>

L'auteur était neurologue à Boston. Il donne dans ce qu'il appelle "l'humour".

 

NICAULT Catherine

L'utopie sioniste du « nouveau juif » et la jeunesse juive dans la France de l'après-guerre. Contribution à l'histoire de l'Alyah française
Les Cahiers de la Shoah, 2001/1, 5, <pdf> 66 p., 250K

Sous l'Occupation : les avancées de l'esprit haloutzique
Incontestablement la France vaincue et occupée est un terrain plus favorable à la sensibilisation des jeunes Juifs de France aux valeurs sionistes et haloutziques. Tout concourt alors à imprimer une nouvelle direction, de gré ou de force, à leurs comportements et à leurs projets d'avenir : l'intensité de la propagande antisémite comme le sentiment de révolte et d'humiliation qui en découle, les difficultés matérielles immenses, les persécutions enfin qui, en poussant la jeunesse juive à prendre une part essentielle au sauvetage et à la résistance juive, valorisent singulièrement leur importance et leurs responsabilités au sein de la communauté 39. Ainsi, au tournant de 1941-1942, les jeunes sionistes parviennent enfin à réaliser leur unité au sein du Mouvement de la jeunesse sioniste (MJS) autour des thèmes d'Eretz Israel, de la haloutsiout et du travail pratique.

 

NITOGLIA l'abbé Curzio -- RICOSSA l'abbé Francesco

Le Diable pour père / Introduction à la question juive
Recueil d'articles tirés de la revue Sodalitium
<pdf> 330 p. Traduit de l'italien 6 M illustré.

L'extraordinaire érudition, l'implacable logique, la fidélité à un enseignement millénaire, le refus des compromissions et des arrangements intellectuels de ces deux prêtres font de cet ensemble un réquisitoire qui retourne les lâchetés de l'Eglise catholique comme une peau de lapin. C'est un grand nettoyage. Les abjectes soumissions, les sournois rejets des traditions, l'opportunisme intellectuellement crapuleux depuis Vatican II sont dénoncés en termes encore plus drus que les manoeuvres des bons apôtres juifs, qui poussent leurs pointes et s'infiltrent dans la hiérarchie, avec un seul but, poignarder au coeur l'Eglise qui les a protégés et nourris pendant 2000 ans. Nous qui ne sommes pas touchés par la Grâce, nous comprenons la révolte de ces curés qui ne veulent pas être offerts en sacrifice sur l'autel de l'immonde et sanglant Yahvé. Nous non plus, par le fait.

L'ouvrage ne comporte pas de table des matières. Voici ce qui pourrait en tenir lieu:

Foi, morale et rites de la religion juive / La condamnation à mort de Jésus / La question du messie / Les toledoth jeshu: l'anti-évangile juif / La cabale / Rapports entre judaïsme et franc-maçonnerie / L'homicide rituel / Encore sur l'homicide rituel / Lettre ouverte aux juifs pour leur conversion / La vie du R. P. Pio Edgardo Mortara, juif converti / Le problème des marranes / Infiltrations judéomaçonniques dans l'église romaine / Le complot judéomaçonnique contre l'église romaine / Jean XXIII et les juifs. Jules isaac. Suite: de Jules Isaac a nostra ætate / Christianisme et judaïsme. "L'ancienne alliance jamais révoquée" / Ou "religion" raciale / Islam et judaïsme / Contre-révolution et judéo-maçonnerie / Aspects contemporains du judaïsme: mondialisme, ploutocratie, franc-maçonnerie / Le grand kahal: un terrible secret / Les lois raciales / Le sionisme: un rêve magnifique ou un terrible fiasco ? Conclusion de l'introduction à la question juive (en forme de citation de l'Évangile): "Vous avez le diable pour père"!

 

OLLIVIER Georges

L'Accession des juifs au pouvoir
<pdf> 24 p., 5,2M, Ligue française-catholique et RISS, Paris, 1936, conférence donnée le 27 février sous la présidence du duc de Lorge (descendant, par conséquent, du beau-père de Saint-Simon...)

Cependant les banquiers sephardim reprenaient le dessus. Michel Goudchaux était l'homme de confiance de Lamartine et d'Arago. Les frères Emile et Isaac Péreire qui, depuis une quinzaine d'années, subventionnaient le mouvement socialiste, se préparaient avec Fould à profiter du changement de régime.

James Rothschild chercha à se maintenir en soutenant le général Cavaignac, mais le succès triomphal de Louis-Napoléon Bonaparte aux élections présidentielles de décembre 1848 lui fit perdre sa suprématie. L'année suivante, Achille Fould devenait ministre des finances de la II' République. Il se liait avec Persigny et Morny et donnait à ses associés Péreire, à la Banque Torlonia, de Rome, le moyen de fonder à Paris le Crédit Mobilier.

 

O'THOUMA de XXX Goré

L'Esprit juif ou les juifs peints par eux-mêmes
d'après le Talmud
Tulle, Mazeyrie, 1881, 262 p. <pdf> 5M

« Ce livre a pour but de chercher à éclairer une question encore obcure, particulièrement pour les Français : c'est la question juive, qui à notre avis n'est que la question sociale actuelle. Cette question agite l'Europe et reparaît chaque année sous forme d'émeutes dans les pays pressurés par les Juifs. [...] Ces causes de l'extension envahissante de l'influence juive, comme aussi celles des soi-disant persécutions dont ils se prétendent l'objet, ne doivent pas être recherchées ailleurs que dans leur religion, qui n'est pas, ainsi que le le croient naïvement les chrétiens, la seule religion de Moïse, mais bien la religion du Talmud ou religion rabbinique. Cette religion fait des Juifs un peuple séparé et ennemi des autres peuples, à l'égard desquels tout leur est permis. »

 

PAULESCU Dr. Nicolae C. (1869-1931) (le médecin qui a découvert l'insuline en 1921)

Spitalul, Coranul, Talmudul, Cahalul si Francmasoneria
<pdf> 114 p. 1M. en roumain

Paulescu n'aura jamais de reconnaissance internationale de son vivant, malgré ses travaux de pionnier dans la découverte de l'insuline. Ses idées antisémites et antimaçonniques, vivement critiquées, ne jouent pas en sa faveur pour une reconnaissance de ses mérites sur le plan médical. L' inauguration de son buste, prévue le 27 août 2003 à l'hopital Hôtel-Dieu à Paris a été annulé[e] suite à la protestation d'organisations juives (Le Monde, 26 août 2003).
Il a été une des figures de l'activisme antisémite dans la Roumanie de l'entre deux guerres, a écrit des pamphlets édités au niveau national dans les années 1920 et a fondé en 1923 la Ligue nationale de défense chrétienne. Après une scission en 1927, ce parti antisémite donne naissance à la Garde de fer qui accédera au pouvoir en 1938 et promulguera une législation antisémite. (wikipedia, en français) En 1969, suite à une campagne internationale de rétablissement de la vérité, démarrée par le physiologiste écossais Ian Murray, le Comité Nobel reconnaît les mérites et la priorité de Nicolae Paulescu dans la découverte du traitement du diabète.

 

PEMJEAN Lucien, voir MONTANDON.

PETIT Henry-Robert

Le règne des juifs
Paris, Centre de documentation et de propagande, 12 rue Laugier, 1937, imprimé en Belgique. 51 p. <pdf> 12,3M

Auteur de plusieurs ouvrages antisémites et antimaçonniques, collaborateur d'Henry Coston, Henry-Robert Petit fut candidat « anti-juif » aux élections de 1936. Il rompt ensuite avec Coston, qui l'accuse d'avoir mal géré ses archives et de lui avoir volé de l'argent. L'année suivante, il est secrétaire général du « Comité antijuif de France » de Louis Darquier de Pellepoix. Son oeuvre a eu une influence sur Louis-Ferdinand Céline qui le tenait en grande estime aux côtés d'autres auteurs nationalistes. Le romancier entretenait avec lui une correspondance, dans laquelle il faisait part de ses choix d'écritures.
En 1939, Petit se rend en Allemagne pour travailler pour le Centre mondial de propagande antisémite et, en 1940, devient rédacteur en chef du journal collaborationniste Le Pilori, mais en est rapidement évincé par une nouvelle équipe. Peu apprécié dans le milieu de la Collaboration5, il travaille directement pour les services de propagande nazis. Il quitte la France en août 1944 pour l'Allemagne où ses deux fils travaillent comme enrôlés volontaires.
Condamné par contumace à 20 ans de réclusion et à la dégradation nationale le 18 novembre 1947, il vit dans la clandestinité à Belleville et Meudon. Amnistié en 1959, il meurt en 1985. (d'après Wikipedia)

 

Les juifs au pouvoir
Paris, 1938, Centre du documentation et de propagande, 32 p. <pdf> 7,6M Attention, c'est du râpeux !

L'avènement au pouvoir du Front Populaire, émanation des juifs et des francs-maçons, pose, pour nous Français, dans toute son acuité, le problème juif.
La France restera française si eIIe se débarrasse des sémites, ou elle sombrera dans la décadence et la bolchevisation si eIIe reste sous l'emprise des hébreux.
La Chambre Rouge, sortie des élections des 27 avril et 3 mai 1936, est et sera le jouet docile du Judaïsme et de ses filiales.
Les principaux chefs du Front Populaire sont des juifs pur sang, des demi-juifs ou des judaïsants apparentés à la race, soit par des liens de famille, soit par des liens spirituels en raison de leurs attaches avec les Loges, les Associations para-maçonniques ou les groupements philosémites.
Depuis longtemps, le Judaïsme prépare l'avènement des siens au pouvoir en France. Aujourd'hui c'est un fait accompli.
Le Chef du Rassemblement Populaire, VICTOR BASCH, (juif) dans le journal La Victoire du 23 avril 1916, il ya vingt ans, écrivait: " Depuis le jour où vous avez été chassés de la terre de vos Ancêtres, et que vous avez erré à travers le monde sans trouver le définitif abri, inlassablement vous avez affirmé, avec vos Prophètes au plus fort des infortunes, au plus cruel des tortures, que le jour de la Délivrance se lèvera"
"Amis! tout le fait pressentir, le jour est proche et, après le tonnerre des canons géants et les éclairs des mitrailleuses, le Messie, votre Messie va surgir! "
La prophétie s'est réalisée, le juif Léon Blum, est au pouvoir et avec lui, tout ce que la France contient de youpinerie .

 

PÉRON Jean

Les Rothschild
Editions nouvelles, Paris, 1942, 127 p. <pdf> 15M

Il est toujours intéressant de se renseigner sur ces gens si intéressants... Prêteurs sur gage, usuriers, changeurs et rogneurs de monnaies, c'est la quintessence du tripotage et du fric. Ensuite, ayant prêté aux Etats, ils se font "anoblir". Tu parles!

 

POHL DR J.

Talmud-geißt
<pdf> Berlin, 1941, Nordland Verlag, 61 S.

"Nur die Juden bedeuten etwas in der Welt; sie sind die Weizen, die Nichjuden aber sind Stroh" (Isaak Abrabanel) "Jüdische Gerechtigkeit erhebt di Juden über alle Völker der Erde".

Même les prétendus "néo-nazebroques" sont incapables de mettre en ligne des bouquins publiés en Allemagne entre 1940 et 1945... Pourtent, il n'y avait pas que du mauvais. Les auteurs allemands de l'époque valaient largement ceux d'aujourd'hui... La liberté d'expression existait, mais goupillée en sens inverse... Et, Gott sei dank, chacun lit ce qu'il veut, ou ce qu'il peut !

 

PONCINS Léon de

Le judaïsme et le Vatican -- Une tentative de subversion spirituelle
<pdf> 600 K, 139 p, 1967, Londres, texte traduit de la version anglaise, numérisé par Lenculus (Librairie numérique excommuniée - Curieux de lire les usuels) qui fait un excellent travail.

Remarquable étude des opérations de subversion menée par des groupes juifs, animés par un célèbre historien de cour, Jules Isaac, au sein du monde catholique et de l'Eglise. Au Concile, les juifs ont essayé de persuader l'Eglise catholique que l'enseignement de ses Pères était erroné ! Si l'Eglise catholique bat de l'aile aujourd'hui, c'est parce qu'elle a avalé les fables juives et protestantes. Poncins explique comment ça s'est passé. Ce livre est très éclairant.

Le problème juif face au Concile
Paris, 1965, <pdf>, 30 p. 250 K

Durant le Concile de Vatican II, suite au vote, le 20 novembre 1964, lors de la troisième session, du schéma provisoire traitant de l'attitude de l'Église envers le judaïsme, Léon de Poncins a rédigé une brochure, Le Problème juif face au Concile, qui fut distribuée aux évêques avant la quatrième et dernière session. L'auteur y constatait « de la part des Pères conciliaires une méconnaissance profonde de ce que constitue l'essence du judaïsme ». Les conseils de Poncins eurent un effet notable dans la rédaction du Nostra Ætate adopté le 28 octobre 1965. (Wiki)

Ce texte est parallèle à celui que nous avons déjà, traduit d'une version anglaise.

Réponse au Times à propos de l'Église et de la question juive
<pdf> 39 p. 550K, décembre 1967. C'est le récit d'un chantage réussi.

CE QUE JULES ISAAC EXIGE DU CONCILE : L'Église, nous dit Jules Isaac, est seule coupable ; les Juifs sont totalement innocents, purs de toute responsabilité ; celle-ci incombe à l'Église dont l'enseignement est la source profonde et durable de l'antisémitisme, cet antisémitisme qui a bouillonné pendant des siècles pour aboutir à ce lieu maudit : Auschwitz. C'est donc à l'Église seule qu'il incombe de faire acte de réparation en purifiant et en rectifiant son enseignement millénaire. Et Jules Isaac en vient aux réalisations pratiques. Il demande ou plutôt exige du Concile : La condamnation et la suppression de toute discrimination raciale, religieuse ou nationale à l'égard des Juifs. La modification ou la suppression des prières liturgiques concernant les Juifs, celles du Vendredi Saint en particulier. L'affirmation que les Juifs ne sont aucunement responsables de la mort du Christ dont la faute incombe à l'humanité entière. La mise en sommeil ou l'annulation des passages évangéliques relatant cet épisode crucial de la Passion, celui de saint Matthieu principalement que Jules Isaac traite froidement de menteur et de faussaire.

The problem with the Jews at the Council
Traduit de l'italien en anglais par nos soins. <pdf> 300K, 35 p.

C'est la même thématique: comment les naïfs pères conciliaires ont été pris dans l'entourloupe juive montée par des escrocs athées se réclamant de la moralité chrétienne. Les fils de maquignons sont-ils toujours les plus forts ? En français, voir Le problème juif face au Concile.

La mystérieuse Internationale juive
Paris, 1936, Beauchesne, 312 p. <pdf> 10,2M

" Ce livre pourrait s'intituler: « Les juifs peints par eux-mêmes », car l'auteur s'est volontairement limité à recueillir, à authentifier, à classer et à présenter, presque sans commenatires, des textes émanant des plus hautes personnalités de l'Internationale Israélite. "

Israël, destructeur d'empires
Un document prophétique de 1899
Paris, Edition de la Légion française des combattants et des volontaires de la Révolution nationale, juin 1943, mise en page numérique par le bon Lenculus, juillet 2006, < pdf > 61 p., 920K.

Analyse et paraphrase du célèbre livre de F. Trocase, L'Autriche juive (Paris, A. Pierre, 1899)

« [Trocase] examine en 1899 la situation intérieure de l'Autriche et ses répercussions sur la politique internationale ainsi que sur l'avenir de l'Europe. En termes calmes, mesurés, il nous dépeint sa décomposition intérieure par la lente infiltration du judaïsme.»


PRANAITIS
Justinas

The Secret Rabbinical Teachings Concerning Christians
Saint Petersburg, 1892, 58 p.

L'auteur est un prêtre catholique lithuanien qui officiait en Russie. Ce texte est très célèbre : il passe en revue les dits et les préceptes concernant les chrétiens contenus dans le Talmud. Les philosémites ont hurlé à la falsification. Nous ne prendrons pas parti sur le fondement des textes. Mais on n'aura garde d'oublier que les autorités rabbiniques se sont livré à diverses manipulations et troncations des passages antichrétiens du Talmud, en fonction des époques de publication imprimée. Seule une collation générale permettrait d'y voir clair. La haine des chrétiens telle qu'elle est perceptible dans le monde juif ne saurait pourtant être niée.

Le Talmud démasqué : Les enseignements rabbiniques secrets
concernant les Chrétiens

Traduction partielle, 32 p. <pdf>

Il Talmud smascherato
Gli insegnamenti segreti dei rabbini sui Cristiani

58 p. 800K <pdf>

Traduction italienne du célèbre texte sur ce que le Talmud dit véritablement des Chrétiens.

O Talmud Desmascarado
Os ensinamentos rabinicos secretos a respeito dos cristãos e não-judeus.
Trechos do Livro Sagrado dos Judeus, escolhidos e comentados pelo Reverendo I. B. Pranaitis, sacerdote católico, Doutor em Teologia e professor de idioma hebreu da
antiga Academia Imperial Eclesiástica da Igreja Católica Romana de São Petersburgo
<pdf>, 20 p.

Traduction portuguaise partielle.

 

QUERRIOUX Dr. Fernand, voir MONTANDON

 

QUEVEDO Francisco de

Execración de los Judíos (Execración por la fe católica contra la blasfema obstinación de los judíos que hablan portugués y en Madrid fijaron los carteles sacrílegos y heréticos, aconsejando el remedio que ataje lo que, sucedido, en este mundo con todos los tormentos aún no se puede empezar a castigar)
Madrid, 1633. Un texte retrouvé en 1992 ! Par un très grand poète baroque
<pdf> 114 pag. 1 M. Edition, préface et notes de Fernando Cabo Aseguinolaza y Santiago Fernández Mosquera

La Execración contra los judíos no consiste en puridad en un tratado doctrinal o religioso. Habría que hablar más bien de un texto de circunstancias en el sentido más estricto del término. Esto es, una obra surgida al calor inmediato de unos acontecimientos, que el propio epígrafe del texto señala, y dirigida personalmente al rey Felipe IV, el cual se convierte en destinatario interno de todo el escrito, aunque no haya seguridad de que llegara a sus manos. Concebida en forma de memorial, la Execración propone al rey la adopción de un conjunto de medidas específicas que van mucho más lejos de lo que podrían sugerir los hechos concretos en que el texto se apoya: fundamentalmente, se requiere del monarca la ruptura de los asientos y contratos financieros de la Corona con los hombres de negocios judíos y una nueva expulsión, aun más radical que la primera, de todos los hebreos.

 

REBATET Lucien, voir MONTANDON.

 

REED Douglas

The Controversy of Zion
<pdf>. 1956, publié en 1978. 395 p. 7,4 M

Un livre précieux, qui synthétise ce que les analystes de la question juive, antisémites ou non, ont essayé de dire au vingtième siècle. L'auteur, qui fut grand reporter au Times de Londres, a observé son siècle de très près et s'est emparé d'une énorme masse de documents dont il a livré le résumé essentiel. Il a terminé ce livre en 1956 et n'a pas même cherché à le publier. Il savait la chose impossible. Après sa mort en 1976, ses amis sont parvenus à en faire une édition qui a connu ensuite quelques tirages sous le comptoir. Ce livre est présenté ici pour la première fois en un seul volume.

Douglas Reed, Britain's foremost World War II London "Times" correspondent in Central Europe, reviews the long history of Talmudic Zionism. Since 1956, when Reed finished writing these last sentences, history has continued to endorse the correctness of his interpretation: "I believe the Jews of the world are equally beginning to see the error of revolutionary Zionism, the twin of the other destructive movement, and, as this century ends, will at last decide to seek involvement in common mankind".

Undoubtedly one of the most explosive and controversial books of the 20th century. The result of many years of painstaking work in the major research libraries of the world. Controversy challenges readers to come face-to-face with the thoroughly documented truths of ancient and modern history.

The second half of Controversy zeros in with deadly accuracy on books and documents only available in a few top-flight libraries. What emerges is a startling inside look at a diabolical age-old philosophy that presently threatens to engulf the world in a bloody tidal wave of hate and violence.

français: La Controverse de Sion
<pdf> 8,8 M. Traduction inédite de l'anglais. 767 p.

Honneur et gloire au valeureux traducteur (ou la valeureuse traductrice), de nous inconnu (e), qui s'est lancé (e) dans la tâche colossale de traduire le chef d'oeuvre de Reed, qui fut un grand journaliste du Times et qui perdit sa place parce qu'il voulait vraiment comprendre le monde et l'expliquer. C'est un livre, écrit en 1956, où l'on trouvera une bonne part des explications nécessaires à la compréhension du monde tel qu'il est. Il est en train de faire un tabac sur le Net. C'est une juste revanche, car il est resté caché, presque inaccessible, même en anglais, pendant plus de quarante ans. Merci à tous ceux qui l'ont sauvé.

español : La Controversia de Sion
Trad. española. 528 pag. <pdf> 5M. Inédit.

La verdadera partida de este asunto ocurrió en un día en el 485 A.C. la cual esta narrativa tratará en su sexto capítulo. En ese día, la pequeña tribu Palestina de Judah (antes repudiada por los Israelitas) desarrolló un credo racial, cuyo efecto disociador en los asuntos humanos subsecuentes, puede haber excedido los explosivos o las epidemias. Éste fue el día en el cual la teoría de la raza de los amos fue fijada en "La Ley."
En ese momento, Judah era una pequeña tribu entre los pueblos súbditos del rey Persa, y lo que hoy es conocido como "Occidente" ni siquiera podía imaginarse. Ahora, la era cristiana tiene casi dos mil años y la "Civilización Occidental" que se desarrolló de ella, está amenazada con la desintegración. El credo nacido en Judah hace 2,500 años, en la opinión del autor, ha provocado
principalmente esto. El proceso, de la causa original hasta el presente efecto, puede remontarse claramente porque el período es, en lo principal, uno de historia comprobable.

 

RITTER Pfarrer Gaston

Das Judentum und die Schatten des Antichrist
Graz, 1938, 41 S., <pdf> 450K

Bei einer Priesterkonferenz hat ein Geistlicher zu mir halb im Ernst, halb im Spaß gesagt: "Das Zeug vom Antichrist ist am Ende doch nur eine Fabel. Ich kann mir nicht vorstellen, wie der einmal auf der ganzen Welt die Christen soll verfolgen können. Denk, auf der ganzen Welt, in Amerika, in Australien usw.!"
Das hat mich gedrängt, diese damals schon vollendete Schrift dem Drucke zu übergeben. leider sind die "Protokolle der Weisen von Zion" unter dem Klerus und der katholischen Intelligenz viel zu wenig bekannt. Ich habe in diesem Schriftlichen nur ganz wenige Sätze daraus niedergelegt. Sie reichen aber hin, zu zeigen, wie es gar wohl möglich sein wird, einen Weltpräsidenten und schließlich einen Weltmonarchen (zugleich Weltpatriarchen) über all die gequälten Völker der Erde zu setzen. Der Vorlesende selber hat seinen Hörern gesagt - bitte, schon im Jahr 1897.

Il parle du procès de Bern qui, en 1937, qui a prononcé la fausseté des "Protocoles", qu'il qualifie de "procès juif", avec un défilé de témoins tous plus vaselinés les uns que les autres. Et il en donne les preuves. Encore une affaire énorme.

 

ROTH Samuel

Now and Forever
The Jew and the Future
A Conversation with Israel Zangwill [1864-1926]
New York, McBride and Co, 1925, 70 p. <pdf> 500K

Among the stigmata of these young fanatics, whose nationalism is incurably linked with a land they have never
trodden, the word "Uganda" is the most revelatory. Uganda is a country which never came within a hundred miles of Jewish history. It is a country which, according to my friend and neighbor, Sir Harry Johnston, whom the twentieth century found implicated in its administration, is inhabited by a dense population of negroes and Masai clothed and unashamed, many of them Christians, ticking away at typewriters. Pigmies take up any space left by these civilized children of Ham, and there is not room for a Jew to worm his way into the polity even as High Commissioner. Yet the whole literature of Zionism for a decade bristles with Uganda and Ugandaism. The region really offered to the Zionists by the magnanimity of Joseph Chamberlain was a plateau in the adjoining province of British East Africa. It was an empty, healthy territory, free from politicians and almost from insect pests, and the refusal thereof by the Jews was an historic blunder of the first magnitude, a spiritless contradiction of the Hebrew proverb: Leolam Tikkach (Always take). What could the "Elders of Zion" have been about, thus to refuse a slice of the planet which, according to a famous manufacturer of motor cars and myths, their one dream is to annex?

Zangwill, écrivain réputé, judéocentriste, inventeur du "melting pot", auteur du "roi des schnorrers", avait rompu en 1905 avec les sionistes, en faveur d'une "solution territoriale" pour les juifs, n'importe où dans le monde, en Ouganda, par exemple. Ou au Canada. Ou en Australie. On aurait bien aimé...

 

SAND Shlomo

Comment le peuple juif fut inventé
De la bible au sionisme
très mal traduit de l'hébreu dit moderne en sabir angloïde, par les analphabètes Sivan Cohen-Wiesenfled et Levana Frenk, Fayard 2008, <pdf> 445 p. 2,5M

Ce livre a un énorme succès, à juste titre. L'auteur, plus ou moins débarbouillé de son éducation israélo-sioniste, fait prendre conscience au lecteur que ce qu'on appelle l'Histoire juive est un baratin infernal, démentie totalement par les documents et les fouilles archéologiques. C'est chez lui une intuition, relayée par la lecture de quelques bons auteurs. Pour le reste, Sand est un historien des plus médiocre. A vrai dire, son métier est l'histoire contemporaine, à mille lieues du roi Salomon et de ses frasques sexuelles. Surtout, il a recours à la catastrophique théorie "khazare" qui est une ânerie monumentale, qui fait beaucoup d'usage aux antisionistes, à la suite de Koestler, mais qui ne résiste pas à une heure d'examen. Dans la question "juive", il n'y a nul peuple, nulle destruction de nul temple, nulle diaspora, nulle religion, nulle langue, nul espace, nulle continuité intellectuelle ou politique. Il faudrait plutôt reprendre ce que Clemenceau disait des Roumains : "Roumain ? C'est une profesion". Et bien, disons-le, parce qu'on le voit tous les jours : « Juif ? c'est une profession, et qui rapporte.»

Donc les lecteurs se pencheront sur ce livre avec beaucoup de circonspection. Nous leur conseillons surtout la lecture des archéologues contemporains (beaucoup d'israéliens) et les historiens bien obligés, à leur grand dam, d'avouer que l'«histoire juive» a été purement et simplement fabriquée de toutes pièces par les propagandistes, exilés à Babylone par les gentils Perses. (Voir, par exemple, Mario Liverani, malgré ses timidités, La Bible et l'invention de l'histoire, Paris, Bayard, 2008, 616 p. "Invention de l'histoire" veut dire ici "invention de l'histoire juive".) C'est là qu'ils montèrent de toutes pièces une pseudo-religion, explicitement raciste, refondée sur la "découverte" d'un document annonyme, dit Deutéronome (ou "double de la loi"). La ficelle était grosse. Beaucoup de Palestiniens de l'époque ont refusé cette horreur que les marchands du temple ont imposée à une minorité par la force et par le fisc d'où le fanatisme des zélotes, la guerre avec Rome et le démarrage foudroyant d'un religion concurrente, débarrassée de ses entraves racistes: le christianisme.

 

SCHRAMM Hellmut

Der Jüdische Ritualmord -- Eine historische Untersuchung
Berlin, 1943, Fritsch Verlag, Vorwort von Johann von Leers, 211 S. <pdf> 2,3 M

Was uns bis jetzt fehlte, war eine eingehende Darstellung des Ritualmordes aus den Quellen. Diese liegt nunmehr auf Grund der Berichte und Prozeßakten als Ergebnis einer fleißigen und gründlichen Arbeit Dr. Hellmut Schramms vor. Die Zahl derer, die wirklich auf dem Gebiet der Judenfrage wissenschaftlich in die Tiefe arbeiten und zugleich kompromißlos und ohne klerikale Bindungen vorgehen, ist nicht groß. Sie ist in Wirklichkeit viel kleiner als man denkt. Oft findet sich bei dem einen der richtige Instinkt, bei dem anderen die richtige wissenschaftliche Methode, selten beides zusammen. So ist es zu begrüßen, daß hier in einer schweren Arbeit an einem spröder Stoff uns eine scharfe Waffe zur Erkenntnis des Judentums geschmiedet worden ist.

#

Il est temps. Le livre d'Ariel Toaff nous ouvre la voie. Un écrasant tabou a pesé sur cette question des meurtres rituels. Ils sont unanimes à crier qu'elle n'existe pas. Toaff, le fils du grand rabbin de Rome, qui enseigne dans une université religieuse en Israël, montre que cette unanimité dissimule quelque chose. Il répète, après d'autres, qu'il y a des parties cachées, purement orales, dans l'enseignement du Talmud. Ce que recouvre cette soudaine discrétion juive, nous voulons le savoir. Bien avant Toaff, d'incontestables antisémites se sont penchés sur la question. Il est temps de lire ce qu'ils ont écrit. On se fera une opinion APRÈS. Ceux qui veulent se faire une opinion AVANT sombrent dans l'insignifiance. Hellmut Schramm, certainement nazi, n'est ni le premier ni le dernier, mais c'est un chercheur consciencieux. On peut le réfuter, mais non pas l'ignorer.

English : Jewish Ritual - Murder -- A Historical Investigation
(Berlin, 1943) Translator's Preface by R. Belser, Foreword by Johann von Leers, 346 p.. <pdf> 3M

The official 'party line' on Jewish Ritual-Murder is that all such incidents were crimes which ignorant and superstitious peasants blamed on innocent Jews during the Middle Ages. The truth, however, is different: these accusations predate both the Middle Ages and the start of the Christian era. Reports from a range of sources, varying widely in chronology and geographical setting, show remarkable consistency, and learned, conscientious investigators were often involved in ascertaining what actually occurred. In many cases - such as the Damascus double murders - men of known rectitude, intelligence and of wide experience in the world, such as Sir Richard Burton, confirmed its existence. The position I have come to after translating this work, is that the accusation of Jewish Ritual-Murder has always been based upon a real and not an imaginary, phenomenon, a historical reality. I believe that, for all practical purposes, and for a variety of reasons, genuine cases of Jewish Ritual-Murder were beginning to peter out at around the turn of the 20th century. I believe that they were perpetrated by what are usually referred to as the "ultra-Orthodox" Jews; after the mid 17th century, that means the Hasidim in particular; that up until the late 19th century, the existence of Jewish Ritual-Murder was more generally known to exist by the Jews themselves, although its practice was anything but universal among them. I believe that today, very few Jews know its history and most of them do indeed honestly regard it as a "libel." R. Belser.

 

SOLJÉNITSYNE Alexandre

Deux siècles ensemble
1795-1995

<pdf> 1161 p. 235M (fac-simile) (deux volumes, aux éd. Fayard), traduit du russe en 2002 par Anne Kichilov, Georges Philippenko et Nikita Struve, paru en 2001 à Moscou. Le texte russe est facile à trouver sur Internet. Le tome II commence à la page 559.

C'est un livre fondamental. Soljénitsyne entreprend de raconter et d'analyser les rapports qui se sont noués entre Russes et juifs, en Russie, à partir de documents et d'écrits de source juive russe. Il faut savoir qu'avant le XVIIIe siècle, il n'y avait pas de juifs en Russie. Mais ils pullulaient dans les territoires russes occupés par les Polonais, donc dans ce qui est maintenant l'Ouest de la Russie (Russie blanche, Ukraine, etc.) Oublions les Khazars qui ont disparu de l'histoire vers le Xe siècle !!! Les souverains de Moscou, après la reconquête, se sont trouvés en présence de cette masse turbulente qui avait comme source de richesse une féroce exploitation de la paysannerie. Les juifs avaient servi les boyards polonais, ils allaient se servir eux-mêmes. Les tsars ont cru qu'ils pouvaient limiter cette terrible spoliation, ils ont proposé des solutions humaines... Les juifs ont préféré la subversion et la victoire de la révolution, qui est devenue la leur. Cette histoire est extrêmement révélatrice, et Soljénitsyne fait tous les efforts pour exposer le point de vue juif avec des documents juifs. Evidemment, ils n'ont pas été contents. Le livre a été traduit en français, en allemand, en italien mais il ne l'est toujours pas en anglais !!! On ne peut pas le lire dans le yiddishland de Brooklyn ! en 2009 !

 

SOMBART Werner

The Jews and Modern Capitalism
<pdf> translated from German by M. Epstein (in 1913), Batoche Books, 2001, (first published 1911) 291 p.

"For some years past Sombart has been considering the revision of his magnum opus on modern capitalism, and in the course of his studies came across the problem, quite accidentally, as he himself tells us, of the relation between the Jews and modern capitalism. The topic fascinated him, and he set about inquiring what that relationship precisely was. The results of his labours were published in the book2 of which this is an English edition."

 

THARAUD Jérôme et Jean

L'An prochain à Jérusalem
Paris, Plon, 1924, 80 p. <pdf> par Lenculus, 2009, 3M

« Voici le Mur, le grand gémissement, la lamentation d'Israël. La foule en pleurs est là, une petite foule toute basse, tassée contre la terre, qui se balance, crie et hurle au pied de la haute muraille. Chacun gémit à sa façon, sans s'occuper de son voisin, et s'abandonne uniquement à sa douleur particulière. Le spectacle ne me surprend pas. Je me doutais que ce devait être quelque chose comme cela, ou plutôt j'étais sans idée sur ce mur dont la pensée m'était si souvent apparue au fond des juiveries galiciennes. Mais sitôt que d'un regard j'eus pris possession de la scène, je compris qu'en effet la chose ne pouvait être autrement. Cette multitude agitée par les mouvements de la prière, plus anarchique que jamais dans sa douleur ; l'étroitesse du passage dans lequel s'agite la foule, entre le puissant mur et une autre muraille, toute petite celle-là, faite de cailloux et de boue, comme celle que je suivais tout à l'heure ; ce mur lui-même, formé de pierres énormes posées les unes sur les autres et qui ne tiennent que par leur ajustement et leur poids ; ce mur luisant, doré, patiné, encrassé à sa base par l'attouchement séculaire des fronts, des lèvres et des mains ; cet épais assemblage de blocs que rien n'anime, si ce n'est des touffes de plantes poussées dans les jointures ; cette masse inflexible et nue, qui a résisté à toutes les calamités qui, depuis le fond des temps, ont meurtri Jérusalem ; tout cela représente assez bien ce qu'il y a dans la religion d'Israël d'abstrait, de simple, de dépouillé et de fort. La tradition veut que ces pierres soient un vestige des fondations du Temple bâti par Salomon. Les archéologues ont, je crois, là-dessus d'autres idées. Mais qu'importe l'archéologie ? Que ce mur ait été bâti ou non par des mains juives, ou qu'il existât déjà bien avant que les Hébreux fussent installés en Judée, il soutient quelque